Jeudi 18 Janvier 2018

Le gouvernement centrafricain condamne le putsch manqué en Guinée équatoriale

Le gouvernement centrafricain condamne le putsch manqué en Guinée équatoriale
(Xinhua 10/01/18)

Suite aux incessantes accusations de l'implication de mercenaires centrafricains dans le coup d'Etat manqué en Guinée équatoriale survenu le 24 décembre dernier, le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) a exprimé son indéfectible soutien au président du pays ainsi qu'à son peuple, a-t-on appris d'un communiqué de la primature rendu public lundi soir.

Les plus hautes autorités de l'Etat centrafricain se disent "surprises d'apprendre que parmi les agresseurs de la nation équato-guinéenne se trouvent des individus possédant des pièces d'identité centrafricaines", a déclaré le conseiller en Communication de la primature, David Gbanga.

"En attendant d'identifier ces mercenaires, leurs origines et leurs motivations, le Premier ministre et le gouvernement centrafricains condamnent avec véhémence cette tentative de déstabilisation des bases de la nation équato-guinéenne", a poursuivi M.Gbanga.

Le communiqué de la primature a reconnu que "la Guinée équatoriale en tant que membre de la communauté internationale est aussi au chever de la RCA, en contribuant à la reconstruction de son armée et au relèvement global du pays après la crise politico-militaire qu'il a connue".

Le 24 décembre dernier, une tentative de coup d'Etat, auquel des mercenaires centrafricains, tchadiens, et soudanais, a été déjouée en Guinée équatoriale et que certains mercenaires ont été arrêtés, tant en Guinée équatoriale qu'au Cameroun.

Commentaires facebook