Dimanche 25 Février 2018

Centrafrique : la Coordonnatrice Humanitaire de l’Onu fait le bilan de l’action humanitaire

Centrafrique : la Coordonnatrice Humanitaire de l’Onu fait le bilan de l’action humanitaire
(Apa 05/02/18)
La Coordonnatrice humanitaire en Centrafrique, Najat Rochdi

APA-Bangui(Centrafrique) - La Coordonnatrice humanitaire en Centrafrique, Najat Rochdi, est revenue sur les réalisations majeures obtenues en 2017 par l’Onu, soulignant qu’elles « n’auraient jamais été possibles sans l’appui de la communauté internationale ».

Affirmant que le Plan de réponse humanitaire en Centrafrique a été financé à hauteur de 39% l'année dernière, Najat Rochdi, explique que dans une crise humanitaire, l’assistance alimentaire est souvent le besoin le plus urgent.

Lors des crises qui sont survenues en Centrafrique en 2017, la communauté humanitaire s’est mobilisée dés les premières heures, afin d’acheminer le ‘’plus vite possible’’ une aide alimentaire d’urgence vers les foyers de tension. Plus de 630 000 personnes en ont bénéficié.

Avec les puits, sources et forages aménagés ou réhabilités par la communauté humanitaire, plus 1 300 000 personnes ont pu bénéficier d'un approvisionnement d'urgence en eau potable.

Le manque d’eau ou une eau impropre à la consommation sont des facteurs aggravants lors des crises et participent à la propagation de maladies.

En 2017, les partenaires humanitaires ont pris en charge dans les programmes nutritionnels thérapeutiques plus de 26 000 enfants de 6 à 59 mois atteints de malnutrition aiguë sévère (MAS).

Les enfants et les femmes sont des groupes particulièrement vulnérables dans les situations de conflits.

Afin d’éviter la rupture scolaire aux enfants déplacés, 56 673 enfants ont intégré des espaces temporaires d’apprentissage et de protection de l’enfance (ETAPEs) dans les sites de déplacement et les communautés hôtes.

Près de 3 000 enfants ont été séparés des groupes armés et 2 189 ont été réintégrés.

Plus de 55 000 ménages ont bénéficié d’abris d’urgence, ce qui représente près de 126% des prévisions annuelles.

Parallèlement, des articles non alimentaires ont été distribués à près de 51 000 ménages.

L’insertion économique reste un moyen efficace pour rompre le cycle de la violence et éviter que des jeunes aient recours à la violence. Ainsi, plus de 44 000 de jeunes (filles et garçons) ont été intégrés dans des projets de Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO). Individuellement ou collectivement, près de 56 600 personnes ont reçu un appui pour préserver ou reconstituer leurs activités génératrices de revenus.

Cette assistance dans les foyers de tension n’aurait pas été possible sans un appui logistique solide. Dans un pays où seul 3% des routes sont bitumées, 8 800 tonnes de cargo d’articles divers ont été acheminées dans les zones de crise.

Pour l’exercice 2018, avec un budget de 515,6 millions de dollars américains, la communauté humanitaire prévoit de répondre aux besoins de 1,9 millions de personnes. Ses priorités principales demeureront la protection des civils, l’amélioration des conditions pour la fourniture d’une réponse humanitaire rapide et efficace ainsi que la mobilisation des ressources.

Commentaires facebook