Mercredi 25 Avril 2018

Centrafrique : 200 jeunes malfrats interpellés par la police puis relaxés

Centrafrique : 200 jeunes malfrats interpellés par la police puis relaxés
(Xinhua 21/03/18)

En République centrafricaine (RCA), 200 jeunes brigands auteurs de différentes formes de banditisme, de pickpockets et de vols à visage découvert issus surtout du rang des enfants de la rue ont été interpellés le week-end dernier, soumis à des corvées de salubrité à travers la capitale centrafricaine Bangui puis relaxés trois jours plus tard, a appris Xinhua mardi d'une source policière.

Cette traque a été menée par la Compagnie nationale de sécurité, dirigée par son directeur Sim Dani Goumandji qui a parlé ce mardi "d'une opération de dissuasion", promettant à la prochaine occasion de traduire les récidivistes devant le parquet.

Ces enfants de la rue, rôdant par centaines autour du marché central de Bangui, vivent de différentes manières, prétendant laver des taxis, prêtant main forte aux tenancières des restaurants de fortune et, de temps en temps, sont prompts à rendre de petits-services, avec tous les risques de cambriolage que cela comporte.

Au-delà de l'opération d'avertissement, consistant à interpeller les jeunes bandits, M. Dani Goumandji a désormais institué la présence policière au centre-ville par la multiplication des patrouilles.

"A partir de maintenant, nous serons tous les jours dans les différentes ruelles de la capitale de manière permanente et on verra", a-t-il affirmé.

Commentaires facebook