Mardi 23 Janvier 2018
(Jeune Afrique 19/01/18)
Akere Muna a récemment reçu le soutien du Français François Meynent. Ancien socialiste, militant d’Emmanuel Macron lors de la dernière présidentielle en France, celui-ci entend aider le Camerounais à accéder au palais d’Etoudi en octobre prochain. En 2017, François Meynent arpentait les environs de Chinon, au sud-est de Tours, en France, pour faire campagne pour Emmanuel Macron avec les militants du mouvement « En Marche ! ». Fera-t-il de même pour Akere Muna dans les collines de Yaoundé un an plus tard ? Sans doute pas. Le Français devrait simplement produire des notes et des conseils sur la stratégie économique...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Dans un rapport intitulé « Endiguer la dérive autoritaire en Tunisie », International Crisis Group pointe une « nostalgie du régime de Ben Ali » et un « manque de volonté politique » dans l'application de la Constitution de 2014. La Tunisie vient de connaître le plus large mouvement de contestation à la politique du gouvernement depuis la révolution du 14 janvier 2011. Des manifestations ont éclaté dans plusieurs villes du pays pour dénoncer la cherté de la vie, débouchant sur des affrontement quotidiens opposant policiers et protestataires. Près d’un millier de personnes ont été arrêtées. Un climat délétère qui jette une lumière crue sur les faiblesses de la transition démocratique dans une Tunisie qui célèbre le septième anniversaire de...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Sortie de la récession, la première économie d’Afrique se projette à nouveau comme un futur pays émergent, selon Emmanuelle Boulestreau, chef du Service économique régional de l’Ambassade de France au Nigéria. Il lui reste néanmoins des défis à relever, notamment sur l'inclusion de la croissance. Lors d’une conférence organisée le 12 janvier au CEPII, principal centre français d’étude et de recherche en économie internationale, Emmanuelle Boulestreau, chef du Service économique régional de l’Ambassade de France au Nigéria a présenté les récents développements de l’économie nigériane. L’économie nigériane est sortie de la récession L’économie du Nigeria a rebondi au deuxième trimestre 2017, avec +0,7 %, après 15 mois consécutifs de contraction. La sortie de la récession a été confirmée au troisième...
(RFI 19/01/18)
Vingt-huit personnes comparaissaient ce jeudi matin au tribunal de la Manouba, en Tunisie. Toutes ont été arrêtées dans la petite ville de Tebourba, à 35 kilomètres de la capitale, là où la contestation contre l'austérité et la nouvelle loi de finances a démarré le 8 janvier avant d'essaimer un peu partout dans le pays. Les 21 prévenus étaient debout, les mains croisées dans le dos, le regard cloué au sol pour la plupart. Tous, le crâne rasé depuis qu’ils ont été arrêtés. Dans la salle comble, les bancs étaient remplis par les familles, dans une ambiance crispée où l’on pouvait entendre une mouche voler...
(RFI 19/01/18)
Le maire de Dakar, en prison depuis mars 2017, soupçonné de détournements de deniers publics, estime que ses droits n'ont pas été respectés, que l'enquête n'a pas été menée dans les règles de droits. Les avocats de l'Etat et ceux de Khalifa Sall sont donc convoqués le 30 janvier prochain à Abuja. En plaidant la cause de leur client fin décembre, les avocats de Khalifa Sall ont obtenu une procédure d'urgence. La Cour de justice de la Cédéao a été créée pour vérifier que les procédures judiciaires sont respectées. « Ce que nous allons demander à la Cour, c'est que l'Etat du Sénégal respecte ses engagements internationaux et respecte l'immunité de Khalifa Sall, mais surtout et fondamentalement, son droit à...
(Jeune Afrique 19/01/18)
En RDC, la tension monte à l’approche de la marche des chrétiens prévue dimanche dans le pays, pour réclamer à nouveau l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre et « libérer l’avenir ». La précédente marche du 31 décembre avait été réprimée dans le sang par les forces de l’ordre. « La marche du 21 janvier est une marche pacifique, a souligné jeudi 18 janvier le Comité laïc de coordination (CLC), à l’origine de l’appel à manifester. Ce sont des femmes et des hommes qui vont marcher pacifiquement en priant, en entonnant des cantiques, les chrétiens avec les chapelets, bibles, crucifix…, et les autres avec des rameaux. » Qualifié de « mise au point », ce communiqué intervient dans un contexte...
(RFI 19/01/18)
Suite aux assassinats de coupeurs de bois en Casamance et aux appels des défenseurs de l'environnement, le président sénégalais Macky Sall a demandé lors du Conseil des ministres la suspension de toutes les autorisations de coupe du bois dans le pays. Une première victoire pour ceux qui tentent de sauver les forêts du sud du pays. En interdisant toutes les autorisations de coupe du bois sur l'ensemble du territoire, Macky Sall tape du poing sur la table. Car il s'attaque directement à la filière légale, qui commerce le bois. Une filière accusée récemment par le collectif des cadres casamnaçais d'agir comme une véritable mafia. Pour le défenseur de l'environnent et ancien ministre Haïdar El Ali, joint en Casamance où il...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Les députés européens ont adopté jeudi une résolution très critique vis-à-vis de Kinshasa. Les parlementaires demandent à l'Union européenne de conditionner une éventuelle participation au financement des élections à la mise en place de « mesures concrètes démontrant la volonté politique manifeste d’organiser les élections le 23 décembre 2018 » Dans leur résolution, les députés européens ont dressé un sombre tableau de la situation en RDC. Ils ont ainsi rappelé que « l’année 2017 a été l’une des années les plus violentes » dans le pays, avec des poches de violence qui perdurent au Kasaï, au Nord et au Sud-Kivu. Sur le plan politique, ils ont « vivement déploré que les élections ne se soient pas déroulées avant le délai...
(RFI 19/01/18)
Les élections législatives et présidentielles au Zimbabwe – les premières sans l’ex-président Robert Mugabe – se tiendront dans quatre à cinq mois, a annoncé le nouveau président Emmerson Mnangagwa, sans donner de date précise. Le chef de l’Etat a promis qu’elles seraient libres et transparentes alors que, jusqu’à présent, les différents scrutins ont été entachés de violences et de fraude. « Nous veillerons à ce que le Zimbabwe organise des élections libres, crédibles, et justes », a promis le président Emmerson Mnangagwa. Des élections démocratiques sont cruciales pour légitimer son pouvoir et obtenir les aides financières internationales dont le pays a tant besoin. Aucune date précise n’a encore été fixée pour le scrutin. Une opération d’inscription biométrique des électeurs, censée...
(RFI 19/01/18)
En Tunisie, après les manifestations, l’heure est au décompte des arrestations et à la justice. Dans tout le pays plus de 930 personnes ont été arrêtées, les procès sont donc nombreux. Hier à Tunis, comparaissaient 21 personnes arrêtées dans la petite ville de Tebourba, à 35 km de la capitale, ville où les manifestations contre la vie chère avaient démarré le 8 janvier. Elles sont accusées d’avoir participé à des actes de violences. Cette audience a surtout révélé que de nombreuses arrestations ont eu lieu de façon totalement arbitraire. Devant le tribunal, un petit groupe d’hommes et de femmes piétine nerveusement près de l’entrée. Tous veulent savoir si leur mari ou leur frère figure parmi les 21 prévenus. Les regards...
(RFI 19/01/18)
Vingt-quatre heures après avoir organisé une journée « ville morte » à Tombouctou pour dénoncer « l’insécurité qui perdure » dans la ville, les associations initiatrices de l’événement affirment avoir obtenu des garanties, en vue du renforcement de la sécurité. Le cadre de concertations et d’actions pour la sécurité (qui regroupe près d’une vingtaine de associations de Tombouctou) affirme avoir obtenu de l’exécutif local la multiplication des patrouilles. Patrouilles militaires le jour, mais aussi nocturnes, ce qui est une nouveauté.
(Jeune Afrique 19/01/18)
L'ex-chef de l'État ivoirien Laurent Gbagbo et trois de ses ex-ministres, dont son ancien Premier ministre Gilbert Aké N'Gbo, ont été condamnés jeudi à 20 ans de prison et 329 milliards FCFA d’amende, dans l'affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise post-électorale ivoirienne. C’est un long feuilleton judiciaire qui s’est terminé jeudi 18 janvier par un verdict controversé : vingt ans de prison ferme pour Gilbert Aké N’Gbo et Désiré Dallo, tous les deux présents au procès...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Une proposition de loi veut plafonner les salaires et les indemnités perçues par les hauts cadres de la fonction publique, mais elle ne concerne ni les militaires, ni les dirigeants des entreprises publiques stratégiques. La majorité espère achever les discussions avant la mi-février. Au Maroc, l’un des sujets les plus débattus en ce début d’année est la proposition de loi visant le plafonnement des salaires et indemnités des hauts fonctionnaires. Un texte préparé et déposé par la majorité le 17 novembre 2017, qui entend fixer un plafond à 1,2 million de dirhams (105 800 euros) par an, soit un salaire net de 100 000 dirhams par mois, indemnités incluses. « Ce qui est illogique, c’est que des fonctionnaires dans l’administration...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Après Al Joumhouri et Afek Tounes, c’est au tour du parti de Mohsen Marzouk de se désolidariser du gouvernement de Youssef Chahed. Il demande un changement de gouvernement et la réforme de la Constitution pour réviser la répartition des pouvoirs. Il en était question depuis plusieurs semaines, c’est désormais chose faite : le parti Machrou Tounes (Projet de la Tunisie) a annoncé ce jeudi 18 janvier le retrait de son soutien au gouvernement d’union nationale. En conséquence, la formation menée par Mohsen Marzouk se retire de l’accord de Carthage, qui regroupe, depuis juin 2016, neuf partis et trois organisations nationales autour de la feuille de route de l’exécutif. Le parti prend ainsi du recul par rapport à l’accord et appelle...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Le Premier ministre Mahammed Dionne a inauguré mardi la centrale Ten Mérina, dans le département de Tivaouane, dotée d’une puissance de 30 MW. Et de quatre ! En un peu plus d’une année, le Sénégal a mis en service mardi 16 janvier sa quatrième centrale solaire, Ten Mérina (30MW), implantée dans la commune de Mérina Dakhar, à 120 km au nord-est de la capitale sénégalaise (région de Thiès). Le projet a été porté par la société française d’investissement Meridiam, qui s’est associée, pour sa construction et son exploitation, à ses compatriotes Solairedirect et Eiffage. Ces investisseurs ont obtenu un prêt de 34,5 millions d’euros de Proparco et de la Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement (BIO), pour un...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Dans deux semaines, la chabiba islamiste se réunira en conclave pour renouveler sa direction et évaluer l'action du gouvernement. Des débats houleux en perspective. C’est à un sixième congrès tendu auquel se prépare la jeunesse du Parti justice et développement (PJD). Le conclave prévu le 2 février risque de tourner au procès du gouvernement, alors que Saâdeddine El Othmani est censé présider l’ouverture de ce congrès à laquelle devrait assister toute la direction de la formation politique. Montée des tensions En effet, la Chabiba a multiplié, ces dernières semaines, les sorties tonitruantes mettant l’exécutif dans l’embarras. La dernière en date n’est autre que la signature d’un communiqué de soutien aux manifestations de Outat El Haj (province de Missour) où des...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Les anciens diplomates ont appelé mardi le président américain à revoir ses propos sur l'Afrique, rappelant les "profonds liens" qu'entretient le continent avec les États-Unis. La polémique autour des propos de Donald Trump n’en finit plus de rebondir. 78 anciens ambassadeurs américains de 48 pays d’Afrique ont adressé, mardi 16 janvier, une lettre au président américain pour faire part de leur « profonde indignation » concernant ses déclarations. Au cours d’une réunion dans le Bureau ovale de la Maison Blanche jeudi 12 janvier, Donald Trump aurait, selon le New-York Times et le Washington Post, qui citent plusieurs sources anonymes, demandé « pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? », faisant référence à plusieurs...
(RFI 19/01/18)
L'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye Ghassan Salamé a présenté depuis Tunis mercredi 17 janvier devant le Conseil de sécurité des Nations unies son rapport trimesterielle sur la situation en Libye. Il a exprimé ses craintes concernant la situation sécuritaire qui reste instable malgré une certaine amélioration. Il a mis en garde contre la violence qui risque d'enterrer l'accord politique et qui menace le processus électoral en cours. Des dates précises pour les élections générales prévues cette année en Libye,...
(Jeune Afrique 19/01/18)
Alors que l’enquête sur le meurtre du militant franco-égyptien, tué à Paris le 4 mai 1978, a été rouverte en France. Ses proches continuent de considérer que c'est au soutien du FLN algérien que le commando d'assassins s'en est pris. Henri Curiel, juif franco-égyptien, né au Caire en 1914, un temps proche du Parti communiste, a animé un réseau de « porteurs de valises » en soutien au Front de libération national algérien (FLN) et fondé Solidarité, un réseau d’appui aux luttes de libération nationale, notamment à l’ANC sud-africaine, possiblement financé en partie par Alger. Le militant tiers-mondiste a été tué à Paris le 4 mai 1978, dans des circonstances encore non élucidées. L’affaire avait été classée en 1992, puis...
(RFI 19/01/18)
Près de trois semaines après la marche du réveillon à Kinshasa, l'opposition congolaise en Afrique du Sud s'est rassemblée jeudi 18 janvier. A l'initiative de l'Eglise catholique congolaise de Johannesburg, les marcheurs se sont retrouvés à Yeoville, un quartier où résident beaucoup de membres de la diaspora. Bien que l'Eglise refuse tout rôle politique, le cortège était mené par un prêtre et un pasteur congolais pour demander le départ de Joseph Kabila. A la tête des quelque 1500 marcheurs, le père Jean-Marie Kuzituka de la paroisse Saint-François ...

Pages