Mardi 23 Janvier 2018
(Jeune Afrique 23/01/18)
Historiquement sous influence des États-Unis, le Liberia de George Weah pourrait devenir une terre d’opportunités pour la France. L'ex footballeur a conservé des bonnes relations avec l'hexagone. Libérien et américain, le nouveau président du Liberia, George Weah détient également la nationalité française et il reste attaché au pays depuis les années 1990, époque où il y était attaquant. Footballeur à l’AS Monaco de 1988 à 1992, puis au Paris Saint-Germain de 1992 à 1995, il y a noué des amitiés. Parmi ses proches de longue date, on compte notamment l’ancien député François Loncle. Gérard Larôme, ex-ambassadeur de France au Liberia (2009-2013), a conseillé le candidat avant d’être écarté après qu’Albera Conseil, dirigée par Patricia Chapelotte, a repris en main la...
(Le Monde 23/01/18)
Nada sent entre ses jambes cette couture jamais cicatrisée. La fièvre fait perler sur son front des gouttes de sueur qui se perdent dans le tissu grenat de son abaya, cet ample vêtement sous lequel elle dissimule ses formes aux yeux des hommes. Chaque mois, lorsque son sang cherche à s’écouler, la jeune femme maudit en silence le jour de sa naissance où son sexe a décidé de son destin et de ses souffrances. Mieux vaut ne pas être une fille au Somaliland. Ce petit Etat de 4 millions d’habitants, non reconnu par la communauté internationale, partage avec ses voisins de la corne de l’Afrique une tradition : les filles y sont cousues. Pour garantir leur virginité jusqu’au mariage, les...
(Le Monde 23/01/18)
L’initiative des nouvelles routes de la soie est, pour de nombreuses entreprises chinoises, l’occasion de percer sur le continent africain. Ce projet, initié par le président chinois Xi Jinping en 2013, a donné un nouvel élan à la relation Chine-Afrique en associant notamment l’Ethiopie, l’Egypte, le Kenya, l’Afrique du Sud et plus récemment le Maroc. La construction d’infrastructures de transports comme la ligne de chemin de fer Nairobi-Mombasa au Kenya, un investissement de ...
(Le Monde 23/01/18)
« Bonjour Ali ! » « Salut camarade ! », répond Ali à chaque poignée de mains. Dans les locaux du Secours catholique de Vichy, les bénévoles se saluent avant de s’activer. Il est 13 h 30 et bientôt les bénéficiaires passeront la grande porte bleue de l’association pour venir acheter des vêtements, des jouets ou de la vaisselle. Tout doit être prêt pour les accueillir en cette période de fêtes. Depuis cinq mois, Ali, Soudanais de 30 ans, fait du bénévolat dans l’association créée en 1946 par l’abbé Jean Rodhain. Au Secours catholique, il aide et se sent utile. « C’est très important d’avoir des bénévoles jeunes et arabophones », confirme Jacques Dhaussy, 70 ans, bénévole à l’accueil de...
(Jeune Afrique 23/01/18)
Les chiffres officiels font froid dans le dos : 1 458 accidents de la circulation, en deux semaines, en janvier 2018, 81 décès, 2 888 blessés. En Côte d’Ivoire, les années passent et se ressemblent en termes de comptabilité macabre sur les routes. À en croire Youssouf Kouyaté, le directeur général de la Police, les causes des accidents sont, entre autres : le très jeune âge des chauffards (15 à 20 ans), la conduite sous l’effet de psychotropes ou en état d’ébriété, le non-respect voire la méconnaissance du code de la route, la délivrance de permis de conduire dans des conditions obscures, la corruption sur les routes, le mauvais état des routes et du matériel roulant, etc. En réalité, toutes...
(Le Monde 23/01/18)
Le jour venait de se lever quand j’ai laissé Ouidah derrière moi. Après avoir emprunté sur 125 km l’ancienne route des esclaves qui va d’Abomey à l’ancien port négrier, j’ai poursuivi la marche jusqu’à Cotonou. Sur une quarantaine de kilomètres, cette piste de sable file vers l’est en longeant l’Océan. Elle serpente entre les cocoteraies, les palmeraies et traverse de nombreux villages de pêcheurs. Après une pause d’une nuit dans le joli décor du Jardin Helvetia, un complexe hôtelier de quelques bungalows, j’ai rejoint la capitale économique. Cotonou se réveillait. Présentation de notre série Une semaine à pied sur les traces des esclaves du Dahomey Selon l’Atlas of the Transatlantic Slave Trade publié par l’Université de Yale en 2010, plus...
(Le Point 23/01/18)
« Le chant est la littérature de l'Afrique du Sud », clamait le légendaire trompettiste de jazz Hugh Masekela, figure de proue de la lutte antiapartheid et « père du jazz sud-africain. » Il est décédé dans la nuit du lundi 22 janvier à l'âge de 78 ans. « C'est avec une immense tristesse que la famille de Ramapolo Hugh Masekela annonce son décès. Après une courageuse bataille contre un cancer de la prostate, il est décédé paisiblement à Johannesburg, entouré de ses proches », a annoncé sa famille alors qu'une pluie d'hommage parvient de tous les continents pour saluer la mémoire du jazzman. Aux origines du jazz sud-africain Souvenez-vous. C'était en 1960, le trompettiste et bugliste intégrait un groupe...
(France Info 23/01/18)
Si Didier Drogba s'amuse au milieu de jeunes footballeurs ivoiriens, c'est parce que la star du ballon rond veut désormais évoluer sur un autre terrain, celui de l'éducation avec une école qu'il vient d'inaugurer à Pokou Kouamekro, en Côte d'Ivoire. Drogba : "Le foot se joue avec la tête" "Le meilleur moyen d'avoir un impact sur l'avenir d'un peuple, c'est de l'éduquer. Beaucoup pensent que j'ai joué au football avec mes jambes, mon courage et ma force. Non, le football, moi je l'ai joué avec ma tête, toute ma carrière je l'ai joué là. C'est dans la tête", confie Didier Drogba. 350 enfants vont pouvoir être scolarisés dans ce centre éducatif, qui compte six salles de classe, une cantine scolaire,...
(La Tribune 22/01/18)
La Banque africaine de développement vient d'annoncer la reprise de la croissance pour l'économie du Togo. Dans ses Perspectives économiques en Afrique 2018, l'institution financière multilatérale a indiqué que la croissance devrait atteindre 5% en 2018 et 5,3% en 2019, après une chute à 4,5% en 2017. Seul bémol, les conséquences de la crise politique que vit le pays de septembre dernier. L'année 2018 pourrait apporter un bon cru pour l'économie au Togo. Alors que pour certains pays, comme la Côte d'Ivoire, l'on s'attend à un recul de la croissance, la Banque africaine de développement (BAD) vient d'annoncer un rebond pour le Togo.
(La Tribune 22/01/18)
Le budget 2018 de l'Etat congolais a été adopté jeudi dernier par les parlementaires du pays, avec un déficit de trésorerie de l'ordre de 778,9 milliards Francs CFA à combler. Il s'élève à un peu plus de 1.602,7 milliards de francs CFA avec une légère augmentation par rapport aux prévisions de l'année dernière. Le pays devra certainement s'endetter combler une partie de ce déficit. Voté ce jeudi 17 janvier 2018 à Brazzaville au siège de l'Assemblée nationale par les parlementaires avec amendements, en première lecture, le budget 2018 du Congo prends en compte le contexte économique et financier particulier et difficile que traverse le pays. Le budget voté affiche un déficit de trésorerie de l'ordre de 778,900 milliards Fcfa à...
(La Tribune 22/01/18)
La Commission électorale nationale indépendante en Guinée vient de donner, samedi dernier, son feu vert pour le début officiel de la campagne pour les élections communales du 4 février prochain. Pour assurer un climat serein au déroulement du processus électoral, la Commission a notamment appelé les Guinées à effectuer une campagne «élégante, civilisée, apaisée et fraternelle». La bataille électorale communale est ouverte en Guinée. La commission électorale nationale indépendante (CENI) vient en effet de donner, ce samedi 20 janvier, le top départ à la campagne électorale pour les communales, suite au décret du président de la République, Alpha Condé, instituant le calendrier du processus des élections.
(La Tribune 22/01/18)
Les produits bissau-guinéens bénéficient désormais d'une exemption de taxes auprès de l'Inde, a annoncé l'ambassadeur indien pour la Guinée Bissau, Rajjev Kumar, ce vendredi 19 janvier 2018. Cette mesure est accompagnée d'une autre, facilitant l'obtention du visa pour se rendre en Inde pour les hommes d'affaires bissau-guinéens. Les hommes d'affaires bissau-guinéens ne paieront plus de taxes pour exporter leurs produits vers l'Inde, le grand géant asiatique ayant décidé d'une exemption de taxe à l'exportation. L'information a été donnée par l'ambassadeur indien pour la Guinée Bissau (résidant au Sénégal), Rajjev Kumar, vendredi dernier alors qu'il sortait d'une audience avec le président de la République...
(RFI 22/01/18)
La recommandation prise samedi 20 janvier par les membres de la commission ad hoc paritaire, chargée de l’application de l’accord de paix dans le Pool, d’abandonner le mandat d’arrêt contre le pasteur Ntumi, a suscité des réactions au sein de l’opposition et de la société civile congolaise. Elles exigent que les victimes soient indemnisées et que les auteurs des crimes soient punis. Opposant politique, Paul-Marie Mpouélé salue l’accord de paix dans le Pool, soutient les actions de la commission ad hoc chargée de son application et sa proposition de faire sauter le mandat d’arrêt...
(RFI 22/01/18)
En Afrique du Sud, les hauts responsables de l’ANC sont réunis ce week-end. Au menu, les dossiers courants du parti. Mais l’avenir de Jacob Zuma est sur toutes les lèvres. Le président est sur la sellette depuis qu’il a cédé la tête du parti. Selon les médias sud-africains, le sujet aurait été abordé et l’exécutif de l’ANC se serait résolu à demander la démission du président de la République. Officiellement, le sujet n’a pas été évoqué. Le secrétaire général de l’ANC Ace Magashule avait bien insisté jeudi : le dossier Zuma n’est pas à l’agenda.
(La Tribune 22/01/18)
La Guinée a procédé vendredi à la pose de la première pierre du barrage hydroélectrique de Amaria à Dubreka. L'ouvrage qui sera aménagé sur le Konkouré est doté d'une capacité de production de 300 mégawatts et est entièrement financée par la société chinoise TBEA. Les autorités guinéennes ont lancé ce vendredi 19 janvier 2018 le démarrage des travaux de construction du barrage hydroélectrique d'Amaria dans la préfecture du Dubreka en Guinée maritime, près de la capitale, Conakry. Entièrement pris en charge par la société chinoise TBEA, avec des travaux d'une durée de 4 ans, le projet sera, à terme...
(Jeune Afrique 22/01/18)
Un peu moins d’une semaine après l’adoption d’un nouveau régime de change pour le dirham marocain, la situation sur le marché est « très rassurante », estiment les autorités monétaires du pays. Cela fait quatre jours que la réforme du régime de change du dirham marocain est entrée en vigueur. La valeur du dirham contre les devises évolue désormais dans un intervalle de fluctuation de ±2,5 %, contre ±0,3 % auparavant, par rapport à un cours fixé préalablement par Bank Al-Maghrib. Si un grand nombre de Marocains et d’opérateurs économiques exprimaient leurs craintes vis-à-vis de cette réforme, notamment quant à ses conséquences sur le pouvoir d’achat, il semblerait que tout se passe bien sur le marché.
(La Tribune 22/01/18)
Les accidents de la route ont fait 580 morts au Togo l'année dernière, selon un bilan dressé ce 20 janvier par le ministre togolais de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame. Un chiffre en hausse par rapport aux statistiques de 2016 qui font état de pas moins de 501 morts Le nombre des victimes de la circulation routière au Togo a atteint 580 morts au cours de l'année 2017, selon les chiffres rendus publics cette semaine par le ministre togolais de la Sécurité et de la protection civile, le lieutenant-colonel Yark Damehame, et son collègue aux Infrastructures et transports, Ninsao Gnofam. Dans le détail, les routes au Togo ont enregistré 5 181 cas d'accidents l'année 2017, avec...
(RFI 22/01/18)
Il y a un an, après six longues semaines de crise, Yahya Jammeh acceptait de quitter la Gambie. Un départ suivi du retour à Banjul depuis Dakar d'Adama Barrow. Le président est depuis soutenu par Macky Sall. Et depuis un an, les deux Etats se félicitent d'un retour à des relations apaisées. « Fluides, très bonnes ». De chaque côté de la frontière, les mêmes adjectifs reviennent. « Les contacts sont permanents, les échanges, du sommet de l'Etat au bas de l'échelle, quotidiens », explique un diplomate sénégalais. Et ça, c'est nouveau. Fini les années Jammeh où seule la tension rythmait les contacts entre Dakar...
(Jeune Afrique 22/01/18)
Selon la Banque africaine de développement (BAD), qui a publié son rapport mercredi, la majorité des pays africains a réussi à surmonter en 2017 la mauvaise passe de 2016. Elle invite néanmoins les États à accompagner la restructuration du marché du travail pour éviter « une croissance sans emploi ». En ce début d’année, l’heure est aux prévisions pour les différentes institutions, cabinets d’analystes et autres agences de notation. Ainsi, quelques jours après la parution des perspectives 2018 de la Banque mondiale, qui annonçaient une croissance moyenne de 3,2 % dans les pays subsahariens, c’est au tour de la Banque africaine de développement (BAD) de dévoiler chiffres et recommandations. Dans ce rapport 2018, publié le 17 janvier, l’institution panafricaine annonce...
(Jeune Afrique 22/01/18)
Le constructeur automobile allemand Volkswagen investit 20 millions de dollars pour une usine d'assemblage et des services de partage de véhicules. Le constructeur automobile allemand a annoncé jeudi 18 janvier la création d’une usine d’assemblage au Rwanda, dont la capacité de production augmentera de façon progressive de plusieurs centaines de véhicules à la mi-2018 à 5 000 véhicules par an. Les véhicules Volkswagen assemblés au Rwanda – les modèles Passat et Polo initialement, puis peut-être à terme le SUV Teramont – seront destinés au marché domestique. Volkswagen prévoit de lancer conjointement plusieurs services de partage de véhicules, avec la start-up rwandaise Awesomity Lab, à la fois dans les domaines de l’autopartage, du covoiturage et de la VTC. Lire la suite...

Pages