| Africatime
Lundi 23 Janvier 2017
(RFI 23/01/17)
Plus de vingt jours après la signature de l’accord du réveillon en RDC, la Conférence épiscopale fait le point sur les avancées dans les négociations notamment concernant l’arrangement particulier. C’est ce document essentiel qui reste à négocier sur le partage effectif du pouvoir, la composition du nouveau gouvernement d’union nationale, la mise en place du Conseil national de suivi, mais aussi le chronogramme précisant les dates d’application de l’accord. A plus ou moins onze mois des élections, les évêques en appellent au sens de la responsabilité des acteurs, mais aussi à la communauté internationale.
(Radio Okapi 23/01/17)
Les parties prenantes au dialogue inclusif organisé sous l’égide des évêques catholiques ne s’accordent toujours pas sur quelques points en rapport avec la nomination du prochain Premier ministre et le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), a affirmé jeudi 22 janvier, le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), abbé Donatien Nshole. Au cours d’un point de presse organisé à Kinshasa, le secrétaire général intérimaire de la CENCO a indiqué que le mode de désignation du prochain Premier ministre continue de diviser les parties en discussions. Le Premier ministre qui va diriger le gouvernement pendant la transition doit être issu du Rassemblement de l’opposition. Le Rassemblement exige de présenter un seul nom au président de la...
(AFP 23/01/17)
Le Front Polisario a annoncé lundi avoior pris acte de la ratification par le Maroc de l'acte constitutif de l'Union africaine, permettant à Rabat de réintégrer cette organisation. "Nous avons pris acte de la ratification par le régime marocain de l'Acte constitutif de l'Union africaine y compris dans ses articles prévoyant la nécessité pour le royaume marocain de respecter les frontières internationales du Sahara occidental reconnues", a indiqué le chef du Polisario Brahim Ghali, cité par l'agence algérienne APS. M...
(AFP 23/01/17)
Le Premier ministre mauricien, sir Anerood Jugnauth, a présenté lundi sa démission à la présidente Ameenah Gurib-Fakim, qui a aussitôt nommé son fils Pravind Jugnauth pour le remplacer, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Jugnauth, 86 ans, un cacique de la vie politique mauricienne, avait annoncé samedi son intention de ne pas aller au bout de son mandat, censé prendre fin en 2019. "Le poste de Premier ministre est une fonction qui comprend de grandes responsabilités. C'est un grand fardeau. Je l'ai assumé, mais maintenant il est temps de céder la place aux jeunes", a-t-il déclaré après avoir présenté sa démission.
(Points Chauds 23/01/17)
En visite au Mali, des membres de l’Initiative mauritanienne des droits de l’Homme (IMDH) ont rencontré la presse, à la Maison de la presse, pour informer l’opinion sur la situation des droits humains en République islamique de Mauritanie. L’Initiative mauritanienne des droits de l’Homme est une institution engagée dans l’éradication de l’esclavage et des séquelles de cette pratique traditionnelle. En collaboration avec la colonie mauritanienne au Mali, l’Initiative séjourne dans notre pays. Cette mission s’inscrit dans le cadre d’une campagne...
(AFP 23/01/17)
Le Burundi a entamé lundi la libération du quart de sa population carcérale dans le cadre d'une grâce présidentielle, mais la société civile en exil de ce pays en crise craint que le pouvoir ne cherche ainsi à faire de la place pour de nouveaux prisonniers politiques. Lundi, un premier groupe de 300 prisonniers a été libéré de la prison centrale de Mpimba, à Bujumbura, par la ministre de la Justice Aimée Laurentine Kanyana. A terme, 2.500 prisonniers doivent être...
(AFP 23/01/17)
Les cours suspendus depuis deux mois dans les régions anglophones du Cameroun par des appels à la grève sur fond d'opposition au régime du président Paul Biya avaient du mal à reprendre lundi en dépit des assurances du gouvernement, a appris l'AFP de sources concordantes. A Bamenda, épicentre de la fronde anglophone, "les activités sont quasiment paralysées", a déclaré sous couvert de l'anonymat un enseignant de la ville joint de Yaoundé : "Certains établissements scolaires ont rouvert, mais il n'y a pas d'élèves". Le gouvernement a invité élèves et enseignants à reprendre les cours lundi, indiquant que toutes les conditions de sécurité notamment étaient désormais réunies pour cette reprise.
(AFP 23/01/17)
Le 23e congrès du puissant syndicat tunisien UGTT s'est ouvert dimanche, un rendez-vous crucial lors duquel le prix Nobel de la paix 2015 déterminera son rôle politique et social et renouvellera sa direction, six ans après la révolution. Elu fin 2011, moins d'un an après la chute de la dictature, le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Houcine Abassi, ancien instituteur, va passer la main. Il laisse un syndicat fort de plus d'un demi-million d'adhérents et qui...
(Tunisie Numérique 23/01/17)
Le ministre de l’Intérieur Hedi Majdoub, entame à partir de ce lundi 23 janvier 2017, une visite de travail au Royaume du Bahreïn sur invitation de son homologue bahreïni , a annoncé un communiqué du ministère de l’Intérieur. Cette visite constituera une opportunité de travail pour le ministre de l’Intérieur avec son homologue le général de brigade Cheikh Rached Ben Abdallah Al Khalifa et de discuter de la coopération entre la Tunisie et Bahreïn notamment dans le domaine sécuritaire, selon...
(Jeune Afrique 23/01/17)
L’opposant congolais Étienne Tshisekedi, âgé de 84 ans, doit quitter Kinshasa dans les heures qui viennent pour effectuer un « check-up médical » en Belgique, a indiqué sa famille à Jeune Afrique. Une absence qui ne remet pas en cause l’application de l’accord politique du 31 décembre, assure l’opposition. Étienne Tshisekedi va de nouveau devoir s’éloigner de son pays et de ses partisans. Le principal opposant congolais doit en effet quitter Kinshasa « ce [lundi] soir » pour la Belgique,...
(AFP 23/01/17)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a commencé lundi sa tournée en Afrique de l'Est par la Tanzanie, où la construction d'un chemin de fer d'un coût de 7,6 millions de dollars (7 M EUR) et l'influence du prédicateur Fethullah Gülen devaient être évoquées. La candidature d'une entreprise turque à la construction d'une voie ferrée reliant Dar es Salaam, la capitale économique de la Tanzanie, aux pays voisins, devrait être au centre des discussions, a indiqué à l'AFP un responsable gouvernemental tanzanien s'exprimant sous couvert de l'anonymat.
(Radio Vatican 23/01/17)
Le dialogue politique se poursuit en République Démocratique du Congo afin de déboucher sur la nomination d'un premier ministre. Malgré les discussions menées au centre interdiocésain de Kinshasa sous l'égide de l'Eglise congolaise, de nombreux points de divergence subsistent entre les différentes parties. Au cours d’un point de presse organisé le 23 janvier à Kinshasa, le secrétaire général intérimaire de la Conférence épiscopale du Congo, la CENCO, a indiqué que le mode de désignation du prochain Premier ministre continue de...
(Guineeconakry.info 23/01/17)
Le dénouement heureux de la Gambie est à inscrire l’actif du Président Guinéen qui marque des points pour la présidence de l’UA. Récemment en Italie où il a reçu les bénédictions du souverain pontife, qui lui ont certainement été utiles dans sa délicate mission avec son frère Mohamed Ould Abdel Aziz. Le président Alpha Condé a évité le bain de sang en Gambie. Mieux, il a obtenu le départ de son homologue sortant Yaya Djammeh pour la Guinée Equatoriale avec transit à Conakry. Cette réussite diplomatique qui met la Guinée sous les projecteurs internationaux est de bon augure pour Alpha Condé.
(MondAfrique 23/01/17)
Voici douze mois, la Transition présidée par Catherine Samba-Panza, commencée le 10 janvier 2014, se terminait avec soulagement pour les Centrafricains, tant les mauvaises pratiques financières, le népotisme exacerbé et le clientélisme sans vergogne avaient totalement ruiné le crédit de « Maman Cathy », bénéficiant d’un soutien inébranlable et inconsidéré du Quai d’Orsay. « La mangeoire », encore et toujours Dans un pays où l’Etat ne contrôle plus qu’une faible partie du territoire, où les registres de l’état-civil ont souvent été détruits, notamment pour les 30 % de citoyens devenus des réfugiés à l’étranger ou déplacés dans des camps à l’intérieur du pays...
(AFP 23/01/17)
Dans toute la Gambie, les militaires africains venus forcer Yahya Jammeh à partir sont accueillis en sauveurs. Mais dans son village natal de Kanilai, desservi successivement par une route au nom de son épouse puis au sien, les habitants remâchent leur amertume. Les portraits géants de Yahya Jammeh, en boubou et chéchia blancs, un chapelet à la main et le visage fendu d'un large sourire, accueillent toujours les visiteurs à l'entrée du village, tout proche de la région sénégalaise de Casamance (sud). "Dieu lui avait donné le pouvoir...
(Xinhua 23/01/17)
La Somalie a pris un pas de plus vers l'élection d'un nouveau président dimanche, après avoir complété l'élection du président du Sénat et de deux sénateurs. Abdi Hashi Abdullahi, homme politique vétéran de la région du Somaliland, est sorti vainqueur de l'élection du président du Sénat, qui a eu lieu environ une semaine après que la Chambre basse eut choisi son président. M. Abdullahi a battu son rival Mustaf Mohamed Qodah avec 43 à 8 voix. M. Qodah a concédé...
(AFP 23/01/17)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan est parti dimanche pour la Tanzanie, première étape d'une tournée en Afrique de l'Est pendant laquelle il évoquera les activités du prédicateur Fethullah Gülen qu'il accuse d'avoir ourdi le putsch manqué en juillet. "Nous allons mettre sur la table les activités de FETO dans les pays africains comme la Tanzanie, le Mozambique, ou d'autres", a déclaré M. Erdogan lors d'une conférence de presse à l'aéroport à Istanbul. Dans la terminologie des autorités turques, l'acronyme FETO, pour "Organisation terroriste des partisans de Fethullah", désigne
(RFI 23/01/17)
Plusieurs fois reportée, la plénière des négociations directes entre la majorité et l'opposition a finalement eu lieu dimanche 22 janvier sous l'égide de la Cenco. Une autre plénière est prévue ce lundi après-midi. Après la signature de l'accord le 31 décembre, les évêques pensent pouvoir clôturer le 28 janvier avec les arrangements particuliers. C'est à petits pas que les discussions progressent au Centre interdiocésain. La majorité et l'opposition tardent à trouver un consensus autour de l'arrangement particulier, celui qui devrait permettre l'application de l'accord obtenu grâce à la médiation de la Cenco.
(Aminata 23/01/17)
10 ans après, le forum national des jeunes de la société civile guinéenne (FONAJESCG) et le Collectif des acteurs pour la République (CAR) ont commémoré la mémoire des victimes de la manifestation du 22 janvier 2007. Des milliers de Guinéens se sont ralliés vers le pont 8 novembre pour manifester contre le pouvoir du feu général Lansana Conté. A cette occasion plus d’une centaine de personnes ont été tuées par la répression de l’armée guinéenne. Pour commémorer la mémoire des...
(Vision Guinée 23/01/17)
Ces derniers temps, le président de la République multiplie les critiques, tout en annonçant des décisions prises par son régime pour concrétiser le changement promis en Guinée. Alpha Condé affirme qu’il ne tolérera plus le désordre dans le pays. ‘’Il faut que le pays aille de l’avant. Mais le guinéen n’aime pas le changement. Il aime le changement à condition qu’on ne le touche pas’’, a déclaré Alpha Condé au cours d’une rencontre avec les institutions républicaines et diplomates accrédités...

Pages