| Africatime
Vendredi 24 Mars 2017
(AFP 24/03/17)
Un étudiant a été tué au cours d'une manifestation violemment dispersée jeudi dans le sud du pays contre la grève de professeurs en Sierra Leone, en cours depuis plusieurs mois, indiquent vendredi la police et Amnesty International. Des enseignants de l'Université de Njala, près de la ville de Bo (sud), sont en grève depuis octobre, début de l'année scolaire et universitaire, pour réclamer le paiement de salaires et de pensions de retraite. Des étudiants ont manifesté jeudi à Bo pour demander la reprise des cours, et des manifestations ont aussi été organisées à Freetown, ainsi qu'à Kenema (est) et Makeni (nord), en soutien avec leurs camarades de Njala, d'après plusieurs témoins. Lors de la manifestation...
(AFP 24/03/17)
Mimi Ould Baba Ould Cheikh, un jihadiste arrêté en janvier au Mali et présenté par les Ivoiriens comme "l'un des cerveaux" de l'attentat en Côte d'Ivoire de Grand-Bassam (19 morts, mars 2016) était aussi le "chef des opérations" de l'attaque de Ouagadougou (30 morts janvier 2016), a affirmé un haut responsable de la gendarmerie burkinabè. Arrêté en janvier 2017 au Mali par des soldats français de la force française Barkhane, Mimi Ould Baba Ould Cheikh a été présenté comme "le chef des opérations des attaques" ou le "commanditaire" de Ouagadougou, par les autorités burkinabè lors d’un point de presse vendredi. "Mimi Ould Baba Ould Cheikh et Ibrahim Ould Mohamed, anciens pensionnaires du site de réfugiés de Mentao, à Djibo, entendus...
(AFP 24/03/17)
Le pèlerinage annuel juif de la Ghriba, sur l'île de Djerba dans le sud de la Tunisie, aura lieu les 12 et 14 mai, a indiqué vendredi à l'AFP Perez Trabelsi, l'un des organisateurs. Organisé chaque année au 33e jour de la Pâque juive, ce pèlerinage est au cœur des traditions des Tunisiens de confession juive, une communauté qui ne compte plus que quelque 1.500 âmes aujourd'hui contre environ 100.000 avant l'indépendance en 1956. "Le pèlerinage de la Ghriba aura...
(Gabon Review 24/03/17)
Le ministre du Développement social et familial, Paul Biyoghé Mba, a entretenu la presse le jeudi 23 mars 2017, à Libreville, sur le nouveau Code de protection sociale. Objectif : informer l’opinion sur les atouts de ces textes régissant désormais la protection sociale sur le territoire national. Face à la presse, le ministre du Développement social et familial, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale a voulu personnellement vulgariser ce Code de protection sociale. Il est désormais présenté...
(Agence Ecofin 24/03/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement nigérien a autorisé la ratification, hier jeudi 23 mars, d’une série d’accords de prêt d’un montant global de 40,87 milliards FCFA (environ 67,3 millions $) pour le financement de projets d’infrastructures routières dans le pays. Il s’agit tout d’abord de plusieurs accords de financement signés avec la Banque islamique de développement (BID) relativement au projet de construction de la route de contournement du barrage de Kandadji. A savoir notamment, un accord de services « Ijara...
(AFP 24/03/17)
Les avocats commis d'office de l'ex-première dame de Côte d'Ivoire, Simone Gbagbo, jugée à Abidjan pour crimes contre l'humanité, n'assisteront pas à la phase finale du procès prévue à partir de lundi, ont-ils annoncé, réclamant une nouvelle fois une reprise totale du procès. "Lundi, on ne sera pas à la barre", a résumé vendredi Me Amany Koumé, un des trois avocats commis d'office, lors d'un point de presse avec ses deux confrères. Les trois avocats ont longuement exposé leurs griefs, dénonçant notamment l'absence de documents dans le dossier d'accusation et le remplacement d'un assesseur
(AFP 24/03/17)
L'otage français enlevé jeudi dans l'est du Tchad se trouve au Soudan voisin, a déclaré vendredi à l'AFP le ministre tchadien de la Sécurité Ahmat Mahamat Bachir. M. Bachir avait indiqué la veille que le Français, travaillant pour une compagnie minière, avait été "enlevé dans une localité située à 50 km de Goz Beida", à 200 km au sud d'Abéché. Des forces mixtes tchadiennes et soudanaises recherchent l'otage français, selon le ministre qui n'a donné aucun autre détail sur le...
(AFP 24/03/17)
La cour d'appel de Tripoli a suspendu l'accord entre la Libye et l'Italie sur l'immigration en attendant de statuer sur le sujet, a annoncé le ministère de la Justice du gouvernement d'union nationale (GNA). "La cour d'appel (...) a décidé le 22 mars de suspendre la mise en œuvre du mémorandum d'entente" signé le 2 février entre la Libye et l'Italie, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué publié jeudi soir sur son site officiel. "L'affaire est...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Après sept ans de cavale, Aboubacar Sidiki Diakité a été extradé vers son pays. Un espoir pour tous ceux qui attendent que soient jugés les auteurs présumés du massacre du 28 septembre 2009. Il est un peu plus de 19 heures, ce dimanche 12 mars, lorsque le commandant Aboubacar Sidiki Diakité, dit « Toumba », foule le tarmac de l’aéroport de Conakry. Au pied de la passerelle de l’Airbus A330-300 de Brussels Airlines, en provenance de Dakar, une escouade des...
(RFI 24/03/17)
Depuis quelques semaines, les autorités centrafricaines et la Minusca se targuent d'un succès : avoir amené à la table de discussions du processus de désarmement (DDR), tous les groupes armés, soit 14 sur les 14 que compte le pays. Les deux derniers groupes les anti-balaka aile Mocome, et le FPRC de Noureddine Adam ont accepté d'envoyer des représentants au Comité consultatif et de suivi du DDR. Une avancée à nuancer toutefois. Présence ne signifie pas adhésion. Le FPRC a rejeté...
(AFP 24/03/17)
Le Tunisien de 39 ans arrêté jeudi après avoir mis en danger avec sa voiture des piétons dans la ville belge d'Anvers (nord), a été inculpé vendredi de "tentative d'assassinat à caractère terroriste", même si les enquêteurs restent prudents sur ses motivations. "Il n'est pas confirmé qu'il s'agit d'un attentat terroriste", a précisé à l'AFP une source proche de l'enquête, expliquant que les premières explications du suspect "n'avaient aucun sens". Une autre source a suggéré que des chefs d'inculpation larges...
(AFP 24/03/17)
Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont attribué vendredi pour la première fois des réparations monétaires à des victimes de crimes de guerre, en allouant 250 dollars "symboliques" à chacune des 297 victimes d'un massacre dans un village congolais en 2003. "Ce montant symbolique ne vise pas à indemniser les préjudices dans leur intégralité mais permet de soulager les préjudices subis par les victimes d'une manière significative", a déclaré le juge Marc Perrin de Brichambaut. Les juges ont...
(AFP 24/03/17)
Face au rejet par le Sénat mauritanien du projet de révision constitutionnelle, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé son intention de le faire adopter par référendum, au grand dam de l'opposition radicale, qui dénonce un "passage en force". Le chef de l'Etat a annoncé mercredi soir avoir décidé d'emprunter cette "porte de sortie", moins d'une semaine après le rejet par les sénateurs, pourtant majoritairement favorables au pouvoir, du projet de révision, prévoyant la suppression du Sénat. Mais l'opposition radicale réunie au sein du Forum national pour l'unité et la démocratie (FNDU), hostile à ce projet...
(La Tribune 24/03/17)
Pas question de dormir sur ses lauriers pour le Rwanda. Après avoir engagé de nombreux chantiers pour son développement économique, le pays de Paul Kagamé veut doper ses exportations. Sa piste : le marché sous-régional. Un plan pour la construction de nouveaux marchés équipés au niveau des frontières rwandaises vient d'être lancé dans ce sens. Maximiser sur le potentiel sous-régional pour améliorer son positionnement commercial, telle est la visée actuelle de Kigali qui envisage de doper ses exportations en passant...
(APA 24/03/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - L’essentiel de l’opposition mauritanienne regroupée au sein du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) a qualifié de « coup d’état » le référendum annoncé mercredi soir par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz autour d’amendements constitutionnels. Dans une conférence de presse vendredi à Nouakchott, le FNDU qui compte une bonne dizaine de partis politiques et un certain nombre de syndicats et d’organisations de la société civile a considéré que ce référendum est « hors...
(La Tribune 24/03/17)
Certains le lui déconseillaient, d’autres osaient à peine le lui susurrer. Pourtant, ce n’est ni le rejet cinglant du texte par la Chambre haute, ni les cris d’orfraie de l’opposition qui vont stopper les ambitions du général-président de doter la Mauritanie d’une nouvelle constitution quitte à flanquer le drapeau de deux nouvelles bandes rouges. La réforme constitutionnelle portée par le président Mohamed Ould Abdelaziz passera par la case « référendum ». Pari risqué ou boulevard pour un troisième mandat ?...
(Le Monde 24/03/17)
Au moins dix-sept fosses communes ont été découvertes dans la province centrale de la République démocratique du Congo. Après des mois de dénégations par le régime de Joseph Kabila, la découverte de charniers dans le Kasaï illustre l’ampleur de la violence qui sévit toujours en République démocratique du Congo (RDC). Dès décembre 2016, la Mission des Nations unies en RDC (Monusco) avait transmis au gouvernement des « allégations sur la présence de sept fosses communes » dans cette province au...
(AFP 24/03/17)
Un Marocain visé par un mandat d'arrêt européen a été interpellé en Allemagne et remis jeudi aux autorités portugaises, qui le soupçonnent d'appartenir au groupe Etat islamique (EI), ont annoncé le ministère public et la police judiciaire. Le suspect a été placé en détention provisoire après avoir été soumis à un interrogatoire judiciaire dans le cadre d'une enquête pour "adhésion et soutien à une organisation terroriste internationale (Daesh - ISIS)", les acronymes arabe et anglais pour désigner l'EI. Il a...
(RFI 24/03/17)
A Djibouti, le parti d’opposition MRD déplore une vingtaine d’arrestations parmi ses membres ou sympathisants en 10 jours. Ce jeudi, 9 d’entre eux ont été présentés au procureur de la République, accusés d’activités politiques illégales, 4 ont été placés sous mandat de dépôt. Mais les opposants ne sont pas les seuls touchés, les syndicalistes et les défenseurs des droits de l’homme sont également victimes d'une répression qui suscite une mobilisation internationale. Omar Ali Ewado, entame son 6e jour aux mains ...
(Le Monde 24/03/17)
L’ex-chef de milice congolais, reconnu coupable de « crimes contre l’humanité », devra verser des réparations collectives et individuelles. Une première. Germain Katanga a été condamné à verser 1 million de dollars (925 000 euros) aux victimes de crimes commis lors de l’attaque du village de Bogoro, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), le 24 février 2003. L’ancien commandant de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) a été, en mars 2014, reconnu coupable de «...

Pages