Jeudi 20 Juillet 2017
(AFP 20/07/17)
La police ougandaise a annoncé jeudi l'arrestation de plusieurs dizaines de personnes pour "rassemblement illégal" cette semaine, au moment où le président est soupçonné par l'opposition de vouloir modifier la Constitution pour garder le pouvoir, ce qu'il a démenti. Selon le porte-parole de la police ougandaise, Emilian Kayima, le chef d'un petit parti d'opposition, ainsi que treize de ses membres, ont été arrêtés jeudi pour rassemblement illégal. La police a par ailleurs annoncé avoir arrêté 56 autres personnes mercredi pour rassemblement...
(AFP 20/07/17)
Le Front Polisario, qui réclame l'indépendance du Sahara occidental, territoire contrôlé en grande partie par le Maroc, a fustigé jeudi les "peines iniques" prononcées par la justice marocaine contre 23 Sahraouis jugés pour les meurtres de policiers et gendarmes marocains en 2010. Mercredi, la justice marocaine a condamné à des peines allant de deux ans de prison à la perpétuité ces 23 accusés du procès dit "de Gdeim Izik", nom d'un camp situé au Sahara occidental, où avaient été tués, lors de son démantèlement le 8 novembre 2010, 11 policiers et gendarmes marocains. "Tous les procès impliquant des citoyens sahraouis organisés par l'Etat marocain participent de la machine répressive marocaine", dénoncent le Front Polisario et le "ministère sahraoui de l'Information"...
(MondAfrique 20/07/17)
Un an après sa réélection à la présidence de la République lors d’un scrutin qui n’avait pas brillé par sa qualité et sa transparence, Issoufou Mahamadou fait face à une situation explosive qui appelle un sursaut national à la mesure des risques encourus par le pays. Aux risques sécuritaires de plus en plus préoccupants s’ajoute une multiplication d’affaires de corruption dont les soupçons pèsent sur des personnalités éminentes du pouvoir. Les attaques armées contre les forces de sécurité se multiplient...
(MondAfrique 20/07/17)
Ce samedi 15 juillet, l’opposition mauritanienne est sortie dans la rue pour manifester contre le référendum du 5 Août prochain qui vise entre autres à supprimer le Sénat lequel sera substitué par des Conseils régionaux. Brandissant des slogans hostiles au référendum, des milliers de personnes ont afflué vers la Place Ibn Abbas, après une marche qui s’est ébranlée du Carrefour Madrid. Sur la tribune, les différents leaders vont se succéder, après une minute de prière observée en la mémoire de...
(AFP 20/07/17)
Des "dizaines" de prisonniers seraient morts au Cameroun dans des centres de détention où les forces de sécurité détiennent au secret et torturent des suspects dans la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dénonce Amnesty international dans un rapport publié jeudi. L'ONG a rencontré 101 personnes affirmant avoir été détenues au secret et torturées par le Bataillon d'intervention rapide (BIR, unité d'élite de l'armée) et la Direction générale des renseignements extérieurs (DGRE) entre mars 2013 et mars 2017. Parmi ces 101 personnes, 32 ont expliqué à l'ONG avoir été témoins de la mort d'un codétenu en détention. "Amnesty International estime que des dizaines de prisonniers sont décédés dans les centres de détention du BIR...
(Le Monde 20/07/17)
Au moins 130 hommes et jeunes hommes sont portés disparus depuis 2014 et au moins une centaine ont été tenus au secret et torturés en toute impunité. Boko Haram n’est pas vaincu. Que ce soit dans le nord du Nigeria, leur fief historique, ou dans les pays voisins qui leur ont déclaré la guerre, les djihadistes, qui ont prêté allégeance à l’organisation Etat islamique (EI), continuent de semer la mort, le plus souvent en envoyant des bombes humaines se faire...
(AFP 20/07/17)
Le procès en appel de l'opposant en exil Moïse Katumbi, candidat déclaré à la succession du président Joseph Kabila en République démocratique du Congo, a été suspendu jeudi par le tribunal de grande instance de Lubumbashi, a constaté un correspondant de l'AFP. Le tribunal a sollicité l'avis de la Cour constitutionnelle sur les irrégularités relevées par la défense dans ce procès qui porte sur une affaire immobilière, et qui intervient dans un contexte politique tendu. Ex-allié de poids du président congolais Joseph Kabila, M. Katumbi est passé dans l'opposition en septembre 2015 après avoir démissionné de son poste de gouverneur de la province minière du Katanga.
(AFP 20/07/17)
Passé le barrage de soldats sénégalais, un sentier bordé de lianes serpente entre les rizières jusqu'au village de Toubacouta, qui résonne du bruit des marteaux. Après 35 ans de rébellion, la Casamance espère voir l'accalmie persistante se transformer en paix véritable. Dans le village, proche de Ziguinchor, principale ville de cette région du sud du Sénégal, limitrophe de la Gambie, des ouvriers posent la charpente en bois de palmier d'un bâtiment en pisé, au milieu de manguiers...
(BBC 20/07/17)
La décision a été prise par les présidents ivoirien, Alassane Ouattara, et burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, mardi à Ouagadougou, lors de la 6e Conférence au sommet du Traité d'amitié et de coopération (TAC) entre les deux pays. Pour le président ivoirien, son homologue burkinabè et lui sont convenus de faire face ensemble à la question de l'immigration illégale, du terrorisme et de la criminalité transnationale. Une décision qui, selon le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, va permettre...
(La Tribune 20/07/17)
A fin mai 2017, l'encours de la dette publique camerounaise s'établit à 5 383 milliards de francs CFA. Un volume qui correspond à 30,3% du PIB en s'inscrivant sur un trend haussier, puisque le solde des récents financements accordés à l'Etat n'y est toujours pas inscrit. Malgré les diverses mesures entreprises par le gouvernement, la dette publique camerounaise ne cesse de grimper. D'après la Caisse autonome d'amortissement (CAA) qui gère notamment les fonds d'emprunts publics de l'Etat, au 31 mai...
(BBC 20/07/17)
Au moins 23 personnes sont mortes après des pluies torrentielles dans le pays depuis juin. "A la date du 10 juillet, 19.459 personnes, soit 2.405 ménages, ont été affectées par les inondations et le nombre de personnes décédées est de 23 sur l'ensemble du pays", a révélé le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU à Niamey. Les torrents ont aussi emporté 4.000 têtes de bétail dans la région de Tahoua dans l'ouest du pays. Selon les autorités onusiennes à Niamey,...
(AFP 20/07/17)
Les Etats-Unis ont critiqué mercredi les pays africains qui ont soutenu la candidature de la République démocratique du Congo à un siège au Conseil des droits de l'homme, affirmant que cela enflammerait encore le conflit dans ce pays. Le Conseil, basé à Genève, enquête actuellement sur les atrocités qui ont été commises en République démocratique du Congo par les forces armées du pays et des milices dans la région du Kasaï, où plus de 80 fosses communes ont été découvertes. Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, a jugé que le soutien à la candidature de la RDC était "un manquement inexcusable" à la promotion des droits de l'homme par les pays africains.
(Sud Quotidien 20/07/17)
La coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) a réussi le pari de la mobilisation, en remplissant le stade régional pour accueillir la tête de liste, Mahammed Boun Abdallah Dionne, en meeting nocturne. Bamtaare Sénégal de Chérif Leheib Aïdara, a participé activement à cette mobilisation. Occasion pour lui de rendre hommage au maire Abdoulaye Bibi Baldé et à Mameboye Diao et d’énumérer les réalisations du gouvernement. C’est dans un stade régional comble et surchauffé que la tête de liste Benno Bokk Yakaar (Bby), le Premier ministre Dionne, a été accueilli à 22H15. Visiblement très...
(RFI 20/07/17)
Amnesty International dénonce des violations systématiques des droits de l'homme dans l'extrême-nord du Cameroun. L'organisation publie ce 20 juillet un rapport qui s'appuie sur 101 témoignages. Presque tous racontent les arrestations arbitraires, la détention au secret et les tortures imposées par les forces de sécurité. Amnesty International demande une enquête indépendante sur ces violations commises dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. « J'étais enchaîné en permanence, des hommes en civil m'ont frappé en me demandant d'avouer mon...
(AFP 20/07/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a sommé jeudi le Mozambique de fournir les "informations cruciales manquantes" quant à l'utilisation de plus de 2 milliards de dollars d'emprunts contractés en secret par le gouvernement. A l'issue d'une mission menée du 10 au 19 juillet, l'institution internationale a exprimé jeudi dans un communiqué son insatisfaction quant à l'absence persistante d'explications sur la destination exacte des emprunts contractés par le gouvernement mozambicain. "Des questions cruciales quant à la destination des sommes empruntées demeurent sans réponse", relève le FMI.
(Afrique sur 7 20/07/17)
Les pluies diluviennes au Niger ont endeuillé cette année 2017 le pays avec déjà plus d’une vingtaine de morts et de nombreux déplacés. Les eaux ne cessent de monter ça et là à Niamey, la capitale, et les maisons surtout dans les quartiers précaires ont été emportées aussi par les eaux. Le Niger, comme chaque année, vient encore de subir la furie des pluies diluviennes qui ont emporté la vie de plus d’une vingtaine de morts. Les eaux tombées de...
(AFP 20/07/17)
Six jeunes membres de l'équipe de robotique du Burundi, qui se trouvaient à Washington pour participer à une compétition internationale, ont été portés disparus, a indiqué la police de la capitale américaine jeudi. La police a publié les photos des six adolescents --quatre garçons et deux filles-- sur Twitter. "Ils ont disparu le 18/7. Vous avez des infos?", demande la police sur le réseau social. Les organisateurs de la compétition de robotique ont indiqué avoir prévenu la police quand le...
(AFP 20/07/17)
La Centrafrique, minée par la violence, est menacée dans sa reconstruction par des tensions au sommet de l'Etat entre le président de la République et celui de l'Assemblée nationale, le camp du premier ayant été jusqu'à accuser samedi le second de tentative de coup d'Etat avant de se rétracter. Début 2016, l'élection du président Faustin-Archange Touadéra, sous l'égide de la France et des Nations unies, avait représenté une lueur d'espoir après le déchaînement des violences en 2013 dans ce pays pauvre de 4,5 millions d'habitants. A la tête de l'Assemblée nationale, Abdoul Karim Meckassoua, un élu du PK5, le quartier musulman de Bangui, apparaissait comme un symbole de réconciliation après le déferlement de haine...
(La Croix 20/07/17)
L’Union africaine et l’ONU multiplient les déclarations en faveur de la paix et de la sécurité en Centrafrique. Mais sur le terrain, les violences se poursuivent. La Centrafrique ne manque pas d’amis. Mais sont-ils efficaces ? Cette semaine, pas moins de deux grandes institutions se sont encore penchées sur elle pour promouvoir paix et la sécurité. Une nouvelle feuille de route Lundi 17 juillet à Libreville, l’Union africaine a promulgué une nouvelle feuille de route pour restaurer la paix en...
(BBC 20/07/17)
L'Union européenne vient d'octroyer au Niger une aide de 10 millions d'euros, soit 6,5 milliards FCFA, pour lutter contre l'émigration clandestine. Après ce premier geste de 10 millions d'euros, un autre versement devrait être fait par l'UE d'ici fin 2017. Selon les autorités locales, beaucoup de migrants ouest-africains passent par le Niger pour la Libye avant de continuer leur route vers l'Europe. "Des centaines de migrants ouest-africains ont été retrouvés ou annoncés morts, portés disparus ou encore sauvés in extremis...

Pages