| Africatime
Lundi 23 Janvier 2017
(Jeune Afrique 24/01/17)
Cinq jours après l’attentat qui a causé, mercredi dernier, plus de 77 morts et 115 blessés à Gao, selon un bilan officiel, de nombreuses zones d’ombres entourent encore ce qui est considéré comme l’attaque terroriste la plus meurtrière de l’histoire du pays. À Gao, les victimes ont été rapidement enterrées, mais c’est toute l’agglomération qui était plongée lundi dans une journée ville-morte tandis que le reste du pays, encore sous le choc, sortait péniblement des trois jours de deuil national décrétés par le gouvernement. Les enquêteurs, eux, sont à pied d’oeuvre pour tenter d’éclaircir les zones d’ombre
(AFP 24/01/17)
La Côte d'Ivoire ne disposait pas d'équipements d'intervention adéquats malgré un entraînement "adapté" au moment de l'attentat jihadiste contre la station balnéaire de Grand-Bassam en mars 2016 (19 morts), a estimé lundi à Abidjan, un officier ivoirien des forces spéciales. "Pour ce qui concerne l'assaut, très vite deux difficultés sont apparues (...), au moment de l'attaque (...): on avait une insuffisance et une certaine inadéquation du matériel de protection et même d'observation qui aurait pu faciliter la tâche", a déclaré le commandant Kitcha Folwori Sékongo lors d'une conférence sur la sécurité. "Donc (...) les éléments d'assaut ont été particulièrement exposés aux balles et aux grenades défensives des terroristes".
(La Croix 24/01/17)
Sur fond de grogne sociale, le pays fait face à une fronde de militaires réclamant des augmentations de salaires et des primes. Quinze jours de mutineries à répétition au sein de l’armée ont montré que la success story de la Côte d’Ivoire – 9 % de croissance par an en moyenne depuis 2012 – cachait de profondes vulnérabilités. Ce que montre aussi le mouvement de grève des fonctionnaires, commencé le 9 janvier en raison d’une réforme des retraites contestée et...
(RFI 24/01/17)
En Côte d’Ivoire, plusieurs mouvements sociaux ont eu lieu dans plusieurs villes du pays et notamment à Abidjan. Ce lundi 23 janvier, ce sont les pompiers qui ont manifesté. Après les militaires, les gendarmes, les enseignants, les fonctionnaires et le personnel hospitalier, ce sont les pompiers qui sont entrés dans la danse des revendications en manifestant à Cocody. La manifestation a duré quelques heures avant d’être dispersée par les forces de l’ordre et des bombes lacrymogènes. Il règne, en Côte...
(APA 24/01/17)
Le Secrétaire général du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits (MIDD), Mesmin Comoé a, réitéré, lundi après-midi, l’appel à la reprise du travail, précisant que les leaders syndicaux n’ont fait l’objet ‘’d’aucune séquestration’’. C’est dans une déclaration diffusée sur les antennes de la première chaîne de la Radio télévision ivoirienne (RTI 1, service public), faisant l’objet d’un flash spécial vers 15 heures, que le Secrétaire de ce mouvement des instituteurs, membre de l’Intersyndicale des fonctionnaires, l’un des...
(AFP 23/01/17)
Une responsable de l'organisation américaine Human Rights Watch (HRW) a été de nouveau expulsée de République démocratique du Congo quelques jours après avoir été autorisée à y revenir, a-t-on appris lundi auprès de son organisation. "Ida Sawyer, directrice pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch, a été obligée de quitter la République démocratique du Congo le 20 janvier 2017", écrit HRW sur son site Internet. "Les autorités chargées de l’immigration de la ville de Goma, dans l’est du pays, ont...
(RFI 23/01/17)
Plus de vingt jours après la signature de l’accord du réveillon en RDC, la Conférence épiscopale fait le point sur les avancées dans les négociations notamment concernant l’arrangement particulier. C’est ce document essentiel qui reste à négocier sur le partage effectif du pouvoir, la composition du nouveau gouvernement d’union nationale, la mise en place du Conseil national de suivi, mais aussi le chronogramme précisant les dates d’application de l’accord. A plus ou moins onze mois des élections, les évêques en appellent au sens de la responsabilité des acteurs, mais aussi à la communauté internationale.
(Radio Okapi 23/01/17)
Les parties prenantes au dialogue inclusif organisé sous l’égide des évêques catholiques ne s’accordent toujours pas sur quelques points en rapport avec la nomination du prochain Premier ministre et le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), a affirmé jeudi 22 janvier, le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), abbé Donatien Nshole. Au cours d’un point de presse organisé à Kinshasa, le secrétaire général intérimaire de la CENCO a indiqué que le mode de désignation du...
(Agence Ecofin 23/01/17)
(Agence Ecofin) - L’énergéticien marocain Platinum Power a signé avec le gouvernement congolais un contrat relatif à la construction de plusieurs centrales hydroélectriques, d’une capacité globale de 500 MW, dans la vallée de Louéssé. L’entreprise sera chargée du développement des centrales, ainsi que du financement des études de faisabilité des projets d’infrastructures associées. Pour ce faire, Platinum s’est associé à Congo Capital Entreprises avec qui elle a formé une société dans le cadre du projet. La nouvelle structure sera possédée...
(AFP 23/01/17)
Le Front Polisario a annoncé lundi avoior pris acte de la ratification par le Maroc de l'acte constitutif de l'Union africaine, permettant à Rabat de réintégrer cette organisation. "Nous avons pris acte de la ratification par le régime marocain de l'Acte constitutif de l'Union africaine y compris dans ses articles prévoyant la nécessité pour le royaume marocain de respecter les frontières internationales du Sahara occidental reconnues", a indiqué le chef du Polisario Brahim Ghali, cité par l'agence algérienne APS. M...
(AFP 23/01/17)
Le Premier ministre mauricien, sir Anerood Jugnauth, a présenté lundi sa démission à la présidente Ameenah Gurib-Fakim, qui a aussitôt nommé son fils Pravind Jugnauth pour le remplacer, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Jugnauth, 86 ans, un cacique de la vie politique mauricienne, avait annoncé samedi son intention de ne pas aller au bout de son mandat, censé prendre fin en 2019. "Le poste de Premier ministre est une fonction qui comprend de grandes responsabilités. C'est un grand fardeau. Je l'ai assumé, mais maintenant il est temps de céder la place aux jeunes", a-t-il déclaré après avoir présenté sa démission.
(Points Chauds 23/01/17)
En visite au Mali, des membres de l’Initiative mauritanienne des droits de l’Homme (IMDH) ont rencontré la presse, à la Maison de la presse, pour informer l’opinion sur la situation des droits humains en République islamique de Mauritanie. L’Initiative mauritanienne des droits de l’Homme est une institution engagée dans l’éradication de l’esclavage et des séquelles de cette pratique traditionnelle. En collaboration avec la colonie mauritanienne au Mali, l’Initiative séjourne dans notre pays. Cette mission s’inscrit dans le cadre d’une campagne...
(AFP 23/01/17)
Le Burundi a entamé lundi la libération du quart de sa population carcérale dans le cadre d'une grâce présidentielle, mais la société civile en exil de ce pays en crise craint que le pouvoir ne cherche ainsi à faire de la place pour de nouveaux prisonniers politiques. Lundi, un premier groupe de 300 prisonniers a été libéré de la prison centrale de Mpimba, à Bujumbura, par la ministre de la Justice Aimée Laurentine Kanyana. A terme, 2.500 prisonniers doivent être...
(Agence Ecofin 23/01/17)
Le gouvernement kenyan a lancé un programme de formation des jeunes aux compétences numériques. Selon les projections, ce vaste programme dénommé Ajira (emploi en swahili) permettra à 1 million de jeunes Kenyans d’obtenir un emploi freelance en ligne dans la prochaine année. L'initiative du gouvernement kenyan est à l’image celle lancée par Google, qui a formé un demi-million de jeunes Africains ayant des compétences dans le digital. Elle vise à lutter contre l’épineux problème du chômage des jeunes et s’inscrit...
(Jeune Afrique 23/01/17)
L'un des patrons de la Banque islamique de développement (BID), le vice-président Mansur Muhtar, débute lundi matin une tournée dans les capitales sénégalaise et guinéenne où il signera de nombreux accords de financement pour un total d'environ 300 millions de dollars. Le Sénégal et la Banque islamique de développement (BID) signent ce lundi à Dakar quatre accords de financement d’un montant global de 92 millions de dollars. Ces signatures d’accords interviennent dans le cadre de la visite de trois jours...
(AFP 23/01/17)
Les cours suspendus depuis deux mois dans les régions anglophones du Cameroun par des appels à la grève sur fond d'opposition au régime du président Paul Biya avaient du mal à reprendre lundi en dépit des assurances du gouvernement, a appris l'AFP de sources concordantes. A Bamenda, épicentre de la fronde anglophone, "les activités sont quasiment paralysées", a déclaré sous couvert de l'anonymat un enseignant de la ville joint de Yaoundé : "Certains établissements scolaires ont rouvert, mais il n'y a pas d'élèves". Le gouvernement a invité élèves et enseignants à reprendre les cours lundi, indiquant que toutes les conditions de sécurité notamment étaient désormais réunies pour cette reprise.
(AFP 23/01/17)
Le 23e congrès du puissant syndicat tunisien UGTT s'est ouvert dimanche, un rendez-vous crucial lors duquel le prix Nobel de la paix 2015 déterminera son rôle politique et social et renouvellera sa direction, six ans après la révolution. Elu fin 2011, moins d'un an après la chute de la dictature, le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Houcine Abassi, ancien instituteur, va passer la main. Il laisse un syndicat fort de plus d'un demi-million d'adhérents et qui...
(Tunisie Numérique 23/01/17)
Le ministre de l’Intérieur Hedi Majdoub, entame à partir de ce lundi 23 janvier 2017, une visite de travail au Royaume du Bahreïn sur invitation de son homologue bahreïni , a annoncé un communiqué du ministère de l’Intérieur. Cette visite constituera une opportunité de travail pour le ministre de l’Intérieur avec son homologue le général de brigade Cheikh Rached Ben Abdallah Al Khalifa et de discuter de la coopération entre la Tunisie et Bahreïn notamment dans le domaine sécuritaire, selon...
(Jeune Afrique 23/01/17)
L’opposant congolais Étienne Tshisekedi, âgé de 84 ans, doit quitter Kinshasa dans les heures qui viennent pour effectuer un « check-up médical » en Belgique, a indiqué sa famille à Jeune Afrique. Une absence qui ne remet pas en cause l’application de l’accord politique du 31 décembre, assure l’opposition. Étienne Tshisekedi va de nouveau devoir s’éloigner de son pays et de ses partisans. Le principal opposant congolais doit en effet quitter Kinshasa « ce [lundi] soir » pour la Belgique,...
(RFI 23/01/17)
C'est une grande perte pour l'armée camerounaise. Dimanche, le général Jacob Kodji est mort des suites d'un accident d'hélicoptère alors qu'il rentrait d'une mission au Nord-Cameroun. Le général Kodji, qui dirigeait la quatrième région militaire interarmées, coordonnait depuis près de deux ans la lutte contre les rebelles de Boko Haram. Le colonel Kameni commandant de la quatrième région de gendarmerie ainsi que deux pilotes sont aussi décédés dans l'accident. L'armée camerounaise est en deuil, elle a perdu l'un de ses...

Pages