Jeudi 22 Février 2018
(AFP 22/02/18)
Des centaines de migrants africains ont manifesté jeudi dans le sud d’Israël contre l'emprisonnement de plusieurs des leurs, incarcérés en vertu d'une nouvelle politique gouvernementale. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril -soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers- ou aller en prison indéfiniment. Le plan concerne dans un premier temps les hommes seuls qui n'ont pas soumis de demande d'asile, ou dont la demande a été rejetée. Les autorités ont transféré mardi dans la prison de Saharonim (sud) les premiers migrants érythréens...
(AFP 22/02/18)
Des centaines de migrants africains ont manifesté jeudi dans le sud d’Israël contre l'emprisonnement de plusieurs des leurs, incarcérés en vertu d'une nouvelle politique gouvernementale. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril -soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers- ou aller en prison indéfiniment. Le plan concerne dans un premier temps les hommes seuls qui n'ont pas soumis de demande d'asile, ou dont la demande a été rejetée. Les autorités ont transféré mardi dans la prison de Saharonim (sud) les premiers migrants érythréens qui étaient détenus au centre...
(AFP 21/02/18)
Des centaines de migrants africains se sont mis en grève de la faim mardi soir alors qu'Israël a mené les premières arrestations en vertu d'un plan controversé leur donnant le choix entre départ du pays et prison, a indiqué mercredi une ONG défendant leur cause. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril--soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers-- ou bien aller en prison indéfiniment. Le plan concerne dans un premier temps les hommes seuls...
(AFP 19/02/18)
Environ 224 millions de personnes sont sous-alimentées à travers le continent africain, où le changement climatique et les conflits renforcent l'insécurité alimentaire, s'est alarmé lundi un haut responsable de l'ONU. S'exprimant lors d'une conférence sur l'Afrique à Khartoum, organisée par l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), Bukar Tijani a indiqué que cette situation était un "sujet de préoccupation", alors que la population du continent devrait atteindre 1,7 milliard de personnes d'ici 2030. En Afrique, "la sous-alimentation est passée...
(APA 10/02/18)
APA-Marrakech (Maroc) - La 9ème édition du Marrakech Security Forum (AfricaSEC 2018), un événement placé sous le thème « les menaces émergentes et les nouveaux risques de conflictualité en Afrique », a démarré ses travaux ce vendredi à Marrakech, avec la participation d'une pléiade d’experts, de dirigeants d’organisations internationales, et de responsables civils et militaires de plusieurs pays. Initié par le Centre Marocain des Etudes Stratégiques (CMES), en partenariat avec la Fédération Africaine des Etudes Stratégiques (FAES), ce forum vise...
(AFP 03/02/18)
Le Partenariat mondial pour l'éducation (PME) est "en très bonne voie" d'être renfloué à hauteur de 3,1 milliards de dollars, a indiqué la présidence française, lors de la conférence de ce fonds à Dakar, coprésidée par Emmanuel Macron et son homologue sénégalais Macky Sall. A la tribune de cette troisième conférence de reconstitution des fonds du PME, clou de sa visite officielle de deux jours au Sénégal, le président français a demandé que l'aide soit particulièrement consacrée à l'éducation des filles. "Partout où on veut promouvoir l'obscurantisme, faire reculer la démocratie...
(Libération 03/02/18)
Le président français a profité de son déplacement à Dakar pour annoncer une forte hausse de la contribution française au Partenariat mondial pour l'éducation (PME). Présente, la superstar américaine et marraine du PME l’a remercié. Des centaines de collégiens hilares scandant de bon cœur «Merci ! Merci !» tout en agitant des drapeaux tricolores : pour illustrer sa volonté de promouvoir l’éducation sur le continent africain, Emmanuel Macron s’est offert vendredi midi de belles et émouvantes images. Son homologue sénégalais,...
(RFI 02/02/18)
A Abidjan en Côte d'Ivoire s'est achevée ce jeudi 1er février la 2e Conférence des parties à la Convention de Bamako, la COP2, sous le thème « une plateforme pour une Afrique sans pollution ». La Convention de Bamako interdit l'importation de déchets dangereux en Afrique et encourage la réduction et le contrôle des mouvements transfrontaliers de ces déchets sur le continent africain. Elle a été adoptée en 1991. Pourtant, il aura fallu attendre 22 ans pour que se tienne...
(APA 02/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Michaëlle Jean, a lancé un appel à des investissements ‘’massifs’’ dans l'éducation, en prélude à la conférence mondiale du partenariat pour l'éducation prévue demain vendredi au Sénégal et à laquelle elle va prendre part. Citée par un communiqué parvenu jeudi à APA, Mme Jean note : « Il faut investir beaucoup plus dans l’éducation. Les financements sont bien en-deçà du défi à relever et des enjeux. Il...
(Apa 02/02/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L'Envoyée du secrétaire général de l'ONU pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a invité vendredi à Dakar, les pays à investir dans ‘’l'éducation non formelle et informelle’’ pour développer des compétences adaptées au monde de demain. "Il est nécessaire que nous ne regardions pas seulement le financement nécessaire pour financer correctement nos systèmes éducatifs aujourd'hui, mais aussi ceux de demain. Au delà des interventions traditionnelles en salles de classe, investir dans l'éducation non formelle et informelle est essentiel...
(APA 01/02/18)
APA-Dakar (Sénégal)- La 3ème conférence du partenariat mondial pour l’éducation qui se tient, ce 02 février 2018 à Dakar, verra la participation du président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a appris APA de source officielle. «Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, est attendu jeudi à Dakar pour une visite officielle de trois jours entreprise conjointement avec celle du président de la République française Emmanuel Macron», renseigne le service communication de la...
(APA 30/01/18)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - L’Union africaine déclare avoir reçu des informations crédibles selon lesquelles, les Africains qui ont rejoint les rangs de l’Etat islamique souhaitent quitter l’organisation terroriste et retourner dans leurs pays respectifs dans les mois à venir. Lors d’une conférence de presse, lundi, le Commissaire de l’UA pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, a déclaré que l’organisation savait que des Africains, membres actifs du groupe militant, étaient prêts à se désengager et à revenir à une vie...
(AFP 26/01/18)
La mise au jour du fossile d'un fragment de mâchoire dans une grotte en Israël repousse d'au moins 50.000 ans la sortie d'Afrique de l'homme moderne, apportant aussi un nouvel éclairage sur les croisements avec d'autres espèces comme les Néandertaliens. Avant cette découverte sur le site archéologique de Misliya, situé sur les pentes du mont Carmel, les plus anciens fossiles d'Homo sapiens trouvés hors d'Afrique dataient de 90.000 à 120.000 ans, précisent les chercheurs dont les travaux sont publiés jeudi...
(RFI 26/01/18)
L'Union africaine est réunie au niveau ministériel avant le sommet des chefs d'Etat de ce week-end. Deux grands enjeux pour ce rendez-vous : le financement de l’institution et la crise migratoire. Le principal enjeu sera sans doute la question de l’autofinancement de l’Union africaine. Les actions de l’UA sont dans leur grande majorité financées actuellement par les partenaires européens, japonais, chinois. « Sans son indépendance, l’Afrique n’est rien du tout. Avec son indépendance, elle peut être tout », a lancé...
(Jeune Afrique 24/01/18)
Il n'existe pas de « pays de merde », comme l'aurait ainsi déclaré Donald Trump à la mi-janvier, mais des pays agressés et bouleversés par une poignée de nations cherchant à disposer de leurs richesses, selon Aminata Dramane Traoré. « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? », demande l’inénarrable président américain, Donald Trump. Il paraît que mis à part l’excès pondéral, il se porte à merveille. Grand bien lui fasse ! Moins...
(AFP 23/01/18)
Quinze Casques bleus tués en République démocratique du Congo en décembre, des attaques récurrentes au Mali et en Centrafrique: les Casques bleus, souvent mal préparés, sont de plus en plus pris pour cible, une tendance que l'ONU veut renverser malgré les obstacles politiques et financiers. Dans un rapport remis en décembre au secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres et rendu public lundi, un groupe d'experts emmenés par le général brésilien Carlos Alberto dos Santos Cruz, ex-commandant des missions de...
(AFP 22/01/18)
Le développement est la clé pour résoudre les problèmes de la sécurité et des migrations dans la région de la Méditerranée occidentale ont estimé dimanche à Alger les chefs des diplomaties du "Dialogue 5+5" réunissant dix pays de la zone. Dans leur déclaration finale, les ministres des Affaires étrangères des dix pays (Algérie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Maroc, Mauritanie, Portugal et Tunisie) réunis dimanche dans la capitale algérienne, soulignent "le lien étroit entre la migration et le développement" et...
(AFP 18/01/18)
Un bébé érythréen de trois mois est mort, faute d'évacuation médicale, à bord du navire humanitaire qui l'avait secouru au large de la Libye, alors que le mauvais temps et le manque de bateaux rendent les secours difficiles. Plus de 1.650 migrants ont été secourus depuis mardi au large de la Libye, dont nombre de femmes et d'enfants, mais si certains ont commencé à débarquer jeudi en Sicile, des centaines d'autres sont encore ballottés dans le froid en pleine mer...
(AFP 18/01/18)
"Allez! On regarde droit devant soi. On jette la jambe! On garde la ligne!", ordonne le chorégraphe Franck Akesse aux apprentis-mannequins, lors d'un cours de défilé de l'agence de Fatim Sidimé, top model ivoirienne. Femmes et hommes, les aspirants aux podiums paient 15.000 F CFA (23 euros) par mois pour cette formation (6 mois), avec l'espoir de vivre plus tard de ce métier. "Depuis que je suis toute petite, j'ai toujours voulu être mannequin", assure Kelly Godo, 21 ans, étudiante...
(AFP 16/01/18)
Vaccins, antirétroviraux, antipaludéens contrefaits: l'Afrique est devenue le terrain de jeu préféré des trafiquants de faux médicaments, un business lucratif qui fait des centaines de milliers de victimes. Le chiffre d’affaires généré par la contrefaçon est estimé au minimum à 10 ou 15% du marché pharmaceutique mondial, soit 100 à 150 milliards de dollars, voire 200 milliards, selon une étude du World Economic Forum. Un chiffre qui a quasiment triplé en cinq ans. "Pour vendre des faux médicaments, il faut...

Pages