| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(Le Monde 21/01/17)
L’Organisation mondiale des douanes a saisi 126 millions de traitements prohibés dans seize ports africains en deux semaines. Ils sont écoulés en grande majorité dans les commerces de rue des villes africaines, mais se retrouvent aussi dans les pharmacies des hôpitaux publics ou dans les stocks de grandes ONG humanitaires, feintées par l’habileté des faussaires. Les faux médicaments – avec un sinistre bilan évalué à plusieurs centaines de milliers de morts par an – sont devenus un fléau en Afrique. Le vaste coup de filet opéré par l’Organisation mondiale des douanes (OMD) en septembre 2016, et dont les résultats ont été dévoilés vendredi 20 janvier à Paris, confirme l’ampleur du problème. L’Inde premier fournisseur Quelque...
(RFI 20/01/17)
Au Maroc, le Parlement doit adopter ce vendredi 20 janvier la loi sur la ratification de l'acte constitutif de l'Union africaine, une étape obligée avant le retour du royaume au sein de l'organisation panafricaine. Le Maroc avait annoncé en juillet sa volonté de réintégrer l'UA, qu'il avait quittée en 1984 pour protester contre l'admission de la RASD, la République arabe sahraouie démocratique au Sahara occidental. Les conditions de ce retour sont maintenant réunies. A Rabat, les interminables tractations pour la formation du prochain gouvernement sont mises de côté, pour un moment. Les députés doivent voter en seconde lecture la loi en vue de retour du Maroc à l'Union africaine. En première lecture, les deux Chambres ont voté pour à l'unanimité...
(Le Monde 19/01/17)
Pour notre chroniqueur, en déstabilisant la Libye en 2011, les deux dirigeants ont fait le jeu des terroristes islamistes sur le continent. Le Centre régional pour les armes légères en Afrique de l’Est et du Centre, basé à Nairobi au Kenya, est formel : il y a bel et bien actuellement des armes libyennes entre les mains des milices somaliennes chabab. Selon une enquête de cette institution, réputée pour son sérieux, présentée le 11 janvier à Abidjan à l’occasion du...
(Le Monde 18/01/17)
La directrice générale du groupe producteur et distributeur d’énergies veut permettre l’accès à l’électricité à 10 millions d’Africains d’ici à 2020. Isabelle Kocher, 50 ans, a pris la direction générale d’Engie en mai 2016. En s’appuyant sur le développement du renouvelable et du numérique, la première femme patronne du CAC40 a lancé un vaste plan de transformation sur trois ans (de 2016 à 2018) de l’ex-GDF Suez. Présente au Forum économique de Bamako, organisé vendredi 13 janvier en amont du...
(Le Monde 16/01/17)
En 2016, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Par Arnaud Leparmentier et Maryline Baumard Selon Frontex, 93 % des migrants, arrivés en Italie en 2016, venaient d’Afrique. A trop se focaliser sur le Moyen-Orient, on n’a pas vraiment vu venir l’Afrique… En 2016 pourtant, à bas bruit, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Selon une communication...
(RFI 16/01/17)
Les participants au sommet Afrique-France tirent le bilan de ces deux jours. Les participants aux contre-sommets aussi. Il y en a eu deux en préambule du rendez-vous officiel : le Forum de la jeunesse et le Forum des peuples, regroupant des organisations altermondialistes. Le Forum des peuples s’est conclu sur une déclaration commune, soulignant une quinzaine de problématiques. Parmi elles, les Accords de partenariat Union-Européenne / pays ACP, c’est-à-dire les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Elles doivent progressivement...
(RFI 12/01/17)
Le sommet Afrique-France de Bamako doit commencer ce vendredi 13 janvier dans la capitale malienne. Plus de trente chefs d’Etat et de gouvernement africains sont attendus aux côtés du président français, François Hollande, pour débattre autour des thèmes de « paix et d’émergence ». Un rendez-vous qui se veut très économique avec la présence des patronats malien et français, et pour lequel la société civile se sent mise à l’écart. Alors pour faire entendre leurs voix, les militants africains ont...
(France TV Info 09/01/17)
Ils étaient plutôt associés à la guerre et considérés comme des espions redoutables. Les drones civils partiront dès cette année à la conquête du ciel africain pour sauver des vies. Des couloirs aériens sont en cours d’essai et des drones ports en construction pour accueillir ces engins volants sans pilote qui livrent déjà des poches de sang dans les villages les plus reculés du Rwanda. Le Malawi est parmi les pays africains qui ont pris une longueur d’avance dans ce...
(Le Point 09/01/17)
La capitale malienne abrite, les 13 et 14 janvier, le 27e sommet Afrique-France placé sous le signe de la paix et de la sécurité. Entre paradoxe et défis. Vendredi 13 janvier s'ouvre le 27e sommet Afrique-France à Bamako. Pour les organisateurs, « les deux maîtres mots sont la paix et l'émergence. Mais pour développer, il faut sécuriser », ajoutent-ils. Le ton est donné et ce programme est en fait révélateur du double enjeu que contient cet événement, qui est aussi...
(Le Point 06/01/17)
Après une période euphorique, l'Afrique a connu en 2016 des performances en berne. Entre redressement et émergence, les défis ne manqueront pas pour 2017. L'année 2016 restera comme celle de la déstabilisation de la croissance du continent africain au sommet depuis plus de quinze ans. Avec un taux de 2 % ou moins, selon les dernières perspectives économiques mondiales, certaines économies africaines débutent l'année avec de sérieux handicaps, tandis que d'autres se sont bien armées pour consolider leurs acquis. La...
(Le Point 04/01/17)
L'écrivain, pour sa première visite au Sénégal, a vu dans les Ateliers de la pensée un prolongement du colloque du Collège de France qu'il organisait à Paris en mai dernier. Le Point Afrique : Les Ateliers de la pensée vous ont valu votre première visite au Sénégal. Un grand moment pour vous ? Alain Mabanckou : Venant pour la première fois au Sénégal, je me suis senti comme n'importe quel étranger. Sauf qu'ayant lu et enseigné des textes d'écrivains du...
(Jeune Afrique 04/01/17)
Tradition oblige, ce début d'année est marqué par les vœux de différents chefs d'État à leur peuple. De Mohammed VI à Ali Bongo Ondimba en passant par Alassane Ouattara, petite sélection non-exhaustive des souhaits présidentiels et monarchiques pour 2017. Paul Biya Confronté à la grogne de la population anglophone du pays, le président du Cameroun a noté que cela avait pu « fragiliser les fondements même de notre vivre ensemble ». Mais il a rappelé que « le Cameroun est...
(RFI 02/01/17)
L'année 2016 a été la plus meurtrière pour les migrants africains en Méditerranée. Plus de 5000 morts, selon l'ONU - un record -, alors même que le nombre de personnes ayant traversé la mer a fortement diminué. 7189 morts ou disparus dans le monde. 4812 en Méditerranée. Selon l'Organisation internationale pour les migrations qui communique ces chiffres pour l'année 2016, cela représente 20 décès par jour, un record macabre, un plafond jamais atteint depuis des dizaines d'années. La route de...
(RFI 01/01/17)
Un rendez-vous convenu pour tous les chefs d'Etat du monde, celui des voeux pour l'année qui s'ouvre pour leur peuple. Les présidents en exercice du continent africain, du vétéran camerounais Paul Biya au Congolais Joseph Kabila qui a présenté ses voeux juste avant la signature de l'accord de paix samedi soir, tous se sont livrés à l'exercice entre bilan de l'année écoulée et perspectives pour l'année qui s'ouvre. Morceaux choisis. En RDC, le président Joseph Kabila a présenté ses voeux...
(Le Monde 30/12/16)
L’herbe jaune recouvre la plaine parsemée d’arbres secs en ombres chinoises sur un ciel dégagé. Le paysage de la savane africaine ne pourrait être complet sans les profils élancés d’un groupe de girafes, les oreilles poilues d’un jeune guépard dépassant d’un taillis et la forme trapue d’un rhinocéros cornu. Pourtant cette image d’Epinal pourrait bien devoir être effacée de notre esprit au vu de la menace d’extinction qui plane sur les têtes des espèces citées. Le guépard et la girafe...
(Le Monde 30/12/16)
L’imprimé sous cire, majoritairement produit aux Pays-Bas, domine le marché du textile du continent. Au détriment des tissus traditionnels « made in Africa ». Son empire n’a pas de frontières, son emprise pas de limites. De l’étroit couloir du marché des tissus de Kinshasa aux grands marchés de Dantokpa à Cotonou ou d’Adawlato à Lomé, des échoppes de Château Rouge à Paris aux défilés inspirés par le continent à Paris, Milan ou New York, un parrain tout puissant domine la...
(Jeune Afrique 29/12/16)
La Coupe du monde 2026 devrait se jouer à 48 équipes, dans un format qui reste à définir. L’ancien international camerounais Samuel Eto’o s'est confié à Jeune Afrique à ce sujet. Les 9 et 10 janvier 2017 à Zürich, à l’occasion de la réunion du Conseil de la FIFA, Gianni Infantino, le président de l’organisation, présentera son projet d’élargir la phase finale de la Coupe du Monde à 48 équipes contre 32, et cela dès la Coupe du Monde 2026...
(Le Point 28/12/16)
Par rapport à 2015, à 2,5 milliards de dollars, l'empire du Milieu a augmenté de 31 % ses investissements en Afrique pour les dix premiers mois de 2016. L'information est donnée par Sun Jiwen, le porte-parole du ministère chinois du Commerce. Les investissements chinois en Afrique ont atteint 2,5 milliards de dollars durant les dix premiers mois de 2016, ce qui représente une hausse de 31 % par rapport à la même période de 2015. Ce chiffre fait écho à...
(RFI 28/12/16)
En Afrique subsaharienne, les femmes produisent jusqu'à 80% des denrées alimentaires consommées par les ménages, d'après l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). Dans les cultures de céréales comme le riz, le maïs ou le blé, ce sont elles qui plantent, désherbent, cultivent et récoltent. Et pourtant les femmes africaines sont encore marginalisées par le secteur agricole. Ce thème a été abordé lors d'une conférence organisée par la Fondation pour l'agriculture et la ruralité dans le monde. Sana...
(Jeune Afrique 27/12/16)
Fairfax Financial Holdings Limited a annoncé ce vendredi l'introduction en bourse sa filiale africaine Fairfax Africa pour laquelle environ 500 millions de dollars ont déjà été sécurisés. Lorsque début 2015, Fairfax Financial Holdings Limited a pris une participation de 7,2 % dans Africa Re — un réassureur panafricain dont une quarantaine d’États sont actionnaires —, le géant de Toronto indiquait lui-même ne pas avoir beaucoup d’activités sur le continent. Voilà qui pourrait changer si l’objectif qu’il a rendu public vendredi...

Pages