Vendredi 15 Décembre 2017
(RFI 12/12/17)
Lors d’une réunion sur les moyens de combattre le terrorisme organisée par l’Union africaine et l’Algérie à Oran dimanche 11 décembre, le commissaire paix et sécurité de l’UA, Smaïl Chergui, a déclaré que l’Afrique allait faire face au retour de 6 000 jihadistes partis combattre en Syrie et en Irak avec l’organisation Etat islamique. L’Algérie considère que le retour de ces combattants dans la région est l’une des principales menaces sécuritaires des années à venir. « La menace du futur ». C’est en ces mots qu’un diplomate algérien qualifie les jihadistes qui pourraient revenir dans la région, après avoir combattu en Syrie et en Irak. Selon l’Union africaine, 6 000 combattants africains ont rejoint les...
(AFP 11/12/17)
Près de 6.000 Africains ayant combattu au Moyen-Orient avec l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) pourraient revenir en Afrique, a indiqué dimanche à Oran (ouest) le Commissaire de l'Union Africaine pour la paix et la sécurité, qui a appelé les pays africains à se préparer "fermement" à la gestion ces retours. "Des rapports font état de la présence de 6.000 combattants africains parmi les 30.000 éléments étrangers ayant rejoint ce groupe terroriste au Moyen-Orient", a déclaré M. Smail Chergui, lors d'une rencontre sur la lutte contre le terrorisme. L'EI a profité du conflit syrien, qui a éclaté en 2011 avec des manifestations contre le président Bachar al-Assad, pour s'implanter en Syrie et en Irak. Après une montée en puissance fulgurante en...
(AFP 04/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a créé la surprise lors de sa tournée en Afrique de l'Ouest en déclarant vouloir "un retour du patrimoine africain à l'Afrique". Une phrase qui redonne de l'espoir au Bénin, après des mois de tractations. "Le patrimoine africain (...) doit être mis en valeur à Paris, mais aussi à Dakar, Lagos, Cotonou", a déclaré le président français. "Ce sera l'une de mes priorités. D'ici cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour un...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Les présidents ghanéen et français, Nana Akufo-Addo et Emmanuel Macron, ont souhaité ensemble jeudi que les jeunes africains restent et réussissent en Afrique, plutôt que de "croire à un Eldorado en Europe", pour le Français, ou "mendier l'aide" des pays riches pour le Ghanéen. Emmanuel Macron a conclu jeudi au Ghana sa tournée africaine, pour la toute première visite jamais effectuée par un président français dans ce pays anglophone démocratique, qui fête le 60e anniversaire de son indépendance. Elu début 2017, Nana Akufo-Addo, qui parle couramment le français et qui se dit "francophile"...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique s'est achevé jeudi à Abidjan sur "l'engagement fort" des dirigeants des deux continents à lutter contre le drame de l'immigration clandestine et de ses dérives comme les marchés d'esclaves en Libye. "Une action humanitaire doit être menée rapidement" en Libye, "les réseaux de passeurs doivent être mis hors d'état de nuire" et "une enquête (internationale) doit être menée", a déclaré le président ivoirien Alassane Ouattara lors de la séance de clôture. Son homologue guinéen Alpha Condé, qui est également président en exercice de l'Union africaine (UA)...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Difficile de dire si les terribles images de migrants subsahariens vendus comme esclaves en Libye auront fait office d'électrochoc pour les dirigeants africains et européens. Elles auront eu néanmoins pour conséquence immédiate de placer le sujet au cœur des discussions lors de l’ouverture du sommet UA-UE qui se tient ces 29 et 30 novembre à Abidjan. La Côte d’Ivoire étant le pays hôte, c’est à son président Alassane Dramane Ouattara (ADO) qu’est revenu l’honneur de prononcer le discours d’introduction, mercredi...
(Le Monde 30/11/17)
La plaisanterie du président français lors d’une conférence avec son homologue burkinabé est « désastreuse », selon des diplomates africains. Emmanuel Macron superstar. Dans les couloirs de l’Hôtel Ivoire d’Abidjan, où commençait mercredi 29 novembre le sommet Union africaine-Union européenne, le président français est au centre de toutes les attentions. En revanche, certains de ses propos tenus la veille à Ouagadougou, devant 800 étudiants, ont été diversement appréciés. « Très content du discours », le président guinéen Alpha Condé s’est...
(APA 30/11/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine, a qualifié, mercredi à Abidjan, à l’ouverture du 5è Sommet Afrique-Europe, le ‘’couple Ue-Ua’’ de ‘’belle histoire’’. L’immensité des défis, selon Moussa Faki, impose aux continents européen et africain de renforcer leurs partenariats. ‘’La situation actuelle nous invite à bâtir une approche stratégique’’ a dit M. Faki se réjouissant du ‘’couple Ue-Ua’’ qui est une ‘’belle histoire’’ à ses yeux. ‘’Sur l’année 2014-2017 à Bruxelles, un...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(APA 30/11/17)
Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), António Guterres, a salué, mercredi à l’ouverture, mercredi à Abidjan, du 5è Sommet Union africaine (Ua)-Union européenne (Ue) le partenariat ‘’stratégique’’ entre l’Afrique et l’Europe. Le Secrétaire général des Nations-unis, a, toutefois, invité les dirigeants des deux continents à mettre ‘’au cœur de vos politiques’’ la question de la jeunesse pour ‘’préserver la paix’’ tant en Afrique qu’en Europe. Pour M. Guterres, il faut ‘’une coopération accrue des pays africains pour être...
(La Tribune 30/11/17)
Abidjan abrite cette semaine le sommet des chefs d’Etats d’Afrique et d’Europe, rendez-vous incontournable de la relation entre le vieux continent et le berceau de l’humanité. Depuis lundi, la capitale ivoirienne vibre au son des convois officiels et de leur cohorte de corollaires incontournables : entourages pressés, sécurité sur les nerfs, officiers du protocole sous pression, retards, rendez-vous manqués, hommes d’affaires dans les lobbys d’hôtels et journalistes impatients en quête d’interviews. Mais au-delà de ces aspects visibles, une véritable confrontation...
(AFP 29/11/17)
Le président ivoirien Alassane Ouattara a ouvert le 5e sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA) en appelant les jeunes à ne pas tenter d'émigrer "au péril" de leurs "vies" et en leur promettant "d'améliorer leurs conditions de vie". "Nous devons tout mettre en oeuvre pour votre épanouissement sur notre continent! Je vous invite à avoir foi dans l'avenir et ne pas vous lancer à l’aventure au péril de vos vies", a lancé M. Ouattara en ouverture du sommet...
(RFI 29/11/17)
Le Sommet Union africaine-Union européenne s’ouvre à Abidjan ce mercredi 29 novembre : 83 chefs d'État et de gouvernement et quelque 5 000 participants des 55 pays d’Afrique et de 28 pays d’Europe sont attendus pour des discussions qui devraient être dominées par les questions d'immigration et de sécurité. Ces sommets, qui ont lieu tous les trois ans, sont le cadre de concertations mises en place entre l'Afrique et l'Europe. C'est au Caire en 2000 que des discussions se sont...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(RFI 29/11/17)
Les dossiers économiques ont été au cœur du discours prononcé mardi 28 novembre par le président français Emmanuel Macron à Ouagadougou : pas de tabou sur le franc CFA et des entreprises françaises plus responsables. « Il n'y a pas de politique africaine de la France », a dit Emmanuel Macron, devant les étudiants burkinabè, mais on serait tenté d'ajouter que les instruments et les leviers d'action, eux, existent bel et bien. A commencer par le franc CFA, tant décrié...
(Le Monde 29/11/17)
Depuis le retour du Maroc au sein de l’organisation panafricaine en janvier, les couacs se sont multipliés au sujet de la question sahraouie. Finalement, ils seront tous là. Le roi du Maroc, Mohammed VI, participera en personne au sommet entre l’Union européenne (UE) et l’Union africaine (UA) qui se tient les 29 et 30 novembre à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le souverain est même arrivé chez son allié ouest-africain quelques jours à l’avance. Les représentants de la République arabe sahraouie...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi vouloir frapper les passeurs qui exploitent les migrants en Libye et dénoncé les "crimes incontestables" de la colonisation européenne, entamant sa première tournée africaine dans une atmosphère tendue par une attaque contre des soldats français et des manifestations dans la capitale burkinabè. Lors d'un discours devant 800 étudiants de l'université de Ouagadougou, son premier "grand oral africain", le président français s'est présenté comme le représentant d'une génération pour laquelle "les crimes de la colonisation européenne sont incontestables", tout en relevant qu'il y avait eu aussi "des grandes choses et des histoires heureuses"...
(Xinhua 28/11/17)
L'Union africaine (UA) a déclaré lundi qu'elle était disposée à coopérer avec la Libye pour lutter contre l'immigration clandestine. Amira el-Fadil, envoyée de l'Union africaine et Commissaire aux Affaires sociales, a fait cette annonce au cours d'une rencontre avec Fayez Serraj, Premier ministre libyen soutenu par l'ONU, à Tripoli, la capitale libyenne, Selon le service de presse du Premier ministre, la rencontre a porté sur la coopération entre la Libye et l'UA en matière de lutte contre l'immigration clandestine et...
(AFP 27/11/17)
L'immigration et la sécurité seront au coeur du cinquième sommet Europe-Afrique qui se tient les 29 et 30 décembre à Abidjan, où sont attendus 83 chefs d’Etat et de gouvernement. Quelque 5.000 participants des 55 pays d'Afrique et de 28 pays d'Europe doivent prendre part à ce cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA) dans la capitale économique ivoirienne, ainsi que l'ONU et des organisations internationales. - Esclavage/immigration Le scandale international de la vente de migrants africains comme...

Pages