Vendredi 20 Avril 2018

Panafricain

(AFP 28/03/18)
Le groupe français Bolloré, spécialisé dans la logistique portuaire et ferroviaire va investir 300 millions d'euros en 2018, dans ces secteurs en Afrique où la croissance devrait progresser pour atteindre 3,5% en 2019. "Nous sommes déterminés à investir en Afrique (...) à participer à la transformation logistique de ce continent qui offre des perspectives de développement certaines" a dit à l'AFP, Philippe Labonne, directeur général de Bolloré transports et logistiques. "Nous allons persévérer dans nos investissements avec un montant de 300 millions d'euros en 2018...
(La Tribune 27/03/18)
L'accord sur la zone de libre-échange continentale africaine est désormais une réalité. C'est un premier pas qui mérite d'être salué (même s'il ne faut pas oublier que le libre-échange ne fait pas nécessairement l'unanimité en Afrique), car même si cet accord ne répondra pas à lui seul aux vraies questions des économies africaines que sont l'industrialisation, la diversification économique et le taux des échanges commerciaux intra-africains, il contribuera, il faut l'espérer, à cristalliser les débats autour de ces sujets et à inciter les leaders politiques à prendre de réelles initiatives dans ce sens. Il faut d'abord saluer la signature de l'accord sur la zone de libre-échange continentale (ZLEC) le 21 mars 2018 à Kigali, sous l'égide de l'Union africaine, qui...
(APA 27/03/18)
Quelque 1.500 chefs d’entreprises, investisseurs et décideurs publics dont les chefs d’Etat Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Emmerson Mnangagwa (Zimbabwe) et Nana Addo Dankwa Akufo-Addo (Ghana) participent à Abidjan à un forum économique sur la transformation industrielle de l’Afrique. A l’ouverture lundi de la rencontre dénommée The Africa CEO Forum, le président ivoirien Alassane Ouattara a présenté les faiblesses du continent africain qui ne compte que "400 entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse un milliard de dollars". "Aucune des entreprises africaines ne fait partie du classement du top cinq cents des plus grandes entreprises dans le monde", a-t-il ajouté...
(Fraternité Matin 27/03/18)
Né de la collaboration entre la Brvm, Europlace et des partenaires techniques et financiers africains, européens et parisiens, l’Africafinlab est un laboratoire de la finance africaine. Le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), Dr Edoh Kossi Amenouve, vient d’être désigné, ce mardi 27 mars, à Abidjan Plateau, comme le président de l’Africafinlab. Né de la collaboration entre la Brvm, Europlace et des partenaires techniques et financiers africains, européens et parisiens, l’Africafinlab est un laboratoire de la...
(RFI 26/03/18)
Ouverture ce lundi matin à Abidjan de la sixième édition de l’Africa CEO forum. Quelque 1600 participants, grands patrons, industriels, acteurs de la finance et de l’assurance, mais aussi des personnalités politiques se retrouvent pendant deux jours pour ce qui est devenu l’un des plus grands rendez-vous du secteur privé africain. Quelque 1600 participants, 60 pays représentés dont 43 africains qui pèsent 98% du PIB du continent, les ministres d'une vingtaine de pays et surtout trois chefs d'Etat en exercice,...
(Jeune Afrique 23/03/18)
La Société financière internationale (IFC) a fait du secteur agricole, l'un de ses principaux piliers d'intervention sur le continent. Directeur régional de l'institution pour l’Afrique subsaharienne, Oumar Seydi répond à Jeune Afrique sur des questions de productivité, de coût des intrants et d'investissements dans le secteur. Jeune Afrique : L’agriculture compte pour un tiers des activités économiques du continent et génère 60% des emplois, mais l’Afrique continue d’importer la plupart de ses produits alimentaires. Comment cette tendance pourrait-elle s’inverser ?...
(AFP 23/03/18)
C'est dans une "course d'obstacles" culturels, juridiques et politiques que se sont lancés ce mois-ci les deux chercheurs auxquels Emmanuel Macron a confié une mission visant à restituer à des pays africains des oeuvres d'art en France depuis la colonisation. "Nous avons un sacré défi à relever", confient l'historienne d'art Bénédicte Savoy, membre du Collège de France, et l'écrivain et universitaire sénégalais Felwine Sarr. Car "il s'agit de faire bouger les tectoniques des plaques qui sont figées depuis 150 ans"...
(Xinhua 23/03/18)
L'Union africaine (UA) a pour objectif de débuter d'ici un an la mise en œuvre de sa Zone de libre-échange continentale (ZLEC), a fait savoir le commissaire de l'UA au Commerce et à l'Industrie, Albert Muchanga. L'accord établissant la ZLEC requiert une ratification par 22 pays au moins avant de pouvoir entrer en vigueur, a indiqué M. Muchanga à Xinhua en marge de la 10ème session extraordinaire de l'Assemblée de l'UA sur la ZLEC mercredi. Quarante-quatre pays africains ont signé...
(La Tribune 22/03/18)
Onze pays sur les cinquante-quatre pays de l'UA manquent encore à l’appel dont le Nigeria qui s’est rétracté à la dernière minute en raison de dissensions internes. Mais l’Union africaine vient de faire un pas gigantesque vers l’intégration économique et commerciale du Continent. Ce mercredi, lors d’un sommet extraordinaire à Kigali dans la capitale rwandaise, 44 pays africains ont signé le Traité sur la Zone de libre-échange continental (ZLEC). Tout le défi réside désormais dans la mise en œuvre de...
(Agence Ecofin 22/03/18)
Journée historique hier à Kigali (Rwanda) après la signature de l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). C’était en marge du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de l’UA. 44 pays africains dont le Niger ont signé l’Accord visant à supprimer les barrières douanières pour une intégration économique et commerciale réussie sur le continent. Il s’agit d’« un accord par lequel nos Etats ont décidé de mettre fin à leur balkanisation et de créer un marché unifié...
(RFI 22/03/18)
L'Union africaine a jeté, mercredi 21 mars, les bases de la Zone de libre-échange continentale, la ZLEC. 44 pays membres ont signé, lors d'une session extraordinaire à Kigali au Rwanda, l'accord instituant ce qui à terme pourrait devenir la plus grande zone de libre-échange du monde. L'Union africaine espère augmenter ainsi de 60% le commerce intra-africain. Aujourd'hui seuls 16% des échanges commerciaux des pays africains s'effectuent avec d'autres pays du continent. L'objectif est ambitieux et le chantier immense. Un marché...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(APA 21/03/18)
APA-Addis Abeba (Ethiopie) - Les dirigeants africains ont signé, mercredi à Kigali, l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), soit le plus grand accord de libre-échange depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Les actes de signature ont eu lieu lors de la 10ème session extraordinaire des dirigeants de l’Union africaine, ouverte par le président rwandais, Paul Kagame, président en exercice de l’UA. « C’est un rêve devenu réalité », a déclaré Kagame, soulignant...
(APA 21/03/18)
La capitale économique ivoirienne abritera, jeudi, un séminaire d'opportunités d'affaires de la Banque africaine de développement (BAD) destiné à présenter les opportunités d'affaires découlant du financement du groupe de la banque, a appris APA mardi auprès de ladite institution. « Le département de la mobilisation des ressources et des partenariats (FIRM) de la banque africaine de développement (BAD) organise un séminaire d'opportunités d'affaires (SOA) les 22 et 23 mars 2018 au siège de la banque »
(AFP 21/03/18)
Le seul mécanisme financier soutenu par l'ONU pour freiner la déforestation, question-clé pour le climat, a bafoué les droits des communautés forestières sur trois continents, dénoncent des experts qui réclament sa réforme. Dernière cible des détracteurs des programmes REDD+ (Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts): 20 projets dans la province de Mai-Ndombe, en République démocratique du Congo, accusés dans un récent rapport de l'ONG Rights and Resources Initiative (RRI) d'avoir un impact négatif...
(Xinhua 20/03/18)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a souligné lundi à Kigali, la capitale rwandaise, l'importance cruciale de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) africaine. Le contexte international, marqué par "un affaiblissement inquiétant du multilatéralisme" et par des principes de solidarité entre les peuples, fait de la mise en place de ce projet-phare un évènement crucial, a déclaré M. Fati au cours de la 18e Session extraordinaire du Conseil exécutif de l'UA, qui se tient...
(La Tribune 19/03/18)
2 milliards de dollars, c'est le montant raflé par la Banque africaine de développement ce mardi 13 mars pour sa sortie sur le marché financier à Londres. L'institution financière panafricaine avait lancé une émission obligataire d'une maturité de 3 ans avec un coupon 2,625%. Il s'agit du second du même genre depuis novembre 2017. C'est la première émission obligataire globale de référence effectuée par la Banque africaine de développement (BAD) cette année et la deuxième après celle de novembre 2017;...
(AFP 16/03/18)
Agir en amont pour mieux lutter contre les filières de passeurs de migrants: c'est l'engagement pris vendredi à Niamey par des ministres européens et africains, dans une déclaration qui appelle aussi à un "partage équitable des responsabilités" entre différents pays. Cette "conférence sur la coordination pour la lutte contre les trafiquants de migrants" était organisée par le Niger, avec des représentants de neuf pays africains (Tchad, Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Côte d'Ivoire, Guinée, Sénégal et Libye), de quatre pays européens...
(AFP 15/03/18)
La Cour suprême israélienne a suspendu un plan gouvernemental prévoyant l'expulsion prochaine de milliers de migrants africains entrés illégalement dans le pays, selon la copie de l'arrêt rendu jeudi. La Cour, saisie par des organisations de défense des migrants, a gelé le plan jusqu'au 26 mars, donnant à l'Etat jusqu'à cette date pour fournir l'argumentaire légal détaillé sur lequel repose ce plan. Le gouvernement de Benjamin Netanyahu veut expulser des milliers d'Erythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont ...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Lancé en 2003 après la création de l'Union africaine, le Mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP) réunit du 12 au 15 mars à Kigali, au Rwanda, ses membres, diplomates et experts, pour redynamiser l'agence après des débuts poussifs. Sur le papier, le projet est à la fois ambitieux et prometteur. Au moment de sa création en 2003, le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), outil chargé d’analyser les progrès en termes de gouvernance des pays du continent, a...

Pages

(AFP 21/03/18)
Le seul mécanisme financier soutenu par l'ONU pour freiner la déforestation, question-clé pour le climat, a bafoué les droits des communautés forestières sur trois continents, dénoncent des experts qui réclament sa réforme. Dernière cible des détracteurs des programmes REDD+ (Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts): 20 projets dans la province de Mai-Ndombe, en République démocratique du Congo, accusés dans un récent rapport de l'ONG Rights and Resources Initiative (RRI) d'avoir un impact négatif sur les communautés locales. Soutenues par le gouvernement congolais et des bailleurs internationaux, des entreprises privées en charge de parties importantes des forêts ont ignoré les droits des peuples autochtones et provoqué des déplacements, sans...
(AFP 16/03/18)
Agir en amont pour mieux lutter contre les filières de passeurs de migrants: c'est l'engagement pris vendredi à Niamey par des ministres européens et africains, dans une déclaration qui appelle aussi à un "partage équitable des responsabilités" entre différents pays. Cette "conférence sur la coordination pour la lutte contre les trafiquants de migrants" était organisée par le Niger, avec des représentants de neuf pays africains (Tchad, Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Côte d'Ivoire, Guinée, Sénégal et Libye), de quatre pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne) de l'UE et de l'ONU. Les participants ont convenu de "renforcer les cadres législatifs nationaux" pour poursuivre les trafiquants, de doper leurs outils opérationnels et techniques et "mieux les coordonner au niveau régional", d'améliorer la coopération...
(AFP 15/03/18)
La Cour suprême israélienne a suspendu un plan gouvernemental prévoyant l'expulsion prochaine de milliers de migrants africains entrés illégalement dans le pays, selon la copie de l'arrêt rendu jeudi. La Cour, saisie par des organisations de défense des migrants, a gelé le plan jusqu'au 26 mars, donnant à l'Etat jusqu'à cette date pour fournir l'argumentaire légal détaillé sur lequel repose ce plan. Le gouvernement de Benjamin Netanyahu veut expulser des milliers d'Erythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont ...
(APA 14/03/18)
APA-Tanger (Maroc) - Le Fonds dédié à la subvention de la création panafricaine, un projet phare du Centre Cinématographique Marocain (CCM) pour la promotion du cinéma africain, est « fin prêt » mais une « décision politique » s’impose pour le mettre en œuvre, a affirmé Mohamed Sarim Al Haq Fassi-Fihri, Directeur général du CCM. « Le fonds africain est prêt et comme tout fonds il a besoin de financement. La structure même du fonds existe et tous les textes...
(AFP 08/03/18)
La puissante industrie du tabac cible les populations vulnérables en Afrique, Asie et Moyen-Orient, où les régulations visant à limiter la consommation de cigarettes restent insuffisantes, ont prévenu jeudi des experts de la lutte contre le tabagisme. "L'industrie du tabac vise délibérément les pays laxistes en matière de législation anti-tabac et exploite les gouvernements, les agriculteurs et les populations vulnérables en Afrique", selon la dernière édition de "L'Atlas du tabac", qui compile des données mondiales sur le sujet. "L'Afrique se...
(Jeune Afrique 08/03/18)
Les violences sexuelles sont un fléau qui mine l’Afrique à bas bruit. Tribune. En décembre paraissaient, dans un rapport de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), des témoignages de femmes sur les crimes contre l’humanité commis dans la province du Kasai, en République démocratique du Congo. Elles y dénonçaient les viols, tortures et exécutions de civils principalement par des miliciens soutenus par la police et l’armée. Il y a à peine une semaine, la Commission des...
(AFP 07/03/18)
Le milliardaire et ancien maire de New York Michael Bloomberg a annoncé mercredi le lancement d'une ONG chargée de dénoncer "les stratégies trompeuses de l'industrie du tabac", qui sera dotée initialement de 20 millions de dollars. "Au cours de la dernière décennie, les mesures visant à contrôler la consommation de tabac ont sauvé près de 35 millions de vies, mais (....) l'industrie du tabac s'obstine à trouver de nouveaux consommateurs, en particulier parmi les jeunes", a mis en garde Michael...
(AFP 06/03/18)
Le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a appelé les musulmans du Maghreb à combattre les soldats français au Sahel, dans un message vidéo rendu public mardi, selon le Centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE. Dans cette vidéo de sept minutes, qu'aucun élément ne permet de dater, le successeur d'Oussama ben Laden ne fait aucune référence aux récents attentats de Ouagadougou, revendiqués par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), un mouvement jihadiste basé au Mali et...
(AFP 02/03/18)
Régulièrement prise pour cible en Afrique, comme à Ouagadougou vendredi, la France a renforcé la sécurité de ses ambassades dans la région, engageant des travaux et mobilisant policiers et gendarmes d'élite pour protéger ses enceintes. En revanche les cibles plus "molles", dans le jargon militaire, comme les écoles, les commerces ou les restaurants assimilés par les agresseurs à la France ou un Occident honni sont trop nombreuses et diverses pour bénéficier du même degré de protection, et ont à plusieurs...
(AFP 02/03/18)
"Monsieur, on va vous passer les menottes!", lance un garde-côte santoméen à un pêcheur sur son navire, dans les eaux du Golfe de Guinée, entre l'archipel de Sao Tomé et le Gabon. Mais le pêcheur n'en est en réalité pas un: c' est un un marin qui participe à "African Nemo", exercice de la Marine française dans le Golfe de Guinée avec des marines africaines pour combattre la criminalité en mer. Cela va de la pêche illicite à la piraterie...
(Jeune Afrique 02/03/18)
Le dossier a été abordé à chacune des étapes de la tournée africaine du président turc qui se termine ce vendredi : la lutte menée par Ankara pour « déraciner » le Fetö, la confrérie de l’imam Fethullah Gülen. Très implantée sur le continent, notamment via un réseau d’écoles, est peu à peu chassée du continent. Début octobre, l’école Gülen de Dakar, où Recep Tayyip Erdogan a fait étape, a ainsi été fermée manu militari. Cemalettin Kani Torun, député de...
(AFP 24/02/18)
Une douzaine de ministres africains de la Santé ont signé vendredi au Maroc une "résolution" pour lutter contre les médicaments falsifiés, un fléau qui touche de plein fouet l'Afrique avec des centaines de milliers de victimes chaque année. "Tous les indicateurs font état d'une situation critique", s'est alarmé le ministre marocain de la Santé, Anas Doukkali, à l'ouverture des Assises marocaines du médicament et des produits de santé à Skhirat (ouest). "Les faux médicaments tuent chaque jour, en particulier en...
(APA 24/02/18)
APA-Rabat (Maroc) - Les mnistres africains participant aux 2-èmes Assises nationales du médicament et des produits de santé, qui se sont ouvertes vendredi à Skhirat (banlieue de Rabat), ont signé une résolution baptisée « Résolution de Rabat sur la lutte contre les médicaments falsifiés en Afrique ». Cette Résolution vise à renforcer les efforts en matière de lutte contre les médicaments et les produits de santé falsifiés à l’échelle du continent africain et à mettre en application les engagements qui...
(La Tribune 23/02/18)
Transparency International vient de publier, le mercredi 21 février, son édition 2018 de l’Indice de perception de la corruption (IPC). Bien que le fléau continue de gangrener les économies africaines, le rapport qui se base sur les données de l’année 2017 met en lumière quelques signes positifs qui vont dans le sens d’une prise en compte réelle de l’ampleur du phénomène sur le Continent et des moyens mis en œuvre pour freiner son expansion. Au-delà du classement, le défi pour...
(Le Monde 23/02/18)
George Weah, toute star planétaire qu’il fut, n’était sans doute pas venu en France, mardi 20 et mercredi 21 février, pour parler seulement sports et ballon rond. Son pays, ravagé et meurtri par des années de guerre civile, est socialement, économiquement, asphyxié et exsangue. C’est donc une règle absolue d’existence qu’il est d’abord venu poser à son riche homologue français. Réduire sa venue à Paris à une simple et amusante rencontre avec d’anciens partenaires ou adversaires des champs de jeu,...
(Apa 23/02/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Haussmann, le spécialiste de l'aménagement d'intérieur d’espaces professionnels en Afrique de l’Est, a pour ambition de devenir le leader de l’aménagement d’intérieurs professionnels en Afrique d’ici 2020 Dans un communiqué parvenu à APA, Haussmann annonce son premier tour de table de 1,6 millions d’euros qui lui permettra d’accélérer son développement sur le reste du continent et d’ouvrir trois nouveaux bureaux en Afrique de l’Ouest en 2018. Pour mettre en œuvre son expansion panafricaine, Haussmann a...
(AFP 22/02/18)
Des centaines de migrants africains ont manifesté jeudi dans le sud d’Israël contre l'emprisonnement de plusieurs des leurs, incarcérés en vertu d'une nouvelle politique gouvernementale. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril -soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers- ou aller en prison indéfiniment. Le plan concerne dans...
(AFP 21/02/18)
Des centaines de migrants africains se sont mis en grève de la faim mardi soir alors qu'Israël a mené les premières arrestations en vertu d'un plan controversé leur donnant le choix entre départ du pays et prison, a indiqué mercredi une ONG défendant leur cause. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril--soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers-- ou bien aller en prison indéfiniment. Le plan concerne dans un premier temps les hommes seuls...
(AFP 19/02/18)
Environ 224 millions de personnes sont sous-alimentées à travers le continent africain, où le changement climatique et les conflits renforcent l'insécurité alimentaire, s'est alarmé lundi un haut responsable de l'ONU. S'exprimant lors d'une conférence sur l'Afrique à Khartoum, organisée par l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), Bukar Tijani a indiqué que cette situation était un "sujet de préoccupation", alors que la population du continent devrait atteindre 1,7 milliard de personnes d'ici 2030. En Afrique, "la sous-alimentation est passée...
(APA 10/02/18)
APA-Marrakech (Maroc) - La 9ème édition du Marrakech Security Forum (AfricaSEC 2018), un événement placé sous le thème « les menaces émergentes et les nouveaux risques de conflictualité en Afrique », a démarré ses travaux ce vendredi à Marrakech, avec la participation d'une pléiade d’experts, de dirigeants d’organisations internationales, et de responsables civils et militaires de plusieurs pays. Initié par le Centre Marocain des Etudes Stratégiques (CMES), en partenariat avec la Fédération Africaine des Etudes Stratégiques (FAES), ce forum vise...

Pages

(AFP 28/03/18)
Le groupe français Bolloré, spécialisé dans la logistique portuaire et ferroviaire va investir 300 millions d'euros en 2018, dans ces secteurs en Afrique où la croissance devrait progresser pour atteindre 3,5% en 2019. "Nous sommes déterminés à investir en Afrique (...) à participer à la transformation logistique de ce continent qui offre des perspectives de développement certaines" a dit à l'AFP, Philippe Labonne, directeur général de Bolloré transports et logistiques. "Nous allons persévérer dans nos investissements avec un montant de 300 millions d'euros en 2018...
(La Tribune 27/03/18)
L'accord sur la zone de libre-échange continentale africaine est désormais une réalité. C'est un premier pas qui mérite d'être salué (même s'il ne faut pas oublier que le libre-échange ne fait pas nécessairement l'unanimité en Afrique), car même si cet accord ne répondra pas à lui seul aux vraies questions des économies africaines que sont l'industrialisation, la diversification économique et le taux des échanges commerciaux intra-africains, il contribuera, il faut l'espérer, à cristalliser les débats autour de ces sujets et à inciter les leaders politiques à prendre de réelles initiatives dans ce sens. Il faut d'abord saluer la signature de l'accord sur la zone de libre-échange continentale (ZLEC) le 21 mars 2018 à Kigali, sous l'égide de l'Union africaine, qui...
(APA 27/03/18)
Quelque 1.500 chefs d’entreprises, investisseurs et décideurs publics dont les chefs d’Etat Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Emmerson Mnangagwa (Zimbabwe) et Nana Addo Dankwa Akufo-Addo (Ghana) participent à Abidjan à un forum économique sur la transformation industrielle de l’Afrique. A l’ouverture lundi de la rencontre dénommée The Africa CEO Forum, le président ivoirien Alassane Ouattara a présenté les faiblesses du continent africain qui ne compte que "400 entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse un milliard de dollars". "Aucune des entreprises africaines ne fait partie du classement du top cinq cents des plus grandes entreprises dans le monde", a-t-il ajouté...
(Fraternité Matin 27/03/18)
Né de la collaboration entre la Brvm, Europlace et des partenaires techniques et financiers africains, européens et parisiens, l’Africafinlab est un laboratoire de la finance africaine. Le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), Dr Edoh Kossi Amenouve, vient d’être désigné, ce mardi 27 mars, à Abidjan Plateau, comme le président de l’Africafinlab. Né de la collaboration entre la Brvm, Europlace et des partenaires techniques et financiers africains, européens et parisiens, l’Africafinlab est un laboratoire de la...
(RFI 26/03/18)
Ouverture ce lundi matin à Abidjan de la sixième édition de l’Africa CEO forum. Quelque 1600 participants, grands patrons, industriels, acteurs de la finance et de l’assurance, mais aussi des personnalités politiques se retrouvent pendant deux jours pour ce qui est devenu l’un des plus grands rendez-vous du secteur privé africain. Quelque 1600 participants, 60 pays représentés dont 43 africains qui pèsent 98% du PIB du continent, les ministres d'une vingtaine de pays et surtout trois chefs d'Etat en exercice,...
(Jeune Afrique 23/03/18)
La Société financière internationale (IFC) a fait du secteur agricole, l'un de ses principaux piliers d'intervention sur le continent. Directeur régional de l'institution pour l’Afrique subsaharienne, Oumar Seydi répond à Jeune Afrique sur des questions de productivité, de coût des intrants et d'investissements dans le secteur. Jeune Afrique : L’agriculture compte pour un tiers des activités économiques du continent et génère 60% des emplois, mais l’Afrique continue d’importer la plupart de ses produits alimentaires. Comment cette tendance pourrait-elle s’inverser ?...
(Xinhua 23/03/18)
L'Union africaine (UA) a pour objectif de débuter d'ici un an la mise en œuvre de sa Zone de libre-échange continentale (ZLEC), a fait savoir le commissaire de l'UA au Commerce et à l'Industrie, Albert Muchanga. L'accord établissant la ZLEC requiert une ratification par 22 pays au moins avant de pouvoir entrer en vigueur, a indiqué M. Muchanga à Xinhua en marge de la 10ème session extraordinaire de l'Assemblée de l'UA sur la ZLEC mercredi. Quarante-quatre pays africains ont signé...
(La Tribune 22/03/18)
Onze pays sur les cinquante-quatre pays de l'UA manquent encore à l’appel dont le Nigeria qui s’est rétracté à la dernière minute en raison de dissensions internes. Mais l’Union africaine vient de faire un pas gigantesque vers l’intégration économique et commerciale du Continent. Ce mercredi, lors d’un sommet extraordinaire à Kigali dans la capitale rwandaise, 44 pays africains ont signé le Traité sur la Zone de libre-échange continental (ZLEC). Tout le défi réside désormais dans la mise en œuvre de...
(Agence Ecofin 22/03/18)
Journée historique hier à Kigali (Rwanda) après la signature de l’Accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). C’était en marge du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de l’UA. 44 pays africains dont le Niger ont signé l’Accord visant à supprimer les barrières douanières pour une intégration économique et commerciale réussie sur le continent. Il s’agit d’« un accord par lequel nos Etats ont décidé de mettre fin à leur balkanisation et de créer un marché unifié...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(APA 21/03/18)
APA-Addis Abeba (Ethiopie) - Les dirigeants africains ont signé, mercredi à Kigali, l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), soit le plus grand accord de libre-échange depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Les actes de signature ont eu lieu lors de la 10ème session extraordinaire des dirigeants de l’Union africaine, ouverte par le président rwandais, Paul Kagame, président en exercice de l’UA. « C’est un rêve devenu réalité », a déclaré Kagame, soulignant...
(APA 21/03/18)
La capitale économique ivoirienne abritera, jeudi, un séminaire d'opportunités d'affaires de la Banque africaine de développement (BAD) destiné à présenter les opportunités d'affaires découlant du financement du groupe de la banque, a appris APA mardi auprès de ladite institution. « Le département de la mobilisation des ressources et des partenariats (FIRM) de la banque africaine de développement (BAD) organise un séminaire d'opportunités d'affaires (SOA) les 22 et 23 mars 2018 au siège de la banque »
(La Tribune 19/03/18)
2 milliards de dollars, c'est le montant raflé par la Banque africaine de développement ce mardi 13 mars pour sa sortie sur le marché financier à Londres. L'institution financière panafricaine avait lancé une émission obligataire d'une maturité de 3 ans avec un coupon 2,625%. Il s'agit du second du même genre depuis novembre 2017. C'est la première émission obligataire globale de référence effectuée par la Banque africaine de développement (BAD) cette année et la deuxième après celle de novembre 2017;...
(La Tribune 13/03/18)
Les compagnies d'assurance et de réassurance de la zone de la Conférence interafricaine des marchés d'assurances ont poursuivi une croissance rentable malgré les crises diverses, a-t-on appris auprès de l'agence d'analyse A.M. Best. Dans son Best's Special Report, elle s'est aussi inquiété du rapport au risque pays qui pourrait être un facteur négatif. Les performances de l'année dernière pour les activités d'assurance dans la zone de la Conférence interafricaine des marchés d'assurances (CIMA) sont bonnes. D'après l'agence d'analyse A.M. Best,...
(La Tribune 10/03/18)
Les gouverneurs des régions d'Afrique du Nord et de l’Est de la BAD se sont réunis cette semaine au siège de l’institution panafricaine afin d’échanger sur les perspectives de développement du Continent. A l’issue de leur conclave, ils ont rappelé l’urgence de certains défis prioritaires de l’heure, notamment la problématique de la jeunesse. A cet effet, ils ont plaidé pour une accélération de la stratégie de développement du Continent en misant notamment sur la hausse des investissements, un objectif auquel...
(Jeune Afrique 07/03/18)
S’il est un continent que les néophytes ont du mal à déchiffrer, c’est bien l’Afrique. Et il est facile de comprendre pourquoi. En 2000, il était « sans espoir » (une de The Economist), sombrant dans le chaos en Sierra Leone, laminé par la famine en Éthiopie, ensanglanté par le terrorisme en Algérie. Une décennie plus tard, il était devenu, magie du verbe afro-optimiste, émergent (toujours en une de The Economist), et les « lions africains » (plus de 7...
(La Tribune 07/03/18)
Une soixantaine d’experts venus de plusieurs pays du Continent ont échangé, ce mardi 6 mars, sur les perspectives de la coopération sino-africaine. Organisée par l’Institut Amadeus et l’ambassade de Chine au Maroc, la rencontre vise à évaluer le partenariat entre l’Afrique et la Chine, puis à formuler des recommandations pour une coopération mutuellement bénéfique en prélude au prochain Forum de coopération Afrique-Chine (FOCAC), prévu en septembre prochain en Chine. La capitale du Maroc a accueilli, ce mardi 6 mars, une...
(AFP 06/03/18)
Rougier, négociant en bois tropicaux implanté en France mais qui emploie la quasi-totalité de ses salariés en Afrique, a déposé son bilan vendredi dernier, et son avenir semble plus incertain que jamais. L'information de ce dépôt de bilan, communiquée par le tribunal de commerce de Poitiers, n'a été ni confirmée ni démentie à l'AFP par le groupe, qui doit communiquer plus précisément sur sa situation dans les jours à venir. Rougier a toutefois à nouveau évoqué une "situation difficile" due...
(La Tribune 23/02/18)
La Banque islamique de développement et la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures viennent de signer un partenariat pour le financement des projets de développement en Afrique et dans d'autres zones en voie de développement. Considérée comme la terre de l'avenir par beaucoup d'experts, l'Afrique continue d'attirer nombre d'investisseurs. Ce mercredi 21 février 2018, la Banque islamique de développement (BID) a annoncé avoir conclu un partenariat avec la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB). Cet accord devrait faciliter pour...
(Xinhua 22/02/18)
Une meilleure communication sur les bienfaits de la vaccination est indispensable pour réduire les décès d'enfants dus à des maladies évitables, a indiqué mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soulignant qu'une telle démarche est particulièrement nécessaire sur le continent africain. Si sur le plan mondial, la vaccination a considérablement réduit le fardeau des maladies infectieuses, dans la plupart des pays africains, des millions d'enfants continuent de mourir de maladies qui auraient pu être évitées grâce aux vaccins, a souligné...

Pages

(APA 06/03/18)
APA-Marrakech (Maroc) - Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a exprimé, lundi à Marrakech, l'engagement de la Confédération africaine en faveur d’une intense promotion du football féminin en Afrique. « Sur notre Continent, nous devons décider maintenant de nous engager formellement et sans aucune équivoque en faveur d’une intense promotion du football féminin », a souligné le patron de la CAF à l’ouverture du symposium de la CAF sur le football féminin. Dans cette optique, il a précisé que la CAF est résolument déterminée à soutenir la pratique du football féminin de masse, encourager les initiatives locales des fédérations, engager le football dans l’émancipation des femmes et stimuler l’adhésion des...
(AFP 03/02/18)
Malgré un lourd passif en Centrafrique à la tête des milices antibalaka, dont il est toujours l'un des principaux leaders politiques, le président de la fédération centrafricaine de football, Patrice-Edouard Ngaissona, a été élu vendredi au comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF). "Le Maroc est une terre bénie pour moi aujourd'hui", dit à l'AFP, tout sourire, le quinquagénaire au visage rond, qui écarte d'un revers de la main les commentaires sur le rôle qu'il a joué durant la crise centrafricaine: "Si ces allégations étaient vraies, je ne serais pas là aujourd'hui". Son nom est pourtant régulièrement cité dans les rapports de l'ONU et dans les notes d'enquête de la justice centrafricaine comme...
(AFP 02/02/18)
Le Maroc, candidat au Mondial-2026, espère obtenir le soutien des fédérations africaines vendredi à Casablanca lors de l'Assemblée générale de la CAF, sous l'oeil vigilant de la Fifa qui appelle au respect des "règles" de la procédure. La question de la candidature marocaine a été discutée jeudi par le comité exécutif de la CAF et sera abordée vendredi lors de la 40e assemblée générale de l'instance, selon les informations obtenues par l'AFP en marge de ces réunions. Le Maroc fait...
(AFP 02/02/18)
Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a appelé vendredi à Casablanca les délégués de la Confédération africaine de football (CAF) à respecter leur obligation de neutralité dans le processus de sélection du pays-hôte du Mondial-2026. Le président de la CAF Ahmad Ahmad, qui a déjà par le passé exprimé son soutien "franc et massif" à la candidature du Maroc, souhaite pour sa part que l'assemblée générale prenne position. "Je vous demande de tout faire pour que la procédure soit...
(Jeune Afrique 24/01/18)
Pour sa cinquième candidature pour l’organisation d’une coupe du monde, le Maroc veut que toute l’Afrique adhère à son projet. Le comité de la candidature marocaine au Mondial 2026 dédramatise aussi la problématique des stades. La cinquième campagne pour aller chercher l’organisation d’une Coupe du monde a été lancée officiellement ce mardi 23 janvier à Casablanca. Le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, qui a été désigné par le roi le 10 janvier dernier pour prendre la présidence du comité...
(AFP 19/01/18)
De plus en plus nombreux dans les courses internationales, les cyclistes africains progressent, même si leur percée se fait de façon inégale, avec une Afrique de l'est qui s'affirme tandis que la partie ouest reste en queue du peloton. Depuis le 15 janvier, "La Tropicale", la plus grande course cycliste d'Afrique, sillonne le Gabon. Aux côtés des équipes professionnelles essentiellement européennes, rivalisent neuf sélections nationales africaines. "On nous envoie ici pour gagner", lance, le regard déterminé, le Rwandais Didier Muyaneza...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) fait son entrée en Afrique pour la cinquième édition du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2018), une compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur le continent qui se déroule au Maroc du 13 janvier au 4 février. Ce dispositif a déjà été expérimenté en compétition par la Fédération internationale (Fifa), notamment lors de la Coupe des Confédérations remportée l’été dernier en Russie par l’Allemagne. Il est également utilisé par l’Allemagne et l’Italie dans leurs championnats respectifs,...
(AFP 05/01/18)
L'Egyptien Mohamed Salah, star de sa sélection qualifiée pour le Mondial et meilleur buteur de Liverpool, a reçu jeudi à Accra le Ballon d'Or africain 2017, remis au meilleur joueur du continent, devant le Sénégalais Sadio Mané, 2e, et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, 3e. Il devient le premier Egyptien vainqueur de ce prix depuis Mahmoud al Khatib en 1983. "Remporter cette récompense est un rêve qui se réalise, 2017 a été une année incroyable pour moi et on a passé de grands moments avec la sélection", a déclaré Mohamed Salah en recevant son prix.
(APA 18/11/17)
APA – Dakar (Sénégal) - La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé jeudi soir la nomination de l’Egyptien Amr Fahmy en qualité de secrétaire général de l’organisation « De nationalité égyptienne, il a été proposé au Comité Exécutif par le président de la Confédération Africaine de Football, M. Ahmad, conformément aux dispositions statutaires. Le Comité Exécutif a marqué son accord pour sa nomination, au cours de sa session tenue ce 16 novembre 2017 à Rabat au Maroc », annonce...
(AFP 17/11/17)
La Confédération africaine de football (CAF) a accepté de déplacer les qualifications de la CAN-2019 de mars à octobre 2018 pour permettre aux cinq équipes du continent qualifiées pour le Mondial en Russie (14 juin-15 juillet) de disputer des matches amicaux de préparation à cette période. Le Nigeria, le Sénégal, l'Egypte, la Tunisie et le Maroc sont qualifiés pour la Coupe du monde 2018. "Les équipes africaines (qualifiées) pour la Coupe du monde disposeront maintenant de la fenêtre internationale de...
(RFI 13/11/17)
Depuis la Coupe du monde 2006, qui avait vu les premières participations conjuguées au Mondial du Togo, de l’Angola, de la Côte d’Ivoire, et du Ghana, l’Afrique n’avait pas connu une phase de qualification aussi surprenante. Des cinq équipes présentes au Mondial 2014, seul, le Nigeria a survécu au renouvellement des élites du foot africain. L’Egypte, le Maroc, le Sénégal, et la Tunisie sont désormais aux commandes. Retour sur des éliminatoires qui ont redessiné la carte du foot africain. Le...
(APA 02/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé mercredi la liste des 30 nommés pour le titre de Joueur africain de l’année 2017 dont le fait marquant est l’absence du dernier lauréat, l’Algérien Riyad Mahrez. Mahrez absent de la liste, le titre devrait se disputer entre les trois principaux favoris que sont le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, lauréat 2015, le Sénégalais Sadio Mané et l’Egyptien Mohamed Salah. Le jury est constitué des sélectionneurs nationaux ou directeurs techniques nationaux...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Hérita Ilunga, ancien capitaine de RDC qui a mis un terme à sa carrière en 2016, a été nommé en septembre dernier membre de la commission en charge de la formation et du développement du football africain au sein de la Confédération Africaine de Football (CAF). Il répond aux questions de Jeune Afrique. Jeune Afrique : Comment s’est déroulée votre nomination au sein de cette commission ? Hérita Ilunga : Lors du symposium organisé en juillet dernier à Rabat, au...
(AFP 02/10/17)
Le talent ne fait pas tout: à 19 ans, l'Egyptien Youssef Hossam, plus grand espoir du tennis africain, peine à trouver un sponsor à sa mesure pour soutenir une carrière prometteuse, lui qui pointe dans le top 30 mondial des joueurs de moins de 20 ans. Sur le campus luxuriant de l'Université Misr pour les Sciences et la Technologie (MUST), situé dans la banlieue cairote cossue du Six-Octobre, Youssef Hossam et son grand frère Karim Hossam passent plus de temps...
(RFI 30/09/17)
L’Union cycliste internationale vient de valider la création d'une nouvelle épreuve par étapes la saison prochaine sur le continent africain. Le Tour de l'Espoir, qui se déroulera au Cameroun, fera partie du prestigieux calendrier de la Coupe des Nations 2018 réservée aux moins de 23 ans. La nouvelle politique du président fraichement élu à la tête de l’Union cycliste internationale (UCI), le Français David Lappartient, est entre autres de faire en sorte que son sport se développe sur le continent...
(RFI 06/09/17)
Aucune équipe africaine ne s’est qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde 2018 de football (14 juin au 15 juillet), après quatre journées en éliminatoires. Seule certitude pour le moment : les sélections d’Algérie, du Cameroun, du Congo-Brazzaville et de la Guinée n’iront pas en Russie. A deux mois de la fin des éliminatoires, aucune équipe africaine ne s’est qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde 2018 de football prévue du 14 juin au...
(AFP 06/08/17)
Le Cameroun, qui devra accueillir en 2019 la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), "n’est pas prêt" pour abriter cette compétition continentale, a estimé samedi à Ouagadougou le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad. "Le Cameroun n’est pas prêt, même à (accueillir) quatre équipes", a déclaré Ahmad Ahmad lors d’une conférence de presse, en marge d’un séjour à Ouagadougou pour assister à la finale de la Coupe du Faso. Interrogé sur la probabilité de délocaliser cette CAN en...
(AFP 02/08/17)
Le franco-sénégalais Pape Diouf, ancien président de l'Olympique de Marseille et agent de joueurs, estime que la décision de passer de 16 à 24 le nombre d'équipes participant à la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN) était "précipitée" et "inique". "C'est une décision inique. Il n’y a pas beaucoup de pays africains qui ont suffisamment d'infrastructures pour organiser une compétition à 24. Hormis certains pays du Maghreb et l'Afrique du Sud, je ne vois pas trop comment cette CAN, qui...
(AFP 27/07/17)
Le nouveau calendrier de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), qui se déroulera désormais l'été, représente un "changement fantastique", s'est félicité mercredi l'entraîneur de Manchester United, Jose Mourinho. La Confédération africaine de football a annoncé la semaine dernière que la CAN se disputerait désormais en été (de l'hémisphère nord) et non plus en janvier-février, pour éviter l'absence des stars africaines qui préfèrent leur contrat dans des grands clubs européens à l'appel de leur sélection. "C'est parfait pour nous, évidemment. Parce...
(AFP 21/07/17)
Une Coupe d'Afrique des nations (CAN) déplacée en été et élargie à 24 équipes dès l'édition 2019: la CAF a acté jeudi soir un bouleversement majeur de son tournoi emblématique. Jusqu'ici, la CAN se disputait entre janvier et février, et avec 16 sélections seulement. Sa tenue en hiver, tous les deux ans, faisait grincer des dents les clubs européens, très réticents à laisser partir leurs joueurs en cours de saison. Lors son élection à la surprise générale à la tête...

Pages

(AFP 23/03/18)
C'est dans une "course d'obstacles" culturels, juridiques et politiques que se sont lancés ce mois-ci les deux chercheurs auxquels Emmanuel Macron a confié une mission visant à restituer à des pays africains des oeuvres d'art en France depuis la colonisation. "Nous avons un sacré défi à relever", confient l'historienne d'art Bénédicte Savoy, membre du Collège de France, et l'écrivain et universitaire sénégalais Felwine Sarr. Car "il s'agit de faire bouger les tectoniques des plaques qui sont figées depuis 150 ans". La mission leur a été assignée début mars par le président français: faire en sorte que "les conditions soient réunies, d'ici cinq ans, pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique". Ils...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Mamoudou Gazibo et Olivier Mbabia, deux chercheurs nigérien et camerounais de l'université de Montréal, viennent de publier leur tout premier "classement de l'émergence en Afrique", qui, outre les performances économiques, prend en compte les performances sociales et la stabilité politique et institutionnelle. Pour les chercheurs en sciences politiques Mamoudou Gazibo et Olivier Mbabia, membres du Pôle de recherche sur l’Afrique et le monde émergent au sein de l’université de Montréal, la simple mesure des performances économiques est insuffisante à mesurer l’émergence d’un pays. Pour eux, cette notion se définit plutôt comme « un processus de transformation économique soutenue qui se traduit par des performances aux plans social et humain, et qui prend place dans un contexte politique et institutionnel stable...
(Jeune Afrique 14/03/18)
Après avoir pris l'engagement de restituer le patrimoine africain présents dans les collections nationales françaises, Emmanuel Macron a confié une mission à l’historienne d’art Bénédicte Savoy et à l’universitaire sénégalais Felwine Sarr. L'intellectuel camerounais Achille Mbembe livre ici les pistes de ce qu'il considère comme un devoir de vérité et de justice, y compris matérielle. Tribune. Le 4 février 1874, Garnet Wolseley, chef du corps expéditionnaire anglais, fit son entrée dans la capitale du royaume ashanti. Prévenu par ses espions,...
(Le Point 12/03/18)
ENTRETIEN. Invité en février dernier à la Rentrée littéraire du Mali, l'historien revient dans une causerie sur son parcours intellectuel, depuis Léopoldville dans les années 1950. Extraits d'« ego-histoire »... Historien, producteur à RFI ( Mémoire d'un continent), professeur émérite à l'EHESS, Elikia M'Bokolo continue d'enseigner l'histoire à Kinshasa, sa ville natale qui, en 1944, l'année de sa naissance, s'appelait alors Léopoldville. Dans cette causerie enregistrée à l'Institut français du Mali, l'auteur d'une « Histoire sonore de l'Afrique », engagé...
(AFP 01/03/18)
Une "Mona Lisa africaine", véritable "icône" au Nigeria, s'est envolée mercredi pour 1,2 millions de livres (1,36 million d'euros) aux enchères à Londres, quatre fois son estimation la plus haute et un record pour l'artiste. Le tableau, un portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée "Tutu", peint en 1974 par l'artiste nigérian Ben Enwonwu, était estimé entre 200.000 et 300.000 livres (226.000 à 339.000 euros). "Le portrait de Tutu est une icône nationale au Nigeria, et a une grande...
(AFP 16/02/18)
Du Kenya au Nigeria, la sortie en salles cette semaine du dernier opus des studios Marvel, Black Panther, suscite l'enthousiasme des spectateurs et le sentiment empreint de fierté qu'un vide a enfin été comblé par Hollywood. Car Black Panther est non seulement le premier super-héros africain à avoir son film dédié dans la série Marvel, il est surtout à la tête du royaume imaginaire de Wakanda, qui a réussi à exploiter un minerai rare, le Vibranium, pour devenir la nation...
(AFP 08/02/18)
Une "Mona Lisa africaine", véritable "icône nationale" au Nigeria, considérée disparue, sera mise aux enchères après avoir été retrouvée dans un appartement de Londres. Ce portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée "Tutu", peint en 1974 par l'artiste nigérian Ben Enwonwu, sera mis en vente le 28 février par la maison d'enchères Bonhams, une vente retransmise en direct à Lagos pour permettre aux acheteurs potentiels de se manifester. "Je la considère comme la Mona Lisa africaine", dit le romancier...
(AFP 04/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a créé la surprise lors de sa tournée en Afrique de l'Ouest en déclarant vouloir "un retour du patrimoine africain à l'Afrique". Une phrase qui redonne de l'espoir au Bénin, après des mois de tractations. "Le patrimoine africain (...) doit être mis en valeur à Paris, mais aussi à Dakar, Lagos, Cotonou", a déclaré le président français. "Ce sera l'une de mes priorités. D'ici cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour un...
(AFP 09/11/17)
De Guinée au Mozambique, du Botswana au Kenya, Davido, star de l'afropop et icône des jeunes Africains, parcourt le continent en jet privé et reçoit partout le même accueil: des stades remplis à craquer et des foules en délire. A 24 ans, le Nigérian est l'un des favoris pour remporter le titre de meilleur artiste de l'année aux African Music Awards (Afrima), l'équivalent des Grammy's, qui sera décerné dimanche à Lagos, la capitale économique et culturelle du Nigeria. Davido, Wizkid...
(AFP 02/11/17)
Les salles de cinéma qui avaient pour la plupart disparu d'Afrique subsaharienne, renaissent sous la forme de complexes modernes qui font la part belle aux superproductions d'Hollywood, au détriment des oeuvres africaines. Plusieurs centaines de salles ont fermé leurs portes à partir des années 1980, pour devenir des garages automobiles, des supermarchés, des restaurants, des églises... Seuls subsistaient quelques écrans privés et les salles d'organismes culturels internationaux, comme les instituts français. Pourtant, "la demande est là", affirme Jean-Marc Bejani, directeur...
(Le Point 31/10/17)
Avec "C'est la vie" saison 2, Marguerite Abouet crée encore la surprise. Pour Le Point Afrique, elle dit tout sur cette série atypique qui traite de la santé en Afrique. Raconter l'Afrique, voilà la mission que s'est donnée Marguerite Abouet. L'aventure a commencé il y a un peu plus de dix ans, avec la parution du premier volume de la très célèbre Aya de Yopougon. Cinq tomes et 700 000 exemplaires plus tard, le quotidien de cette adolescente ivoirienne dans...
(Le Point 31/10/17)
Les artistes et le public seront plus nombreux à la seconde édition de l'Afrique qui pense le monde, annonce Felwine Sarr, cofondateur avec Achille Mbembe des Ateliers la pensée. Une soixantaine d'intervenants se retrouvent à Dakar à l'initiative de Felwine Sarr et Achille Mbembe pour la seconde édition des Ateliers de la pensée recentrés sur la capitale et non plus à Saint-Louis-du-Sénégal. Entre-temps, les Actes de la première ont paru sous le titre « Écrire l'Afrique monde » (co-édition Philippe...
(AFP 18/10/17)
Panique au Centre de santé de Ratanga: une patiente présente les symptômes du virus Ebola. Bien vite, la rumeur enfle dans ce quartier imaginaire, épicentre de la série télévisée à succès "C'est la vie!", qui revient sur les petits écrans d'Afrique francophone. Comment l'équipe du pugnace Dr Moulaye va-t-elle réagir pour traiter le cas de cette jeune femme enceinte de jumeaux, soupçonnée d'avoir contracté la terrible maladie? Korsa et Assitan, les deux sages-femmes, vedettes de la saison 1, vont-elles mettre...
(La Tribune 12/10/17)
Installée sous les hautes montagnes de Chrafate près de Tanger, dans le nord du Maroc, l'usine de fabrication de pales d'éoliennes, la première en Afrique et au Moyen-Orient, a été officiellement inaugurée ce mercredi 11 octobre. L’usine construite par le groupe Siemens Gamesa accompagnera le Maroc dans sa quête d’un avenir propre. Le Maroc a le vent en poupe dans la quête d'un avenir propre. L'inauguration officielle de la plus grande usine de pales d'éoliennes en Afrique, une cérémonie présidée...
(Le Monde 11/10/17)
Pour la professeure Cécile Fromont et le chercheur Hein Vanhee, l’heure est à la coopération pour les lieux qui abritent des collections liées à l’histoire coloniale. Sur le site Vox du Figaro est parue le 6 septembre une tribune sous le titre « Défendons nos musées ! » L’auteur, Julien Volper, croit les musées menacés par les demandes de restitution venant de pays africains concernant les objets récoltés pendant l’époque coloniale. A juste titre, l’auteur critique le traitement de cette...
(AFP 03/10/17)
"La culture a un rôle majeur à jouer dans le développement de l'Afrique", a plaidé lundi le chanteur A'Salfo, leader du groupe ivoirien Magic System, lors des rencontres économiques Africa 2017 à Abidjan. "L'artiste n'est pas seulement celui qui vous fait chanter ou danser, mais celui qui s'engage pour contribuer au développement", a estimé la star ivoirienne, appelant les investisseurs à s'engager davantage dans le secteur culturel et aux côtés des artistes. "Les partenaires ne se bousculent pas, pourtant la...
(Le Monde 28/09/17)
Créé il y a treize ans, l’événement marocain, dont la prochaine édition était prévue en février 2018, accuse un déficit d’environ 300 000 euros. Alors que la brillante critique d’art camerounaise Christine Eyene vient d’être nommée commissaire de la prochaine édition de la Biennale de Casablanca, prévue en octobre 2018, celle de Marrakech, initialement programmée en février 2018, est reportée sine die. « Il n’y a pas d’argent, déplore Amine Kabbaj, président exécutif de l’événement. J’ai écrit deux fois à...
(AFP 22/09/17)
S'il est déjà parvenu à se faire une réputation dans les catalogues des ventes aux enchères et les galeries des pays riches, l'art contemporain africain peine encore à trouver sa place auprès des collectionneurs et du public de son continent d'origine. L'ouverture vendredi sur les docks du Cap du plus grand musée privé d'Afrique exclusivement voué aux créateurs du cru relève de l'exception et a été salué comme tel. "Tout ce qui se voit et promeut l'excellence de l'art contemporain...
(RFI 13/09/17)
Deux monstres sacrés de la culture en Afrique figurent parmi les cinq lauréats du prestigieux prix Praemium Imperiale. Ce sont les deux premiers Africains honorés par ce « Nobel des arts », créé en 1989 par la Japan Art Association et doté de 15 millions yens (114 000 euros) pour chacune des cinq disciplines. Annoncé ce mardi 12 septembre, le Ghanéen El Anatsui a été distingué dans le domaine de la sculpture, le Sénégalais Youssou N’Dour a reçu le prix...
(La Tribune 07/09/17)
Pour son Conseil présidentiel pour l’Afrique, Emmanuel Macron a donné plus d’espace à la gent féminine. Sur les 11 membres du Conseil, six sont en effet des femmes, dont cinq issues du Continent: Vanessa Moungar, Sarah Toumi, Nomaza Nongqunga Coupez, Liz Gomis et Yvonne Mburu. Qui sont donc ces Africaines chargées d’orienter les réflexions du président français au sujet du Continent ? La révélation la semaine dernière du Conseil présidentiel pour l'Afrique d'Emmanuel Macron a suscité beaucoup de curiosité. Mais...

Pages

(La Tribune 27/03/18)
L'accord sur la zone de libre-échange continentale africaine est désormais une réalité. C'est un premier pas qui mérite d'être salué (même s'il ne faut pas oublier que le libre-échange ne fait pas nécessairement l'unanimité en Afrique), car même si cet accord ne répondra pas à lui seul aux vraies questions des économies africaines que sont l'industrialisation, la diversification économique et le taux des échanges commerciaux intra-africains, il contribuera, il faut l'espérer, à cristalliser les débats autour de ces sujets et à inciter les leaders politiques à prendre de réelles initiatives dans ce sens. Il faut d'abord saluer la signature de l'accord sur la zone de libre-échange continentale (ZLEC) le 21 mars 2018 à Kigali, sous...
(RFI 26/03/18)
Ouverture ce lundi matin à Abidjan de la sixième édition de l’Africa CEO forum. Quelque 1600 participants, grands patrons, industriels, acteurs de la finance et de l’assurance, mais aussi des personnalités politiques se retrouvent pendant deux jours pour ce qui est devenu l’un des plus grands rendez-vous du secteur privé africain. Quelque 1600 participants, 60 pays représentés dont 43 africains qui pèsent 98% du PIB du continent, les ministres d'une vingtaine de pays et surtout trois chefs d'Etat en exercice, l'Ivoirien Alassane Ouattara, le zimbabwéen Emerson Mnangagua fraîchement arrivé au pouvoir et surtout le Ghanéen Nana Akufo-Addo dont le franc-parler sur l'émancipation économique du continent sera très attendu... Cette 6e édition de l'Africa CEO Forum s'annonce décidément pleine de promesses...
(Jeune Afrique 23/03/18)
La Société financière internationale (IFC) a fait du secteur agricole, l'un de ses principaux piliers d'intervention sur le continent. Directeur régional de l'institution pour l’Afrique subsaharienne, Oumar Seydi répond à Jeune Afrique sur des questions de productivité, de coût des intrants et d'investissements dans le secteur. Jeune Afrique : L’agriculture compte pour un tiers des activités économiques du continent et génère 60% des emplois, mais l’Afrique continue d’importer la plupart de ses produits alimentaires. Comment cette tendance pourrait-elle s’inverser ?...
(La Tribune 22/03/18)
Onze pays sur les cinquante-quatre pays de l'UA manquent encore à l’appel dont le Nigeria qui s’est rétracté à la dernière minute en raison de dissensions internes. Mais l’Union africaine vient de faire un pas gigantesque vers l’intégration économique et commerciale du Continent. Ce mercredi, lors d’un sommet extraordinaire à Kigali dans la capitale rwandaise, 44 pays africains ont signé le Traité sur la Zone de libre-échange continental (ZLEC). Tout le défi réside désormais dans la mise en œuvre de...
(RFI 22/03/18)
L'Union africaine a jeté, mercredi 21 mars, les bases de la Zone de libre-échange continentale, la ZLEC. 44 pays membres ont signé, lors d'une session extraordinaire à Kigali au Rwanda, l'accord instituant ce qui à terme pourrait devenir la plus grande zone de libre-échange du monde. L'Union africaine espère augmenter ainsi de 60% le commerce intra-africain. Aujourd'hui seuls 16% des échanges commerciaux des pays africains s'effectuent avec d'autres pays du continent. L'objectif est ambitieux et le chantier immense. Un marché...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Lancé en 2003 après la création de l'Union africaine, le Mécanisme africain d'évaluation par les pairs (MAEP) réunit du 12 au 15 mars à Kigali, au Rwanda, ses membres, diplomates et experts, pour redynamiser l'agence après des débuts poussifs. Sur le papier, le projet est à la fois ambitieux et prometteur. Au moment de sa création en 2003, le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), outil chargé d’analyser les progrès en termes de gouvernance des pays du continent, a...
(Jeune Afrique 15/03/18)
Mamoudou Gazibo et Olivier Mbabia, deux chercheurs nigérien et camerounais de l'université de Montréal, viennent de publier leur tout premier "classement de l'émergence en Afrique", qui, outre les performances économiques, prend en compte les performances sociales et la stabilité politique et institutionnelle. Pour les chercheurs en sciences politiques Mamoudou Gazibo et Olivier Mbabia, membres du Pôle de recherche sur l’Afrique et le monde émergent au sein de l’université de Montréal, la simple mesure des performances économiques est insuffisante à mesurer...
(Jeune Afrique 14/03/18)
Après avoir pris l'engagement de restituer le patrimoine africain présents dans les collections nationales françaises, Emmanuel Macron a confié une mission à l’historienne d’art Bénédicte Savoy et à l’universitaire sénégalais Felwine Sarr. L'intellectuel camerounais Achille Mbembe livre ici les pistes de ce qu'il considère comme un devoir de vérité et de justice, y compris matérielle. Tribune. Le 4 février 1874, Garnet Wolseley, chef du corps expéditionnaire anglais, fit son entrée dans la capitale du royaume ashanti. Prévenu par ses espions,...
(La Tribune 13/03/18)
Les compagnies d'assurance et de réassurance de la zone de la Conférence interafricaine des marchés d'assurances ont poursuivi une croissance rentable malgré les crises diverses, a-t-on appris auprès de l'agence d'analyse A.M. Best. Dans son Best's Special Report, elle s'est aussi inquiété du rapport au risque pays qui pourrait être un facteur négatif. Les performances de l'année dernière pour les activités d'assurance dans la zone de la Conférence interafricaine des marchés d'assurances (CIMA) sont bonnes. D'après l'agence d'analyse A.M. Best,...
(Le Point 12/03/18)
ENTRETIEN. Invité en février dernier à la Rentrée littéraire du Mali, l'historien revient dans une causerie sur son parcours intellectuel, depuis Léopoldville dans les années 1950. Extraits d'« ego-histoire »... Historien, producteur à RFI ( Mémoire d'un continent), professeur émérite à l'EHESS, Elikia M'Bokolo continue d'enseigner l'histoire à Kinshasa, sa ville natale qui, en 1944, l'année de sa naissance, s'appelait alors Léopoldville. Dans cette causerie enregistrée à l'Institut français du Mali, l'auteur d'une « Histoire sonore de l'Afrique », engagé...
(La Tribune 10/03/18)
Les gouverneurs des régions d'Afrique du Nord et de l’Est de la BAD se sont réunis cette semaine au siège de l’institution panafricaine afin d’échanger sur les perspectives de développement du Continent. A l’issue de leur conclave, ils ont rappelé l’urgence de certains défis prioritaires de l’heure, notamment la problématique de la jeunesse. A cet effet, ils ont plaidé pour une accélération de la stratégie de développement du Continent en misant notamment sur la hausse des investissements, un objectif auquel...
(Jeune Afrique 08/03/18)
Les dirigeants saoudiens, qui s'appuient sur les hydrocarbures - le pays détient 20 % des réserves mondiales de pétrole -, pèsent de tout leur poids dans les relations internationales. Allié des États-Unis, le royaume s'emploie à propager le wahhabisme et multiplie les fronts contre l'Iran, le Qatar, Gaza ou le Yémen. Son influence grandissante en Afrique inquiète. Édito. Arabie saoudite. L’énorme masse de dollars dont disposent ses dirigeants (et leurs coteries) a pour effet que, dans le monde entier, beaucoup...
(Jeune Afrique 08/03/18)
Les violences sexuelles sont un fléau qui mine l’Afrique à bas bruit. Tribune. En décembre paraissaient, dans un rapport de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), des témoignages de femmes sur les crimes contre l’humanité commis dans la province du Kasai, en République démocratique du Congo. Elles y dénonçaient les viols, tortures et exécutions de civils principalement par des miliciens soutenus par la police et l’armée. Il y a à peine une semaine, la Commission des...
(Jeune Afrique 07/03/18)
S’il est un continent que les néophytes ont du mal à déchiffrer, c’est bien l’Afrique. Et il est facile de comprendre pourquoi. En 2000, il était « sans espoir » (une de The Economist), sombrant dans le chaos en Sierra Leone, laminé par la famine en Éthiopie, ensanglanté par le terrorisme en Algérie. Une décennie plus tard, il était devenu, magie du verbe afro-optimiste, émergent (toujours en une de The Economist), et les « lions africains » (plus de 7...
(La Tribune 07/03/18)
Une soixantaine d’experts venus de plusieurs pays du Continent ont échangé, ce mardi 6 mars, sur les perspectives de la coopération sino-africaine. Organisée par l’Institut Amadeus et l’ambassade de Chine au Maroc, la rencontre vise à évaluer le partenariat entre l’Afrique et la Chine, puis à formuler des recommandations pour une coopération mutuellement bénéfique en prélude au prochain Forum de coopération Afrique-Chine (FOCAC), prévu en septembre prochain en Chine. La capitale du Maroc a accueilli, ce mardi 6 mars, une...
(Jeune Afrique 02/03/18)
Le dossier a été abordé à chacune des étapes de la tournée africaine du président turc qui se termine ce vendredi : la lutte menée par Ankara pour « déraciner » le Fetö, la confrérie de l’imam Fethullah Gülen. Très implantée sur le continent, notamment via un réseau d’écoles, est peu à peu chassée du continent. Début octobre, l’école Gülen de Dakar, où Recep Tayyip Erdogan a fait étape, a ainsi été fermée manu militari. Cemalettin Kani Torun, député de...
(La Tribune 23/02/18)
Transparency International vient de publier, le mercredi 21 février, son édition 2018 de l’Indice de perception de la corruption (IPC). Bien que le fléau continue de gangrener les économies africaines, le rapport qui se base sur les données de l’année 2017 met en lumière quelques signes positifs qui vont dans le sens d’une prise en compte réelle de l’ampleur du phénomène sur le Continent et des moyens mis en œuvre pour freiner son expansion. Au-delà du classement, le défi pour...
(La Tribune 23/02/18)
La Banque islamique de développement et la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures viennent de signer un partenariat pour le financement des projets de développement en Afrique et dans d'autres zones en voie de développement. Considérée comme la terre de l'avenir par beaucoup d'experts, l'Afrique continue d'attirer nombre d'investisseurs. Ce mercredi 21 février 2018, la Banque islamique de développement (BID) a annoncé avoir conclu un partenariat avec la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB). Cet accord devrait faciliter pour...
(Le Monde 23/02/18)
George Weah, toute star planétaire qu’il fut, n’était sans doute pas venu en France, mardi 20 et mercredi 21 février, pour parler seulement sports et ballon rond. Son pays, ravagé et meurtri par des années de guerre civile, est socialement, économiquement, asphyxié et exsangue. C’est donc une règle absolue d’existence qu’il est d’abord venu poser à son riche homologue français. Réduire sa venue à Paris à une simple et amusante rencontre avec d’anciens partenaires ou adversaires des champs de jeu,...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...

Pages