| Africatime
Mercredi 26 Avril 2017
(La Tribune 26/04/17)
Finalement, il aura fallu cinq années pour que le projet de cimenterie du groupe SGTM puisse enfin envisager de sortir de terre. Annoncé dès 2012, la cimenterie d'El Jadida portée par sa filiale TEKCIM devrait ouvrir ses portes en 2019, avec un début des travaux prévu dans quelques mois. Pour la financer, la Banque Africaine de Développement (BAD) a été approchée par le groupe marocain, et l'institution panafricaine devrait statuer de manière définitive sur le dossier au début de l’été. Détails exclusifs. Initialement annoncé comme un projet nécessitant 700 millions de dirhams (Environ 65 millions d'euros) d'investissement, la cimenterie du groupe SGTM, propriété des...
(Agence Ecofin 20/04/17)
(Agence Ecofin) - 35 pays d’Afrique subsaharienne ont enregistré une hausse de leur ratio dette publique-PIB entre 2014 et 2016, selon un rapport publié le 19 avril par la Banque mondiale. Intitulé «Africa’s Pulse», ce rapport semestriel qui analyse l’état des économies africaines, précise que 18 pays ont connu une hausse de ce ratio d’au moins 10% durant la période sous revue. Et cette augmentation a été supérieure à 20 % dans 6 de ces pays: le Zimbabwe, la Mauritanie, la Sierra Leone, la République du Congo, Sao Tomé-et-Principe et le Mozambique. Dans l’ensemble de la région Afrique subsaharienne (à l’exclusion du Soudan du Sud et de la Somalie par manque de données), la dette publique a continué à croître...
(La Tribune 20/04/17)
La croissance en Afrique subsaharienne devrait rebondir en 2017 selon les dernières prévisions des deux principales institutions de Bretton Woods qui viennent de publier leurs dernières appréciations des perspectives économiques mondiales. Les pays ne sont certes pas logés à la même enseigne, mais la reprise de la croissance mondiale à laquelle se conjugue une légère remontée des cours des matières premières augurent une nouvelle éclaircie pour l’économie du continent. Il va falloir désormais accélérer le rythme des réformes structurelles afin...
(Reuters 20/04/17)
Un nouveau câble reliera l'Afrique au l’Amérique latine, renforçant ainsi le branchement du continent au reste du monde. Le nouveau système de câblodistribution sous-marin, qui sera réalisé par Angola Cables, donnera ainsi à toute la région de l'Afrique de l'ouest à une connexion additionnelle de 40 Tbps à travers des câbles de 6.165 km de longueur, avec quatre paires de fibres qui relieront l'Angola au Brésil. Bonne nouvelle pour la connectivité africaine à Internet. L'opérateur international des infrastructures télécoms, Angola...
(La Tribune 19/04/17)
Passée l'euphorie de l'afro-optimisme, certains investisseurs internationaux renouent avec la frilosité à l'égard d'un continent dit «à risque». Pourtant, l'Afrique regorge d'opportunités aux rendements inégalés, à condition d'être attentif aux fondamentaux et de s'allier à des partenaires de qualité. La demande en capitaux pour des projets « de qualité » en Afrique est largement supérieure à l'offre. Mieux, le continent fait office de champion en matière de TRI (taux de rendement interne) des projets avec des chiffres qui peuvent atteindre...
(AFP 18/04/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mardi une prévision de croissance de 2,6% en Afrique subsaharienne en 2017, grâce notamment à la légère reprise espérée dans les pays moteurs du continent comme l'Afrique du Sud, le Nigeria et l'Angola. "Une reprise modeste est prévue pour 2017 (...) particulièrement dans les plus grandes économies qui ont connu des difficultés macroéconomiques en 2016", indique le FMI dans ses prévisions économiques mondiales. L'institution revoit très légèrement à la baisse ses prévisions de...
(Le Monde 18/04/17)
L’économiste camerounaise a été nommée secrétaire exécutive de l’institution onusienne chargée de conseiller les gouvernements africains. La Camerounaise Vera Songwe remplacera Carlos Lopes à la tête de la Commission économique pour l’Afrique (CEA). Six mois après la démission du charismatique et iconoclaste Bissau-Guinéen, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a préféré revenir à un profil plus conventionnel pour diriger cette organisation chargée d’alimenter la réflexion des gouvernements africains sur leurs politiques de développement. L’économiste de 42 ans, dont...
(Le Monde 15/04/17)
Alpha Condé, Pierre Gattaz, Felwine Sarr… Au colloque « Tout Afrique », le 12 avril, les invités ont cherché à définir une nouvelle approche économique du continent. Redéfinir la relation des acteurs économiques avec le continent africain : c’était l’objectif affiché par le colloque « Tout Afrique : les enjeux d’une approche continentale », organisé mercredi 12 avril par l’Agence française de développement (AFD, partenaire du Monde Afrique). Le lieu n’avait pas été choisi au hasard : l’Institut du monde...
(Le Monde 15/04/17)
Pour le Tunisien Aziz Mebarek, cofondateur de la société AfricInvest, l’image du continent s’améliore auprès des investisseurs. Désignée « société de capital-investissement de l’année » lors de l’Africa CEO Forum, les 20 et 21 mars à Genève, l’entreprise tunisienne AfricInvest accompagne plus de 135 projets en Afrique pour un montant total de 1 milliard d’euros. Elle a également lancé, en partenariat avec la banque publique d’investissement BPI France, le premier fonds franco-africain sur le marché européen. Son cofondateur, Aziz Mebarek,...
(AFP 14/04/17)
Le ministre français de l'Economie Michel Sapin a refusé vendredi d'évoquer le débat sur le Franc CFA en Afrique, se retranchant derrière la souveraineté des Africains sur le sujet lors d'une réunion des ministres des Finances de la zone franc à Abidjan. "Ce n'est pas un sujet que j'aborde car c'est un sujet qui appartient aux Africains. Le Franc malgré son nom est la monnaie des Africains, ce n'est plus la monnaie de la France, il a disparu en Europe...
(Le Point 13/04/17)
Pour cet expert, le continent veut et peut devenir le nouvel eldorado des entreprises agroalimentaires et agricoles. Explications. Les revenus des secteurs agricoles et agroalimentaires en Afrique pourraient connaître une croissance de 300 milliards de dollars annuels actuels à plus 1 000 milliards de dollars annuels d'ici une vingtaine d'années, selon plusieurs analyses d'organismes internationaux de développement. L'importation des produits alimentaires ne baisse pas en Afrique Les professionnels du domaine signalent que les activités de transformation locale de produits primaires...
(La Tribune 13/04/17)
6 mois avant l'organisation en Allemagne de la COP23, les pays africains multiplient les événements et les signatures d'envergure internationale pour faire entendre leur plaidoyer. Que cela soit des événements du calibre du Forum africain du carbone qui aura lieu dans 2 mois à Cotonou ou encore l'atelier sur l'accès des collectivités territoriales d'Afrique à la finance climatique, organisé par la CGLU Afrique à Rabat, l'Afrique insiste sur l'urgence du développement d'un modèle intégré qui englobe acteurs nationaux et locaux...
(Agence Ecofin 12/04/17)
(Agence Ecofin) - L’aide publique au développement (APD) à destination de l’Afrique s’est contractée en 2016, selon des données publiées le 11 avril par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L’aide publique bilatérale (de pays à pays) versée par les pays membres du Comité d’aide au développement (CAD) au continent s’est élevée à 27 milliards de dollars en 2016, dont un montant de 24 milliards de dollars a été affecté à l’Afrique subsaharienne, soit une baisse en termes...
(La Tribune 11/04/17)
Sud-africains, émiratis, britanniques... les investisseurs dans le secteur de l'immobilier n'ont pas peur des difficultés que vivent les pays africains exportateurs de pétrole et font de plus en plus confiance aux pays dépourvu de cette manne. Le rapport de l'expert britannique Knight Frank, une multinationale spécialisée dans les ventes, les locations, la gestion de patrimoines de propriétés trace les ambitions de tous ces investisseurs afro-optimistes.... Les répercussions de la chute des prix des matières premières ont été modérées sur le...
(Agence Ecofin 07/04/17)
L’entreprise marocaine CBI a annoncé ce 4 avril 2017 qu’elle a conclu un accord avec l’Américain RMG Networks, un des leaders mondiaux de l’affichage dynamique et des solutions de communication visuelle. La multinationale américaine fait ainsi son entrée en Afrique. Elle compte plus de 7 500 systèmes d’affichage dynamique installés à travers le monde. RMG Networks revendique dans son portefeuille clients, la moitié des 100 plus grandes entreprises mondiales. La société marocaine CBI qui est un intégrateur global de solutions...
(AFP 05/04/17)
La croissance en Afrique subsaharienne a atteint 1,6% en 2016, "son plus bas niveau depuis six ans", s'est alarmé mardi à Abidjan, le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, déplorant "un essoufflement des économies du continent. "Frappée de plein fouet par la chute du prix des matières premières et la baisse de 40% de la demande chinoise, les économies africaines s'essoufflent", a déclaré M. Duncan à l'ouverture d'une rencontre internationale sur la "construction d'un avenir soutenable en Afrique". "La croissance économique...
(La Tribune 05/04/17)
Dans le cadre de la 2ème édition des printemps de la coopération germano-togolaise, le ministre Togolais des affaires étrangères a déclaré que l'idée d'une chambre de commerce entre l'Allemagne et les pays d'Afrique francophone est à l'étude. Elle aura pour mission de faciliter les échanges commerciaux entre l'Allemagne et les pays de la zone. Depuis dimanche et jusqu'à aujourd'hui se tient à Lomé la 2ème édition du ''Printemps de la coopération germano-togolaise''. A l'occasion de la cérémonie d'ouverture de l'événement,...
(Agence Ecofin 04/04/17)
(Agence Ecofin) - La Banque Européenne d'Investissement examine actuellement la possibilité d'apporter un appui global pouvant atteindre 53 millions $ à des fonds d’investissement gérés par Amethis, Investisseurs & Partenaires et Partech, trois firmes de private equity, focalisées sur le financement des PME, notamment en Afrique subsaharienne. L'institution européenne de financement du développement pourrait injecter jusqu'à 30 millions $ dans le Fonds Amethis Finance II, qui cible un closing à 320 millions $. Dans le cadre de cette nouvelle initiative,...
(La Tribune 03/04/17)
Le manque d'intérêt du nouveau président américain Donald Trump vis-à-vis de l'Afrique se confirme de jour en jour. Alors qu'il n'a toujours pas nommé un secrétaire d'Etat adjoint aux affaires africaines, son premier budget prévoit une réduction considérable du montant de l'aide destinée à l'Afrique subsaharienne. Il aura prévenu le monde entier. Lors de la campagne pour l'élection présidentielle Donald Trump a fait fort avec son slogan ''America first'', ''l'Amérique d'abord''. Marquant le début de son isolationnisme et son retrait...
(APA 02/04/17)
Le Partenariat Union européenne-Afrique sur le coton, adopté en 2004, a injecté environ 427 milliards de FCFA dans la filière cotonnière africaine, a appris APA ce jour auprès des organisateurs de la clôture dudit programme à Ouagadougou. Le Burkina Faso, pays de référence en matière de production cotonnière, a été choisi pour accueillir du 27 mars au 1er avril, les activités entrant dans le cadre de la clôture dudit Programme, sous le thème « la transformation du coton, un défi...

Pages