| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - D’après les chiffres publiés par l’Organisation Mondiale du Tourisme, l’Afrique a connu, en 2016, une augmentation de 8,1 % du nombre d’arrivées de touristes. Dans un contexte de crise du secteur, l’Afrique a admirablement tiré son épingle du jeu en 2016. Aucune prévision ne prévoyait une telle performance, surtout qu’en 2015, le continent avait connu une baisse de 2,5% des arrivées de touristes par rapport à 2014. De plus, les nombreux attentats terroristes, tels que celui de Sharm el Sheikh auraient pu faire baisser de manière significative l’attractivité touristique du continent. Mais sous l’impulsion de pays tels que le Maroc, actuel leader touristique du continent, le tourisme africain a réussi à se...
(Le Monde 18/01/17)
La directrice générale du groupe producteur et distributeur d’énergies veut permettre l’accès à l’électricité à 10 millions d’Africains d’ici à 2020. Isabelle Kocher, 50 ans, a pris la direction générale d’Engie en mai 2016. En s’appuyant sur le développement du renouvelable et du numérique, la première femme patronne du CAC40 a lancé un vaste plan de transformation sur trois ans (de 2016 à 2018) de l’ex-GDF Suez. Présente au Forum économique de Bamako, organisé vendredi 13 janvier en amont du sommet des chefs d’Etat Afrique-France par le Medef et le Conseil national du patronat malien (CNPM), Isabelle Kocher revient sur l’amélioration des perspectives économiques du continent africain. Isabelle Kocher On assiste sur le continent à une complète redistribution des cartes...
(Alerte Info 15/01/17)
L’aide publique au développement (APD) de la France passera à 15.087 milliards FCFA pour les cinq prochaines années, a annoncé samedi le président François Hollande, à l’ouverture officielle du sommet Afrique-France, qui se tient les 13 et 14 janvier à Bamako. "Je veux dire aujourd'hui que l'aide au développement de la France passera à 23 milliards d'euros (15.087 milliards FCFA) pour les 5 prochaines années", a dit M. Hollande. Selon les autorités, l’aide publique au développement de la France s’est...
(AFP 13/01/17)
Le collectif associatif "Tournons la page" a déploré jeudi à Bamako une "collusion" entre "dirigeants autoritaires et multinationales", qui se "traduit par une évasion fiscale massive" entravant les avancées démocratiques en Afrique. "La construction démocratique en Afrique est prise en étau entre des dirigeants autoritaires et les intérêts des multinationales", a dénoncé ce collectif, après la présentation d'un rapport intitulé "En Afrique comme ailleurs, pas de démocratie sans justice fiscale !", publié à la veille du sommet Afrique-France dans la...
(Financial Afrik 13/01/17)
En 2017, l’Afrique subsaharienne devrait enregistrer une croissance modeste de 2,9%, la région continuant de s’ajuster à la baisse des prix des produits de base, indique la Banque Mondiale dans son rapport rendu public mercredi 11 janvier 2017. Selon le rapport, la croissance en Afrique du Sud et chez les exportateurs de pétrole devrait être plus faible, alors qu’elle devrait rester solide dans les économies ne dépendant pas étroitement des ressources naturelles. « En Afrique du Sud, les prévisions donnent...
(APA 11/01/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a au cours d’une conférence de presse conjointe avec son homologue congolais Jean Claude Gakosso, mardi à Brazzaville, appelé « la France à s’adapter au temps » et participer à « un développement mutuellement avantageux avec les pays africains ». Parlant des relations financières qui lient la France à ses partenaires africains, le ministre chinois a déclaré que « La France devrait être en phase avec le temps, aider...
(AFP 07/01/17)
Une manifestation contre le franc CFA, une monnaie commune à 15 pays francophones d'Afrique de l'ouest et du centre, est prévue samedi à travers plusieurs capitales du continent et d'Europe, ont annoncé vendredi les organisateurs dans un communiqué. "Les panafricains organisent pour la première fois, de Paris à Dakar en passant par Abidjan, Ouidah, Londres et Bruxelles, une journée internationale de mobilisation sur le thème du franc CFA et la nécessité de se défaire de cette monnaie postcoloniale", selon le communiqué transmis à l'AFP à Abidjan. Les organisateurs qualifient l'événement de "mobilisation inédite et historique" et expliquent aussi que le "front contre le franc des Colonies...
(Le Point 06/01/17)
Après une période euphorique, l'Afrique a connu en 2016 des performances en berne. Entre redressement et émergence, les défis ne manqueront pas pour 2017. L'année 2016 restera comme celle de la déstabilisation de la croissance du continent africain au sommet depuis plus de quinze ans. Avec un taux de 2 % ou moins, selon les dernières perspectives économiques mondiales, certaines économies africaines débutent l'année avec de sérieux handicaps, tandis que d'autres se sont bien armées pour consolider leurs acquis. La...
(Les Afriques 05/01/17)
Les entraves au commerce et au transport interafricain constituent un lourd handicap pour le développement du continent. Aux contraintes structurelles viennent se greffer des pratiques peu amènes d’agents et forces de l’ordre aux frontières. Amère expérience au poste de Rosso Mauritanie… En Afrique de l’Ouest, les dessertes point à point sont si rares que les Béninois désireux de se rendre au Ghana voisin sont obligés d’aller jusqu’en Côte d’Ivoire pour bifurquer de nouveau vers leur destination finale. Pire, il est...
(Xinhua 04/01/17)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le message du Nouvel An est une occasion traditionnelle pour les dirigeants de présenter leurs politiques et leurs voeux à leur peuple. L'économie a occupé une importance particulière dans le discours de nombre de dirigeants africains à l'occasion du Nouvel An 2017. Dans son message pour la Nouvelle Année, le président sud-africain Jacob Zuma a invité ses compatriotes à progresser dans la transformation économique du pays, qui sera selon lui le plus grand impératif en 2017. "Nous...
(Le Monde 30/12/16)
L’imprimé sous cire, majoritairement produit aux Pays-Bas, domine le marché du textile du continent. Au détriment des tissus traditionnels « made in Africa ». Son empire n’a pas de frontières, son emprise pas de limites. De l’étroit couloir du marché des tissus de Kinshasa aux grands marchés de Dantokpa à Cotonou ou d’Adawlato à Lomé, des échoppes de Château Rouge à Paris aux défilés inspirés par le continent à Paris, Milan ou New York, un parrain tout puissant domine la...
(Le Point 28/12/16)
Par rapport à 2015, à 2,5 milliards de dollars, l'empire du Milieu a augmenté de 31 % ses investissements en Afrique pour les dix premiers mois de 2016. L'information est donnée par Sun Jiwen, le porte-parole du ministère chinois du Commerce. Les investissements chinois en Afrique ont atteint 2,5 milliards de dollars durant les dix premiers mois de 2016, ce qui représente une hausse de 31 % par rapport à la même période de 2015. Ce chiffre fait écho à...
(RFI 28/12/16)
En Afrique subsaharienne, les femmes produisent jusqu'à 80% des denrées alimentaires consommées par les ménages, d'après l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). Dans les cultures de céréales comme le riz, le maïs ou le blé, ce sont elles qui plantent, désherbent, cultivent et récoltent. Et pourtant les femmes africaines sont encore marginalisées par le secteur agricole. Ce thème a été abordé lors d'une conférence organisée par la Fondation pour l'agriculture et la ruralité dans le monde. Sana...
(Jeune Afrique 27/12/16)
Fairfax Financial Holdings Limited a annoncé ce vendredi l'introduction en bourse sa filiale africaine Fairfax Africa pour laquelle environ 500 millions de dollars ont déjà été sécurisés. Lorsque début 2015, Fairfax Financial Holdings Limited a pris une participation de 7,2 % dans Africa Re — un réassureur panafricain dont une quarantaine d’États sont actionnaires —, le géant de Toronto indiquait lui-même ne pas avoir beaucoup d’activités sur le continent. Voilà qui pourrait changer si l’objectif qu’il a rendu public vendredi...
(Agence Ecofin 14/12/16)
Entre 1980 à 2012, les volumes de capitaux qui ont quitté l'Afrique ont été plus importants que ceux qu'elle a reçus, apprend-on d'un rapport publié le 5 décembre 2016 par le Global Financial Integrity. Au total, ce sont 1712,5 milliards $ que le continent a perdus, soit en moyenne 78 milliards $ par an. A l'origine de cette situation, le rapport pointe tout d’abord les sociétés multinationales avec leurs méthodes d’optimisation et d'évasion fiscales. L'empreinte la plus forte se situe...
(Agence Ecofin 14/12/16)
La Banque Africaine de Développement a confié au gestionnaire de fonds mauricien MCB Investment Management (MCBIM), filiale de Mauritius Commercial Bank Capital Markets, la gestion du premier fonds indiciel qui se négociera sur plusieurs marchés financiers en Afrique et qui traquera les performances des obligations émises par les Etats et les entreprises en devises locales. MCBIM n'est pas à sa première expérience. La firme gère déjà pour son propre compte un fonds indiciels constitué en dollars américains et qui traque...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Destiné à soutenir les cours, l'accord convenu à Alger pour ralentir la production de pétrole entrera en vigueur l'an prochain. Or, la production en hausse en Angola ou au Nigeria pourrait forcer les autres pays producteurs à accroître leurs coupes pour atteindre leurs objectifs. Convenu à Alger, l’accord avait été qualifié d' »historique ». Fin septembre, au terme de plusieurs heures de négociation, les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) étaient parvenus à s’entendre pour ramener leur...
(Le Monde 06/12/16)
L’organisation patronale regrette qu’Abidjan n’ait pas été choisie alors que la Côte d’Ivoire qui affiche 9 % de croissance depuis 2010. « Le prochain sommet Afrique-France de Bamako est d’abord un sommet politique, a rappelé Pierre Gattaz, président du syndicat patronal français (Medef), en ouverture d’une conférence de presse organisée à la mi-novembre au siège de l’organisation patronale. Mais nous allons aussi en faire un sommet économique. » Après avoir détaillé toutes les opportunités en matière de business qu’offre l’Afrique...
(Jeune Afrique 05/12/16)
Le président de la Banque africaine de développement (BAD) a achevé sa prestigieuse liste de vice-présidents et peut désormais terminer la grande réorganisation qu’il a entreprise. Un défi loin d’être aisé à relever. Plus de quatre cent trente jours : c’est le temps qu’il aura fallu à Akinwumi Ayodeji Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD) entré en fonction le 1er septembre 2015, pour finaliser la liste de ses huit vice-présidents. Pour changer en profondeur la BAD, et...
(Jeune Afrique 05/12/16)
Le président de la Banque africaine de développement (BAD) a achevé sa prestigieuse liste de vice-présidents. Frannie Léautier, vice-présidente principale, Tanzanienne, entrée en fonction le 9 mai Pour son retour dans le monde du développement, cette femme aussi à l’aise en anglais qu’en français n’a pas choisi le plus simple des rôles. Celle qui, avant sa nomination à la BAD, dirigeait le fonds de capital-investissement Mkopa, après une longue carrière à la Banque mondiale (où elle a été directrice de...

Pages