Google Afrique francophone s'engage à déclarer ses fichiers et bases de données (CDP) | Africatime
Mardi 28 Février 2017

Google Afrique francophone s'engage à déclarer ses fichiers et bases de données (CDP)

Google Afrique francophone s'engage à déclarer ses fichiers et bases de données (CDP)
(APS 23/05/14)

Le responsable de Google Afrique francophone Tidiane Dème s'est "engagé dans un délai proche à procéder à la déclaration de ses fichiers et bases de données pour être en conformité avec la législation sénégalaise", a-t-on appris de la Commission de protection des données personnelles (CDP).

Un communiqué transmis à l'APS, vendredi, rapporte qu'une délégation de Google Afrique a été reçue, jeudi, à la Commission de protection des données personnelles. Cette rencontre s'inscrit "dans le cadre d'une action permanente d'information des organismes publics et privés".

Les responsables de Google Afrique francophone et de la Commission de protection des données personnelles "ont échangé sur le droit de la protection des données personnelles et les enjeux qui y sont liés notamment dans un cadre transnational du fait de la position de Google sur l'échiquier de l'Internet mondial".

La réunion, signale t-on, "a été également l'occasion de réfléchir sur les bases d'un partenariat entre la CDP et Google Afrique Francophone en vue de renforcer la protection des données personnelles des Sénégalais".

"Entre autres questions abordées, (figure) la difficulté liée à la sécurité quant à la technologie du Cloud qui constitue un grand défi dans le cadre de la protection des données nominatives, car dépassant le cadre national", relève le communiqué.

Face aux responsables de Google Afrique francophone, le président de la CDP, Mouhamadou Lo "n'a pas manqué de souligner la difficulté de mettre en place une Convention au niveau mondial dédiée spécifiquement à la question de la protection des données personnelles".

M. Lo s'est également appesanti sur ''la question du droit à l'oubli sur Internet (…) afin de voir dans quelles mesures Google Afrique francophone pourrait accompagner la Commission sénégalaise dans le traitement de plaintes d'individus souhaitant effacer ou faire retirer un contenu dans le célèbre moteur de recherche''.

Le responsable de Google, Tidiane Dème, a répondu que Google "a mis déjà un certain nombre de moyens qui permettent à tout citoyen d'enclencher une procédure permettant d'interdire la diffusion de ces contenus".

Commentaires facebook