Lundi 22 Mai 2017

Dans le monde

(AFP)

Les 194 Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vont élire mardi à huis clos celui ou celle qui remplacera en juillet la Chinoise Margaret Chan, qui est restée à la tête de cette agence de l'ONU pendant plus de dix ans.

Pour la première fois, les Etats membres de l'OMS pourront choisir sur une liste de trois candidats. Auparavant, le Conseil exécutif ne soumettait qu'un seul candidat à l'Assemblée mondiale de la Santé, qui procédait à la nomination finale.

(AFP)

L'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a comparu mardi à Séoul à l'ouverture de son procès pour corruption dans la retentissante affaire qui a précipité sa destitution.

L'ancienne présidente est entrée la mine sombre, sans maquillage et arborant son matricule de détenue, dans le tribunal du district central de Séoul, évitant de croiser le regard de celle par qui le scandale est arrivée, sa confidente de l'ombre et "amie de 40 ans" Choi Soon-Sil, également poursuivie.

(AFP)

Donald Trump effectue mardi le court déplacement d'Israël en Cisjordanie occupée pour rencontrer le président Mahmoud Abbas soucieux d'exposer à nouveau le rêve palestinien d'un Etat indépendant à un président américain qui n'a toujours pas précisé ses plans.

M. Trump, qui s'est familiarisé lundi avec certaines réalités du conflit israélo-palestinien à Jérusalem et lors de ses entretiens avec les dirigeants israéliens, devrait découvrir un autre narratif en se rendant à Bethléem à la rencontre de M. Abbas.

(AFP)

L'action "terroriste" présumée qui a fait 19 morts et environ 50 blessés lundi soir dans une salle de concerts de Manchester fait suite à plusieurs attaques en Grande-Bretagne, dont la plus grave avait fait 56 morts en 2005.

- Juillet 2005: les transports londoniens visés -

Le 7 juillet, quatre attentats suicide coordonnés à l'heure de pointe dans trois rames de métro et un bus londoniens font 56 morts, dont les quatre kamikazes, et 700 blessés. Un groupe se réclamant d'Al-Qaïda revendique les attaques.

(AFP)

Une explosion traitée comme un "incident terroriste" s'est produite lundi soir à la fin d'un concert dans la salle Arena de Manchester (ouest de l'Angleterre), faisant 19 morts. Voici ce que l'on sait quelques heures après:

- Une explosion

La police de Manchester annonce avoir été appelée juste après 22h33 heure locale (21h33 GMT) suite à des informations faisant état d'une explosion dans la plus grande salle de concerts de la ville, la Manchester Arena, d'une capacité d'environ 20.000 personnes.

(AFP)

Donald Trump a demandé en mars à deux responsables du renseignement américain de l'aider à contrer l'enquête du FBI à son encontre à propos de liens entre son équipe de campagne et la Russie, selon le Washington Post lundi.

Le quotidien affirme que le président américain a demandé à Mike Rogers, directeur de l'Agence de sécurité nationale (NSA), et à Dan Coats, directeur du Renseignement américain, de nier publiquement qu'il existe des preuves de collusion entre son équipe et la Russie durant la campagne de l'année passée.

(AFP)

Les créanciers de la Grèce, zone euro et Fonds monétaire international (FMI), ne sont pas parvenus à s'entendre lundi à Bruxelles sur un allègement de sa dette et le déblocage de nouveaux prêts.

"Nous n'avons pas dégagé d'accord global", a reconnu tard lundi soir Jeroen Dijsselbloem, le président néerlandais de l'Eurogroupe, qui réunit les ministres des Finances des 19 pays ayant adopté la monnaie unique, à l'issue de plus de huit heures de discussions.

(AFP)

Un "incident terroriste" dans une salle de concerts à Manchester (ouest de l'Angleterre) a fait 19 morts et environ 50 blessés, a annoncé mardi la police locale.

"Ceci est traité comme un incident terroriste" a indiqué la police, appelée à la salle de concerts Arena de Manchester à la suite d'informations faisant état d'une explosion.

(AFP)

Au moins 19 personnes ont été tuées et environ 50 blessées lundi soir dans une salle de concerts à Manchester, dans l'ouest de l'Angleterre, à la suite d'une explosion que les autorités considèrent comme une action "terroriste".

"Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste", a déclaré la Première ministre britannique Teresa May, en exprimant sa sympathie aux familles.

(AFP)

Trois ans après avoir scellé la fin de son plan d'aide international, le Portugal s'apprête à sortir de la procédure de déficit excessif, une consécration de plus pour ce petit pays lourdement endetté qui avait frôlé la faillite en 2011.

La Commission européenne a donné un premier feu vert lundi, en attendant une confirmation par le Conseil européen en juin. "C'est une très bonne nouvelle pour le Portugal", a commenté le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici.

(AFP)

Dénonçant la faim et la répression, les opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro manifestaient lundi à Caracas pour la huitième semaine consécutive afin d'exiger son départ, malgré le climat de violences qui a déjà fait 51 morts.

(AFP)

Le procès de plus de 200 instigateurs présumés du putsch manqué du 15 juillet dernier s'est ouvert lundi sous haute sécurité dans une prison près d'Ankara, aux abords de laquelle des dizaines de manifestants ont réclamé la peine de mort pour les accusés.

Parmi les 221 personnes jugées au cours de ce procès, la plupart sont des militaires --dont 26 généraux-- et 12 des civils. Deux cents personnes sont actuellement en détention provisoire, 9 comparaissent libres et 12 sont en fuite, a précisé l'agence progouvernementale Anadolu.

(AFP)

Le nouveau président français Emmanuel Macron recevra lundi prochain dès le lendemain du sommet du G7 Vladimir Poutine, un homme dont il fustige les "valeurs" mais avec qui il sait le dialogue incontournable.

La Russie espère de son côté beaucoup de cette rencontre, prévue à Versailles près de Paris, pour sortir de son isolement, selon des analystes.

(AFP)

L'Italie a vu arriver plus de 50.000 migrants sur ses côtes depuis le début de l'année, selon un bilan publié lundi, après la conclusion d'un accord avec la Libye, le Tchad et le Niger pour tenter de limiter ces arrivées.

Depuis le début de l'année, 50.041 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes, soit une hausse de plus de 45% par rapport à la même période l'an passé, selon le bilan diffusé lundi par le ministère de l'Intérieur.

(AFP)

Le médiateur de l'ONU en Syrie Staffan de Mistura s'est montré plutôt confiant lundi dans la possibilité de convoquer une septième session de négociations de paix sur la Syrie courant juin, à Genève.

Rendant compte au Conseil de sécurité de l'ONU de la sixième session qui s'est terminée vendredi, il a affirmé que "toutes les parties s'étaient montrées réceptives à l'idée que l'ONU convoque une septième session, que nous souhaitons tenir courant juin".

Un sixième round de négociations de paix sur la Syrie sous l'égide de l'ONU a pris fin vendredi sans réel progrès.

(AFP)

Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné lundi le dernier tir de missile effectué par la Corée du Nord dimanche et a menacé Pyongyang de sanctions renforcées, à la veille d'une réunion d'urgence.

Dans une déclaration unanime soutenue également par la Chine, seule alliée de la Corée du Nord, le Conseil demande à Pyongyang de ne "pas conduire de nouveaux tests nucléaires et balistiques" et de faire preuve "immédiatement d'un engagement sincère pour la dénucléarisation à travers des actions concrètes".

(AFP)

Le président sud-soudanais Salva Kiir a déclaré lundi un cessez-le-feu unilatéral en lançant un dialogue national destiné à mettre fin à la guerre civile, un processus controversé qui n'inclut pas son vieux rival Riek Machar.

"Je déclare une nouvelle fois un cessez-le-feu unilatéral effectif à partir d'aujourd'hui, pour que nous puissions créer l'environnement nécessaire à un dialogue inclusif", a déclaré Salva Kiir pendant une cérémonie en présence de son fidèle allié, le président ougandais Yoweri Museveni.

(AFP)

Les autorités privilégient la piste "terroriste" après l'attaque meurtrière contre la résidence d'une ONG à Kaboul samedi soir, au cours de laquelle une Allemande a été tuée et une Finlandaise enlevée, a indiqué lundi le ministère de l'Intérieur à l'AFP.

"Une enquête est en cours et pour nous il s'agit d'une attaque terroriste", a déclaré le porte-parole du ministère, Najib Danish, sans rien révéler des éléments en sa possession, ni des auteurs de cette opération.

(AFP)

Le médiateur de l'ONU chargé de trouver une solution au conflit au Yémen, est arrivé lundi à Sanaa où la garde chargée de son convoi a dû tirer en l'air pour disperser des protestataires, selon des témoins.

Les manifestants, certains en armes, ont momentanément bloqué le cortège d'Ismaïl Ould Cheikh Ahmed à la sortie de l'aéroport de la capitale yéménite Sanaa, contrôlée par les rebelles.

Des bouteilles d'eau ont été lancées sur son convoi et les gardes de sécurité ont tiré en l'air pour lui ouvrir la voie, ont rapporté les témoins.

(AFP)

La directrice sortante de l'OMS, la Chinoise Margaret Chan, a défendu lundi son bilan après 11 années passées à la tête de l'agence de l'ONU, jugeant que le monde était "mieux préparé" aux épidémies mais faisait face à un avenir plus sombre.

"Le monde est mieux préparé mais certainement pas suffisamment", a déclaré le Dr Chan, à l'ouverture de la 70e assemblée générale de la santé (22 au 31 mai), à la veille de l'élection de son successeur par les 194 Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé.

(AFP)

Après les mots, du concret : la France et l'Allemagne se sont engagées lundi à accélérer l'intégration au sein de la zone euro au nom de la croissance économique et de l'emploi et pour résister aux populismes.

"Cela fait des années qu’on parle de progrès dans l’intégration de la zone euro", a déclaré le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire -nommé le 17 mai à ce poste- au cours de sa première visite à Berlin depuis qu'il a pris ses fonctions.

(AFP)

Un chasseur sud-africain a été tué dans le parc national de Hwange, au Zimbabwe, écrasé par une éléphante qui venait d'être abattue, selon les autorités locales et les medias.

Theunis Botha, chasseur sud-africain de 51 ans, a été tué le 19 mai, a indiqué à l'AFP Simukai Nyasha, le porte-parole des parcs du Zimbabwe.

"Le malheureux incident s'est produit lorsque le groupe de chasseurs est arrivé au milieu d'une famille d'éléphants et a été attaqué par les femelles", a poursuivi M. Nyasha, précisant qu'il s'agissait d'une chasse "légale".

(AFP)

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l'Arabie saoudite en dénonçant le "show" sans "aucune valeur politique" du sommet dimanche à Ryad entre le président Donald Trump et des dirigeants arabes.

Lors de sa première conférence de presse depuis sa réélection vendredi pour un second mandat de quatre ans, M. Rohani a également annoncé que son pays poursuivrait ses essais de missiles "si nécessaire".

(AFP)

Le président brésilien Michel Temer a une nouvelle fois balayé les graves accusations de corruption qui pourraient lui coûter son mandat en plaidant la "naïveté", alors que les négociations s'intensifient pour éviter une défection en masse de ses alliés politiques.

Malgré les appels à la démission qui fusent de toute part, le chef d'État continue de s'accrocher au pouvoir.

(AFP)

Les créanciers de la Grèce pourraient enfin s'entendre lundi après-midi à Bruxelles sur un allègement de sa dette abyssale et le déblocage de nouveaux prêts, Athènes ayant en contrepartie adopté des mesures d'austérité.

Un tel accord, attendu depuis des mois, écarterait le spectre renaissant d'un "Grexit", et serait donc un soulagement pour la zone euro.

"Cette fois-ci, ils vont tout faire pour y arriver", assure une source européenne, qui s'attend à voir les débats s'éterniser dans la soirée de lundi, peut-être durant la nuit, voire jusqu'à mardi.

(AFP)

Emmanuel Macron recevra lundi prochain son homologue russe Vladimir Poutine au Grand Trianon à Versailles, à l’occasion de l’exposition sur la visite de Pierre le Grand en France en 1717, a annoncé l’Élysée lundi.

Ce sera la première venue du président russe à Paris depuis l'entrée en fonction d'Emmanuel Macron.

(AFP)

Après 146 années d'existence, le célèbre cirque américain Ringling Bros and Barnum and Bailey a tiré sa révérence dimanche, marquant la fin d'une époque, sous la pression des défenseurs des animaux.

Des enfants jouent à l'extérieur du Nassau Veterans Memorial Coliseum, la salle de Long Island où vient de s'achever l'histoire du cirque qui se faisait appeler "le plus grand spectacle au monde".

(AFP)

En reliant lundi Ryad à Tel-Aviv, le président américain Donald Trump a pris part au premier vol direct entre l'Arabie saoudite et Israël, deux pays qui n'entretiennent pas de liens diplomatiques.

Un porte-parole de l'Autorité de l'aviation civile israélienne a indiqué à l'AFP qu'aucun avion n'avait à sa connaissance relié directement les deux pays jusqu'à ce vol.

M. Trump avait décollé lundi matin de Ryad après une visite de deux jours pour se rendre en Israël puis dans les Territoires palestiniens occupés, dans l'espoir de relancer le processus de paix.

(AFP)

Le sommet ayant réuni à Ryad les Etats-Unis, les pays arabes et des Etats musulmans et au cours duquel l'Iran a été vivement critiqué, a été un "show' sans "aucune valeur politique, a déclaré lundi le président iranien Hassan Rohani.

"La réunion en Arabie saoudite était un show qui n'a aucune valeur politique, ni concrète; l'Arabie saoudite a déjà organisé de tels shows par le passé", a déclaré M. Rohani à Téhéran lors de sa première conférence de presse depuis sa réélection vendredi.

(AFP)

Le bilan de l'épidémie de choléra au Yémen s'est encore alourdi à 315 morts dans ce pays en guerre où 29.300 cas suspects ont été recensés depuis fin avril, a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un tweet, le bureau de l'OMS au Yémen précise que les victimes du choléra ont été enregistrées dans 19 provinces du pays depuis l'apparition de la maladie, le 27 avril, et jusqu'au 21 mai.

(AFP)

Le président des Etats-Unis Donald Trump a accusé avec force lundi, au premier jour de sa visite en Israël, l'Iran de soutenir les "terroristes" et a martelé la nécessité de faire en sorte que Téhéran n'ait "jamais" l'arme nucléaire.

(AFP)

Les 27 Etats membres de l'Union européenne ont adopté lundi le mandat de négociation de Michel Barnier et de son équipe, lui donnant le feu vert pour ouvrir les discussions sur le retrait du Royaume-Uni de l'UE, ont annoncé les institutions européennes.

"L'UE à 27 adopte officiellement les directives de négociations du Brexit, nomme la Commission comme négociateur et autorise l'ouverture des négociations", a annoncé la présidence maltaise de l'UE sur Twitter.

(AFP)

Le fossé entre Téhéran, Washington et Ryad s'est encore creusé après l'appel du président Donald Trump à "isoler" l'Iran, qui a en retour ridiculisé son rival saoudien qui se fait "pomper" ses pétrodollars par son allié américain.

Pour marquer l'importance qu'il lui accorde, Trump a choisi l'Arabie saoudite sunnite, grand rival régional de l'Iran chiite, pour son premier déplacement à l'étranger depuis son investiture en janvier.

(AFP)

Une bombe de faible puissance a explosé lundi dans un hôpital militaire du centre de Bangkok, faisant plus de 20 blessés, trois ans jour pour jour après un coup d'Etat militaire.

"Selon les premiers éléments de l'enquête, je peux dire qu'il s'agit d'une bombe", a déclaré devant la presse à l'hôpital Srivara Rangsibrahmanakul, haut responsable de la police.

Selon un dernier bilan de la police, 21 personnes ont été blessées, dont huit étaient encore hospitalisées en fin de journée. Parmi eux, une femme a dû être opérée après avoir reçu des éclats au visage.

(AFP)

Trois alpinistes -un Américain, un Slovaque et un Australien - ont péri sur l'Everest, et un quatrième est porté disparu lors d'un des week-ends les plus dramatiques depuis l'avalanche de 2015 qui avait fait 18 morts.

Une dizaine d'autres alpinistes ont dû être secourus ces trois derniers jours en raison de difficultés sur le "Toit du monde", ont indiqué à l'AFP les secouristes.