Lundi 26 Juin 2017

Dans le monde

(AFP)

"Nous voulons que vous restiez": la Première ministre britannique Theresa May a tenté lundi de rassurer les citoyens européens installés au Royaume-Uni en leur promettant qu'il ne leur serait pas demandé "de quitter le Royaume-Uni" après le Brexit.

"Je sais qu'il y a de l'inquiétude concernant ce qui arrivera aux citoyens européens", a déclaré Mme May en détaillant devant le Parlement britannique son projet sur le statut des immigrés européens dans le Royaume-Uni post-Brexit.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a fustigé lundi l'absence de preuves dans l'affaire russe et estimé que les auteurs des allégations à son encontre lui doivent des "excuses".

"Après 4 mois à regarder la Russie à la loupe, ils ont zéro +enregistrement+ de connivence par des gens de T (Trump)", a tweeté Donald Trump, en référence à un argument martelé par son camp selon lequel il n'existe aucune preuve tangible de collusion avec la Russie pendant la campagne présidentielle.

"Il n'y a ni collusion, ni entrave. On me doit des excuses!", a-t-il poursuivi.

(AFP)

Le HMS Queen Elizabeth, le nouveau porte-avions de la Royal Navy britannique, a quitté son port d'attache pour la première fois lundi à l'occasion d'un essai en mer.

Le Royaume-Uni est privé de porte-avions depuis 2010 lorsque le gouvernement conservateur s'est engagé dans une politique d'austérité économique.

HMS Queen Elizabeth, qui a coûté 3 milliards de livres (3,4 milliards d'euros), a été inauguré par la reine en 2014 mais ne doit pas entrer en service avant 2020.

(AFP)

La justice sud-africaine a rouvert officiellement lundi une enquête sur la mort d'Ahmed Timol, un militant anti-apartheid décédé en 1971 d'une chute du dixième étage du quartier général de la police.

"Il y a suffisamment d'éléments pour rouvrir cette enquête, dans l'intérêt de la justice", a déclaré le juge Billy Mothle lors d'une audience au tribunal de Johannesburg. "Considérant l'ensemble des documents qui ont été soumis, il ne fait aucun doute, pour moi, qu'au cours de ces procédures, nous allons en tant que Sud-Africains rouvrir une porte qui ravivera de mauvais souvenirs".

(AFP)

La Première ministre britannique Theresa May a signé lundi un accord de gouvernement avec le parti ultra-conservateur nord-irlandais DUP moyennant une rallonge budgétaire d'un milliard de livres, près de trois semaines après avoir perdu sa majorité absolue aux législatives.

"Aujourd'hui nous avons conclu un accord avec le parti conservateur pour soutenir le gouvernement au Parlement", a déclaré la cheffe du DUP, Arlene Foster en quittant Downing Street.

(AFP)

"La France ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée" par la Russie, a déclaré avec fermeté lundi le président français Emmanuel Macron dans une conférence de presse avec son homologue ukrainien, Petro Porochenko.

"La France est attachée à la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues", a-t-il ajouté, au terme d'une rencontre d'une heure avec le chef de l'Etat ukrainien.

(AFP)

Les forces irakiennes tentaient lundi de sécuriser des quartiers de l'ouest de Mossoul après une contre-attaque meurtrière des jihadistes, nouveau signe de la difficulté de la bataille pour la reconquête totale de la deuxième ville d'Irak.

Dans le même temps, elles livraient des combats acharnés dans la vieille ville, où sont acculés les membres du groupe Etat islamique (EI) chassés de la grande majorité de Mossoul, leur dernier grand fief urbain en Irak.

(AFP)

De nombreux affrontements ont opposé lundi manifestants et forces de sécurité indiennes au Cachemire, région poudrière où la majorité musulmane célébrait l'Aïd al-Fitr.

Le Cachemire indien vit depuis avril au rythme d'une énième vague de violence. Depuis le début de l'année, 197 personnes y ont péri, selon des groupes de défense des droits de l'Homme.

Afin de limiter les troubles, les autorités avaient placé les meneurs séparatistes en résidence surveillée pour ce jour de fête musulmane qui marque la fin du mois de jeûne de ramadan.

(AFP)

La justice espagnole a ordonné, presque 30 ans après sa mort, l'exhumation des restes du peintre Salvador Dali en vue d'un prélèvement d'ADN, car une voyante de 61 ans assure être sa fille.

Cette habitante de la ville de Gérone (Catalogne), Pilar Abel, a présenté il y a des années une requête devant la justice pour être reconnue en tant que telle.

Mais l'affaire suscite le scepticisme en Catalogne, la région où Dali est né en 1904 et où il a été enterré en 1989, dans la ville de Figueras

(AFP)

Il y a tout juste vingt ans, le 26 juin 1997, l'écrivaine britannique J.K. Rowling publiait le premier tome d'Harry Potter après avoir essuyé une dizaine de refus d'éditeurs.

Intitulé "Harry Potter à l'école des sorciers", il a été suivi par six autres romans, huit films, une pièce de théâtre et a donné lieu à des parcs à thème aux États-Unis et au Japon, à un parcours touristique en Écosse, une exposition permanente dans les studios Warner Bros à Londres et une ribambelle de déclinaisons marketing.

Retour sur un phénomène mondial:

- L'auteure:

(AFP)

Des combattants syriens soutenus par les Etats-Unis se sont emparés d'un quart de la ville de Raqa, principal bastion du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie, a indiqué lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le 7 juin, les Forces démocratiques syriennes (FDS), formées de combattants kurdes et arabes, ont pénétré à Raqa après une avancée de plusieurs mois pour encercler cette ville du nord de la Syrie, pays ravagé par une guerre complexe.

(AFP)

Staline, Poutine et Pouchkine sont les trois personnalités les plus célèbres de tous les temps, selon les Russes, dont le panthéon n'inclut presque aucun étranger, a révélé lundi un sondage du centre d'études indépendant Levada.

Pour 38% des Russes, Staline est la personne la plus remarquable au monde, malgré la terreur stalinienne ayant fait quelque 20 millions de morts en incluant les exécutions massives, les morts au Goulag et en déportation dans des zones insalubres, ainsi que la famine en Ukraine et dans plusieurs régions de Russie.

(AFP)

L'Irlande du Nord recevra un milliard de livres (1,1 milliards d'euros) supplémentaires au cours des deux prochaines années dans le cadre de l'accord gouvernemental signé entre la Première ministre britannique Theresa May et le DUP nord-irlandais d'Arlene Foster, a annoncé cette dernière lundi.

(AFP)

Plusieurs sites internet gouvernementaux des Etats américains de l'Ohio et du Maryland ont dû être fermés dimanche en raison d'un piratage ayant entraîné l'affichage de messages en faveur du groupe Etat islamique.

Le site du gouverneur de l'Ohio, John Kasich, figure parmi les sites affectés.

Un message promettant de se venger du président américain Donald Trump a été posté sur ces sites internet par un groupe s'appelant 'Team System DZ'.

(AFP)

Le prix Nobel de la paix chinois Liu Xiaobo, emblème de la lutte pour la démocratie dans son pays, est sorti de prison après qu'on lui eut diagnostiqué le mois dernier un cancer du foie en phase terminale, a annoncé son avocat.

Le diagnostic a été fait le 23 mai et l'intellectuel dissident, incarcéré depuis près de huit ans, a bénéficié quelques jours plus tard d'une mise en liberté conditionnelle, a déclaré l'avocat Mo Shaoping.

(AFP)

Un prêtre catholique enlevé par des jihadistes qui ont pris le contrôle partiel d'une ville du sud des Philippines a été vu en vie, a annoncé lundi l'armée qui poursuit son offensive contre les islamistes.

Les bombardements aériens et de l'artillerie ont repris dès la fin d'une trêve de quelques heures dimanche, un répit destiné à permettre aux habitants de Marawi, la plus grande ville musulmane des Philippines majoritairement catholiques, de fêter la fin du ramadan.

(AFP)

Kendrick Bailey montre le petit drapeau américain qu'il a planté dans un pot de fleurs près de sa tente. Malgré ses années de service pendant la guerre du Vietnam, cet ancien militaire sexagénaire vit aujourd'hui sur un trottoir pestilentiel de Los Angeles.

"Je n'avais pas fait beaucoup d'études alors j'ai tiré au fusil", raconte-t-il. "Des gens mourraient dans l'explosion de grenades, on en voyait se faire abattre (...) C'était horrible".

(AFP)

"Un jour ça va marcher, je le sais…" Depuis trois semaines, Khalid, un Afghan de 13 ans, guette l'instant où il pourra sauter les barrières de l'embarcadère, se cacher dans un camion et prendre enfin le ferry pour l'Italie.

Car le port grec de Patras, sur la mer Ionienne, au nord-ouest de la presqu'île du Péloponnèse, est redevenu un point de sortie de la Grèce pour de nombreux migrants souhaitant gagner le reste de l'Europe.

(AFP)

Apprêté pour séduire, avec son maquillage, ses faux seins et des clochettes aux chevilles, Jawid tournoie devant des spectateurs entre deux âges dans un sous-sol de Kaboul: libre désormais, l'ancien esclave sexuel est devenu danseur.

A défaut d'éducation, la danse est son seul gagne-pain depuis qu'un ancien commandant jihadiste de Chomalli, au nord de Kaboul, l'a enlevé quand il avait 14 ans pour en faire son "bacha".

Quatre ans plus tard, le commandant l'a remplacé par un nouvel esclave, plus jeune, et a "offert" Jawid à un autre.

(AFP)

Plusieurs dizaines de maires de villes du monde entier, de Paris à Washington en passant par Madrid ou Sydney, lancent un appel aux dirigeants du G20 pour les exhorter à "tenir (leurs) engagements" pour lutter contre le changement climatique, dans un texte publié lundi dans Les Echos et d'autres publications dans le monde.

(AFP)

La Grande barrière de corail est un emblème qui n'a pas de prix pour les Australiens, mais les experts du cabinet Deloitte ont néanmoins estimé sa valeur économique à 56 milliards de dollars australiens (37 milliards d'euros).

Inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, cet écosystème est actuellement menacé par le réchauffement climatique, les ruissellements agricoles ou encore le développement économique.

(AFP)

La Birmanie et la Thaïlande, plaques tournantes du trafic de drogues produites en Asie du Sud-Est, ont brûlé lundi pour près d'un milliard d'euros de stupéfiants en valeur marchande, en signe de détermination à lutter contre un trafic en pleine croissance.

"Il s'agit de la plus grande incinération de drogue de toute l'histoire de la Birmanie", a assuré un responsable policier birman lors de cette destruction réalisée pour la journée mondiale antidrogue.

(AFP)

Donald Trump reçoit lundi le Premier ministre indien Narendra Modi pour un premier face à face attendu, avec la volonté affichée de tisser des liens personnels en dépit des divergences réelles, de l'immigration au climat.

Un haut responsable indien a exprimé l'espoir d'une bonne "alchimie" et le président américain a fait part de son impatience pour des discussions approfondies avec "un véritable ami". La Maison Blanche rappelle inlassablement que les deux hommes ont "beaucoup de choses en commun".

(AFP)

Près de trois décennies après avoir quitté l'orbite soviétique, les Mongols se choisissent lundi un président, une élection dont les trois candidats --un éleveur de chevaux, un judoka et un maître de feng shui-- sont mis en cause dans des scandales de corruption.

Depuis les steppes les plus éloignées jusqu'aux faubourgs de la capitale, les électeurs de ce vaste pays de trois millions d'habitants --dont une majorité d'éleveurs nomades-- ont convergé vers les urnes tout au long de la journée, souvent dans des yourtes faisant office de bureaux de vote.

(AFP)

Des manifestants prodémocratie hongkongais ont multiplié les actions de protestation lundi à l'approche d'une visite du président chinois Xi Jinping pour le 20e anniversaire de la rétrocession de l'ex-colonie britannique à la Chine.

Dans la matinée, Joshua Wong, visage du mouvement pro-démocratie de 2014, et une dizaine d'autres militants ont drapé de noir un monument symbolisant le retour de Hong Kong dans le giron chinois.

(AFP)

Au moins six personnes sont mortes et 31 autres étaient encore portées disparues lundi en Colombie au lendemain du naufrage d'un bateau de tourisme sur le lac de Guatapé, un site touristique du nord-ouest, a annoncé le président du pays.

"Six personnes (sont) pour l'heure décédées et 31 autres portées disparues" a déclaré le président Juan Manuel Santos, qui s'est rapidement rendu sur place, à des journalistes à Guatapé, rectifiant un précédent bilan fourni par le gouvernement régional faisant état de neuf morts.

(AFP)

Une embarcation avec environ 150 passagers a fait naufrage dans le lac d'El Penol de Guatapé, un site très touristique dans le nord-ouest de la Colombie, a indiqué dimanche l'Armée de l'air colombienne.

"Un hélicoptère UH-60 Angel de l'Armée de l'air colombienne se dirige en ce moment vers Guatapé (département d'Antioquia) pour participer aux secours après le naufrage d'une embarcation avec environ 150 personnes à bord", a annoncé l'Armée de l'air dans un communiqué.

Aucun bilan officiel n'était encore connu et il n'a pas été fait mention des raisons du naufrage.

(AFP)

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche pour la Gay Pride de New York sous une mer de drapeaux arc-en-ciel, avec l'opposition à Trump et la défense des transsexuels comme grandes causes du moment.

(AFP)

Bâtiments dévastés, montagnes de gravats, ruelles désertes parsemées de cadavres de jihadistes: c'est le nouveau visage, apocalyptique, du vieux Mossoul, ancien joyau de l'Irak, dont les quartiers sont peu à peu arrachés par l'armée aux derniers combattants jihadistes.

Pour la troisième fois en quelques minutes, le lieutenant-colonel Mohamed al-Tamim passe sans regarder à côté d'un cadavre de jihadiste, à moitié enseveli sous un tas d'énormes gravats qui était encore il y a quelques jours une façade d'immeuble du quartier al-Farouq.

(AFP)

La police turque a fait usage de balles en caoutchouc dimanche pour empêcher des manifestants de tenir la parade annuelle de la "Gay Pride" sur la place Taksim au centre d'Istanbul, au lendemain d'une interdiction de ce rassemblement décidée par les autorités locales.

La police a tiré des balles en caoutchouc vers un groupe d'environ 40 manifestants, a rapporté un journaliste de l'AFP.

(AFP)

Les forces irakiennes bataillaient dur dimanche dans le coeur historique de Mossoul, dévasté, s'approchant des dernières poches de jihadistes pour les chasser de leur ultime fief urbain dans le pays.

Trois ans après avoir pris Mossoul, la deuxième ville du pays, le groupe Etat islamique (EI) ne contrôle plus qu'environ un kilomètre carré dans la vieille ville, selon des commandants irakiens.

(AFP)

L'armée israélienne a annoncé dimanche avoir ciblé des positions du régime syrien en représailles à des projectiles qui ont frappé le plateau du Golan, le second incident du genre en deux jours.

L'armée "a ciblé deux postes d'artillerie et un camion de munitions appartenant au régime syrien", a-t-elle indiqué dans un communiqué, soulignant qu'elle avait ordonné aux civils israéliens de se tenir éloignés des zones proches de la localité syrienne de Qouneitra, où les combats entre régime et rebelles sont intenses.

(AFP)

Le social-démocrate allemand Martin Schulz est passé à l'offensive dimanche en vue des élections législatives de septembre, accusant Angela Merkel d'"arrogance" et de saper "la démocratie", alors que les sondages prédisent une large victoire à la chancelière.

Lors d'un congrès de son parti (SPD) à Dortmund, au coeur de la Ruhr ouvrière, l'ancien président du Parlement européen s'est efforcé de relancer sa campagne électorale mal en point.

(AFP)

Le président tchadien Idriss Deby a estimé dimanche que le contrat passé en 2013 avec la société de négoce suisse Glencore pour les ventes de pétrole était "un marché de dupes".

"Nous pensions que c'était une opportunité, c'était un marché de dupes", a déclaré M. Deby à l'émission Internationales (RFI, Le Monde, TV5 Monde), estimant avoir fait à l'époque "une démarche irresponsable".

"Je m'en rends compte aujourd'hui. Il y a un délit d'initiés, et il y a une enquête en cours", a-t-il ajouté.

(AFP)

Au moment où se tient à Paris le premier procès des "biens mal acquis", la fille et le gendre du président congolais Denis Sassou Nguesso ont été mis en examen cette semaine dans l'un des volets de l'enquête sur l'origine du patrimoine fastueux de familles de dirigeants africains en France.