Dans le monde | Africatime
Samedi 25 Février 2017

Dans le monde

(AFP)

Couverts par les avions et les hélicoptères militaires, les troupes irakiennes combattaient samedi les jihadistes dans l'ouest de Mossoul mais la bataille risque d'être difficile pour leur reprendre leur dernier grand bastion en Irak.

Ces deux derniers jours, quelques centaines de civils ont fui au fur et à mesure que les forces irakiennes progressaient, mais les ONG estiment à 750.000 habitants le nombre des habitants toujours encerclés dans la partie occidentale de la deuxième ville d'Irak où ils manquent de tout.

(AFP)

Des milliers de personnes, auxquelles s'est joint l'ex-président Benigno Aquino, ont manifesté samedi à Manille contre la brutale guerre antidrogue du président philippin Rodrigo Duterte, au lendemain de l'arrestation de sa principale opposante Leila De Lima.

Les manifestants dénonçaient le meurtre de milliers de personnes soupçonnées de trafic de drogue. Certains ont averti des risques de retour à une dictature, au 31ème anniversaire de la chute du dictateur Ferdinand Marcos en 1986 après la "Révolution du peuple".

(AFP)

L'aéroport de Kuala Lumpur va être nettoyé à fond pour éliminer toute trace possible du poison VX, une version plus mortelle du gaz sarin, utilisé pour tuer le 13 février Kim Jong-Nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen, selon les autorités.

Cet agent neurotoxique très puissant est considéré par les Nations Unies comme une arme de destruction massive. Selon les enquêteurs chargés de l'assassinat de Kim Jong-Nam, cet agent est à l'origine de sa mort.

(AFP)

En quête constante de données reflétant l'état de l'économie, des experts aux États-Unis se tournent vers une source jusque-là peu utilisée par le secteur de la statistique: les articles de presse.

A l'ère de l'explosion du "big data", plusieurs projets en cours proposent d'éplucher des publications journalistiques sur plusieurs décennies pour repérer des mots-clés exprimant pessimisme, inquiétude ou optimisme afin de mieux mesurer le moral des ménages et des milieux d'affaires.

(AFP)

Le président François Hollande a demandé samedi à Donald Trump de ne pas marquer de signe de défiance envers la France, pays ami, en réaction aux propos du président américain sur "Paris n'est plus Paris".

"Ce n’est jamais bon de marquer la moindre défiance à l'égard d'un pays ami", a dit M. Hollande lors de sa visite au Salon de l'agriculture.

"Moi, c’est ce que je ne fais pas à l'égard d’un pays ami et je demande que le président américain ne le fasse pas à l'égard de la France", a-t-il ajouté.

(AFP)

Plusieurs kamikazes se sont fait exploser samedi devant deux sièges de la Sécurité à Homs en Syrie, faisant 42 morts dont le chef du renseignement militaire, dans une attaque audacieuse contre des services généralement bien défendus.

Les médias officiels syriens et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) ont fait état de cette série d'attaques suicide ainsi que d'affrontements entre les assaillants et les membres de la Sécurité qui ont duré quelque deux heures.

(AFP)

Adieu le grandiose hall d'entrée Art déco, les célébrités croisées dans l'ascenseur de sa "tour": le Waldorf Astoria, mythique hôtel de New York parmi les plus prestigieux au monde, va fermer après 86 ans de service.

(AFP)

Les festivités du carnaval de Rio ont débuté vendredi avec les premiers défilés des écoles de samba et une grande polémique: Marcello Crivella, pasteur évangélique fraîchement élu maire de la ville, était aux abonnés absents.

Le coup d'envoi officiel était prévu en fin d'après midi, avec la remise symbolique des clés de la ville au Roi Momo, monarque obèse et jovial qui symbolise la folie d'une des plus grandes fêtes populaires de la planète.

(AFP)

Un film biographique longtemps attendu sur le président Recep Tayyip Erdogan doit sortir en salles en Turquie, quelques semaines avant un référendum sur une réforme constitutionnelle visant à élargir les pouvoirs du chef de l'État.

Intitulé "Reis" ("Le Chef"), le film, première oeuvre de fiction sur la vie de M. Erdogan, retrace son parcours, de son enfance dans le quartier populaire de Kasimpasa sur les rives de la Corne d'Or, à Istanbul, à son mandat de maire de la métropole de 1994 à 1998.

(AFP)

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'inquiète de propos récents du président burundais Pierre Nkurunziza évoquant la possibilité de briguer un quatrième mandat, dans un rapport obtenu par l'AFP.

Pierre Nkurunziza a annoncé fin décembre qu'il pourrait à nouveau se représenter en 2020, "si le peuple le demande", laissant craindre que la crise née de sa réélection en 2015 à un troisième mandat controversé ne se prolonge durablement.

Dans un rapport présenté au Conseil de sécurité jeudi, le chef de l'ONU se dit "très préoccupé" par ces déclarations.

(AFP)

Les centaines de personnes arrivant au Canada depuis les Etats-Unis ces dernières semaines sont davantage "des réfugiés que des migrants", explique Jean-Nicolas Beuze, représentant au Canada du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Le HCR a mené une mission au poste-frontière de Lacolle, à 70 km au sud de Montréal, et à proximité, au débouché du chemin Roxham où des familles entières passent avec valises et poussettes, en coordination avec la police des frontières et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

(AFP)

Seules 2% des promesses de financement d'un fonds de l'ONU pour les victimes du choléra en Haïti ont été tenues, selon une lettre du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, obtenue par l'AFP vendredi.

L'ONU prévoyait de lever 400 millions de dollars en deux ans dans le but de réduire le nombre de victimes du choléra de 30.000 à 10.000 d'ici la fin 2018 et de leur apporter de l'eau potable et de l'aide sanitaire.

(AFP)

La comédie musicale "La La Land" devrait mener la danse aux Oscars dimanche et récolter une brassée de statuettes dorées, mais sa star Emma Stone aura pour rivale la Française Isabelle Huppert pour le trophée de meilleure actrice.

Le tapis rouge est déroulé, les statues d'Oscars géantes brillent et les embouteillages sont de retour à Hollywood à deux jours de la cérémonie, qui devrait être parsemée de claquettes, paillettes et d'élans politiques.

(AFP)

Six mois après les Jeux Olympiques, Rio de Janeiro s'apprête à revivre des jours de fête avec le carnaval, l'occasion d'oublier un peu la crise économique, la violence et la corruption au rythme endiablé de la samba.

Le coup d'envoi officiel sera donné vendredi en fin d'après-midi, avec la remise symbolique des clés de la ville au Roi Momo, monarque obèse et jovial qui symbolise la folie d'une des plus grandes fêtes populaires de la planète.

(AFP)

Les forces irakiennes sont entrées dans l'ouest de Mossoul, progressant rapidement dans leur offensive lancée il y a quatre mois pour reprendre la totalité de la deuxième ville d'Irak qui était tombée en 2014 aux mains des jihadistes.

Parallèlement, l'armée de l'air irakienne a bombardé vendredi des positions du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la Syrie voisine, où un attentat-suicide a fait plus de 50 morts.

(AFP)

La Guinée et le Maroc ont signé plusieurs accords notamment sur l'assainissement et l'agriculture, à l'occasion d'une visite à Conakry du roi Mohammed VI qui a pris fin vendredi soir, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Mohammed VI, qui était arrivé jeudi en fin de journée dans la capitale guinéenne, a été salué par le président guinéen Alpha Condé à son départ de l'aéroport peu avant 18H00 (locales et GMT) pour la Côte d'Ivoire.

(AFP)

"Paris n'est plus Paris": le président américain Donald Trump a cité vendredi "un ami" qui ne met plus les pieds dans la capitale française, pour défendre sa politique migratoire en prenant la France, la Suède et l'Europe en général comme contre-exemples.

"La sécurité nationale commence par la sécurité aux frontières. Les terroristes étrangers ne pourront pas frapper l'Amérique s'ils ne peuvent entrer dans notre pays", a-t-il lancé lors de la grande conférence annuelle des conservateurs CPAC.

(AFP)

Les démocrates américains, peinant à se remettre de leur cuisante défaite à la présidentielle et débordés par des mouvements anti-Trump spontanés, élisent le nouveau chef de leur parti samedi pour reprendre l'initiative contre le président et les républicains.

L'enjeu est de taille pour les démocrates qui préparent les élections de mi-mandat en 2018 et la présidentielle de 2020.

(AFP)

La Russie a annoncé vendredi qu'elle mettrait son veto à un projet de résolution de l'ONU, rédigé par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, imposant des sanctions à la Syrie pour l'utilisation d'armes armes chimiques.

"Je viens d'expliquer notre position très clairement à nos partenaires. Si le texte est soumis au vote nous mettrons notre veto", a dit l'ambassadeur adjoint russe Vladimir Safronkov après une réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le sujet.

La Russie est un allié clé du régime syrien de Bachar al-Assad.

(AFP)

Le président des Etats-Unis Donald Trump a promis vendredi la sécurité aux Américains, défendant, lors de la grand-messe annuelle des conservateurs, la fermeté aux frontières face aux "terroristes étrangers" et promettant une armée plus forte que jamais.

"L'ère des paroles creuses est terminée. Le temps est venu de passer à l'action", a-t-il lancé, combatif. "Nous sommes un pays qui va donner la priorité à ses citoyens", a-t-il ajouté, dénonçant les dangers liés à l'immigration ou une vision de l'Amérique propagée par des "médias malhonnêtes".

(AFP)

Ce vendredi, c'est "Premium Friday" au Japon, une campagne originale soutenue par le gouvernement pour inciter les hordes de "salarymen" harassés par les heures sup à quitter le bureau plus tôt et aller dépenser leur argent.

Le dernier vendredi de chaque mois, il sera désormais possible de s'éclipser à 15H00. Le Premier ministre Shinzo Abe lui-même s'est concocté une après-midi de méditation zen dans un temple de Tokyo.

(AFP)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a pour la première fois évoqué, vendredi, un référendum sur le rétablissement de la peine de mort, une mesure qui sonnerait le glas des pourparlers d'adhésion d'Ankara à l'Union européenne.

"Je le dis dès à présent : si c'est nécessaire, nous pourrons ouvrir la voie à un référendum à ce sujet", a déclaré le chef de l'Etat turc lors d'un discours à Manisa (ouest).

"Que demande le peuple ? Si le peuple dit +peine de mort+, alors le débat est clos", a ajouté M. Erdogan.

(AFP)

Ils ont été emprisonnés pour crimes de guerre lors des conflits des années 1990, mais font leur retour en politique, notamment en Serbie, conseillent les puissants, prêchent parfois dans les églises.

Des sourcils se sont haussés en janvier quand le président serbe, Tomislav Nikolic, a reçu Momcilo Krajisnik, 72 ans. Ce Serbe de Bosnie, ancien bras droit de Radovan Karadzic, a été libéré en 2013, aux-deux tiers de sa peine de 20 ans.

(AFP)

Les services de renseignements extérieurs allemands ont espionné les journalistes de plusieurs médias étrangers, tels la BBC, le New York Times ou l'agence de presse Reuters, affirme vendredi l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

(AFP)

Le carnaval de Rio est une fête, mais garde l'esprit critique. Entre deux pas de samba, les Brésiliens n'oublient pas d'évoquer les problèmes d'un Brésil en crise, mais aussi des personnages étrangers, comme Donald Trump et même Nicolas Fouquet.

Le surintendant des finances de Louis XIV est cité en exemple pour illustrer un thème récurrent de l'actualité brésilienne: la corruption.

(AFP)

Une conférence de donateurs aux victimes du groupe jihadiste Boko Haram au Nigeria et dans les pays voisins du lac Tchad, a abouti vendredi à Oslo à 672 millions de dollars d'engagements de 14 pays, en l'absence notable des Etats-Unis, a annoncé la Norvège.

Le montant, promis sur trois ans, est destiné à une région où, selon les Nations unies, 10,7 millions de personnes ont aujourd'hui besoin d'une aide d'urgence.

Les États-Unis, qui ont changé de président en janvier et comptent réduire leur aide internationale, n'avait pas de montant à proposer à Oslo.

(AFP)

L'armée turque a annoncé à son tour vendredi la prise d'Al-Bab, bastion du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie où deux attentats ont fait des dizaines de morts.

"A compter du 24 février 2017, tous les quartiers d'Al-Bab sont passés sous contrôle" des rebelles syriens appuyés par l'armée turque, indique l'état-major dans un communiqué.

Jeudi, trois groupes rebelles avaient déjà affirmé à l'AFP que les jihadistes avaient été chassés de leur dernier bastion de la province d'Alep, mais Ankara avait nuancé ces déclarations.

(AFP)

Plusieurs kamikazes se sont fait exploser samedi contre deux sièges de la Sécurité à Homs en Syrie, faisant 42 morts dont le chef du renseignement militaire, dans une attaque audacieuse revendiquée par l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda.

Ces attentats interviennent au moment où des négociations laborieuses se tiennent à Genève sous l'égide de l'ONU entre régime et opposition pour tenter de trouver un règlement au conflit en Syrie qui a fait des centaines de milliers de morts et des millions de déplacés depuis six ans.

(AFP)

Des experts malaisiens en toxicologie ont révélé vendredi que le VX, un agent neurotoxique interdit, avait été utilisé pour assassiner à Kuala Lumpur Kim Jong-Nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen. Questions et réponses sur cette arme de destruction massive.

Qu'est-ce que le VX?

Nom de code donné par les scientifiques américains qui l'ont fabriqué en masse, le VX est un composant organophosphoré et l'un des agents chimiques les plus mortels jamais produits.

(AFP)

Le parti conservateur de Theresa May est apparu vendredi comme le grand gagnant de deux législatives partielles au Royaume-Uni, battant le Labour dans un de ses fiefs et profitant de l'échec de l'Ukip dans un bastion pro-Brexit.

La Première ministre a vu la jeune Trudy Harrison, novice en politique, arracher jeudi la circonscription de Copeland des mains du Labour, qui régnait sur cette région rurale du nord-est de l'Angleterre depuis plus de 80 ans

(AFP)

Yahya Sinouar, qui s'apprête à prendre ses fonctions à la tête du Hamas à Gaza, incarne l'aile dure du mouvement islamiste palestinien dont il a forgé les secteurs clés du renseignement et des activités militaires.

Les commandants des Brigades Ezzdine al-Qassam, bras armé du Hamas, le présentent comme leur "ministre de la Défense", un homme entouré d'un épais voile de mystère qui a participé activement à la lutte contre Israël et imposé son autorité parmi les prisonniers, avant de se mêler aux "politiques" du Hamas.

(AFP)

L'eau a laissé place à la terre aride, jonchée de vestiges de barques et de centaines de cadavres de tortues. La situation du lac artificiel le plus ancien du Brésil résume à elle seule la pire sécheresse du nord-est du pays depuis un siècle.

Le "Paraiso Bar", littéralement "Bar du Paradis", offrait une vue imprenable sur le Lac du Cèdre, aujourd'hui totalement évaporé.

(AFP)

Quand le restaurant familial a été écrasé sous les bombes à Alep, Anas Qaterji n'a eu d'autre choix que de fuir la Syrie. C'est par un tunnel sous la frontière égyptienne qu'il est entré dans la bande de Gaza sous blocus.

Depuis son arrivée en 2013, il a retrouvé dans le territoire palestinien un peu de la vie qui était autrefois la sienne dans la prospère capitale économique syrienne. Il a ouvert un restaurant identique à celui qu'il a laissé derrière lui près de la citadelle d'Alep.

(AFP)

Les autorités turques ont entamé des démarches pour naturaliser 2.000 familles syriennes qui ont fui leur pays en guerre pour la Turquie, a indiqué jeudi le gouverneur d'Istanbul, une mesure inédite qui suscite un vif débat.

"Les dossiers de (...) 2.000 familles ont été complétés et envoyés au ministère (de l'Intérieur) pour être traités", a déclaré Vasip Sahin.

"Evidemment, après cela, notre ministère décidera, après évaluation, à combien d'entre eux il donnera ou pas la citoyenneté", a-t-il ajouté.

(AFP)

Le Parti travailliste britannique (Labour) a remporté vendredi une législative partielle à laquelle concourait le chef du parti europhobe Ukip, dans le bastion pro-Brexit de Stoke-on-Trent, dans le centre de l'Angleterre.le chef de l'Ukip dans un bastion pro-Brexit

Le Labour a toutefois perdu une élection test similaire à Copeland, dans le nord-ouest, face au candidat du parti conservateur au pouvoir.