Lundi 29 Mai 2017
(RFI 29/05/17)
L'enquête sur le meurtre de l'inspecteur général adjoint de police ougandaise, Felix Kaweesi, le 17 mars dernier, progresse selon la police. Ce dernier avait été abattu à Kampala alors qu'il sortait de chez lui. Des hommes en moto avaient stoppé sa voiture et tiré sur les occupants, Felix Kaweesi, mais aussi son chauffeur et son garde du corps. « Les investigations progressent très bien », affirme le porte-parole de la police, Asan Kasingye. Selon lui, une vingtaine de personnes ont été arrêtées et vont être présentées...
(Jeune Afrique 27/05/17)
La Tanzanie et l'Ouganda ont signé un accord cadre pour la construction d'un pipeline d'exportation de pétrole brut à 3,55 milliards de dollars, qui devrait rentrer en service dans trois ans, rapporte Reuters. L’accord-cadre pour la construction d’un pipeline, qui vient d’être signé entre la Tanzanie et l’Ouganda, définit notamment les incitations fiscales afférentes au projet, les échéances de mise en œuvre, et les dimensions de l’ouvrage, qui s’étendra sur 1 445 km pour un diamètre de 60,9 cm.
(RFI 27/05/17)
Le rapport annuel de la Commission ougandaise des droits de l’homme a été rendu public jeudi 25 mai. Principale infraction aux droits de l’homme mis en avant dans ce rapport : la torture. Il fait l’objet du premier chapitre du rapport. Quelque 848 cas ont été officiellement recensés en 2016 contre 731 cas en 2015. En Ouganda, il est toujours difficile de faire cesser ces tortures, d’autant qu’elles sont principalement le fait des forces de l’ordre. Un chapitre entier de ce rapport de 240 pages est consacré à la torture. Sur les 848...
(RFI 24/05/17)
La force ougandaise UPDF en charge de la traque de la rébellion de la LRA dans l’Est de la Centrafrique est en train de se retirer. Ce retrait doit se terminer à la fin du mois de mai. Le départ des 1500 hommes en charge de la sécurité de la région vont laisser un grand vide, ce qui inquiète les habitants d’Obo notamment. Cette ville de 15 000 habitants environ était protégée depuis 2009 par les forces ougandaises. Ils s’inquiètent pour leur sécurité mais aussi pour la survie du commerce.
(RFI 22/05/17)
En République démocratique du Congo (RDC), vingt ans se sont écoulés depuis la chute du maréchal Mobutu, chassé du pouvoir par les troupes de Laurent-Désiré Kabila, soutenues par les Rwandais et les Ougandais. Dans un rare entretien consacré à ce sujet, le président ougandais Yoweri Museveni donne sa version des raisons de ce soutien. A en croire le président Yoweri Museveni, si son pays a « aidé Laurent Desiré Kabila à prendre le pouvoir, avec le Rwanda », il ne...
(RFI 22/05/17)
A Obo, en Centrafrique, les soldats américains et ougandais se retirent. La mission des Ougandais sous l'égide de l'Union africaine est terminée. Les UPDF assurent que la mission est accomplie et les éléments de la LRA réduits à une centaine de combattants. La LRA, rébellion ougandaise dont l'objectif était de renverser le pouvoir à Kampala, est devenue active dans le sud-est de la Centrafrique dès 2008 après avoir été repoussé du nord de l'Ouganda. Comme dans les pays voisins, les...
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur...
(RFI 20/05/17)
L'armée ougandaise présente en Centrafrique depuis 2009 sous mandat de l'Union africaine pour lutter contre la rébellion de la LRA et trouver son chef Joseph Kony - recherché par la CPI - a débuté son retrait et devrait le terminer à la fin du mois. Ce sont 1 500 soldats ougandais qui quittent ainsi la Centrafrique après avoir réduit le nombre des rebelles de la LRA à une centaine. La sécurité d'Obo revient donc aux forces armées centrafricaines (Faca) et à la mission de l'ONU. La cérémonie officielle de départ a eu lieu ce jeudi 18 mai à Obo. Une mission qui n'a pas été parfaite mais que la population encense.
(Le Monde 18/05/17)
L’association Minorités sexuelles organisait à Kampala sa Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, alors que la communauté LGBT fait régulièrement l’objet de virulentes attaques. « Vous n’êtes pas tout seuls !, clame le pasteur Simon à l’assemblée. Priez le Seigneur ! » Une invitation à la prière aussitôt suivie d’un « Alléluia ! » repris en chœur par l’assistance, couvrant presque la musique de l’orchestre. La cérémonie...
(RFI 17/05/17)
Trois ans après l'abandon d'une loi extrêmement liberticide, les membres de la communauté Lesbienne, gay, bi et transgenre (LGBT) doivent toujours subir de fortes discriminations en Ouganda, où l'homosexualité est toujours passible d'une peine de prison. « Nous allons attaquer et attaquer encore. J'ai de nouvelles tactiques. Nous allons nous procurer (une) machine qui permettra de détecter les homos et les pornographes, en particulier ceux qui utilisent à de mauvaises fins des applications comme WhatsApp. » Le révérend Lokodo en...
(Jeune Afrique 12/05/17)
En Ouganda, la décision du franco-suisse LafargeHolcim d'abandonner le travail des mineurs, après y avoir eu recours pendant une décennie selon un reportage du journal Le Monde, aurait laissé nombre d'entre eux sur le carreau. C'est ce qui ressort du rapport, fruit d'une enquête de six mois, de deux ONG, l'organisation suisse Pain pour le prochain (Bread for All, BFA) et son partenaire local en Ouganda, Twerwaneho Listeners’ Club. En mars 2016, un reportage du Monde à Harugongo, dans l’ouest...
(RFI 11/05/17)
Stella Nyanzi, militante et universitaire ougandaise, a été libérée sous caution mercredi 10 mai à Kampala. Elle était détenue depuis le 7 avril dernier. Elle est poursuivie pour harcèlement en ligne et communication offensante. Elle a notamment traité le président de «paire de fesses». Cette activiste est connue pour utiliser un langage fleuri sur les réseaux sociaux, sa manière de militer. Elle est apparue devant la Cour affaiblie, son état ne lui permettant pas de se tenir debout, elle est...
(RFI 11/05/17)
L'Ouganda, comme ses voisins, souffre de stress alimentaire. Sécheresse, attaques de nuisible et arrivée de réfugiés expliquent la hausse des prix. Le Karomaja, la région frontalière avec le Kenya, est la plus touchée. Les prix des aliments de base comme le pois et le blé y sont plus élevés que dans le reste du pays. Le produit le plus touché est aussi celui qui est le plus consommé, c'est la farine de maïs. Et les populations les plus vulnérables sont...
(Jeune Afrique 02/05/17)
Dans une interview à l’étranger, le président ougandais s’est lui-même qualifié de « dictateur ». Humour ? Les propos font plus ou moins rire les internautes… Les déclarations de l’énigmatique Yoweri Museveni devraient toujours être livrées avec un décodeur. Après visionnage, le 29 avril, de son interview accordée à la chaîne al-Jazeera, les téléspectateurs ont été interloqués par certains propos. À la question « que retiendra l’histoire de Museveni : un dictateur ou un président démocratique ? », l’intéressé répond : « un dictateur qui est élu cinq fois. Cela doit être un dictateur merveilleux. Il doit être spécial ».
(RFI 02/05/17)
Le président ougandais a accordé une longue interview d’une heure à la télévision d’al-Jazeera lors d’un voyage au Qatar. Diffusée le 29 avril, et conduite par le journaliste Mohamed Vall, elle fait parler en Ouganda. Yoweri Museveni a comme à son habitude répondu fermement, parfois avec humour, au journaliste. La réponse à une question du journaliste a particulièrement suscité les réactions des internautes ougandais. « Que retiendra l’histoire de Museveni : un dictateur ou un président démocratique ? » Demande...
(BBC 26/04/17)
Stella Nyanzi, une activiste ougandaise, arrêtée pour avoir "insulté" le président Yoweri Museveni a été placée en détention provisoire jusqu'au mois prochain. Son avocat a déclaré à la salle d'audience de la capitale Kampala que son client avait été privé de tout contact avec sa famille et son équipe juridique. Mme Nyanzi, qui a été accusée de cyber-harcèlement, affirme qu'elle n'a rien fait de mal sinon qu'écrire des métaphores.
(BBC 21/04/17)
L'Ouganda a débuté le retrait de ses troupes opérant en Centrafrique pour traquer la rébellion de l'armée de résistance du seigneur (LRA). Les autorités ougandaises ont estimé que la LRA a été neutralisée "avec succès" même si son chef Joseph Kony court toujours. Selon le porte-parole de l'armée ougandaise, le chef de la LRA, ''est affaibli et inefficace, il commande moins d'une centaine d'hommes'' La presse ougandaise a rapporté qu'un premier groupe de 31 soldats sur les 2 000 déployés...
(RFI 20/04/17)
L'Ouganda met un point final à sa lutte contre la sanguinaire rébellion de la LRA. Kampala a annoncé le début du retrait de ses troupes basées en Centrafrique depuis 2009. Pour le porte-parole de l'armée ougandaise, la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur a été suffisamment affaiblie pour autoriser ce départ, même si le chef de cette rébellion Joseph Kony court toujours.
(RFI 15/04/17)
Fuyant les combats en cours dans leur pays, près de 810 000 Sud-Soudanais ont trouvé refuge en Ouganda. Pour y passer, ils empruntent plusieurs points de passage le long de la frontière. A Busia, l'un d'entre eux est un petit pont de bois qui enjambe la rivière Kaya. Dernier obstacle avant de retrouver sécurité et sérénité. Ils arrivent par petits groupes, au détour d'une piste. Des familles, souvent éclatées, portant des baluchons impressionnants avec toutes leurs richesses : casseroles, bidons,...
(La Tribune 07/04/17)
L’Afrique de l’Est est en mouvement. Au moment où la sous-région multiplie les actions pour intégrer son économie, les chaines d’approvisionnement deviennent des facteurs clés de réussite. L’appui de la Banque mondiale va permettre de les renforcer avec la construction prochaine de parcs logistiques. L'heure est à l'accélération des échanges commerciaux inter-régionaux en Afrique de l'Est. Afin d'appuyer cette dynamique, des parcs logistiques modernes seront prochainement construits dans toute la sous-région, ont annoncé mercredi à Nairobi des officiels, selon l'agence de presse Xinhua. Objectif : renforcer l'efficacité des chaines d'approvisionnement. En maitre d'ouvrage...

Pages