| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(RFI 20/01/17)
Pour la première fois, l'Ouganda a reconnu que des anciens rebelles congolais du M23 s'étaient bien échappés de la base ou ils étaient cantonnés, près de la frontière avec la RDC. Les autorités ougandaises avouent être sans nouvelle de 40 autres et assurent avoir réussi à en arrêter 101, alors qu'ils tentaient de passer la frontière. Dimanche dernier, Kinshasa avait affirmé qu'au moins 200 de ces hommes avaient réussi à s'échapper. Le gouvernement ougandais a annoncé jeudi l'arrestation de 101 membres de la rébellion du M23.
(RFI 17/01/17)
Ce dimanche, les autorités congolaises ont dénoncé l'intrusion d'environ 200 rebelles en provenance d'Ouganda. Des faits qui n'ont pas été confirmés par les autorités ougandaises ni par l'armée ougandaise. Le ministre des Relations internationales, Okello Oryem, s'est d'ailleurs plaint dans la presse ougandaise du non-rapatriement des M23 présents en Ouganda comme le prévoyait l'accord signé à Nairobi en 2013. « Le président Kabila nous a assuré qu'ils allaient s'organiser et les rapatrier, mais ça prend une éternité », a déclaré le ministre ougandais des Relations internationales, Okello Oryem. Ce lundi matin, le porte-parole de la police Andrew Felix Kaweesi a signalé que des armes ont été interceptées à la frontière...
(RFI 16/01/17)
Le procès de Dominic Ongwen, l'un des commandants de la sanguinaire LRA, l'Armée de résistance du Seigneur, reprend ce lundi 16 janvier à La Haye. Membre du top 5 de la LRA, Dominic Ongwen doit répondre de 70 chefs d'inculpation devant la justice internationale dont des crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Assassinats, viols, torture, enlèvement d'enfants, pour n'en citer que quelques-uns. Ce procès, est particulièrement attendu par des milliers de victimes car c'est le premier à se pencher...
(RFI 16/01/17)
Toujours aucune nouvelle ce lundi matin des colonnes des ex-combattants du M23 qui auraient traversé la frontière dimanche depuis l’Ouganda. Le gouverneur de la province du Nord-Kivu avait lancé l’alerte, parlant d’éléments de l’ex-rébellion en route vers la frontière. Le porte-parole du gouvernement congolais avait confirmé et était allé plus loin, en évoquant des combats sur le sol congolais. Les FARDC ont bien envoyé une expédition à Ishasha pour vérifier ces allégations et à cette heure, l’armée congolaise serait encore...
(RFI 16/01/17)
Le gouvernement de la République démocratique du Congo a affirmé dimanche 15 janvier que deux colonnes d'anciens rebelles du mouvement M23, en exil depuis trois ans en Ouganda, faisaient mouvement vers la province congolaise du Nord-Kivu, avec l'intention de mener des attaques. De leur côté, les autorités ougandaises ont tempéré les déclarations alarmantes de leurs voisins congolais. Et aucun combat n'était signalé dans la région. C'est le gouverneur du Nord-Kivu qui a le premier évoqué dimanche matin 15 janvier la...
(Le Monde 11/01/17)
Soupçonné de séparatisme, le roi Charles Wesley Mumbere est en détention depuis les troubles meurtriers de la fin 2016 dans l’ouest du pays. Fin novembre 2016, des affrontements meurtriers ont opposé la garde du roi du Rwenzururu, dans l’ouest de l’Ouganda, aux forces de l’ordre, qui ont conduit à l’arrestation du monarque, inculpé depuis pour plusieurs chefs d’accusation, dont ceux de « meurtre » et de « terrorisme ». Sa mère, la nyamusinga des Bakonzo, a personnellement fait le voyage...
(RFI 09/01/17)
La plus grande centrale solaire d'Afrique de l'Est a été inaugurée au mois de décembre en Ouganda, à Soroti, dans l'est du pays. D'un coût d'environ 18 millions d'euros, cette centrale solaire se compose de plus de 32 000 panneaux. Elle a été en partie financée par l'Union européenne et doit produire 10 mégawatts dans un pays où près de 80% du pays n'a pas accès à l'électricité. Les attentes sont donc grandes. Pourtant, des critiques se font déjà entendre, notamment sur les bénéficiaires de cette nouvelle source d'énergie.
(BBC 06/01/17)
En Ouganda, l'administration fiscale a défendu sa décision d'accorder à certains fonctionnaires des primes totalisant plus de 1,6 million de dollars. Ils ont été récompensés pour leur prestation dans plusieurs affaires judiciaires pour défendre le gouvernement. Le paiement, accordé par le Président ira à 42 fonctionnaires pour leur rôle dans le règlement d'un conflit fiscal avec deux compagnies pétrolières étrangères. L'administration fiscale a déclaré que le travail des fonctionnaires concernés avait rapporté 700 millions de dollars au pays, et que...
(RFI 31/12/16)
En Ouganda, comme partout dans le monde on fête la Nouvelle année avec enthousiasme. Dans la région les Ougandais sont d’ailleurs réputés pour être des fêtards et le développement d’internet a légèrement modifié les habitudes. Comment mieux faire la fête grâce aux réseaux sociaux et aux applications des smartphones, reportage à Kampala de notre correspondante.
(Le Monde 23/12/16)
De violents affrontements entre police et gardes royaux ont fait plus d’une centaine de victimes fin novembre à Kasese, dans l’ouest du pays. La situation reste confuse. C’est une petite ville du Far West ougandais, au pied de la chaîne du Rwenzori, frontière naturelle avec la République démocratique du Congo (RDC) voisine. Le long des artères principales, entrecoupées de pistes de terre, s’alignent des petites maisons d’un ou deux étages. Nous sommes à Kasese, fief des Bakonzo...
(RFI 17/12/16)
Geoffrey Oryema a fui son pays après l'assassinat de son père, alors ministre du dictateur Idi Amin Dada. Il était alors âgé de 23 ans. Le chanteur est très connu en France pour son album Exile, son titre Ye Ye Ye, générique de l'émission Le Cercle de minuit ». Il signe aussi la bande son du film Un indien dans la ville. Sa musique est toujours influencée par l'Ouganda, il chante notamment en partie en acholi, la langue du nord...
(RFI 13/12/16)
L’Ouganda fait face à l’arrivée massive de réfugiés, surtout depuis la reprise du conflit au Soudan du Sud. Depuis juillet, plus de 300 000 réfugiés ont traversé la frontière dans le Nord du pays. Une vague de migration qui pourrait faire peur d’un point de vue économique dans ce pays où le taux de chômage est déjà très important. Mais loin d’être un handicap, l’arrivée de ces réfugiés semble dynamiser l’économie locale. A quelques kilomètres de la frontière sud-soudanaise se...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Le 6 décembre s’est ouvert, à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye le procès de Dominic Ongwen, l’un des principaux lieutenants de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), groupe rebelle apparu dans le maquis ougandais il y a plus de trente ans et dirigé d’une main de fer par l’un des hommes les plus recherchés d’Afrique, Joseph Kony. Les débats se concentrent sur la ligne de défense de l’ancien commandant : un ex-enfant soldat, même devenu par la...
(RFI 08/12/16)
Onze ans après l’émission d’un mandat d’arrêt contre lui, l’ex-commandant de la LRA, Dominic Ongwen, est jugé depuis mardi 6 décembre devant la Cour pénale internationale. Enlevé vers l’âge de 14 ans par les hommes de Joseph Kony, dans le nord de l’Ouganda, l’enfant soldat est ensuite devenu l’un des commandants de la redoutable Armée de résistance du Seigneur. Il est accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis entre 2002 et 2005 dans le nord de l’Ouganda...
(Le Monde 07/12/16)
Le procès de Dominic Ongwen, ancien enfant soldat et commandant de l’Armée de résistance du Seigneur en Ouganda, s’est ouvert devant la Cour pénale internationale. Victime ou bourreau ? La question devrait peser tout au long du procès de Dominic Ongwen, qui s’est ouvert mardi 6 décembre devant la Cour pénale internationale (CPI). Cet ancien commandant de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre...
(RFI 07/12/16)
Le procès de l'ancien chef de guerre Dominic Ongwen vient de s'ouvrir ce mardi matin à La Haye. En Ouganda, les populations sont fébriles, surtout dans le nord du pays. La CPI retransmet dans plusieurs endroits de la région le direct depuis La Haye et la traduction est assurée en langue locale. Reportage. La grande salle de l'école secondaire de Gulu est presque pleine. Tous ces gens ont fait le déplacement afin d'entendre enfin Dominic Ongwen s'exprimer. Parmi eux, Mickael Ogwaya : « Je veux savoir ce qu'il se passe...
(RFI 06/12/16)
Onze ans après l’émission d’un mandat d’arrêt contre lui, Dominic Ongwen sera jugé devant la Cour pénale internationale à partir de ce mardi 6 décembre. Enlevé à l’âge de 14 ans par les hommes de Joseph Kony, dans le nord de l’Ouganda, l’enfant soldat était devenu l’un des commandants redoutés de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), mais doit désormais répondre de crimes contre l’humanité et crimes de guerre. De notre correspondante à La Haye, Après lecture des 70 chefs...
(Le Monde 06/12/16)
L’ancien commandant de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), en Ouganda, est jugé devant la Cour pénale internationale pour 70 crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Bourreau implacable ou victime en partie irresponsable ? A partir de ce mardi, Dominic Ongwen, ancien enfant soldat devenu chef de guerre de la redoutable Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony, en Ouganda, est jugé devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.Aujourd’hui âgé d’un peu plus de 40...
(RFI 05/12/16)
Au Soudan du Sud, les combats opposants les hommes de Kiir et de Machar se poursuivent, poussant des milliers de personnes à fuir leur pays. Aux derniers décomptes du UNHCR, ils sont plus de 300 000 à avoir trouvé refuge en Ouganda depuis début juillet (marquant la reprise de la crise). Dans ce flux incessant, 60% sont des enfants de moins de 18 ans, plus de 90 000 sont en âge d’aller à l’école. Un public qui demande une attention...
(RFI 03/12/16)
L'armée en Ouganda (l'une des plus importante de la région) a lancé une grande campagne de recrutement. L'objectif : voir 3 000 nouvelles recrues rejoindre ses rangs. Une partie doit être déjà formée (infirmières, avocats, informaticiens), les autres rejoindront les forces vives de combats. Plus d'un millier de jeunes ont répondu à l'appel à Kampala et l'on constate le même engouement dans le reste du pays. Qu'est-ce qui motive les jeunes Ougandais à rejoindre les rangs de l'armée ?

Pages