Lundi 20 Novembre 2017
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices, en...
(AFP 11/11/17)
Les présidents tanzanien John Magufuli et ougandais Yoweri Museveni ont vivement critiqué la décision des juges de la Cour pénale internationale (CPI) autorisant l'ouverture d'une enquête sur des crimes contre l'humanité présumés au Burundi, apprend-on samedi de source officielle tanzanienne. "Le président Magufuli a déclaré que cette décision compromet les efforts déployés par la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), qui a mis en place un comité chargé d’aider à la résolution du conflit burundais, sous la direction du président Yoweri Museveni et de l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa"...
(APA 07/11/17)
APA-Kampala (Ouganda) - La Chine a accepté d’appuyer le projet de modernisation des douanes en Ouganda avec une subvention de 30 millions de dollars. L’accord de subvention a été signé en marge de la deuxième session de la Commission mixte sur le commerce, l’économie, les investissements et la coopération technique ; un mécanisme bilatéral qui se réunit régulièrement pour examiner la mise en œuvre des décisions convenues et privilégier les domaines de coopération commerciale et économique entre l’Ouganda et la...
(Le Monde 27/10/17)
Des élus de l’opposition accusent le pouvoir d’avoir voulu les soudoyer pour qu’ils votent la révision de la Constitution voulue par le président Museveni. C’est un acte inattendu. En Ouganda, alors que le débat sur la réforme de la Constitution destinée à supprimer l’âge limite (75 ans) des candidats à la présidentielle bat son plein, des opposants à ce projet ont effectué, mercredi 25 octobre, un geste qui pourrait assurer leur renommée. Six députés se sont présentés au Parlement avec des sacs pleins de billets pour dénoncer l’octroi à chaque élu d’une somme rondelette, 7 000 euros pour « frais de fonctionnement », destinée officiellement...
(AFP 26/10/17)
Le chef de l'opposition ougandaise, Kizza Besigye, a été arrêté à nouveau mercredi cinq heures après avoir été inculpé et libéré sous caution, a annoncé à l'AFP un dirigeant de son parti, Harold Kaija. "Il a été libéré aujourd'hui mais a été à nouveau arrêté après. Nous ignorons pourquoi", a précisé le haut responsable du Forum for Democratic Change (FDC). Le chef de l'opposition ainsi que cinq de ses partisans avaient auparavant été inculpés d'incitation à la violence et remis en liberté mercredi après six jours de détention, selon son parti et la police.
(AFP 25/10/17)
Le chef de l'opposition ougandaise, Kizza Besigye, ainsi que cinq de ses partisans ont été inculpés d'incitation à la violence et remis en liberté mercredi après six jours de détention, ont annoncé son parti et la police. M. Besigye avait été arrêté la semaine dernière à la suite de la mort d'un partisan de l'opposition lors d'une manifestation interdite par les autorités dans la ville de Rukungiri (ouest). Les manifestants protestaient contre un projet du parti au pouvoir visant à...
(AFP 24/10/17)
L'opposition ougandaise a dénoncé mardi la détention sans charge depuis plusieurs jours de son leader Kizza Besigye et de deux responsables du parti après une manifestation qui avait fait un mort. "Nous sommes très inquiets de la détention arbitraire de Kizza Besigye et de ses collègues", a affirmé à l'AFP Harold Kaija, secrétaire général adjoint du Forum pour un Chagement démocratique (FDC). Les trois hommes, a expliqué Harod Kaija qui a pu leur rendre visite lundi au poste de police de Nagalama, dans la banlieue de Kampala, ont été arrêtés jeudi au lendemain d'une manifestation à Rukungiri, ville d'origine de Kizza Besigye, au cours de laquelle un manifestant avait été tué.
(Jeune Afrique 24/10/17)
Le climat est toujours tendu en Ouganda autour du débat sur la réforme constitutionnelle proposée par Yoweri Museveni. L'opposition a dénoncé ce mardi la détention depuis plusieurs jours de son leader Kizza Besigye, arrêté en marge d'une manifestation. Frappé par la limite d’âge pour être candidat à la présidentielle, Yoweri Museveni, président depuis 1986, souhaite à nouveau modifier la Constitution pour pouvoir prétendre à un sixième mandat en 2021. Coups de poings, cris, dossiers qui volent et chaise lancée sur...
(Xinhua 23/10/17)
Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed est arrivé dimanche à Kampala, pour rencontrer son homologue ougandais Yoweri Museveni. M. Mohamed, dans un message publié sur son compte twitter, a affirmé que l'Ouganda est un partenaire crédible, sans donner de détails sur sa visite en Ouganda. Un attentat terriste sanglant avait fait 358 morts le 14 octobre à Mogadiscio, capitale somalienne. Le président Museveni a envoyé un message de condoléances au gouvernement somalien, condamnant l'attaque terroriste. L'Ouganda...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Réunis à Brazzaville sous la houlette du nouveau président en exercice, le président congolais Denis Sassou-Nguesso, les chefs d’État de la région des Grands lacs (CIRGL) ont adopté une série de recommandations ce 19 octobre pour accélérer le règlement des conflits dans cette zone qui réunit douze États du continent. Ils ont par ailleurs apporté leur soutien à l'accord électoral en RDC. La situation politique et sécuritaire de la région se retrouvait au cœur des résolutions adoptées au terme de cette 7ème session de la CIRGL, notamment la question cruciale des groupes armés actifs en République démocratique du Congo (RDC) face auxquels Kinshasa accuse certains de ses voisins de ne pas suffisamment agir.
(APA 20/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La 8ème Réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région, tenue sous l’égide de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) jeudi à Brazzaville, a pris fin en recommandant de « neutraliser les bandes armées et les rapatrier dans leurs pays respectifs pour une paix durable dans la région. » Le communiqué final de...
(AFP 16/10/17)
Les autorités congolaises ont découvert dimanche 26 corps de personnes tuées, selon l'armée congolaise, le 7 octobre dans l'est de la République démocratique du Congo dans une attaque attribuée aux rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF). "Nous sommes arrivés au PK40 ce dimanche où nous avons trouvé 26 corps en état de décomposition dont une femme et un militaire congolais et 21 motos brûlées. Nous sommes arrivés avec l'équipe de la protection civile qui a procédé à l'inhumation de ces corps", a déclaré l'officier Mak Hazukai, porte-parole de l'armée dans le territoire de Beni, l’une des divisions de la province du Nord-Kivu.
(Le Monde 05/10/17)
La résidence du très populaire député Bobi Wine, ex-chanteur de ragga et farouche opposant au projet de réforme de la Constitution, a été la cible de grenades. Sur toutes les façades du quartier populaire de Kyadondo Est, en périphérie de Kampala, le portrait du député de l’opposition Robert Kyagulanyi, plus connu sous son nom de scène Bobi Wine, figure en bonne place. Située en plein milieu de l’arrondissement, la résidence du nouveau prodige de la politique ougandaise est un peu tape-à-l’œil, avec ses grands balcons et ses colonnades blanches.
(RFI 04/10/17)
En Ouganda, le quotidien est désormais rythmé par la question de la modification de la Constitution concernant l’âge limite du président Museveni. Un projet d’amendement de la Constitution permettrait à Museveni au pouvoir depuis plus de 30 ans de se présenter pour un nouveau mandat en 2021. Les députés de l’opposition font de plus en plus face à des menaces et même des attaques physiques. Mardi 3 octobre, le projet de loi a été déposé pour première lecture au Parlement...
(AFP 03/10/17)
Des engins explosifs, vraisemblablement des grenades, ont visé mardi les demeures de deux influents députés de l'opposition, très critiques du projet de suppression de la limite d'âge pour être élu président, ont affirmé ces deux parlementaires. Le chanteur de reggae devenu député Bobi Wine, Robert Kyagulanyi de son vrai nom, et Allan Ssewanyana ont assuré que des grenades ont été lancées tôt mardi matin sur leurs maisons à Kampala, le gouvernement dénonçant de son côté une mise en scène de...
(AFP 28/09/17)
"Il sera au pouvoir à vie". Fataliste, Fadh Sabiti, étudiant et serveur à mi-temps à Kampala ne se faisait guère d'illusion jeudi sur l'issue de la révision constitutionnelle entamée la veille pour permettre au président Yoweri Museveni de se représenter en 2021. "Les hommes politiques de l'opposition qui se sont battus hier au Parlement font juste du bruit. Bientôt on ne les entendra plus", explique dans un haussement d'épaules l'étudiant de 23 ans, à la faveur d'une pause dans son service, dans un restaurant chic de la capitale ougandaise, majoritairement acquise à l'opposition. Mercredi, pour le deuxième jour consécutif, les travaux parlementaires...
(RFI 28/09/17)
Le Parlement ougandais va débattre de la limite d'âge du président. La motion autorisant un député du parti au pouvoir à préparer et présenter devant l'Assemblée nationale le projet de loi visant à amender la Constitution a été adoptée mercredi 27 septembre. Il est question notamment de supprimer la limite d'âge de 75 ans pour une candidature à la présidence de la République. Si cette limite est supprimée, le président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986, pourrait...
(AFP 27/09/17)
Le Parlement ougandais, largement dominé par le parti au pouvoir, a effectué mercredi un premier pas en vue de supprimer la limite d'âge pour être élu président, qui permettrait au chef de l'Etat Yoweri Museveni de briguer un sixième mandat en 2021. Au terme d'une séance parlementaire qui s'est transformée comme la veille en pugilat, l'Assemblée a adopté une motion autorisant un député du parti au pouvoir, le Mouvement de résistance nationale (NRM), à présenter devant le parlement un projet de loi visant à amender la Constitution, a annoncé le Parlement sur son compte Twitter...
(AFP 26/09/17)
Des députés ougandais en sont venus aux mains mardi dans l'hémicycle, où le parti au pouvoir entend soutenir la suppression de la limite d'âge pour être élu président, qui permettrait au chef de l'Etat Yoweri Museveni de briguer un sixième mandat en 2021. L'empoignade a opposé des députés de la majorité à leurs homologues de l'opposition. Nombre de cris et de coups de poings mal ajustés ont été échangés, des dossiers...
(APA 26/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) – Brazzaville, la capitale congolaise, abrite le 19 octobre prochain la huitième réunion de haut niveau de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), axée sur l’examen des mécanismes aptes à mettre fin aux crises qui secouent cette partie du continent africain, a annoncé mardi à Brazzaville la Coordination des agences des Nations Unies au Congo. Organisée par la République du Congo, en coordination avec les Nations Unies et l'Union Africaine (UA), la réunion se...

Pages