Samedi 24 Juin 2017
(RFI 31/12/16)
En Ouganda, comme partout dans le monde on fête la Nouvelle année avec enthousiasme. Dans la région les Ougandais sont d’ailleurs réputés pour être des fêtards et le développement d’internet a légèrement modifié les habitudes. Comment mieux faire la fête grâce aux réseaux sociaux et aux applications des smartphones, reportage à Kampala de notre correspondante.
(AFP 27/12/16)
Environ 30 personnes, membres d'une petite équipe locale de football et supporteurs, ont été tuées dimanche dans le naufrage de leur bateau sur le lac Albert, dans l'ouest de l'Ouganda, a-t-on appris lundi auprès de la police ougandaise. "Il y avait une fête sur le bateau, les passagers dansaient et certains étaient soûls. Le bateau était surchargé, avec 45 personnes à bord, tous des membres de l'équipe de football et des supporteurs locaux", a expliqué à l'AFP le commandant de la police locale, John Rutagira. "L'eau était calme mais le problème est survenu quand, en faisant la fête, l'équipe et ses supporteurs se sont regroupés du même côté du bateau, ce qui l'a fait basculer. Il a chaviré et environ...
(AFP 23/12/16)
Environ 20 personnes sont décédées vendredi dans le naufrage de leur bateau sur le lac Victoria, dans le sud-est de l'Ouganda, et 10 autres ont été secourues, a-t-on appris auprès de la police ougandaise "L'accident a eu lieu ce matin quand des gens qui retournaient de l'île de Bukasa sur le lac Victoria, où ils avaient passé les vacances de Noël, vers Entebbe, se sont noyés après que leur bateau a chaviré. Environ 20 morts confirmés, 10 ont été secourus", a indiqué à l'AFP le commandant de la police locale, Richard Musisi. "Parmi les 20 qui sont morts, nous avons réussi à retrouver quatre corps. Les autres corps sont manquants, mais le service de la marine est sur zone pour...
(Le Monde 23/12/16)
De violents affrontements entre police et gardes royaux ont fait plus d’une centaine de victimes fin novembre à Kasese, dans l’ouest du pays. La situation reste confuse. C’est une petite ville du Far West ougandais, au pied de la chaîne du Rwenzori, frontière naturelle avec la République démocratique du Congo (RDC) voisine. Le long des artères principales, entrecoupées de pistes de terre, s’alignent des petites maisons d’un ou deux étages. Nous sommes à Kasese, fief des Bakonzo...
(Xinhua 23/12/16)
JUBA, (Xinhua) -- Le président ougandais Yoweri Museveni a exhorté jeudi son homologue sud-soudanais, Salva Kiir, à organiser rapidement des élections pour mettre fin à l'agitation politique apparemment continuelle dans le pays déchiré par la guerre. M. Museveni, qui est arrivé dans le pays et a eu des discussions avec M. Kiir à Juba, a déclaré aux journalistes que le Soudan du Sud avait grandement besoin d'élections pour retrouver sa souveraineté qui a été compromise par plus de trois ans de combats internes violents. "Je lance un appel au gouvernement de transition dirigé par le président Kiir et à toutes les autres parties prenantes pour arrêter toutes les actions d'insécurité afin de permettre aux gens de se concentrer sur les...
(AFP 22/12/16)
Des établissements scolaires en Ouganda sont parvenus à réduire l'absentéisme scolaire des filles atteignant la puberté grâce à des cours d'éducation sexuelle ou en leur fournissant des serviettes hygiéniques, voire les deux, révèle une étude britannique publiée mercredi aux Etats-Unis. Ainsi dans les écoles n'offrant pas ces services gratuits, les niveaux d'absentéisme étaient 17% plus élevés en moyenne pendant une période de 18 mois, ont déterminé ces chercheurs de l'Université d'Oxford. C'est l'équivalent de trois jours et demi par mois d'absence en classe, selon l'étude parue dans la revue Plos One. Cette étude a été menée dans huit établissements scolaires et porté sur un millier de jeunes filles dans l'un des districts les plus pauvres d'Ouganda, en zone rurale, où...
(AFP 21/12/16)
Le quotidien gouvernemental ougandais New Vision s'est excusé mercredi pour la publication d'une caricature portant sur le génocide de 1994 au Rwanda, qui a déclenché un tollé dans le pays voisin. La caricature montre le président rwandais Paul Kagame assis à l'intérieur d'un confessionnal, et le pape François à genou à l'extérieur, implorant le pardon pour le rôle de l’Église dans le génocide. Dans ce dessin, le pape demande...
(AFP 21/12/16)
A Soroti, grosse localité rurale de l'est de l'Ouganda, les coupures d'électricité sont monnaie courante, comme dans tout le pays. Mais ses habitants espèrent qu'une nouvelle centrale solaire, tout juste ouverte, permettra de résoudre durablement ce problème. Pour les commerçants de Soroti, les coupures d'électricité sont un souci permanent. A chaque fois, Hussein Samsudin prie pour qu'elles ne durent pas trop longtemps et que les produits frais de son magasin ne se retrouvent pas avariés. Également propriétaire d'un petit magasin, Richard Otekat doit payer à un voisin un tarif horaire pour l'utilisation de son générateur lors des coupures, car lui-même ne peut pas s'en offrir un. Une centrale solaire ouverte la semaine passée, d'un coût de 19 millions de dollars...
(AFP 20/12/16)
Un riche homme d'affaires érythréen a été retrouvé mort dans l'ouest du Kenya, près de la frontière ougandaise, après s'être fait dérober 2 millions d'euros, a-t-on appris mardi auprès de la police ougandaise, qui a arrêté trois suspects dans cette affaire. La police soupçonne trois hommes, dont un militaire ougandais, d'avoir kidnappé l'homme d'affaires en Ouganda après lui avoir fait croire qu'ils pouvaient lui procurer un visa pour rejoindre l'Allemagne, où il devait se rendre pour affaires. Ils lui ont ensuite extorqué des informations pour voler 2 millions d'euros sur son...
(RFI 17/12/16)
Geoffrey Oryema a fui son pays après l'assassinat de son père, alors ministre du dictateur Idi Amin Dada. Il était alors âgé de 23 ans. Le chanteur est très connu en France pour son album Exile, son titre Ye Ye Ye, générique de l'émission Le Cercle de minuit ». Il signe aussi la bande son du film Un indien dans la ville. Sa musique est toujours influencée par l'Ouganda, il chante notamment en partie en acholi, la langue du nord de l'Ouganda, celle de son père. Ce vendredi, alors qu'il avait atterri sur le territoire quelques heures plutôt, il a donné sa première conférence de presse. L'histoire veut qu'il ait quitté le pays dans le coffre d'une voiture. Il avait...
(AFP 16/12/16)
La police ougandaise a déclaré avoir arrêté jeudi le Premier ministre du royaume traditionnel de Rwenzururu, dans l'ouest de l'Ouganda, dont le souverain est accusé de trahison pour une tentative présumée de renverser le gouvernement de Kampala. Le porte-parole de la police, Suwed Manshur, a expliqué que Johnson Thembo Kitsumbire "avait été arrêté cet après-midi" mais a refusé d'en dire davantage. Le porte-parole du royaume, Clarence Bwambale, a confirmé l'arrestation mais l'a jugée "incompréhensible".
(AFP 14/12/16)
Cent cinquante deux personnes, dont un souverain local, ont été inculpés mercredi pour trahison, en lien avec des violences qui avaient fait au moins 87 morts fin novembre dans la région de Kasese, dans l'ouest de l'Ouganda, a-t-on appris auprès de leur avocat. Le roi du Rwenzururu, Charles Wesley Mumbere, "a été inculpé aujourd'hui (mercredi) avec 151 autres personnes pour trahison" par le tribunal de Jinja, à une centaine de kilomètres à l'est de la capitale Kampala, a indiqué à l'AFP leur avocat, Evans Ochieng. "Mes clients, y compris le roi, nient absolument les accusations. Tout a été fabriqué de toutes pièces par l’État", a-t-il plaidé, précisant que tous avaient été maintenus en détention. Le roi était apparu seul mercredi...
(AFP 14/12/16)
Effrayée, Lily Atong regarde fixement l'hélicoptère de l'armée qui tournoie quelques mètres au-dessus de sa hutte et lui rappelle de mauvais souvenirs: du temps où elle était la compagne du chef de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), Joseph Kony. "Quand je vois des hélicoptères de combat comme celui-ci, ça fait remonter la peur que j'avais quand j'étais dans la brousse", dit-elle en criant pour couvrir le bruit. Ici, dans le nord de l'Ouganda, cela fait longtemps que la LRA ne fait plus régner la terreur.
(RFI 13/12/16)
L’Ouganda fait face à l’arrivée massive de réfugiés, surtout depuis la reprise du conflit au Soudan du Sud. Depuis juillet, plus de 300 000 réfugiés ont traversé la frontière dans le Nord du pays. Une vague de migration qui pourrait faire peur d’un point de vue économique dans ce pays où le taux de chômage est déjà très important. Mais loin d’être un handicap, l’arrivée de ces réfugiés semble dynamiser l’économie locale. A quelques kilomètres de la frontière sud-soudanaise se trouve le centre d’accueil d’urgence de Kuluba. Ici les bus de compagnies locales s’alignent par dizaines. Habituellement, ils transportent des passagers jusqu’à Juba. Aujourd’hui, ils conduisent les réfugiés dans les différents camps de la région. Alan Mutungi est l’un des...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Commissaire à l’équité et aux droits du ministère ougandais en charge des questions de genre et du développement social, Bernard Mujuni (photo), a annoncé qu’une loi protégeant les droits des femmes rurales et des minorités dans l’accès aux terres, est actuellement à l’étude. Une annonce peu surprenante dans un pays où seulement 6% des titres fonciers déclarés appartiennent à des femmes. M. Mujuni, qui s’exprimait dans le cadre d’une réunion régionale des minorités et des femmes autochtones à Kampala, a rappelé que le bien-être de toute la population ougandaise est au cœur des préoccupations gouvernementales. « Cette loi est conçue pour protéger les intérêts des femmes rurales et des minorités. Nous voulons nous assurer qu’elles bénéficient de leurs terres...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Le 6 décembre s’est ouvert, à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye le procès de Dominic Ongwen, l’un des principaux lieutenants de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), groupe rebelle apparu dans le maquis ougandais il y a plus de trente ans et dirigé d’une main de fer par l’un des hommes les plus recherchés d’Afrique, Joseph Kony. Les débats se concentrent sur la ligne de défense de l’ancien commandant : un ex-enfant soldat, même devenu par la force des choses un donneur d’ordre, est-il totalement responsable de ses actes ? Et de s’interroger : comment passe-t-on du statut de victime à celui de bourreau ? Voici le témoignage de David, recueilli en 2008 dans le nord de...
(RFI 08/12/16)
Onze ans après l’émission d’un mandat d’arrêt contre lui, l’ex-commandant de la LRA, Dominic Ongwen, est jugé depuis mardi 6 décembre devant la Cour pénale internationale. Enlevé vers l’âge de 14 ans par les hommes de Joseph Kony, dans le nord de l’Ouganda, l’enfant soldat est ensuite devenu l’un des commandants de la redoutable Armée de résistance du Seigneur. Il est accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis entre 2002 et 2005 dans le nord de l’Ouganda. Mercredi, c’était au tour des avocats des civils de prendre la parole à l’ouverture du procès, l’occasion de rappeler l’ampleur de leurs attentes, alors qu’il n’y a jamais eu encore de procès de la LRA. « Quand je pense à...
(AFP 07/12/16)
L'Ougandais Dominic Ongwen aurait pu s'échapper des griffes de la sanguinaire Armée de résistance du Seigneur (LRA), mais a choisi de rester au sein de cette rébellion ougandaise car il aimait "son travail", ont assuré mercredi des représentants des victimes à la CPI. Dominic Ongwen, enlevé vers 14 ans sur le chemin de l'école dans le nord de l'Ouganda, "est-il une victime ou un criminel?", a demandé Francisco Cox, au deuxième jour du procès de cet ex-commandant de la LRA devant la Cour pénale internationale. Selon l'avocat Francisco Cox, qui représente 2.600 victimes sur les 4.000 admises aux procédures, les communautés affectées par le règne de terreur de la LRA pendant près de trois décennies, ont la réponse. L'accusé "a...
(Le Monde 07/12/16)
Le procès de Dominic Ongwen, ancien enfant soldat et commandant de l’Armée de résistance du Seigneur en Ouganda, s’est ouvert devant la Cour pénale internationale. Victime ou bourreau ? La question devrait peser tout au long du procès de Dominic Ongwen, qui s’est ouvert mardi 6 décembre devant la Cour pénale internationale (CPI). Cet ancien commandant de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre...
(RFI 07/12/16)
Le procès de l'ancien chef de guerre Dominic Ongwen vient de s'ouvrir ce mardi matin à La Haye. En Ouganda, les populations sont fébriles, surtout dans le nord du pays. La CPI retransmet dans plusieurs endroits de la région le direct depuis La Haye et la traduction est assurée en langue locale. Reportage. La grande salle de l'école secondaire de Gulu est presque pleine. Tous ces gens ont fait le déplacement afin d'entendre enfin Dominic Ongwen s'exprimer. Parmi eux, Mickael Ogwaya : « Je veux savoir ce qu'il se passe...

Pages