Samedi 23 Septembre 2017
(AFP 13/09/13)
KAMPALA, 13 septembre 2013 (AFP) - Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles congolais du M23, revenus mardi à la table des négociations, n'ont toujours pas entamé de pourparlers directs, a reconnu vendredi le médiateur ougandais. "Depuis jeudi, le médiateur a tenu des consultations séparées avec les délégations" pour "construire un consensus", a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère ougandais de la Défense, Paddy Ankunda. "Des progrès ont été faits, et nous espérons que la semaine prochaines (les deux parties et le médiateur) publieront un communiqué commun sur ce qui aura progressé," a-t-il ajouté. Les pourparlers, qui avaient été interrompus en mai, sont chapeautés par le ministre ougandais de la Défense, Crispus Kiyonga. Ils...
(Xinhua 13/09/13)
OUAGADOUGOU, (Xinhua) -- Les promoteurs et les chefs d'établissements privés d'enseignement supérieur des pays membres du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) ont entamé, jeudi à Ouagadougou, une réunion en vue de s'approprier le plan stratégique de développement de l' institution adoptée en avril dernier. Présidée par le président Blaise Compaoré, cette rencontre internationale qui durera deux jours, vise à sortir l'enseignement supérieur privé de l'amateurisme pour le mettre sur le cap de l' excellence. Les fondateurs et les patrons des établissements d' enseignement supérieur des 19 pays membres du CAMES veulent s' approprier le plan stratégique de développement des universités de l'espace CAMES, une appropriation en vue de mieux s'y impliquer. Pour le président du Faso, Blaise...
(Le Potentiel Online 12/09/13)
Les pourparlers entre le gouvernement de la RD Congo et la rébellion du M23, entamés le 09 décembre 2012 et qui ont repris mardi 10 septembre 2013 à l'hôtel de Munyonyo à Kampala (Ouganda), ont déjà fait « 80% du chemin ». « Les pourparlers de paix ont repris et nous nous attendons à beaucoup de progrès. Je dirais qu'on a fait 80% du chemin. On veut seulement que ça continue et que ça aille plus vite », a déclaré à la presse le médiateur Cyprus Kiyonga, ministre ougandais de la Défense. « La RDC a déposé sur la table du médiateur ougandais une proposition sérieuse pour créer les conditions afin que la guerre s’arrête. Tous les points soulevés par...
(AgoraVox 12/09/13)
Les Congolais devraient se méfier de leurs dirigeants lorsque ces derniers apposent des signatures ça-et-là, comme ils sont à nouveau en voie de le faire à Kampala. Ces signatures se transforment rapidement en cordes de pendaison pour la population qui un jour se retrouve en proie à une guerre atroce dont elle ignore les tenants et les aboutissants. Les récents bombardements des populations civiles à Goma devraient donner lieu à une réflexion en profondeur sur les engagements que prennent les dirigeants congolais. En tout cas, pour les familles des victimes et les soldats blessés ou tués au combat, un seul mot revient à la bouche : M23. Une légèreté lourde de conséquences. C’est qu’un certain lundi 23 mars 2009, le...
(Radio Okapi 12/09/13)
La Monusco se dit attentive au déroulement des pourparlers de Kampala, qui ont repris depuis lundi dernier, entre le gouvernement congolais et la rébellion du M23. La mission onusienne en RDC souhaite une paix durable à l’issue de ce round de négociations, prévu pour quatorze jours, a affirmé le porte-parole de la Monusco ce mercredi 11 septembre. «En ce qui concerne les forces de la Monusco, nous voulons bien donner une chance à la paix en espérant que les pourparlers [de Kampala] vont aboutir à une paix durable», a déclaré le porte-parole de la Monusco, Madnodje Mounoubai, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies Kinshasa. Après les combats de fin août près de Goma, a-t-il rappelé, il y...
(Le Potentiel Online 12/09/13)
Les négociations de Kampala ont officiellement repris depuis le mardi 10 septembre 2013. Pour ce dernier round (on l’espère), la facilitation ougandaise vient de créer la surprise en décrétant le huis clos. Pourquoi éviter d’associer la presse à un forum qui débat d’une question de grande portée pour l’avenir non seulement de la RDC, mais aussi des Grands Lacs ? Si c’est pour une séance de déballage loin des regards curieux de la presse passe encore ; mais si c’est pour un tout autre agenda, l’attitude de la facilitation frise un complot. C’est dans un bunker que la facilitation ougandaise a décidé d’isoler les délégués de Kinshasa et du M23 aux pourparlers de Kampala. Cet huis clos concerne en premier...
(L'Avenir Quotidien 12/09/13)
Selon les échos proches de Kampala où se tiennent les pourparlers entre la délégation du Gouvernement de la République et celle du mouvement rebelle M23, hier mercredi 11 septembre 2013 est passé sans une grande nouvelle à Munyonyo. Tout semble se dérouler dans le calme, dans le secret, dans la diplomatie et à un niveau supérieur loin des regards et de la curiosité des journalistes. Des fins limiers Ougandais par contre sont à la recherche de François Mwamba, chef de la délégation de la Rd Congo depuis deux jours afin de connaitre la version officielle du Gouvernement face à la nouvelle demande du M23 de déposer les armes à la condition d’en finir avec les FDLR et le retour des...
(Camer.be 12/09/13)
L’Afrique est riche en vastes territoires qui peuvent être affectés à la production agricole. Malgré cette richesse, le continent reste à la traîne en matière agricole. Les pays d’Afrique centrale comme le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad sont toujours confrontés à des difficultés pour alimenter leurs populations dont la démographie va toujours croissant. Les chefs d’État africains se sont répandus quelque peu sur des mesures visant à s’assurer que le continent bénéficie du secteur agricole. Philémon Yang, le Premier Ministre du Cameroun, a officiellement signé des documents le 17 Juillet 2013 confirmant l’adhésion du Cameroun au Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA). Les chefs d’État africains ont créé le PDDAA dans le cadre...
(Xinhua 12/09/13)
BEIJING, (Xinhua) -- La Chine soutient fermement les pays d'Afrique dans leur recherche d'une voie de développement adaptée à leurs situations nationales respectives et dans le processus d'intégration régionale d'Afrique, s'engageant à renforcer de façon constructive sa participation dans les affaires de paix et de sécurité en Afrique, a déclaré M. Wang Zhengwei, vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) et directeur de la Commission nationale des affaires ethniques de la Chine, lors d'une interview exclusive accordée à l'agence Xinhua. Sur l'invitation du nouveau président malien Ibrahim Boubacar Kéita, dit IBK, M. Wang est attendu du 16 au 21 septembre à Bamako, capitale du Mali, pour assister en tant qu'envoyé spécial du président chinois...
(AFP 12/09/13)
ALGER, 12 septembre 2013 (AFP) - L'organisme de coopération policière Interpol a évoqué pour la première fois, jeudi lors d'une conférence en Algérie, l'idée de la création d'un "Afripol". L'idée de création d'une organisation africaine de la police criminelle(Afripol) est "réalisable", a déclaré à Oran (430 km à l'Ouest d'Alger) la présidente d'Interpol Mireille Ballestrazzi, citée par l'agence APS. Mme Ballestrazzi s'exprimait en marge des travaux de la 22ème conférence régionale africaine d'Interpol à laquelle participaient 40 pays africains. "Les pays africains ont des préoccupations communes en matière de criminalité et des initiatives de ce genre ne peuvent être que bénéfiques sur le plan de la coopération et de la lutte contre les différents fléaux", a-t-elle indiqué. Elle a encore...
(Xinhua 12/09/13)
ADDIS ABEBA, (Xinhua) -- L'Union africaine (UA), la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA), la Banque africaine de développement (BAD) et l'Organisation internationale du travail (OIT) vont signé une déclaration d'intention le 12 septembre en faveur de l'emploi des jeunes africains à l'initiative conjointe. Selon un communiqué de l'UA, la Commission de l'UA, l'UNEAC, la BAD et l'OIT ont lancé l'Initiative conjoite pour l'emploi des jeunes africains (JYEIA) dans l'objectif de désamorcer la crise de l'emploi des jeunes dans la plupart des pays africains. Cette initiative répond à l'appel des chefs d'Etat africains et de gouvernement lancé lors du sommet de Malabo tenu en juillet 2011 pour s'attaquer plus résolumentau au chômage des jeunes en Afrique et fait...
(Xinhua 11/09/13)
Les négociations de paix entre le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles congolais du M23 ont repris mardi à Kampala en Ouganda. Le ministre ougandais de la Défense Cripus Kiyonga, qui joue le rôle de médiateur dans la crise congolaise, a déclaré à la presse que les deux délégations travaillent sur un projet d'accord de paix. "En juin, nous avons eu des consultations, nous avons donc un projet qui a traversé des étapes. Cela ne veut pas dire que nous avons fermé quoi que ce soit. Dieu le veut, deux semaines, nous attendons avec impatience la conclusion", a-t-il déclaré. La reprise des négociations intercongolaises est intervenue après que les dirigeants des pays des Grands Lacs...
(L'Avenir Quotidien 11/09/13)
Comme annoncé dans notre édition d’hier, les pourparlers entre le Gouvernement de la Rd Congo et les rebelles du M23 ont effectivement commencé hier mardi le 10 septembre 2013 à Kampala (Ouganda). Le dialogue entre le gouvernement Congolais et le M23 a été bel et bien relancé ce mardi 10 Septembre 2013. Selon notre permanent à Kampala, c’est vers 16 heures locales que le Facilitateur est arrivé dans la salle pour sa conférence de presse avec les chefs de délégations, respectivement François Mwamba pour leGouvernement de la Rd Congo et René Abandi pour les rebelles de M23. Quelques minutes avant lui, c’est Roger Lumbala, en violation de la procédure en la matière, qui s’est livré à la presse afin de...
(Xinhua 11/09/13)
L'Ouganda, le Rwanda, le Kenya et le Soudan du Sud se sont entendus sur la propriété d'une nouvelle raffinerie basée en Ouganda, a déclaré mardi le ministre ougandais de l'Etat à l'Energie Simon D'Ujanga à Nairobi. Les quatre gouvernements détiendront 40% de la raffinerie et le reste est détenu par le secteur privé, a confirmé le ministre dans une interview accordée à Xinhua. La raffinerie prévue aura une capacité pour traiter 60.000 barils de pétrole par jour, a déclaré le ministre. Il a ajouté que l'achèvement est prévu pour 2017. La raffinerie est destinée à raffiner le pétrole en provenance de l'Ouganda, du Kenya et du Soudan du Sud. Une partie du pétrole sera transporté par un gazoduc qui reliera...
(Xinhua 11/09/13)
ALGER, (Xinhua) -- Interpol lancera des opérations de contrôle combinées aux frontières entre pays africains touchés par le trafic de médicaments contrefaits, c'est ce qu'a annoncé mardi la présidente d'Interpol, Mireille Ballestrazzi, lors de l'ouverture de la 22ème édition de la conférence régionale africaine d'Interpol à Oran, la deuxième plus grande ville d'Algérie située à 415 km à l'ouest d'Alger, ont rapporté les médias locaux. Les médicaments contrefaits "font des ravages en Afrique et en Asie", d'où la nécessité d'engager opérations de contrôle aux frontières entre pays africains concernés par ce fléau, qui "verront la participation de l'ensemble des forces chargées de l'application des lois, la police, les gendarmes, la douane, les garde-frontières entre autres", a déclaré la responsable de...
(AFP 10/09/13)
KAMPALA, 10 septembre 2013 (AFP) - Les pourparlers entre autorités de la République démocratique du Congo (RDC) et rebelles du M23, interrompus depuis mai, ont repris mardi à Kampala, a annoncé la médiation ougandaise. Les deux délégations sont arrivées séparément et se sont engouffrées immédiatement dans une salle de réunion de l'hôtel de Munyonyo, faubourg de la capitale ougandaise sur les rives du lac Victoria, qui abrite les pourparlers, a constaté un journaliste de l'AFP. Egalement présent, le ministre ougandais de la Défense, Crispus Kiyonga, qui préside les discussions. "Les pourparlers de paix ont repris et nous nous attendons à beaucoup de progrès ", a déclaré à l'AFP M. Kiyonga juste avant d'entrer dans la salle. La réunion se tenait...
( 10/09/13)
Pour déposer les armes, les rebelles exigent le démantèlement immédiat des FDLR-Hutu et le retour des refugiés Tutsi au Nord-Kivu. Prévues pour reprendre hier lundi, pour une durée de 14 jours maximum, les négociations de Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23 ne reprendront qu’aujourd’hui mardi, la délégation de Kinshasa n’ayant pu atteindre la capitale ougandaise qu’hier dans la soirée. Mais auparavant, le chef politique du M23, M. Bertrand Bisimwa, a tenu une conférence de presse à Bunangana, pour fixer l’opinion sur la position de son mouvement par rapport à la reprise des négociations. Réagissant à la déclaration de Mary Robinson qui, dans un communiqué officiel de l’Onu, a exclu toute possibilité d’intégration des rebelles du M23...
(Xinhua 10/09/13)
Le Soudan du Sud deviendrait membre de la Communauté est-africaine (EAC) en 2014, a fait savoir lundi le ministre d'Etat ougandais pour les affaires est- africaines, Shem Bageine, qui est également le président du Conseil des ministres de l'EAC. Selon M. Bageine, les négociations sur l'admission du Soudan du Sud ont conclu et une décision pourrait être prise par les dirigeants des pays membres de la Communauté en avril 2014. "Il y a des critères qui doivent être remplis avant qu'un pays ne soit admis dans la Communauté. Globalement, le Soudan du Sud remplit plusieurs de ces critères et nous allons examiner le rapport lors du Conseil des ministres, et puis le soumettre aux chefs d'Etat pour l'approbation finale", a-t-il...
(Aujourd'hui le Maroc 10/09/13)
Le 2ème séminaire régional sur la gestion portuaire qui se déroule du 9 septembre au 4 octobre réunit le Japon, le Maroc ainsi que d’autres pays africains afin de former une centaine de cadres africains à la gestion portuaire. Le Maroc et le Japon ainsi que d’autres autres pays africains ont unis leurs efforts pour organiser le séminaire régional sur la gestion portuaire. Tenu du 9 septembre au 4 octobre à l’institut de formation portuaire et chapeauté par l’Agence nationale des ports (ANP) en collaboration avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), ce deuxième séminaire régional est organisé au bénéfice de 20 cadres responsables dans des administrations, des entreprises publiques et privées du...
(Fasozine 10/09/13)
A la veille de l’ouverture du procès de William Samoei Ruto, Vice-président du Kenya, devant la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et son organisation membre au Kenya, la Kenya Human Rights Commission (KHRC), conjointement avec des organisations membres de la FIDH en Afrique rappellent que les poursuites engagées représentent avant tout une opportunité pour toute une nation de connaître la vérité sur les actes de violence perpétrés suite à l’élection présidentielle de 2007. Il s’agit également d’une opportunité pour les victimes que justice leur soit rendue par une cour indépendante. Ce processus indispensable doit permettre, selon ce communiqué de presse, de jeter les bases d’une paix durable, favoriser...

Pages