Dimanche 22 Avril 2018
(Agence Ecofin 07/03/18)
En Ouganda, la production de vanille pourrait s’élever à 100 tonnes cette année, a indiqué à Bloomberg, David Van der Walde, directeur de Aust & Hachmann Canada Ltd, l’un des plus vieux négociants de vanille du monde. Cette bonne récolte devrait résulter notamment des interventions du gouvernement dans la promotion de la qualité à travers la destruction des gousses prématurément récoltées et la mise sur pied d’une unité de police chargée de sanctionner les mauvaises pratiques. A cela s’ajoute, une meilleure gestion de la sécurité des plantations par les communautés locales qui font appel à des gardes armées dans le cadre de la lutte contre le vol de vanille, rapporte Bloomberg. D’après M. Van der Walde, si le volume escompté...
(AFP 07/03/18)
Avachi sur une chaise près de la gendarmerie d'Obo, dans l'extrême sud-est de la Centrafrique, Patrick Kidega a le regard vide: ce solide gaillard confie à l'AFP avoir été kidnappé à 15 ans en Ouganda par des miliciens de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), une des guérillas les plus sanglantes du monde. "Un soir, en Ouganda, je suis revenu à la maison après l'école et, juste en arrivant, les hommes de la LRA sont sortis de la brousse, ils ont pris tous les gens du village, mes parents étaient ligotés aussi. Ils ont emmené tout le monde en brousse, mais ils n'ont gardé que les enfants", raconte-il aujourd'hui, vêtu d'un maillot du FC Barcelone. Au total, il aura passé...
(Agence Ecofin 06/03/18)
Mara Corporation, le conglomérat fondé par le tycoon ougandais Ashish Thakkar (photo), s'apprête à lancer deux modèles de smartphones «bon marché, de bonne qualité et très performants», spécialement conçus pour répondre aux besoins des marchés africains, a rapporté l’agence Bloomberg le 1er mars. Baptisés Mara X et Mara Z, ces deux modèles de smartphones devraient être lancés au deuxième trimestre 2018. Le Mara X sera lancé dans le cadre du programme Android One de Google, qui consiste à développer des smartphones avec très peu de personnalisation de la part des fabricants au niveau logiciel. Il utilisera le dernier système d'exploitation Android, 8.0 Oreo. Avec un espace de stockage illimité de photos de haute qualité à partir de Google Photos et...
(AFP 05/03/18)
Le président ougandais Yoweri Museveni a limogé le chef controversé de la police, Kale Kayihura, ainsi que le ministre de la Sécurité, Henry Tumukunde, annonce dimanche soir un communiqué. Kale Kayihura était critiqué en raison d'une forte augmentation de la criminalité en Ouganda, notamment dans Kampala, et de la corruption au sein de la police. Il est remplacé au poste d'Inspecteur général de la police par Okoth Ochola. Le ministre de la Sécurité, Henry Tumukunde, ouvertement critique des manquements de la police et engagé dans une lutte d'influence avec Kale Kayihura, a également été limogé, ajoute le communiqué de la présidence, sans avancer de raisons à ces évictions.
(Xinhua 05/03/18)
Le président ougandais Yoweri Museveni a limogé dimanche le ministre de la Sécurité et le chef de la police au cours d'un remaniement inattendu. M. Museveni a limogé le ministre de la Sécurité, Henry Tumukunde, et l'Inspecteur général de la police, Kale Kayihura, selon un communiqué de la State House. Ces limogeages interviennent après que la presse a fait état d'une mauvaise relation de travail entre le président et les individus concernés, notamment suite à une lutte de pouvoir qui a conduit à une augmentation des meurtres et de l'insécurité dans ce pays d'Afrique de l'Est. Elly Tumwine, représentant de l'armée au Parlement, a été nommé au poste de ministre de la Sécurité. Okoth Ochola, ancien chef adjoint de la...
(AFP 05/03/18)
Sept personnes ont été tuées dans un nouveau raid des rebelles ougandais musulmans de Forces démocratiques alliées (ADF) sur un village de la région de Beni (Nord-Kivu) dans l'est de la République démocratique du Congo, ont déclaré dimanche des responsables locaux. "Des ADF ont tué sept personnes à Luna-Eringeti dans une attaque qui a eu lieu hier (samedi) à 17h30 (15h30 GMT). L'armée est intervenue pour les repousser", a déclaré à l'AFP Léon Baungatho, chef du village d'Eringeti. "Des ADF ont fait irruption et tué sept personnes à Eringeti. Six personnes ont été tuées par balles et une par arme blanche", a confirmé à l'AFP un officier congolais. "Nous sommes encore en deuil. A Eringeti, sept personnes ont été tuées...
(Xinhua 05/03/18)
Au moins sept personnes ont été tuées dimanche par les présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), sur le territoire de Béni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), selon des sources sécuritaires sur place. Selon une source sécuritaire jointe par Xinhua depuis Beni, ces assaillants présumés rebelles ADF ont tendu une embuscade sur la route d'Eringeti qui mène vers l'Ouganda, avant de tuer les victimes à bord d'un véhicule de transport civil, et kidnapper huit autres personnes qu'ils ont emmenées dans la forêt. Les rebelles ougandais sont actifs sur plusieurs routes dans le territoire de Beni où ils attaquent régulièrement des véhicules de transport civils. L'armée rd-congolaise a décidé depuis le début de la semaine dernière...
(Agence Ecofin 02/03/18)
Le gouvernement de la République d’Ouganda se montre ferme quant au sort réservé aux opérateurs de téléphonie mobile qui continueront à permettre que des cartes SIM non-identifiées communiquent sur leur réseau. Au cours d’un point de presse organisé le 27 février 2018, Frank Tumwebaze (photo), le ministre des TIC et de l’orientation nationale, a déclaré que « tous les opérateurs télécoms sont prévenus. S’'ils ne désactivent pas les cartes SIM non ou mal identifiées, ils seront pénalisés et / ou leur licence sera révoquée. Le gouvernement l’a décidé et nous l'appliquerons sans exception ». Conscient que punir en aval ne suffira pas pour faire disparaître définitivement les cartes SIM non-identifiées sur le réseau des opérateurs télécoms, le ministre a révélé...
(Agence Ecofin 02/03/18)
En Ouganda, les membres du Parlement ont rejeté la demande faite par le ministère de l’énergie d’un rallongement de 106 milliards de shillings ougandais (environ 29 millions $) du budget national consacré au secteur. Ces fonds auraient servi au paiement des producteurs d’énergie thermique dans le pays. Parmi ce montant, 45 milliards de shillings ougandais ont déjà été dépensés par les autorités sectorielles. Cette demande a cependant été rejetée par les membres du parlement. « Je pensais que nous générions assez d’énergie pour satisfaire notre demande énergétique interne. Le gouvernement demande des fonds supplémentaire pour toutes sortes de choses, sauf pour venir en aide aux habitants du nord du pays.», a affirmé le député Jacob Oulanya. Selon ce responsable, les...
(RFI 02/03/18)
Fondée en 2008, la start-up américaine Bridge International Academies a ouvert des centaines d’écoles privées à bas coût en Afrique, principalement au Kenya, mais aussi en Ouganda, au Liberia et au Nigeria. Or aujourd’hui, ces établissements sont de plus en plus controversés. Ce 1er mars, 88 organisations de la société civile du monde entier ont envoyé une lettre aux investisseurs de Bridge International Academies pour leur demander de cesser leur soutien à cette start-up américaine d'écoles à bas coût sur le continent africain fondée en 2008. Parmi les destinataires, on compte le patron de Facebook Mark Zuckerberg et le fondateur de Microsoft Bill Gates, dont les fondations sont des investisseurs directs. Mais l'on retrouve aussi des investisseurs indirects, comme la...
(APA 28/02/18)
APA - Kampala (Ouganda) - L’Ouganda va abriter le 2 mars prochain, un sommet des pays contributeurs de contingents (CCT) de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), a –t-on appris de source officielle. Le sommet qui se tiendra au Centre touristique Speke à Munyonyo, est convoqué dans le cadre des conclusions de la réunion organisée à New York en septembre 2017 par M. Museveni, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, indique un communiqué officiel. Le Sommet de New York a été convoqué pour un échange de vues sur la situation en Somalie et sur l’avenir de l’AMISOM, suite à l’adoption de la Résolution 2372 (2017) du Conseil de sécurité des Nations Unies, et le transfert progressif...
(AFP 26/02/18)
L'armée ougandaise a annoncé lundi que ses forces avaient tué vendredi à Mogadiscio trois soldats somaliens qui avaient ouvert le feu sur un convoi transportant le commandant ougandais en Somalie. L'incident, impliquant le convoi du général Paul Lokech, chef du contingent ougandais œuvrant dans le cadre de la Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom), est survenu alors que l'armée somalienne établissait des barrages routiers dans tout Mogadiscio, où deux attentats à la voiture piégée venaient d'avoir lieu. Le porte-parole de l'armée ougandaise (UPDF), le général Richard Karemire, a affirmé que les troupes somaliennes avaient ouvert le feu et que les soldats ougandais, en état de légitime défense, n'avaient fait que répliquer. "Il n'y a absolument aucune raison justifiant que...
(RFI 24/02/18)
Le 19e sommet de la communauté est-africaine s'est tenu cette semaine en Ouganda. Les présidents burundais Pierre Nkurunziza et rwandais Paul Kagame étaient absents. Par contre, le président Salva Kiir était présent. Un sommet axé plus spécifiquement sur la santé et les infrastructures. Mais parmi les autres questions à l'ordre du jour : le Burundi, dont l'Ouganda est officiellement le médiateur dans la crise et dont les avancées restent très limitées. Benjamin Mkapa, le facilitateur de la médiation burundaise, a rendu hier vendredi son rapport...
(AFP 22/02/18)
Vingt-six personnes réfugiées dans un camp en Ouganda après avoir fui les violences dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) sont mortes de diarrhée aiguë, en quatre jours courant février, a annoncé jeudi le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR). "Nous n'avons pas reçu la confirmation de cas de choléra de la part du ministère (ougandais) de la Santé. Cependant dans les environs (du camp) de Kyangwali (ouest), nos partenaires de santé ont identifié et traité 424 cas de diarrhée aiguë", a indiqué à l'AFP Duniya Aslam Khan, une porte-parole du HCR en Ouganda. "Le nombre de décès causés par diarrhée aiguë est de 26 sur la période du 15 au 18 février", a-t-elle ajouté, dans...
(Agence Ecofin 22/02/18)
La Banque mondiale se penchera en mars prochain sur la possibilité de refinancement de la centrale hydroélectrique de Bujagali en Ouganda. C’est le media Devex qui a révélé l’information obtenue d’un porte-parole de l’institution financière. L’infrastructure controversée a une capacité de 250 MW et est installée sur la rivière du Nil. Elle a été construite en 2012 avec la participation financière de la Banque mondiale ainsi que de plusieurs institutions européennes de financement du développement. Son coût de construction s’élève à 902 millions $. Le barrage électrique de Bujagali nécessite un refinancement estimé à 500 millions $ afin de permettre une baisse du tarif électrique national. En effet, depuis la mise en service de l’infrastructure, le tarif électrique national de...
(Agence Ecofin 22/02/18)
Le groupe chinois Xinlan, véhicule d’investissement à l’international du groupe Amoi, va installer une usine d’assemblage de smartphones en Ouganda. Le gouvernement lui a donné son aval à cet effet. Le 20 février 2018, Bemanya Twebaze, le directeur général de Uganda Registration Services Bureau (URSB), a déclaré qu'une délégation du groupe Xinlan est attendue dans le pays le mois prochain pour officialiser l'accord d’installation de l’usine, évalué à 10 millions de dollars US. Le projet d'installation d'une usine de smartphones en Ouganda, découle de la demande adressée en juillet 2017 au gouvernement chinois par son homologue ougandais, de fournir au pays, une solution complète de cybersécurité, incluant la capacité technique de surveiller et d'endiguer les abus sur les médias sociaux...
(Agence Ecofin 21/02/18)
L’Ouganda a mis en place avec le Royaume-Uni, un partenariat visant à accélérer l’accès universel à l’énergie, grâce au solaire. Le partenariat qui a été noué entre le Département britannique du développement international (DFID) et le Fonds d’équipement des Nations Unies en Ouganda, sera mis en œuvre par le biais de l’Association Ougandaise de l’énergie solaire (USEA). « Avec un USEA fonctionnant correctement, nous pourrons augmenter le nombre, les performances et les investissements dans les entreprises d’installations solaires domestiques. Combinée avec d’autres ...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...
(Agence Ecofin 20/02/18)
La compagnie minière Black Mountain Resources a annoncé lundi à ses actionnaires, son intention de vendre sa mine de vermiculite de Namekara, en Ouganda, pour se concentrer sur ses actifs de phosphate et de cuivre. Cela fait partie d’un plan de restructuration convenu avec son principal prêteur, Richmond Partners, dont l’exécution nécessitera l’approbation des actionnaires. Selon les termes convenus, Black Mountain cèdera sa participation dans le projet Namekara, en contrepartie d’une réduction de ses dettes d’environ 5,5 millions de dollars australiens à 600 000 dollars. La société conservera une participation de 75% dans son projet de phosphate Busumbu (assujetti à des obligations de dépenses minimales), ainsi que tous les autres actifs de minéraux «non-vermiculite», actuellement détenus par sa filiale Namekara...
(Agence Ecofin 20/02/18)
L’Ouganda en lancé ce mardi, la première opération de vente aux enchères électroniques de son café, rapporte Bloomberg. D’après Martin Maraka, directeur de programme à l'Association africaine des cafés fins (AFCA), cette démarche concernera 10 pays dont l’Australie, les USA ainsi que les nations asiatiques, européennes et africaines. Elle s'achèvera dans trois jours et sera annuelle. Pour le pays, l’enjeu est de valoriser la qualité de son arabica, qui correspond aux besoins des acteurs de l’industrie de la torréfaction de café de spécialité comme l’Américain Starbucks, premier distributeur mondial de café. « L’Ouganda n’est pas perçu comme une terre du café haut de gamme. L’enchère encouragera la qualité dans la mesure où celle-ci sera hautement rémunérée. », indique M. Maraka...

Pages