| Africatime
Dimanche 07 Février 2016
(AFP 04/02/16)
La seule candidate à l'élection présidentielle de février en Ouganda ne se fait guère d'illusions sur ses chances de rivaliser avec le président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 30 ans, dont elle dénonce les méthodes: recours à la "force" et à "l'intimidation". Les tensions sont exacerbées à l'approche de cette élection, dont le premier tour aura lieu le 18 février, et pour laquelle M. Museveni, 71 ans, sera encore le grand favori pour obtenir un nouveau mandat de cinq ans, face à sept autres candidats. Tous les candidats d'opposition se sont inquiétés de possibles violences...
(RFI 03/02/16)
Le procès devant la cour martiale du général David Sejusa s’est ouvert à Kampala. Ancien compagnon de révolution de Yoweri Museveni, il est désormais très critique avec le président, affirmant que ce dernier trahit les valeurs pour lesquelles ils se sont battus. Arrêté dimanche, à trois mois avant les élections générales, il a été emmené devant la cour mardi matin. « Depuis que j'ai été arrêté, aucune charge ne m'a été lue. C'est la première fois que je les entends. » Le général David Sejusa s'est calmement exprimé devant la cour, mardi. Les charges pesant sur lui ont été découvertes par ses avocats pendant l'audience. Cinq en tout, dont participation à des activités politiques, insubordination et conduite préjudiciable à l'ordre...
(AFP 02/02/16)
Un ancien chef du renseignement ougandais, le général David Sejusa, a été inculpé et écroué mardi par un tribunal militaire pour s'être livré à des activités politiques, en contradiction avec les règlements de l'armée, a indiqué son avocat. M. Sejusa, 61 ans, un critique virulent du président Yoweri Museveni, a plaidé non coupable des cinq chefs d'accusation, dont celui d'avoir voulu quitter l'armée sans y être autorisé. Arrêté dimanche par des soldats, il s'est présenté devant une cour martiale à...
(Jeune Afrique 02/02/16)
C'est sans la doute la campagne électorale la plus digitale de l'histoire des Grands Lacs. Depuis son lancement au début de juillet 2015 et à quelques jours de la présidentielle prévue le 18 février, les candidats se livrent une virulente bataille 2.0 sur les réseaux sociaux. Jamais une présidentielle ougandaise n’a été si 2.0. Sept candidats sur huit sont actifs sur les réseaux sociaux, principalement Twitter et Facebook, où ils relayent en temps réel leur campagne électorale sur le terrain...
(RFI 02/02/16)
A l'approche des élections générales, les tensions se font un peu plus palpables en Ouganda. Gouvernement et ONG dénoncent la formation de groupes proches de milices dans les différentes formations politiques. Mais les plus craints par la société civile sont sans doute les « empêcheurs de crimes » (crime preventers en version originale). Ce sont des civils recrutés et commandés par la police afin d'assurer la sécurité pendant les élections par manque de personnel. L'objectif avancé par les autorités est le recrutement...
(AFP 01/02/16)
Un ancien chef du renseignement et critique virulent du président ougandais Yoweri Museveni a été arrêté dimanche, alors que la tension monte en Ouganda à l'approche des élections présidentielles du 18 février. "L'ancien coordonnateur des services de renseignement David Sejusa a été arrêté," a affirmé dimanche le journal New Vision, contrôlé par l'Etat ougandais. L'arrestation de Sejusa a été "suivie d'une fouille de deux heures et demi par l'UPDF (armée ougandaise) de la maison du général", a ajouté le journal,...
(AFP 30/01/16)
Des militants ougandais ont mis en garde sur les menaces pesant sur la liberté de la presse, après la fermeture d'une radio qui avait diffusé une interview avec un candidat de l'opposition à la présidentielle du 18 février. La radio Endigyito FM a été fermée le 20 janvier, deux jours après avoir diffusé une interview avec Amama Mbabazi, ex-premier ministre qui a rejoint l'opposition. Le gouvernement a réfuté tout muselage de la presse, expliquant que la radio avait cessé d’émettre pour des impayés. Selon Robert Sempala, membre du Réseau ougandais des droits de...
(BBC 30/01/16)
Le virus Zika, qui a été relié à la naissance de milliers de bébés avec des cerveaux sous-développés au Brésil, a été découvert dans une forêt de l'Est de l'Ouganda il y a environ 70 ans.En 1947, le virus a été découvert par hasard dans la forêt, alors plaque tournante de la recherche scientifique en Afrique de l'Est, par des scientifiques ougandais, américains et européens qui travaillaient sur une autre maladie virale, la fièvre jaune. Une grande partie de la...
(Agence Ecofin 30/01/16)
L’assureur sud-africain Liberty Holdings a annoncé, dans un communiqué publie lé 29 janvier, avoir racheté une participation majoritaire dans une compagnie d'assurance en Ouganda et obtenu une licence pour opérer au Lesotho. Liberty Holdings a précisé avoir pris une participation de 51% dans East African Underwriters Ltd (EAUL), la filiale d’assurance du conglomérat ougandais Madhvani Group. L’acquisition de cette compagnie spécialisée dans l’assurance dommages va renforcer la position du groupe sud-africain en Afrique de l’Est, où il dispose déjà de...
(Agence Ecofin 28/01/16)
(Agence Ecofin) - En début d’année, le site de transfert d’argent à l’international WorldRemit et le groupe télécoms sud-africain MTN ont signé un accord de partenariat dans le segment du Mobile Money. Il porte sur l’envoi instantané d’argent depuis la plateforme électronique ou l’application web de WorldRemit, depuis n’importe quel pays, vers le téléphone mobile des utilisateurs du service MTN Money au Rwanda, en Ouganda et en Zambie. Serigne Dioum, le responsable des services financiers mobiles de MTN Group, explique...
(RFI 27/01/16)
Riek Machar, l'opposant du président sud-soudanais Salva Kiir, a rencontré lundi soir le président ougandais Museveni. Une entrevue à l'invitation de Museveni selon Machar, qui s'est déroulée très tard dans la soirée car le président ougandais est en pleine campagne électorale. Ce n'est donc que mardi qu'ils se sont exprimés sur les issues de ce rendez-vous. C'est dans l'ouest du pays où Yoweri Museveni faisait campagne que Riek Machar a rencontré le président ougandais.
(AFP 26/01/16)
L'Ouganda a marqué mardi, "jour de la libération", le 30e anniversaire de l'arrivée au pouvoir de Yoweri Museveni qui briguera le 18 février un nouveau mandat présidentiel pour une quatrième décennie à la tête de l'Etat. Le "jour de la libération" célèbre la prise de Kampala, le 26 janvier 1986, par les troupes du Mouvement de résistance nationale (NRM), rébellion dirigée par M. Museveni, et le renversement du régime de Tito Okello. Celui-ci avait chassé du pouvoir six mois plus...
(Xinhua 26/01/16)
Le ministère de la Santé de l'Ouganda a commencé samedi une campagne de vaccination de trois jours contre la polio, pour 4,7 millions d'enfants dans les districts à haut risque dans le pays. La campagne, selon le porte-parole du ministère Rukia Nakamate, est destiné à arrêter la propagation potentielle du virus à partir des pays voisins. M. Nakamate a déclaré à Xinhua par téléphone que la campagne, appuyée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations...
(Forum des As 26/01/16)
Ce groupe violent et insaisissable a terrorisé toute une région d’Afrique. La première audience majeure d’un dirigeant de l’Armée de résistance du seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA) devant la Cour pénale internationale (CPI) constitue une étape clé dans l’obligation de rendre compte des crimes graves commis dans le nord de l’Ouganda, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. La confirmation des charges retenues contre Dominic Ongwen, enfant-soldat devenu haut-commandant de la LRA, s’est ouvert depuis le 21 janvier 2016 à La...
(Jeune Afrique 25/01/16)
À quelques semaines du scrutin présidentiel prévu le 18 février, le climat politique se tend en Ouganda. L'affaire Christopher Aine, disparu depuis le 17 décembre (la date elle-même est discutée), s'est transformée en un thriller politico-judiciaire qui embarrasse les autorités. Qui est Christopher Aine ? Christopher Aine est le chef de la sécurité de l’ex-Premier ministre et candidat à la présidentielle Amama Mbabazi. C’est un ancien des forces spéciales ougandaises âgé de 33 ans, dont le nom n’est pas inconnu...
(RFI 25/01/16)
Pendant des années, Dominic Ongwen était l'un des principaux responsables de la LRA et a commis avec le groupe rebelle ougandais des atrocités contre des civils dans son pays, mais aussi au Soudan, en République démocratique du Congo et en Centrafrique. Ce lundi se poursuit l'audience de confirmation des charges qui a commencé jeudi dernier. L’objectif pour le procureur de la Cour pénale internationale : convaincre les juges d'organiser un procès. L'audience de confirmation des charges dure cinq jours en...
(RFI 23/01/16)
Avec 5% de croissance par an et une relative stabilité politique, l'Ouganda est l'un des pays est-africains les plus en forme du moment, même si la population reste majoritairement parmi les plus pauvres du continent. L'annonce de la découverte de réserves en quantité de pétrole a logiquement fait naître des espoirs importants. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres, et de nombreux problèmes se posent encore, comme les conséquences sociales et environnementales d'un tel projet.
(Jeune Afrique 23/01/16)
L'ONG britannique Global Witness a appelé jeudi les autorités congolaises et ougandaises à « empêcher » toute activité pétrolière aux abords du parc des Virunga en RDC et en Ouganda. Dans un appel, signé par une soixantaine d’autres organisations congolaises ou internationales, comme l’ONG environnementaliste Greenpeace, et publié jeudi 21 janvier, Global Witness enjoint l’Unesco et les gouvernements de Kampala et Kinshasa à « conclure un accord visant à empêcher toute exploration et extraction pétrolières ou activités connexes dans la région des Virunga prise au sens large ».
(Afrique Actualité 23/01/16)
Les régions de l'est et du sud-est de la République Centrafricaine restent toujours en proie à l'insécurité instaurée par les rebelles ougandais de la LRA. Jeudi, vers 16 h, des hommes armés ont investi l'église catholique Saint-André de Bakouma où ils ont tout pillé. Selon des sources locales, les rebelles ougandais ont enlevé deux personnes et ont torturé à mort également une religieuse avant de s'en aller. Pour l'instant ajoutent les mêmes sources : « toutes les activités sont paralysées...
(AFP 22/01/16)
Les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU, accueillis au Burundi par une nuit de violences à Bujumbura, vont tenter vendredi, de convaincre son président Pierre Nkurunziza d'autoriser le déploiement d'une force africaine auquel il s'oppose fermement et de reprendre les discussions avec ses opposants. Une rencontre avec le chef de l'Etat est prévue en début d'après-midi à Gitega, à une centaine de km à l'est de Bujumbura. Les 15 diplomates ont rencontré dans la matinée à Bujumbura...

Pages