Jeudi 21 Septembre 2017
(AFP 21/09/17)
La police ougandaise a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des centaines d'étudiants qui manifestaient malgré l'interdiction jeudi à Kampala contre la possible suppression de la limite d'âge pour être élu président qui permettrait à Yoweri Museveni, actuel chef de l'Etat, de se représenter en 2021. Des centaines d'étudiants de l'université Makerere, la plus grande du pays, ont ignoré l'interdiction de manifester de la police mercredi et protesté aux cris de "K'ogikwatako!" ("Ne la touchez pas!", en luganda...
(AFP 21/09/17)
La police ougandaise a interdit une manifestation prévue jeudi, au moment où le parti au pouvoir s'apprête à déposer un amendement constitutionnel sur la limite d'âge pour être élu président, considéré par l'opposition comme une tentative de faire élire le président Yoweri Museveni pour un sixième mandat. Cet amendement qui devrait être déposé jeudi au Parlement modifie une clause de la Constitution selon laquelle le président doit avoir entre 35 et 75 ans. M. Museveni, au pouvoir depuis 1986, a indiqué qu'il avait 73 ans, ce qui lui interdit de se présenter en 2021 pour un sixième mandat consécutif.
(RFI 21/09/17)
En Ouganda, la pression monte alors que le projet de réforme de la Constitution devrait être déposé jeudi 21 septembre devant le Parlement. Il est question de supprimer la limite d'âge des candidats à la présidentielle. En l'état actuel, Museveni, au pouvoir depuis 1986, n'est pas autorisé à se représenter en 2021. Mais la Constitution a déjà été modifiée en 2005 afin de supprimer la limite des deux mandats. Désormais, c'est la limite d'âge qui est visée. Une opposition tente...
(Agence Ecofin 20/09/17)
Selon Joseph Hirya, le directeur de l’Audit, service sous tutelle du ministère des finances ougandais, le gouvernement doit une enveloppe d’au moins 1 milliard de dollars aux compagnies pétrolières. En effet, dans le processus de signature des contrats de partage de production, les compagnies internationales sont tenues de verser auprès du Trésor, certains fonds qu’elles reprendront une fois la production du pétrole commencée. Pour rappel, le développement des champs démarre en 2020. Le responsable a indiqué...
(AFP 19/09/17)
Deux personnes ont été tuées lundi dans des combats entre soldats congolais et rebelles ougandais musulmans des Forces démocratiques alliées (ADF), près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, selon un bilan dressé mardi par l'armée. Une position des Forces armées de la RDC (FARDC) sur une route qui conduit vers la frontière avec l'Ouganda "a été attaquée par des ADF lundi tard dans la soirée", a déclaré à l'AFP le capitaine Mak Hazukay, l'un des porte-parole de l'armée congolaise dans la région de Beni, dans le Nord-Kivu. "Le bilan est de deux civils tués...
(Agence Ecofin 19/09/17)
En Ouganda, les processus d’octroi de licences administratives font perdre quelque 200 millions de $ aux investisseurs locaux chaque année. Ces derniers considèrent que cette situation constitue l’un des freins majeurs à la compétitivité du pays. Dans bien des cas, ces opérateurs économiques s’acquittent par deux fois de certaines licences. Une première fois auprès du gouvernement central et une seconde fois auprès des administrations locales. Pour ces dernières, ces licences sont une source de revenus non-négligeable. « Le coût annuel...
(AFP 18/09/17)
Deux travailleurs médicaux ougandais ont été pris en flagrant délit de corruption par une patiente pas comme les autres, la ministre ougandaise de la Santé, à qui ils ont fait payer des services normalement gratuits, a annoncé cette dernière samedi à l'AFP. La ministre ougandaise de la Santé, Sarah Opendi, portait un voile sur le visage quand elle est arrivée vendredi en boda-boda (moto-taxi) à l'hôpital de Naguru, dans la capitale Kampala, afin de ne pas être reconnue. "J'avais reçu de nombreuses plaintes sur le personnel de l'hôpital qui extorque de l'argent aux patients", a raconté Mme Opendi.
(RFI 18/09/17)
Selon Transparency International, l'Ouganda est l'un des pays les plus corrompus au monde. L'Ouganda est classé 151 sur 176. Parmi les domaines les plus touchés le secteur de la santé. En 2012, un rapport Ougandais estimait que les services de santé du pays étaient les plus corrompus d'Afrique de l'Est. Une corruption qui sévit toujours et qui fait l'objet de nombreuses plaintes. Face à ce constat, la ministre de la Santé a décidé de marquer les esprits. Elle a piégé le personnel...
(AFP 16/09/17)
Une série de meurtres de femmes, aussi mystérieux que macabres, perpétrés depuis quelques mois dans le sud de l'Ouganda suscite l'effroi des habitants, qui organisent des patrouilles citoyennes, alors que les autorités réfutent l'hypothèse d'un tueur en série. "Nous n'arrêtons pas de trouver des corps. C'était une fois par mois, puis une fois toutes les deux ou trois semaines et enfin chaque semaine", constate Rose Nakasinge, une agricultrice d'âge mûr. "Il fallait qu'on fasse quelque chose". Depuis mai, les corps...
(RFI 16/09/17)
Le succès incontestable du transfert d'argent par mobile fait de l'Ouganda un des pays leaders dans la région. Parallèlement, l'irruption d'autres monnaies virtuelles, basées sur la technologie Blockchain, comme le Bitcoin, suscite des inquiétudes mais aussi des espoirs. Derrière une petite guérite aux couleurs des principaux opérateurs téléphoniques, Patrick s'affaire à recharger le compte d'une de ses clientes. Sauf qu'il ne s'agit pas là de crédit internet ou téléphone, mais bien d'argent placé sur un compte qu'elle a ouvert chez l'opérateur.
(Xinhua 15/09/17)
L'Ouganda a délivré jeudi un permis d'exploration pétrolière à une compagnie australienne, Armour Energy Limited (AEL), afin de tenter d'accroître les ressources du pays, qui sont actuellement de 6,5 milliards de barils de pétrole. Irene Muloni, ministre ougandaise de l'Energie et du Développement minier, a déclaré lors de la cérémonie de signature que les négociations avaient été longues en raison de la baisse des prix du pétrole. "Nous apprécions donc les efforts et l'engagement d'Armour Energy Ltd, qui a coopéré avec nous tout au long du processus, manifestant...
(RFI 15/09/17)
En Ouganda, « kwepena » (« esquiver ») est un jeu auquel s’adonnent les enfants dans les quartiers. Il s’agit d’une sorte de balle au prisonnier. Deux équipes s’affrontent. Le but est de toucher son adversaire avec la balle pour l’éliminer. Le dernier à ne pas avoir été touché a gagné. Un groupe de jeunes ougandais a fait le pari fou de porter ce jeu traditionnel « kwepena » ou « katy kati » en discipline olympique. Ils y travaillent...
(Agence Ecofin 14/09/17)
L’Ouganda lèvera environ 2,5 milliards $ d’ici à 2026 pour l’expansion de son réseau électrique, selon l’Autorité nationale de régulation de l’électricité. Ce développement du secteur énergétique du pays entre dans le cadre du plan national de développement socio-économique Vision 2040, élaboré par le pays. « Nous savons qu’un système électrique étendu et fiable est un prérequis fondamental pour la croissance économique alors que le développement des infrastructures et du secteur des hydrocarbures est destiné à supporter la croissance de l’Ouganda...
(Le Monde 11/09/17)
A l’ouest du pays, des parcelles entières font l’objet de convoitises, aiguisées par les futurs travaux d’infrastructures des pétroliers français et chinois. Le chemin discret s’enfonce au milieu des champs de maïs pour déboucher dans une petite clairière où quelques cabanes sont encore visibles. C’est dans ce camp de fortune que pendant plus de deux ans et demi, les 205 familles, soit plus de mille personnes, du petit village de Rwamutunga ont tenu bon, après leur expulsion.
(RFI 09/09/17)
Le chef culturel de l'ethnie Nande dans le territoire de Beni en RDC, Abdulrazak Kalemire, est actuellement en prison en Ouganda. Il a été arrêté le 22 août à la frontière congo-ougandaise à Mpondwe. La police affirme avoir arrêté Abdulrazak Kalemire pour être entré sur le territoire ougandais par un point de passage non identifié. Il est aujourd'hui détenu dans la prison de Nalufenya. Il est soupçonné d'avoir planifié une « sorte d'insurrection », précisent les forces de l'ordre ougandaises. Abdulrazak Kalemire est un chef local...
(Le Monde 08/09/17)
Vingt et un corps de femmes ont été découverts à la périphérie de Kampala et à Entebbe. Sur le terrain, la police patauge. Depuis un peu plus de trois mois, l’Ouganda se passionne pour une série de meurtres de femmes qui prend désormais une tournure politique. Selon le ministre de l’intérieur, qui s’est exprimé jeudi 7 septembre devant le Parlement, un des suspects officiellement inculpé serait lié aux Illuminati, une secte sataniste. Les 29 et 30 mai...
(RFI 06/09/17)
En Ouganda, la tentative d’amendement de la Constitution concernant le foncier est au cœur des préoccupations. Le gouvernement ougandais tente de modifier la Constitution afin d’accélérer les procédures d’achats de terres nécessaires pour sa politique de grands travaux. Mais des violences dans certaines régions ont déjà éclaté car des procédures d’expulsion ont déjà eu lieu. L’amendement est pour l’instant bloqué par les députés. Pour tenter de convaincre le pays du bienfait de cette...
(RFI 26/08/17)
Une grève des juges a débuté ce vendredi 25 août en Ouganda. Les juges avaient prévenus en juillet les autorités de leur mécontentement : problèmes de budgets, d'équipement, de prise en charge de leur sécurité. Ne se sentant pas entendus, ils ont commencé une grève illimitée. Le mouvement est mené par l'association des officiers judiciaires ougandais. Godfrey Kaweesa en est le président. Il dénonce un faible budget alloué à la justice moins d'1% du budget national. Il aimerait voir les salaires des magistrats réévalués. Mais pas uniquement.
(AFP 25/08/17)
La condamnation pour terrorisme cette semaine en Ouganda de membres d'une secte musulmane a allongé la liste des affaires visant des musulmans du pays, signe selon les intéressés et certains observateurs d'un acharnement depuis un double attentat islamiste à Kampala en 2010. La justice semblait dans un premier temps avoir blanchi 14 membres de la secte musulmane ultraconservatrice Tabligh, qui ne s'estime plus liée au plus large mouvement Tablighi Jamaat: lundi, la Haute Cour de Kampala les a acquittés de meurtres et tentatives de meurtre sur des dirigeants de deux groupes musulmans rivaux. Mais dans la même affaire...
(Xinhua 25/08/17)
Mariam Nabatanzi Babirye vit dans un complexe résidentiel rassemblant cinq maisons. On pourrait le prendre pour une école avec tous les enfants qui y jouent. Cette mère célibataire de 37 ans, qui a donné naissance à 38 enfants, est une personnalité réputée de la petite ville de Kasawo dans le district de Kayunga dans le centre de l'Ouganda. Également connue sous le nom de Nalongo Muzaala Bana ("mère jumelle qui produit des quadruplés"), Babirye a principalement accouché de jumeaux, de...

Pages