| Africatime
Jeudi 27 Novembre 2014
(Xinhua 27/11/14)
La Banque mondiale a déclaré lundi que les industries créatives et la renaissance culturelle en Afrique pourraient contribuer à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté. La directrice au Kenya de la Banque mondiale, Diarietou Gaye, a déclaré lors d'un forum culturel à Nairobi que le potentiel des secteurs est immense mais reste en grande partie inexploité. "L'Afrique doit être en accord avec le monde moderne en se montrant plus innovante dans la façon de vendre sa culture en adoptant de nouvelles technologies", a déclaré Mme Gaye pendant la Conférence nationale des acteurs du secteur sur le développement des industries culturelles et des arts. L'événement de deux jours a réuni plus de...
(Agence Ecofin 27/11/14)
Le site de commerce en ligne panafricain Jumia a annoncé, le 25 novembre, avoir levé 120 millions d’euros, dont 108,3 millions auprès de sa maison-mère Africa Internet Group (AIG). Cette dernière est une coentreprise entre l'incubateur allemand de start-up Rocket Internet, le groupe sud-africain de télécoms MTN, et le conglomérat latino-américain Millicom. Les 11,7 millions restants ont été levés auprès de la holding BGN Brillant Services GmbH. La société qui édite Jumia avait déjà levé 19 millions d’euros en mars 2013 auprès de Summit Partners et 26 millions de dollars en juin 2013 auprès de l’entreprise de télécommunications Millicom. Jumia...
(AFP 26/11/14)
Le président ougandais, Yoweri Museveni, a fustigé les personnes chargées de la promotion du tourisme dans le pays, et leur a donné une leçon de marketing: l'Ouganda devrait être vendu comme "une meilleure destination" que l'Espagne. Dans une tribune publiée mercredi dans le quotidien New Vision, M. Museveni, au pouvoir depuis près de trente ans, estime que le nom d'"Office de répression du tourisme" irait mieux à l'Office de promotion du tourisme du pays. "Le plus grand problème du tourisme, c'est sa promotion...
(Agence Ecofin 26/11/14)
La société allemande de gestion de bourse Deutsche Börse AG a débuté depuis le 24 novembre 2014, la diffusion des indices des placements à revenus fixes et les données sur les obligations souveraines émises dans les pays africains, suivies et mises à jour par Concerto African Bond Indices. L'initiative allemande s'appuie sur une série de facteurs, le premier étant la forte croissance que connait l'Afrique et qui pousse ses pays à emprunter surtout localement, afin de réduire les expositions aux...
(Jeune Afrique 26/11/14)
Les pays d'Afrique subsaharienne ont bénéficié de l'accroissement des liens commerciaux avec la Chine. Selon l'agence de notation Moody's, ils se retrouvent par conséquent plus exposés au ralentissement de la croissance chinoise. Le renforcement des liens entre la Chine et l'Afrique subsaharienne n'est pas sans risques pour les économies du sous-continent. C'est en substance ce que vient rappeler l'agence de notation Moody's dans une note publiée ce mardi 25 novembre. Si la relation entre l'empire du Milieu et les pays subsahariens fait l'objet d'une attention soutenue de la part des bailleurs de fonds, des ONG et des médias internationaux, celle-ci s'est le plus souvent concentrée...
(Les Afriques 25/11/14)
Le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique sera organisé les 15 et 16 décembre. Une grand-messe qui regroupera les décideurs politiques et les spécialistes de la sécurité en Afrique. La capitale sénégalaise Dakar accueillera en décembre prochain un forum consacré à la paix et à la sécurité en Afrique. Pour le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, la rencontre sera un moment de réflexions approfondies destinée à aider les décideurs à faire face aux crises multiformes. «Le forum...
(AFP 24/11/14)
La police ougandaise a arrêté une employée de maison pour tentative de meurtre, après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo la montrant tabasser un bébé d'un an et demi, ont rapporté lundi les médias locaux. Les parents, qui suspectaient un comportement anormal, avaient installé des caméras de surveillance dans leur maison. En rentrant du travail, ils ont découvert avec horreur les images: leur employée faisant tomber leur enfant, avant de la frapper au visage, au ventre, de se...
(Financial Afrik 24/11/14)
Organisé du 19 au 22 novembre à Malabo (Guinée Equatoriale), le sommet Afrique/Turquie a permis de tracer un nouveau jalon dans le partenariat entre les parties. Ces assises ont permis au chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, président en exercice de l’Union Africaine (UA), de dévoiler les énormes potentialités économiques du continent, avec de nombreux secteurs porteurs de croissance. Le président de l’UA a affirmé que « l’Afrique offre, aujourd’hui, de grandes opportunités au regard des énormes potentialités naturelles accompagnées par l’adoption de nouveaux codes d’investissement de nature à améliorer le climat des affaires. Tout cela allié à un objectif de plus de 5% de taux...
(Le Point 22/11/14)
Pour avoir excisé ou aidé à exciser des filles, dans l'Est du pays, cinq Ougandais viennent d'être condamnés à quatre ans de prison ferme. Nul n'est censé ignorer la loi. Nos cinq condamnés auraient dû savoir que l'excision est interdite en Ouganda depuis 2010. Cette pratique consiste en l'ablation totale ou partielle des organes génitaux externes féminins (clitoris, petites et grandes lèvres). Arrêtés dans le district de Kapchorwa la semaine dernière, ils avaient tous plaidé coupables. La pratique "s'estompe" Participer de près ou de loin à ces mutilations est même punissable par la loi dans ce pays d'Afrique de l'Est. Comme est punissable de discriminer une femme qui n'a pas été excisée. Des dizaines d'arrestations ont été pratiquées depuis l'entrée en vigueur de la loi. Mais elles ont donné lieu à peu de poursuites. Selon le porte-parole de la police Fred Enanga, la pratique "s'estompe" dans certaines régions, mais pas encore à Kapchorwa, où, considéré comme "une tradition", elle est encore largement pratiquée.
(Agence Ecofin 22/11/14)
La consommation de produits pétroliers connaît un accroissement annuel de 5% en Afrique et devra induire, sous la pression de la démographie galopante du continent, une augmentation de 70 % de la demande à l’horizon 2025, d’après l’expert gabonais Pierre Reteno-N'Diaye, rapporte l’AFP.« L'Afrique connaît une forte croissance de consommation des produits pétroliers de l'ordre de 5% l'an », a affirmé Pierre Reteno-N'Diaye, président de l'Association des raffineurs africains (ARA) qui a tenu, à Abidjan en Côte d’Ivoire, une rencontre internationale sur le secteur, selon l’AFP. Cette croissance conduira à « une hausse de 70% de la demande qui s'élèvera...
(AFP 21/11/14)
Cinq hommes et femmes ont été condamnés à quatre ans de prison en Ouganda pour avoir excisé ou aidé à exciser des filles dans l'est du pays, une décision de justice rare mais signe de la volonté des autorités d'éradiquer une pratique parfois mortelle. Les cinq condamnés avaient été arrêtés dans le district de Kapchorwa la semaine dernière, a précisé le quotidien Daily monitor vendredi. Tous avaient plaidé coupables. L'excision, qui consiste en l'ablation totale ou partielle des organes génitaux externes féminins (clitoris, petites et grandes lèvres), est interdite en Ouganda depuis 2010.
(Jeune Afrique 21/11/14)
L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse de 1 100 milliards de dollars de son PIB annuel à l'horizon 2019. Une aubaine. "Même s'il est trop tôt pour baptiser la récente croissance africaine de 'miraculeuse', de l'avis de beaucoup, le continent, et en particulier l'Afrique sub-saharienne, en est là où l'Asie du sud-est était il y a 30 ans...
(Le Point 21/11/14)
Pour avoir excisé ou aidé à exciser des filles, dans l'Est du pays, cinq Ougandais viennent d'être condamnés à quatre ans de prison ferme. Nul n'est censé ignorer la loi. Nos cinq condamnés auraient dû savoir que l'excision est interdite en Ouganda depuis 2010. Cette pratique consiste en l'ablation totale ou partielle des organes génitaux externes féminins (clitoris, petites et grandes lèvres). Arrêtés dans le district de Kapchorwa la semaine dernière, ils avaient tous plaidé coupables. La pratique "s'estompe" Participer...
(AFP 20/11/14)
Le plus haut responsable de la protection de la faune en Ouganda a été suspendu jeudi, après la disparition d'un stock d'ivoire valant plus d'un million de dollars de chambres fortes appartenant au gouvernement, selon des médias officiels. La suspension du directeur exécutif de l'Uganda Wildlife Authority (UWA, agence de protection de la faune et de la flore), Andrew Seguya, fait suite à celle de cinq autres responsables plus tôt cette semaine, a indiqué le quotidien gouvernemental New Vision. Une...
(RFI 20/11/14)
Simple, pas chère et efficace, c’est ainsi qu’est présentée la nouvelle contraception bientôt disponible dans plusieurs dizaines de pays défavorisés. Vendue à un dollar, elle se présente sous la forme d’une injection à usage unique et son action contraceptive se prolonge sur une période de 13 semaines. Cette nouvelle forme de contraceptif devrait convenir aux femmes qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre une pilule chaque jour. A toutes celles aussi qui en ont assez de trembler chaque mois parce qu’elles sont un brin oublieuses… Présenté dans une miniseringue à usage unique...
(Agence Ecofin 19/11/14)
300 notaires d’Afrique ont tenu la semaine passée leur 26ème congrès à Fès, au Maroc, sous le thème : « La maitrise du foncier en Afrique: enjeu du développement socio-économique », sous l’égide de la Commission des affaires africaines (CAAF) près de l'Union internationale du notariat. Pour les notaires, l’Afrique doit développer une nouvelle politique foncière plus participative et assurer un droit à la propriété inaliénable pour chaque citoyen. Ils appellent à la mise en place d’une bonne gouvernance «...
(AFP 18/11/14)
L'autorité de protection de la faune et de la flore ougandaise a suspendu cinq hauts responsables après le vol, dans ses propres stocks sécurisés, de plus d'une tonne d'ivoire, a annoncé son chef mardi. "Nous avons suspendu cinq responsables pour permettre une enquête", a indiqué le patron de l'Uganda Wildlife Authority (UWA), Raymond Engena, à l'AFP. L'aide d'Interpol a été sollicitée dans cette enquête sur la disparition de la précieuse marchandise, estimée à 1,1 million de dollars (800.000 euros) et dérobées sous le nez des autorités, a-t-il ajouté. Parmi les cinq personnes suspendues figurent le chef des...
(AFP 18/11/14)
Le recul des naissances pourrait contribuer au cours des prochaines décennies à un "miracle économique" en Afrique sub-saharienne, selon le rapport annuel du Fond des Nations unies pour la population (UNFPA) publié mardi. Selon ce rapport, 59 pays au total, presque tous situés en Afrique, pourraient bénéficier d'"un dividende démographique" lorsque la population en âge de travailler dépassera en nombre le reste de la population, en raison de la baisse de la fertilité. "Le +miracle économique+ vécu par les économies...
(AFP 17/11/14)
Plus d'une tonne de défenses d'éléphants qui avaient été confisquées par le gouvernement ougandais, et d'une valeur estimée à plus d'un million de dollars, a été dérobée, ont affirmé des médias locaux lundi. Le président Yoweri Museveni a ordonné une enquête sur ce vol perpétré dans les coffres de l'autorité de gestion de la flore et de la faune ougandaise (Uganda Wildlife Authority/UWA), dont des membres sont soupçonnés de complicité avec les trafiquants, précise le quotidien pro-gouvernemental New Vision. "Nous avons commencé l'enquête préliminaire", a affirmé Ali Munira, de l'organisme de lutte...
(Jeune Afrique 17/11/14)
Les entreprises du continent sont de plus en plus nombreuses à imaginer se lancer à Londres, à Sydney ou à Toronto. Les places locales peuvent y voir une concurrence... ou des occasions de partenariats bénéfiques. Le 22 octobre, le monde des affaires marocain était à Londres. Mostafa Terrab, président du groupe OCP, Said Ibrahimi, patron de Casablanca Finance City Authority, Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, Mohamed Boussaid, ministre de l'Économie et des Finances, ou encore Amina...

Pages