| Africatime
Vendredi 04 Septembre 2015
(AFP 04/09/15)
"L'Ouganda est à la croisée des chemins" et risque "le chaos" si l'organisation des élections de 2016 n'est pas revue pour les rendre incontestables, estime Kizza Besigye qui affrontera pour la 4e fois à la présidentielle de l'an prochain l'inamovible président Yoweri Museveni. Battu en 2001, 2006 et 2011, Kizza Besigye, incarnation de l'opposition au chef de l’État, avait dit qu'il ne se représenterait pas, jugeant impossibles des élections libres et équitables en Ouganda. Mais mercredi, son parti, le Forum pour le Changement démocratique (FDC), l'a préféré à son concurrent l'ex-général Mugisha Muntu, pour porter ses couleurs l'an prochain et affronter à nouveau M. Museveni. A 71 ans, celui-ci a été désigné candidat par son...
(Congo Independant 04/09/15)
Des observateurs ont salué l’ouverture, mercredi 02 septembre, du procès le procureur près la Cour pénale internationale contre Bosco Ntaganda que l’on ne présente plus. Des voix commencent néanmoins à s’élever pour relever que "Bosco" n’était qu’un "exécutant zélé". Ses "mandants" continuent à parader et à humer l’air frais non seulement au Congo démocratique de "Joseph Kabila" mais aussi en Ouganda de Yoweri Museveni et au Rwanda de Paul Kagame. On oublie trop souvent qu’au commencement était l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaire). L’AFDL est le point de départ du très nébuleux phénomène "force d’autodéfense populaire", "mai mai" et autres "bandes armées". L’AFDL est également l’initiatrice du phénomène enfant-soldat dit "Kadogo". Dans un communiqué daté du...
(RFI 03/09/15)
Les shebabs ont revendiqué l'attaque meurtrière perpétrée mardi dans le sud de la Somalie, au cours de laquelle au moins une cinquantaine de soldats ougandais de la force de l'Union africaine ont été tués. Les jihadistes somaliens sont même parvenus à occuper un temps la base Amisom de Janale dans le sud du pays. En juin dernier, le contingent burundais de l'Amisom avait essuyé des pertes similaires face aux shebabs. Le bilan déjà très lourd pour l'Amisom pourrait s'avérer bien...
(AFP 02/09/15)
Au moins 50 soldats ougandais de la Force de l'Union africaine (Amisom) auraient été tués lors de l'attaque mardi de leur base du sud de la Somalie par les islamistes shebab, selon des militaires occidentaux incorporés à l'Amisom. "Les estimations sont qu'au moins 50 militaires de l'Amisom ont été tués", dans l'attaque de la base de Jalane, dont les shebab se sont un temps rendus maîtres, indique une note rédigée à l'intention de diplomates et consultée par l'AFP mercredi. Au total "une centaine de soldats de l'Amisom manquent à l'appel, ce qui ne veut pas dire qu'ils sont morts", poursuit...
(AFP 01/09/15)
Les parlementaires ougandais ont entamé mardi l'examen d'un projet de loi donnant aux autorités de très larges pouvoirs de contrôle sur les ONG et dont les défenseurs des droits de l'homme craignent qu'il permette au gouvernement d'"étouffer" toute critique. Selon des associations ougandaises, cette législation, si elle était adoptée en l'état, accorderait au gouvernement des pouvoirs sans précédents, lui permettant notamment de faire fermer les ONG et d'emprisonner leurs membres. L'avocat et militant Nicholas Opiyo, de l'ONG Chapter Four de défense des libertés civiles, a dénoncé une "loi liberticide qui restreindra l'espace civique". Les groupes de défense de la cause homosexuelle...
(Autre média 01/09/15)
L'Ouganda et les Etats-Unis sont plus enclins à la guerre que les autres pays, selon le classement Global Peace Index. La France figure également parmi les neuf pays le plus guerriers du monde. L'Ouganda, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Estonie et la France font partie des neuf pays les plus guerriers du monde, selon le Global Peace Index, rapporte le quotidien britannique The Independent. Les pays les plus pacifiques sont l'Islande, le Danemark et l'Autriche. Cet indice a été créé par...
(Autre média 31/08/15)
Dès que British Airways a annoncé suspendre ses vols vers l’Ouganda (Kampala et Entebbe), d’autres compagnies en profitent pour se renforcer. C’est surtout le cas de Brussels Airlines qui va ajouter une fréquence sur Entebbe durant les fêtes de fin d’année. British Airways avait indiqué que ses vols vers l’Ouganda n’étaient pas viables commercialement. Brussels Airlines : des vols supplémentaires durant les fêtes de fin d’année...
(La Gazette des Comores 31/08/15)
A partir de demain, la présélection - expatriés et éléments locaux - se retrouvera à Mitsamiouli pour le regroupement national dans le cadre de la préparation des tours préliminaires de la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Mais un problème de finances pourrait constituer un obstacle pour la concrétisation d’une victoire. Lors d’une conférence de presse tenue le week-end dernier à Moroni, Tourqui Salim, le président de la fédération de football des Comores (Ffc), a annoncé l’arrivée de l’Ouganda et...
(Le Magazine du Manager 29/08/15)
La campagne caféière 2014/2015 en Ouganda a été très productive, permettant au pays de devenir le premier exportateur de café en Afrique. Sur la base des statistiques fournies par l’Organisation internationale du café (OIC), l’Ouganda a ravi la vedette à l’Ethiopie en devenant le septième exportateur mondial de café. Près de 2,24 millions de sacs de 60 kg ont été exportés par l’Ouganda durant la période 2014/2015, détrônant ainsi l’Ethiopie de son statut de premier exportateur de café sur le Continent. Pour consolider ses acquis, l’Ouganda a reçu une subvention de 1,3 milliard de dollars de l’Initiative « Feed the Future » (Nourrir le futur) de l’USAID.
(Agence Ecofin 28/08/15)
Et le leader africain du café n’est plus l’Ethiopie. Le second pays le plus peuplé du continent a cédé sa couronne à l’Ouganda au terme d’une campagne 2014/2015 qui a vu ce dernier produire environ 2,24 millions de sacs (1 sac = 60 kg). Selon les analystes, le règne de Kampala semble parti pour durer vu que le pays vient de bénéficier d’une subvention de 1,3 milliard de shillings (850 000 $) dans le cadre de l’initiative «Feed the future»,...
(Autre média 27/08/15)
Les écoles Ougandaises abandonnent progressivement leurs traditionnels feux de cuisson à trois pierres, polluants et toxiques, au profit de l’adoption de foyers améliorés, réduisant ainsi les dépenses en combustibles consommés et la détérioration du couvert forestier du pays.Les recherches effectuées pour trouver des solutions alternatives aux foyers de cuisson utilisés dans les écoles Ougandaises sont restées sans résultats probants durant plusieurs décennies. La plupart des institutions utilisaient des méthodes de cuisson rudimentaires, consommant des quantités excessives de bois de chauffage et entraînant de ce fait une déforestation et une dégradation de l’environnement accélérée.
(Agence Ecofin 26/08/15)
Les travaux de la centrale hydroélectrique de Muzizi en Ouganda pourront bientôt démarrer grâce au concours de la KfW et de l’Agence française de développement (AFD). Ces derniers ont en effet passé avec l’Ouganda, un accord pour le financement de l’infrastructure dont le coût s’élève à 70 millions d’euros. La KfW apportera 4 millions € et l’ADF 45 millions €. Les 21 millions € restants, seront levés par le gouvernement ougandais par le biais de l’Energy Fund. D’une capacité de...
(La Croix 25/08/15)
Le Conseil interreligieux d’Ouganda (IRCU) a décidé de ne plus accepter les dons d’hommes politiques destinés aux églises ou aux mosquées. Une mesure pour éviter la corruption des électeurs, à quelques mois des élections présidentielles et législatives.Alors que l’Ouganda entre dans une période de pré-campagne électorale, le secrétaire général du Conseil interreligieux, Joshua Kitakule, a demandé à tous les chefs religieux des différentes confessions du pays, de suspendre les activités de collecte de fonds dans les lieux de culte. Églises et mosquées vivent en effet principalement de dons réguliers des fidèles, mais aussi grâce aux contributions durant les...
(LibreAfrique 24/08/15)
Les cycles électoraux en Ouganda peuvent avoir tendance à compromettre la stabilité macro-économique.Plusieurs rapports économiques soulignent un risque imminent pour la stabilité macro-économique, lié à l’élection de 2016. C’est ce que contient, en partie, la déclaration de politique monétaire de juillet (MPS), lorsque la Banque Centrale d’Ouganda a augmenté de 1,5 % son taux directeur, pour la troisième fois cette année, pour atteindre le taux de 14,5%, lequel est supérieur à l’augmentation antérieure de 1% en juin et celle de 1% datant d’avril. Notons qu’avant cela, le taux de la banque centrale avait été maintenu à 11% depuis juin 2014. Cela illustre...
(APA 22/08/15)
L’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA) a demandé aux politiciens kenyans de s’abstenir d’entretenir une guerre économique avec l’Ouganda, avertissant que cela affecterait négativement l’intégration entre leurs deux pays. Les députés de l’EALA ont réagi vendredi à la polémique notée au Kenya à propos d’un accord bilatéral signé la semaine dernière autorisant l’Ouganda à exporter du sucre vers le marché kényan. La polémique entretenue par l’opposition kényane au sujet de cette affaire pourrait créer une tension inutile et impacter négativement sur les relations commerciales entre les deux pays. L’accord signé lors de la visite de trois jours du président...
(APA 21/08/15)
Le ministre ougandais des affaires de la Communauté Est Africaine (CAE), Shem Bageine, a indiqué que les exportations de sucre vers le marché kenyan continueront malgré les campagnes au Kenya exhortant les Kenyans à ne pas consommer le sucre ougandais. Bageine a indiqué jeudi que l’Ouganda est prêt à mettre en œuvre l’accord commercial bilatéral que le président Yoweri Museveni et Uhuru Kenyatta ont signé il y a quelques semaines. L’accord signé au cours de la visite de trois jours...
(Radio Okapi 20/08/15)
La frontière de Vura, en territoire d'Aru dans la province de l'Iruti est rouverte depuis lundi 17 août. Cette frontière qui sépare la République démocratique du Congo de l'Ouganda a été unilatéralement fermée par les autorités ougandaises le 10 juin dernier, suite à un litige frontalier entre les deux pays. Sa réouverture est consécutive à l’application de la convention signée à Bunia entre les autoritésougandaises et congolaises au début du mois d'août. Les opérateurs économiques sont satisfaits de la reprise...
(Agence Ecofin 19/08/15)
Oryx Energies, filiale du Groupe AOG, a terminé, a-t-elle annoncé le 13 août, la construction d'un mini-dépôt de carburant et d'un centre d'emplissage de gaz de pétrole liquéfié à Kampala, afin de soutenir le développement de ses activités en Ouganda. « Le dépôt de carburant permet d'assurer un approvisionnement fiable grâce au contrôle de la chaîne d'approvisionnement et de logistique à un moment où la société agrandit son réseau de stations-service et développe les livraisons aux entreprises du pays », a expliqué la société suisse de négoce, de stockage et de distribution de produits pétroliers en Afrique.
(Radio Okapi 14/08/15)
Les pêcheurs congolais, ougandais, et les autorités des deux pays ont conclu le 11 août à Beni un accord bilatéral sur l’exploitation conjointe des ressources du lac, qui est situé à la frontière entre Ouganda et RD Congo. Pour le ministre provincial du Nord-Kivu, Nzanzu Kasivita, l’accord était nécessaire. « La problématique est, certes la gestion des ressources halieutiques du lac, mais aussi les frontières. La frontière entre Ouganda et RD Congo est au milieu du lac, et donc parfois...
(Le Potentiel Online 13/08/15)
Réunis depuis dimanche à Kinshasa (RD Congo) à la 40eme réunion du Corridor Nord, les représentants de cette organisation d’intégration économique sous-régionale ont noté « des progrès énormes » réalisés en 5 ans dans les transactions commerciales. Le Corridor Nord est une organisation de transport multimodal en Afrique qui regroupe le Kenya, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, le Soudan du Sud et la RDC. Au nombre de ces progrès, le secrétaire exécutif du Corridor Nord, Donat Bagula, cite la baisse des coûts de la logistique de transport de l’ordre de 56% entre...

Pages