| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(Agence Ecofin 18/04/17)
L’Ouganda trouvera-t-il son bonheur pétrolier grâce au développement de son réseau logistique ? C’est en tous cas l’espoir que nourrissent les autorités qui ambitionnent d’inscrire le pays dans le cercle des producteurs africains d’or noir à l’horizon 2020. « Avec le lancement des travaux de construction du pipeline devant faire transiter le pétrole ougandais vers le port de Tanga en Tanzanie, les bases sont jetées pour le décollage de l’industrie gazière et pétrolière. Cependant, pour que cela soit réalisé, l’industrie logistique doit posséder une forte capacité...
(La Tribune 07/04/17)
L’Afrique de l’Est est en mouvement. Au moment où la sous-région multiplie les actions pour intégrer son économie, les chaines d’approvisionnement deviennent des facteurs clés de réussite. L’appui de la Banque mondiale va permettre de les renforcer avec la construction prochaine de parcs logistiques. L'heure est à l'accélération des échanges commerciaux inter-régionaux en Afrique de l'Est. Afin d'appuyer cette dynamique, des parcs logistiques modernes seront prochainement construits dans toute la sous-région, ont annoncé mercredi à Nairobi des officiels, selon l'agence de presse Xinhua. Objectif : renforcer l'efficacité des chaines d'approvisionnement. En maitre d'ouvrage...
(Agence Ecofin 04/04/17)
La Banque africaine de développement (BAD) vient d’annoncer l’approbation d’un financement de 253 millions de dollars US pour l’amélioration des infrastructures routières reliant le Kenya et l’Ouganda. Sur ce financement, 147,3 millions de dollars sont destinés à Nairobi et 105,7 millions de dollars à Kampala. Il permettra notamment de réduire considérablement la durée du voyage sur l’axe Kapchorwa-Suam côté ougandais et Suam-Kitale, côté kényan. Les autorités de Nairobi et de Kampala espèrent...
(Agence Ecofin 30/03/17)
(Agence Ecofin) - Stanbic Bank Ouganda, filiale de la banque sud-africaine Standard Bank, a annoncé, ce mercredi, avoir réalisé un bénéfice avant impôt de 253,9 milliards de shillings ougandais (70,33 millions de dollars) en 2016, contre 203,3 milliards de shillings ougandais, l'année précédente. Cette hausse de 24,9% par rapport à 2015 de cette performance de la banque cotée à la bourse d’Ouganda (USE), a été impulsée par la diversification de ses activités qui a stimulé une augmentation des revenus autres...
(Agence Ecofin 30/03/17)
(Agence Ecofin) - La Banque Européenne d'Investissement a accordé une ligne de financement de 10 milliards de shillings (97 millions $) à Equity Bank et Housing Finance Company. Les deux structures utiliseront cette ressource, pour financer des PME au Kenya, mais aussi en Tanzanie, en Ouganda, et en République Démocratique du Congo. « Le Kenya continue de renforcer sa position de hub financier régional à de nombreux niveaux et nous, dans notre banque, nous percevons la situation de façon très...
(La Tribune 27/03/17)
L’idylle entre l’Ouganda et le Kenya n’aura pas fait long feu. En effet, Kampala met les bouchées doubles pour assurer le financement de son pipeline qui empruntera le territoire tanzanien à défaut de traverser le Nord du Kenya. Un revirement qui tue dans l’œuf la volonté de Nairobi de désenclaver la région grâce au pipeline. En plus de la proximité aux incursions des Shebabs somaliens, Kampala trouve le tracé kenyan moins rentable que l’option tanzanienne. Nairobi pour sa part maintient...
(Agence Ecofin 08/03/17)
Le gouvernement ougandais a dédié 54 milliards de shillings (15 millions $) à l’achat de semences à maturation précoce destinées à l’approvisionnement des agriculteurs. Ces variétés de semences, qui n’ont besoin que d’un faible apport hydrique pour leur développement, devraient permettre aux producteurs de mieux faire face à la sécheresse qui frappe le pays depuis l’année dernière. Selon Vincent Bamulangaki (photo), le ministre ougandais de l’agriculture, le montant fait partie de l’enveloppe globale affectée à l’accélération de la production agricole...
(AFP 22/02/17)
ransparency International s'est interrogée mercredi sur l'origine de l'or qui alimente la première raffinerie ougandaise, inaugurée lundi, craignant qu'au moins une partie provienne de l'est de la République démocratique du Congo (RDC), où des milices rebelles se financent par la vente du métal précieux. "Il y a de très grandes chances qu'une raffinerie basée en Ouganda contribue massivement à alimenter le conflit", a déclaré à l'AFP Peter Wandera, directeur de la branche ougandaise de l'ONG. Située à Entebbe, à quelques encablures du plus grand aéroport du pays, la raffinerie de la société belge African Gold Refinery (AGR)...
(RFI 22/02/17)
Lundi 20 février en Ouganda, près de l’aéroport d'Entebbe, a été inaugurée la première raffinerie d’or du pays et la première dans la région. Quinze millions de dollars ont été investis par une société ougandaise, African Gold refinery (AGR). Elle raffine aujourd’hui 1 tonne d’or par mois, mais estime ses capacités à 1 tonne par semaine. Lors du lancement de l'usine, avant-hier, le président Museveni a annoncé la suppression de la taxe de 5 % que supportait le commerce de...
(Agence Ecofin 21/02/17)
Ferdsult Engineering Services Limited (FESL), une compagnie d’électrification intervenant en Ouganda vient de renoncer à son contrat d’électrification de sept districts ruraux dans le pays. Selon elle, la fourniture de l’électricité à ces régions est trop coûteuse. « Il faut parcourir de longues distances avant d’atteindre l’un de ces potentiels clients. Notre tarif pour les consommateurs domestiques est de 511 shillings ougandais par unité (0,14$) contre 696,9 shillings par unité (environ 0.20$) pour les clients de l’Umeme (un autre fournisseur d’électricité, NDLR).
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et...
(Agence Ecofin 16/02/17)
Le gouvernement ougandais travaille sur un projet de loi qui, si adopté, permettra aux personnes d'utiliser des actifs mobiliers comme garanties pour des emprunts bancaires. « Cette loi une fois adoptée, facilitera l'accès aux avances bancaires pour les petits emprunteurs, et permettra aux banques d'avoir une autre possibilité de gestion des risques », a fait savoir le responsable du service ougandais des registres mobiliers et immobiliers. Comme c'est le cas pour la plupart des pays d'Afrique subsaharienne, les banques opérant...
(AFP 14/02/17)
Les Etats-Unis vont débloquer une aide supplémentaire de 25,2 millions de dollars (23,7 MEUR) en faveur de l'Ouganda, pour aider le pays à faire face à un afflux important de réfugiés, a annoncé mardi l'ambassadrice américaine à Kampala. L'Ouganda abrite plus d'un million de réfugiés, dont 700.000 ont fui la guerre civile qui frappe le Soudan du Sud voisin depuis décembre 2013. L'ambassadrice américaine, Deborah Malac, a salué mardi devant la presse la "politique très progressiste" de l'Ouganda envers les...
(Agence Ecofin 10/02/17)
Le gouvernement ougandais a lancé, la semaine dernière, un projet pilote d’une valeur de 424 milliards de shillings ougandais (118 millions $). Ce projet vise à accroître la production de semences de qualité par le secteur privé et assurer un approvisionnement stable des agriculteurs sur le marché des semences en Ouganda. Le projet consistera en la mise en place d’un mécanisme visant à rémunérer les compagnies privées semencières en fonction du volume et de la qualité de leur production. Ce...
(Agence Ecofin 03/02/17)
La banque africaine de développement (BAD) a fait part de son engagement à participer à une réduction du coût de l’électricité en Ouganda. Akinwumi Adesina (photo), le directeur de l’institution financière, a affirmé au président ougandais Yoweri Museveni que la banque prenait de nombreuses mesures pour participer à cet effort. Le tarif électrique ougandais a en effet connu une hausse de 42% depuis la mise en service, en 2012, du barrage de Bujagali, le plus grand du pays avec ses 250 MW, mais également le plus cher. L’énergie qui y est générée est cédée à la compagnie...
(Le Monde 31/01/17)
Le pays d’Afrique de l’Est sera exportateur de brut dès 2020. Mais, à l’affût de nouveaux investisseurs, Kampala s’est fortement endetté pour développer ses infrastructures. De pays importateur de pétrole, l’Ouganda devrait devenir pays exportateur d’ici à 2020. Une chance pour son gouvernement, qui a mis en place un programme d’infrastructures pour dynamiser son économie. Mais ces investissements se fondent essentiellement sur l’espoir de revenus pétroliers qui n’existent pas encore : 6,5 milliards de barils de réserves, dont 1,5 milliard...
(RFI 28/01/17)
Christine Lagarde était en visite en Ouganda (25-28 janvier). Après avoir voyagé en Centrafrique pays où l'économie est à reconstruire, la directrice du FMI s'est rendue en Ouganda, pays qui a traversé ces mêmes épreuves il y a une trentaine d'années et qui fait aujourd'hui figure de l'un des pays modèle de l'institution. Christine Lagarde et le président ougandais Yoweri Museveni ont donné vendredi 27 janvier une conférence de presse commune, affichant leurs bonnes relations. C'est tout sourires que Christine Lagarde et Yoweri Museveni sont apparus à la State House.
(Agence Ecofin 25/01/17)
(Agence Ecofin) - La Tanzanie a sollicité, le 23 janvier, un prêt auprès de la banque turque d'import-export (Türk Eximbank) pour financer la construction d’un tronçon d’un chemin de fer destiné à positionner le pays comme hub portuaire régional et à désenclaver les pays de l’hinterland en Afrique de l’Est. Ce chemin de fer de 2561 km doit relier le port de Dar es-Salaam à la République démocratique du Congo, la Zambie, le Rwanda et l'Ouganda. Le président tanzanien John...
(Jeune Afrique 24/01/17)
La Française Christine Lagarde, patronne du Fonds monétaire international (FMI), se rendra en Centrafrique, en Ouganda et à l'Île Maurice d'ici au 1er février dans le cadre d'une tournée africaine. Un mois après être intervenue au sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États d’Afrique centrale (Cemac), à Yaoundé au Cameroun, la directrice générale du FMI débute ce mardi 24 janvier une tournée d’une semaine en Afrique. Elle se rendra en Centrafrique, puis en Ouganda et à l’Île Maurice d’où elle repartira le mercredi 1er février. Plusieurs rencontres avec des responsables gouvernementaux de chacun de ces pays...
(Agence Ecofin 13/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon la ministre ougandaise du pétrole Irene Muloni, la République Démocratique du Congo a exprimé son intérêt pour le projet ougandais de construction d’un pipeline. « La RDC a ouvertement manifesté son intérêt pour le projet », a expliqué la ministre selon des propos rapportés par le site d’information africabusinesscommunities.com. Pour rappel, l’infrastructure permettra de transporter sur le marché international via le port tanzanien de Tanga, le brut extrait du lac Albert. Selon Mme Muloni, «c’est une...

Pages