Mardi 21 Novembre 2017

Somalie: l'armée ougandaise annonce avoir perdu 12 soldats dimanche

Somalie: l'armée ougandaise annonce avoir perdu 12 soldats dimanche
(AFP 31/07/17)

L'armée ougandaise a annoncé lundi avoir perdu 12 soldats œuvrant dans le cadre de la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom), lors d'une embuscade menée dimanche par les islamistes somaliens shebab dans le sud du pays.

"Il est maintenant confirmé que l'UPDF (l'armée ougandaise, ndlr) a perdu 12 vaillants soldats, sept ayant été blessés", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de l'armée ougandaise, Richard Karemire, précisant que les blessés avaient été évacués vers Mogadiscio.

Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, avaient affirmé avoir tué dimanche dans une embuscade 39 soldats de l'Amisom, dans la région de la Basse-Shabelle.

Des habitants avaient confirmé dimanche à l'AFP que des combats avaient eu lieu dans cette zone, sans cependant être en mesure de vérifier le bilan des shebab. Ceux-ci ont l'habitude d'exagérer les bilans de leurs attaques.

Selon les résidents, les forces de l'Union africaine avaient été attaquées dans le village de Golweyn, alors qu'elles escortaient un convoi de matériel sur la route reliant la capitale Mogadiscio à la Basse-Shabelle.

"Les combats ont éclaté et duré plus d'une heure", avait précisé Ali Osman, un témoin des affrontements.

Les shebab ont juré la perte du fragile gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de l'Amisom.

Ils ont été chassés de Mogadiscio en août 2011 et ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent dans la capitale, ou contre des bases militaires, somaliennes ou étrangères.

Commentaires facebook