Lundi 23 Octobre 2017

RDC: les prisonniers évadés ont renforcés les rangs des rebellés ADF-Ougandais dans l'est du pays (ONU)

RDC: les prisonniers évadés ont renforcés les rangs des rebellés ADF-Ougandais dans l'est du pays (ONU)
(Xinhua 22/09/17)

GOMA (RDC), (Xinhua) -- L'évasion massive des prisonniers au mois de juin denier a permis aux rebelles de Forces démocratiques alliées (ADF, rebelles ougandais) de renforcer leurs rangs dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué mercredi le porte-parole militaire intérimaire de la mission de l'ONU au Congo (MONUSCO).

Dans un bref entretien accordé à Xinhua à Goma, le capitaine Adil, porte-parole militaire intérimaire de la MONUSCO, a souligné que plusieurs évadés de la prison Centrale de Beni ont rejoint le rang des assaillants ADF-Ougandais.

"Ils sont affaiblis par les multiples opérations conjointes conduites dans la zone depuis plusieurs mois par les forces armées de la RDC appuyées par la MONUSCO, mais la présence des évadés de la principale prison centrale de Beni a contribué énormément à leur renforcement dans les hostilités dans la région", a souligné le capitaine Adil.

Au mois de juin dernier, une attaque sur la prison centrale de Beni a été conjointement menée par une coalition des miliciens maï-maï avec les rebelles Ougandais des ADF, tous basés dans cette partie du pays depuis plusieurs années. Plus de 900 prisonniers dont des anciens rebelles ADF-Ougandais ont été libérés.

Malgré cette situation de l'activisme continu des éléments ADF dans le territoire de Beni, le porte-parole miliaire intérimaire de la MONUSCO a assuré que cette rébellion n'a plus la capacité organisationnelle structurée comme dans le temps passé dans l'est de la RDC.

Dimanche dernier, un casque bleu Tanzanien de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a été tué par ces mêmes assaillants ADF-Ougandais, dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

Les forces militaires de l'ONU appuient les éléments de l'armée congolaise (FARDC), depuis plusieurs années dans les traques contre contre ces rebelles des forces démocratiques alliées (ADF), actifs dans les hostilités contre la population civile dans le territoire de Beni. Selon l'ONU et les autorités locales, des milliers des civils ont trouvé la mort dans les attaques conduites par ces rebelles ougandais depuis l'année passée.

Commentaires facebook