Mercredi 20 Septembre 2017

RDC: au moins sept militaires tués par les rebelles ougandais ADF dans l'est du pays

RDC: au moins sept militaires tués par les rebelles ougandais ADF dans l'est du pays
(Xinhua 14/08/17)

KINSHASA, (Xinhua) -- Au moins sept militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ont été tués samedi soir par les rebelles ougandais des Forces démocratique alliées (ADF), dans l'est de la RDC.

Selon des sources sécuritaires sur place, plusieurs centaines des ADF ont attaqué simultanément les trois positions des FARDC pour se ravitailler en vivres, armes et munitions.

Les mêmes sources contactées par Xinhua indiquent qu'au cours de ces attaques, les assaillants ont ciblé certains officiers supérieurs des FARDC dans le but d'accéder aux armes lourdes et semer la panique dans les rangs des forces loyalistes. Deux officiers supérieurs ont succombé dans ces attaques, dont un colonel et un lieutenant-colonel de l'armée régulière.

A en croire l'une de ces sources, les rebelles ougandais des ADF contrôlaient les positions attaquées de l'armée jusqu'à dimanche matin où, ils s'y sont retirés vers 5h00 local, emportant avec eux une quantité non négligeable d'armes et munitions.

L'armée est depuis la fin du combat à la poursuite des rebelles qui se sont retirés dans la forêt. Les autorités militaires n'ont pas communiqué un bilan sur les nombres des assaillants tués par l'armée au cours de ces combats.

Les rebelles ougandais ADF sont actifs dans la partie-est, au grand nord de la RDC depuis plus de 20 ans. Des milliers des personnes ont trouvé la mort dans cette partie du pays suite aux multiples attaques de ces rebelles, selon les autorités de la RDC et l'ONU.

Commentaires facebook