Des militaires ougandais arrêtent des rebelles de la RDC | Africatime
Mercredi 29 Mars 2017

Des militaires ougandais arrêtent des rebelles de la RDC

Des militaires ougandais arrêtent des rebelles de la RDC
(Xinhua 21/01/17)

KAMPALA, (Xinhua) -- L'armée ougandaise a arrêté mercredi 101 anciens combattants du groupe rebelle M23 de la République démocratique du Congo (RDC) lorsqu'ils tentaient de fuir vers leur pays dans des circonstances peu claires.

Ofwono Opondo, porte-parole du gouvernement ougandais, a déclaré jeudi à Xinhua par téléphone que les combattants qui avaient fui vers l'ouest de l'Ouganda en 2013 ont été interceptés à bord de quatre taxis à Mbarara et Kabale en route vers l'est de la RDC.

M. Ofwono a précisé que les combattants qui avaient campé à l'école de formation militaire de Bihanga à Ibanda sont actuellement détenus à la caserne militaire de Makenke à Mbarara.

"Ces personnes ont été arrêtées sur leur chemin de retour à bord de taxi minibus en tant que passagers normaux. En les interrogeant, on a constaté que tous étaient des anciens combattants du M23", a affirmé M. Ofwono.

Il a indiqué que l'arrestation survient après qu'une quarantaine d'anciens combattants se soient échappés vers le pays d'Afrique centrale la dernière semaine.

"Ces personnes se sont échappées de leur pays dans un groupe d'environ quatre à cinq. Au moins 40 sont retournés dans leur pays au cours des six derniers jours", a expliqué M. Ofwono.

Les arrestations interviennent à peine trois jours après que l'armée ougandaise a rejeté lundi les rapports selon lesquels d'anciens rebelles traversaient de nouveau le pays vers l'est de la RDC.

L'incident est susceptible d'entraîner une querelle diplomatique entre les autorités de Kampala et de Kinshasa.

"Ce sont des individus qui essayaient de s'échapper contre les modalités et accords convenus. Nous ne savons toujours pas le motif de leur fuite", a déclaré M. Ofwono.

Les rebelles du M23 ont fui vers l'ouest de l'Ouganda en novembre 2013 après avoir été défaits par la Brigade d'intervention de la force des Nations unies dans la province orientale du Kivu.

La rébellion M23 a contraint des milliers de Congolais à fuir vers l'ouest de l'Ouganda.

Commentaires facebook