Mercredi 20 Septembre 2017

Ouganda : l’Etat supportera les coûts de l’inutilisation de la production du barrage de Karuma

Ouganda : l’Etat supportera les coûts de l’inutilisation de la production du barrage de Karuma
(Agence Ecofin 10/05/17)
Un barrage hydroélectrique.

Le gouvernement ougandais versera des compensations à l’Uganda Generation Company Limited (UEGCL) pour la production non utilisée du barrage hydroélectrique de Karuma, selon une décision prise par l’Autorité de régulation de l’électricité.

En effet, l’Ouganda a actuellement une production énergétique de 873 MW contre un pic de demande de 570 MW. Une situation qui laisse un excédent de production de 300 MW qui ne peuvent malheureusement pas être exportés à cause de l’étroitesse du réseau électrique national, mais surtout du coût élevé de l’énergie.

Après son achèvement en 2019, le barrage de Karuma ajoutera 300 MW à cette surcapacité, avec des perspectives d’augmentation de la demande assez réduites. La construction de l’infrastructure a nécessité un prêt de 1,4 milliard $ que l’Etat devra rembourser en 15 ans.

La présente décision prise par l’autorité de régulation est motivée par le désir d’éviter que le remboursement de ce prêt n’incombe aux utilisateurs finaux de l’électricité qui sont déjà astreints à des factures électriques assez salées.

Gwladys Johnson

Commentaires facebook