Jeudi 18 Janvier 2018

L’Ouganda et l’Arabie Saoudite signent un accord sur l’emploi de professionnels

L’Ouganda et l’Arabie Saoudite signent un accord sur l’emploi de professionnels
(APA 10/01/18)
Janat Mukwaya, ministre ougandaise pour le genre, le travail et le développement social et Ali Bin Nasser Al Ghafis, ministre du Travail et du Développ

APA-Kampala (Ouganda) - Les gouvernements ougandais et saoudien ont signé un nouvel accord bilatéral de travail qui devra permettre à des professionnels ougandais de trouver un emploi en Arabie Saoudite.

Par le passé, le seul accord de travail conclu entre l’Ouganda et l’Arabie saoudite consistait à exporter des travailleurs domestiques.

Cependant, dans un communiqué publié mardi matin, Janat Mukwaya, ministre ougandaise pour le genre, le travail et le développement social, a confirmé que son ministère avait signé le 31 décembre 2017, un nouvel accord bilatéral de travail avec Ali Bin Nasser Al Ghafis, ministre du Travail et du Développement social d’Arabie Saoudite.

Le nouvel accord bilatéral sur le recrutement de main-d’œuvre ouvre la voie à des entreprises ougandaises qui recrutent des professionnels et des travailleurs qualifiés notamment des médecins, des infirmières, des ingénieurs mais aussi des chauffeurs, des charpentiers, des soudeurs et des travailleurs domestiques.

« Nous avons également signé l’accord modifié sur le travail domestique, signé en 2015, afin de rationaliser les opérations du secteur de l’externalisation du travail, en mettant l’accent sur la lutte contre la traite et les violations des droits des travailleurs », a révélé la ministre.

Elle a noté que les deux pays avaient également accepté de renforcer leurs mandats de gestion et de réglementation du travail afin d’assurer de protéger les droits des travailleurs.

Ses propos surviennent après la publication d’informations faisant état d’une augmentation des cas d’exploitation des Ougandais dans les Etats arabes, notamment l’Arabie Saoudite.

Pius Bigirimana, secrétaire général du ministère ougandais du genre, du travail et du développement social a déclaré que l’ambassade saoudienne à Kampala devrait reprendre la délivrance de visas pour les travailleurs à destination de l’Etat arabe, suite aux nouveaux accords signés.

« L’ambassade a cessé de délivrer des visas d’exportation de main-d’œuvre lorsque nous avons imposé une interdiction sur l’exportation de travailleurs domestiques le 22 janvier 2016, en réponse à des informations relatives à des violations de leurs droits. Le but de l’interdiction était d’empêcher les travailleurs migrants d’entrer dans des conditions de travail domestiques hostiles », a déclaré Bigirimana.

Il a expliqué qu’après la signature des nouveaux accords, le gouvernement saoudien avait ordonné que son ambassade en Ouganda commence immédiatement à émettre des visas, et a exprimé son optimisme quant à la matérialisation de ces instructions.

Commentaires facebook