Lundi 20 Novembre 2017

L'armée ougandaise juge des soldats ayant commis des crimes sexuels en Centrafrique

L'armée ougandaise juge des soldats ayant commis des crimes sexuels en Centrafrique
(Xinhua 31/10/17)
Le brigadier Richard Karemire, porte-parole de l'armée ougandaise.

L'armée ougandaise a fait savoir lundi que certains de ses soldats étaient jugés pour des crimes sexuels commis en République centrafricaine (RCA).

Le brigadier Richard Karemire, porte-parole de l'armée ougandaise, a indiqué, dans une interview accordée à Xinhua, que le procès des soldats incriminés, qui avaient participé à une mission de l'Union africaine en RCA pour lutter contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (Lord's Resistance Army, LRA), avait débuté suite à des enquêtes sur ces crimes.

"Nous avons reçu le rapport sur l'exploitation et les abus sexuels (commis) en RCA. Nos dirigeants ont décrété l'ouverture d'une enquête qui a été faite. Par conséquent, nous avons pris des mesures punitives. Certains de nos soldats sont jugés", a déclaré M. Karemire, révélant que deux officiers figuraient parmi les militaires poursuivis.

"Nous continuons d'éduquer nos officiers et soldats dans ce domaine (abus sexuels), afin qu'ils ne tombent pas dans le piège de tels problèmes à l'avenir quand ils sont déployés à l'étranger ou même à l'intérieur de l'Ouganda", a-t-il ajouté.

Des groupes de défense des droits de l'Homme ont accusé en mai dernier des soldats ougandais déployés en Centrafrique d'être impliqués dans l'exploitation et les abus sexuels contre de jeunes filles et des femmes.

Ces organisations ont affirmé qu'au moins 13 femmes et trois jeunes filles avaient été agressées dans le pays depuis 2015.

Des forces ougandaises étaient déployées en RCA depuis 2009, faisant partie d'une force régionale chargée de lutter contre les rebelles de la LRA se retranchant dans les jungles de la République démocratique du Congo et de la Centrafrique.

En août dernier, les 2.500 soldats de cette force régionale ont quitté la RCA après la fin de la mission.

Commentaires facebook