Lundi 23 Octobre 2017

La Guinée équatoriale recommande à l’Ouganda d’intégrer l’OPEP

La Guinée équatoriale recommande à l’Ouganda d’intégrer l’OPEP
(Agence Ecofin 04/10/17)

Gabriel Mbaga Obiang Lima (photo), le ministre équato-guinéen en charge des Hydrocarbures, a recommandé aux autorités ougandaises en charge du secteur pétrolier de soumettre une candidature pour faire adhérer leur pays à l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). C’était lors du 3e sommet international du pétrole et du gaz de Kampala qui s’est achevé, il y a quelques jours.

Selon lui, cela permettra au pays d’Afrique orientale de développer de façon durable et rapide son industrie pétrolière et donnera du poids à l’Afrique dans les échanges au sein de l’organisation pour mieux impacter le marché. Rappelons que l’Ouganda commencera à produire du pétrole à partir de 2020.

Obiang Lima a ajouté qu’il y a plus d’avantages que d’inconvénients à être dans le cartel et une telle opération sera bénéfique pour l’Ouganda en cas de volatilité des prix.

Une proposition sur laquelle compte se pencher Kampala car Irene Muloni, la ministre ougandaise du pétrole, a déclaré que son pays souhaite profiter du savoir-faire du cartel dans le cadre du développement de ses ressources pétrolières.

En vertu de l’accord de coopération et d’échanges d’informations, signé il y a quelques mois entre les chefs d’Etat des deux pays, Teodoro Obiang Nguema et Yoweri Museveni, le responsable équato-guinéen a invité les autorités, les entreprises, les travailleurs et tout le peuple à mettre l’accent sur la question du contenu national. « C'est une priorité dans le développement du secteur pétrolier de votre pays », a-t-il affirmé.

La Guinée équatoriale est devenue le 14e membre de l’OPEP en mai dernier et le 6e en provenance d’Afrique.

Olivier de Souza

Commentaires facebook