Dimanche 24 Septembre 2017

En Ouganda, les mystérieux meurtres du lac Victoria

En Ouganda, les mystérieux meurtres du lac Victoria
(Le Monde 08/09/17)

Vingt et un corps de femmes ont été découverts à la périphérie de Kampala et à Entebbe. Sur le terrain, la police patauge.
Depuis un peu plus de trois mois, l’Ouganda se passionne pour une série de meurtres de femmes qui prend désormais une tournure politique. Selon le ministre de l’intérieur, qui s’est exprimé jeudi 7 septembre devant le Parlement, un des suspects officiellement inculpé serait lié aux Illuminati, une secte sataniste.

Les 29 et 30 mai, quatre corps de femmes ont été découverts à Nansana, à la périphérie ouest de Kampala. Depuis, dix-sept autres cadavres ont été retrouvés dans la même zone, mais aussi à Entebbe, non loin du lac Victoria, à une cinquantaine de kilomètres de là.
« Une organisation derrière ces crimes »

Sur le terrain, la police ougandaise patauge depuis le début dans le matooke – spécialité locale à base de pâte de banane. Bien qu’elle ait poussé un peu plus ses investigations et interpellé des dizaines de personnes ces dernières semaines, aucun résultat probant n’est pour l’instant ressorti. Une douzaine d’agressions sexuelles suivies de meurtres, quatre cas de violences domestiques, une vendetta familiale et quelques assassinats à caractère rituels, selon le porte-parole de la police, Asan Kasingye. Ces crimes n’avaient jusqu’à maintenant pas de liens directs entre eux.

Lire la suite sur:http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/09/08/en-ouganda-les-mysterie...

Commentaires facebook