Vendredi 20 Octobre 2017
(AFP 19/10/17)
Quatre personnes ont été arrêtées en lien avec l'enlèvement la semaine dernière de quatre ressortissants britanniques dans le sud pétrolier du Nigeria, a annoncé jeudi la police. Les Britanniques, dont un mari et son épouse appartenant à une organisation caritative chrétienne, ont été enlevés le 13 octobre près de Warri, dans l'Etat du Delta, où ils étaient engagés dans des actions humanitaires depuis trois ans. Le porte-parole de la police dans l'Etat du Delta, Andrew Animaka, a déclaré que les otages n'avaient pas encore été localisés, mais que quatre personnes "en lien avec l'incident" avaient été arrêtées. "Les suspects sont actuellement détenus au siège du commandement de la police à Asaba (capitale de l'Etat) et...
(AFP 19/10/17)
Au moins trois soldats ont été tués dans une embuscade tendue à un convoi de véhicules par des combattants du groupe jihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré jeudi à l'AFP une source militaire et un témoin. L'attaque, qui a eu lieu mercredi matin près de la ville de Damboa, à proximité de la forêt de Sambisa, sanctuaire de Boko Haram dans l'Etat de Borno, est la deuxième contre des militaires en l'espace d'une semaine. Le 13 octobre, un soldat avait déjà été tué et neuf autres blessés dans l'attaque d'une base militaire à Marte, près du lac Tchad. Selon un haut responsable militaire s'exprimant sous couvert d'anonymat, l'attaque de mercredi visait un convoi sous escorte armée...
(AFP 18/10/17)
Un prêtre italien, Maurizio Pallu, enlevé le 12 octobre dans le sud du Nigeria par un groupe de miliciens armés, a été libéré, a annoncé mercredi le gouvernement italien. Le ministre des Affaires étrangères Angelino Alfano a annoncé la libération sur son compte Twitter et a précisé à Radio Capital que le prêtre allait "bien". Le père Pallu avait pu téléphoner dimanche à ses proches et avait annoncé à sa mère de 92 ans qu'il serait libéré dans les jours...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans...
(APA 17/10/17)
APA-Abuja (Nigeria) - Le Nigeria et le Ghana ont signé un protocole d’entente de quatre ans pour mettre fin aux attaques de pirates maritimes dans les deux pays. L’accord a été signé lundi à Lagos par l’Agence nigériane d’administration et de sécurité maritime (NIMASA) et l’Autorité maritime du Ghana (GMA). S’exprimant lors de la cérémonie de signature, le Directeur général de la NIMASA, le Dr Dakuku Peterside, a déclaré à la délégation de GMA que le protocole serait renouvelé tous...
(AFP 16/10/17)
Les jihadistes nigérians de Boko Haram ont attaqué une base militaire dans le nord-est du Nigeria, tuant un soldat et en blessant neuf, a-t-on appris lundi de source sécuritaire. "Vendredi, vers 11h30 du matin, un grand groupe d'hommes armés a envahi la base militaire de Marte, ville proche du lac Tchad, forçant les troupes à fuir, abandonnant leurs armes", a révélé à l'AFP une source militaire. "Ils ont tué un soldat et ont fait neuf blessés graves. Ils ont également...
(AFP 16/10/17)
Trois cas de variole du singe ont été confirmés au Nigeria, sur plusieurs dizaines de cas suspects dans neuf Etats (sur 36 Etats dans le pays), a annoncé lundi le ministère de la Santé. Au total, au moins 60 cas suspects de cette maladie tropicale rare - également appelée monkey pox - ont été signalés à la mi-octobre dans neuf Etats, principalement dans le sud du Nigeria, a annoncé le ministre de la Santé, Isaac Adewole, lors d'une conférence de presse à Abuja. "Nous avons reçu la confirmation scientifique (de la présence) du virus monkey pox dans trois de ces cas, par le laboratoire régional de l'Organisation mondiale...
(Xinhua 16/10/17)
La police nigériane a confirmé dimanche que six personnes avaient été tuées et d'autres blessées dans une attaque à l'aube dans un village dans l'Etat du Plateau, au centre du Nigeria. La police a déclaré que des hommes armés inconnus, portant des armes sophistiquées, ont pris d'assaut le village de Taagbe dans la zone locale de Bassa. Les assaillants ont également détruit au moins 10 maisons. Le chef de la police de l'Etat du Plateau, Udie Adie, a déclaré que...
(AFP 13/10/17)
Cinq personnes, quatre miliciens et un civil, ont été tuées jeudi dans un attentat suicide perpétré par le groupe jihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris auprès d'une milice pro-gouvernementale. Un groupe d'hommes armés appartenant à Boko Haram a attaqué dans la matinée le village de Belbelu, dans le district de Konduga de l'Etat du Borno, a déclaré à l'AFP Ibrahim Liman, membre de la milice pro-gouvernementale CJTF (Civilian Joint Task Force). L'un d'entre eux s'est approché...
(AFP 13/10/17)
Les députés nigérians ont décidé d'ouvrir une enquête sur les fonds destinés aux services hospitaliers de la villa présidentielle dans la capitale Abuja, après des critiques soulevées par la Première Dame sur le manque d'équipements malgré un budget colossal. Le principal parti d'opposition, le Peoples Democratic Party (PDP), a estimé qu'il fallait enquêter au vu de "l'état déplorable de la clinique", soupçonnant des détournement de fonds sur les salaires du personnel. La clinique de la villa présidentielle a reçu un...
(Jeune Afrique 13/10/17)
Volontiers réformiste, aussi à l’aise dans une salle des marchés que dans une mosquée, le puissant émir de Kano, au Nigéria, Lamido Sanusi, a le goût de la polémique. De passage à Paris, il répond aux questions de Jeune Afrique. À 56 ans, Lamido Sanusi est une rock star, mais d’un genre un peu particulier. Une autorité religieuse que les décideurs économiques et politiques s’arrachent. L’émir de Kano – cité phare du nord du Nigeria – n’est pas seulement le...
(AFP 12/10/17)
Les personnes qui ont du fuir leurs foyers à cause de l'insurrection menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram auront besoin d'une aide humanitaire sur de nombreuses années, a annoncé mercredi l'ONG Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC). "Nous serons là pour les dix prochaines années, les donateurs doivent rester dans la course. C'est un marathon", a expliqué Jan Egeland du NRC, contacté par l'AFP. "Nous entamons la neuvième année de conflit contre Boko Haram. C'est deux ans de...
(Xinhua 12/10/17)
Les troupes nigérianes ont tué 15 insurgés de Boko Haram après avoir repoussé l'attaque des terroristes dans la zone de Gwoza, dans le nord-est de Borno, a annoncé mercredi un porte-parole militaire. Le général de brigade Sani Kukasheka a déclaré qu'un soldat a également été tué dans l'attaque de mardi. M. Kukasheka a indiqué que les troupes ont repoussé la tentative des insurgés d'infiltrer un avant-poste militaire dans la région. Il a ajouté que les troupes avaient utilisé des armes...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Dans l’État de Lagos, l’ex-gouverneur Bola Tinubu fait la pluie et le beau temps. Notamment en ce qui concerne le choix de ses successeurs. En 2007, Bola Tinubu s’était choisi un premier successeur, Babatunde Fashola. Il a ensuite jeté son dévolu sur Akin Ambode, intronisé en 2015. Et, dans son entourage, on suggère que « le roi de Lagos » réfléchit à l’après-Ambode. L’élu de son cœur serait Tunji Bello, qui est depuis deux ans le bras droit du gouverneur...
(AFP 10/10/17)
Les autorités sanitaires du Nigeria ont tenté de rassurer les 180 millions d'habitants du pays après que des dizaines de cas suspects de variole du singe aient été signalés dans sept Etats. Trente-et-un cas suspects de cette maladie tropicale rare, également appelée l'orthopoxvirose simienne ou monkey pox, ont été recensés depuis un premier cas signalé le 22 septembre dernier dans l'Etat de Bayelsa (sud-est), selon le Centre de contrôle sanitaire pour le Nigeria (NDCD). Parmi les Etats inquiétés, se trouve...
(AFP 09/10/17)
Au moins 10 personnes ont été tuées lundi quand des hommes armés ont tiré des coups de feu sur un marché de Port Harcourt, ville pétrolière du sud-est du Nigeria, selon des habitants. L'événement s'est déroulé vers 04H00 du matin (03H00 GMT) sur le marché à bétail du quartier de Mgbosimiri. "Dès que j'ai eu vent de l'incident, j'ai couru sur le marché où j'ai compté au moins 10 corps, y compris un mari et une femme", a déclaré à...
(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings...
(AFP 09/10/17)
Les premiers grands procès de plus de 2.000 membres présumés du groupe jihadiste Boko Haram devaient démarrer lundi au Nigeria, dans des centres militaires où ils seront jugés à huis-clos. Les inculpés ont tous été arrêtés et mis en détention depuis le début de l'insurrection islamiste en 2009, qui a fait 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le nord-est du pays. Quelque 1.670 détenus dans une base militaire à Kainji, dans l'Etat central du Niger, doivent d'abord être...
(RFI 09/10/17)
A partir de ce lundi 9 octobre, plus de 2 300 personnes accusées d'appartenir à Boko Haram comparaîtront dans une série de procès inédits à huis clos au Nigeria. C'est une première depuis le début de l'insurrection en 2009. Des procès dont on sait peu de choses et qui suscitent déjà interrogations et inquiétudes. Jusqu'à maintenant au Nigeria, seules neuf personnes ont été jugées et condamnées pour leur appartenance à Boko Haram. Cette fois, la justice fédérale se dit en...

Pages