Mardi 20 Février 2018
(RFI 20/02/18)
Depuis 2012, un groupe de jeunes Nigérians se bat contre la corruption en suivant minutieusement où va l'argent public. Leur initiative, « Follow the money », soit « retracer l'argent », repose sur des volontaires qui recensent les fonds publics débloqués par le gouvernement ou des institutions internationales, puis retrouvent comment ces fonds ont été utilisés. Une initiative que ces Nigérians souhaitent exporter dans d'autres pays d'Afrique, pour réduire la corruption. Et notamment en Gambie, où une antenne locale vient d'être lancée. Dans la salle, la plupart des activistes gambiens et nigérians ont moins de 30 ans.
(AFP 19/02/18)
Les cinq agents de police qui étaient accusés d'avoir tué le fondateur de la secte islamiste Boko Haram en 2009 ont été réintégrés, a indiqué lundi un porte-parole de la police nigériane. "Ils ont tous été réintégrés", a confié à l'AFP Ikechukwu Ani, porte-parole de la Commission des Services de Police. "Nous avons agi sur demande de l'inspecteur général", a-t-il ajouté, faisant suite à des révélations publiées lundi dans un journal local, le Daily Trust. "La demande que nous avons reçue était accompagnée d'une décision de justice, statuant qu'ils avaient été acquittés des accusations portées contre eux. Nous avons le devoir de nous soumettre à la justice", a expliqué M. Ani. Ces officiers étaient inculpés pour avoir tué, alors une...
(AFP 19/02/18)
La justice nigériane a libéré 475 nouveaux membres présumés de Boko Haram au terme de procès de masse où la majorité des personnes inculpées n'ont pu être condamnées faute de preuves suffisantes, a annoncé dimanche le ministère de la Justice. Des centaines de membres présumés du groupe jihadiste nigérian ont comparu cette semaine devant un tribunal installé dans une base militaire à Kainji, une ville reculée de l'Etat du Niger, dans le centre du Nigeria. Au total, 1.669 personnes étaient...
(AFP 19/02/18)
La BBC lance cette semaine au Nigeria ses nouveaux portails internet en igbo et en yorouba, langues parlées par environ 70 millions de personnes, pour développer son offre d'actualités en langues locales. Exclusivement numériques, les nouveaux services de la British Broadcasting Corporation, premier groupe audiovisuel public au monde, seront diffusés en ligne et sur les réseaux sociaux à partir de lundi, tout comme la plateforme en 'pidgin', le créole anglophone ouest-africain, lancée l'année dernière, suscitant beaucoup d'enthousiasme. Ces trois langues font partie des 12 nouveaux services créés à travers le monde grâce à une aide de 291 million de livres (327 millions d'euros)...
(AFP 17/02/18)
Trois kamikazes suspectés d'appartenir à Boko Haram se sont fait exploser sur un marché aux poissons du nord-est du Nigeria, tuant 19 personnes, et démontrant une nouvelle fois la capacité de nuisance du groupe jihadiste. Les explosions se sont produites vendredi vers 20h30 (19H30 GMT) à Konduga, à environ 35 kilomètres au sud-est de la capitale de l'Etat de Borno, Maiduguri. Selon deux responsables de la milice engagée aux côtés de l'armée contre le groupe armé nigérian, Babakura Kolo et...
(Xinhua 17/02/18)
Au moins 22 personnes ont été tuées et 28 autres blessées dans un attentat suicide commis vendredi soir par trois kamikazes sur un marché dans l'Etat nigérian de Borno (nord-est), a rapporté l'agence de presse officielle NAN. La responsabilité de cet attentat n'a pas encore été établie, même si le groupe islamiste Boko Haram est connu pour avoir mené de nombreuses attaques sanglantes dans cette région, recourant parfois à de jeunes filles voilées comme kamikazes. Un peu plus tôt ce...
(RFI 16/02/18)
Au Nigeria, le procès de membres présumés de Boko Haram se poursuit depuis ce lundi 12 février dans le centre du pays devant le tribunal militaire de la base de Kainji. Les premières auditions de 1 669 suspects avaient démarré en octobre dernier. Une partie des suspects a été relâchée rapidement. Cinquante d’entre eux ont déjà été condamnés et plus de 600 prévenus doivent encore comparaître. Ce mercredi 14 février, un « commandant » du groupe islamiste a été condamné à 60 ans de réclusion. L'audience aura duré moins d'une heure...
(Xinhua 16/02/18)
L'armée nigériane a rapporté jeudi que le premier groupe de 95 combattants de Boko Haram qui se sont rendus aux autorités avaient achevé leur programme de dé-radicalisation. Le coordinateur national de ce programme, le général de brigade Bamidele Ashafa, a expliqué au gouverneur d'Adamawa, Mohammed Bindow, que ce programme, surnommé "Opération couloir sûr", était un effort conjoint de plusieurs agences débuté en 2015. Selon lui, ce processus de dé-radicalisation implique aussi des personnalités religieuses fournissant des conseils dans ce domaine...
(APA 16/02/18)
APA - Abuja (Nigeria) - Le président Muhammadu Buhari du Nigéria a inauguré ce jeudi à Kaduna un drone produit par l’Armée de l’air nigériane (NAF) pour la collecte de renseignements, la surveillance et la reconnaissance. Le drone dénommé ‘’Tsaigumi’’ devrait aider à renforcer les capacités de l’armée. "Du point de vue militaire, la capacité supplémentaire de renseignement, de surveillance et de reconnaissance fournie par Tsaigumi stimulera les opérations de sécurité en cours et celles à venir’’, précise le président...
(RFI 16/02/18)
Au Nigeria, le déploiement des troupes dans le centre du pays a démarré ce jeudi 15 février. Six Etats de la Middle Belt, le grenier agricole nigérian, sont concernés par des opérations qui doivent durer jusqu'au 31 mars 2018 et ramener le calme dans une région régulièrement secouée par des affrontements entre agriculteurs et éleveurs. Selon Amnesty International, les violences ont fait plus de 517 morts en 2017. Au moins 168 morts rien que depuis le début de l'année. Une...
(RFI 15/02/18)
L’Etat de Cross River au sud-est du Nigeria voit affluer chaque semaine, énormément de réfugiés fuyant l’insécurité dans les Etats anglophones du Cameroun. Il y aurait ainsi au moins 33 000 réfugiés selon l’agence nigériane de gestion des urgences. Ces personnes sont soutenues par les habitants qui les hébergent dans des structures publiques ou chez elles. Mais ces populations manquent de ressources. Cette nouvelle situation les fragilise. Reportage à Okwangwo, village enclavé au milieu de la forêt, Bineta Diagne C’est...
(AFP 14/02/18)
Vingt-deux lycéens ainsi que le chauffeur du bus dans lequel ils voyageaient ont été tués dans un accident de la route, dans le nord du Nigeria, a-t-on appris mardi auprès d'un agent de la sécurité routière. Les élèves, venant du lycée de Bauchi, se rendaient dans la ville de Kano, dans l'extrême nord du pays, pour une excursion scolaire, lorsque leur chauffeur a perdu le contrôle du bus en voulant éviter un nid-de-poule, a expliqué à l'AFP Kabiru Daura, de...
(AFP 14/02/18)
L'audience aura duré moins d'une heure pour juger Abba Umar, membre du groupe jihadiste Boko Haram arrêté en 2014 à l'âge de 18 ans. Malgré son jeune âge, il se présente lui-même comme un "commandant de l'armée islamique" et a écouté sa peine avec défiance: il passera le reste de sa vie en prison. Les pieds nus, dans sa tenue orange de prisonnier, il a refusé de commenter la décision du juge, affirmant qu'il "avait déjà dit tout ce qu'il...
(AFP 14/02/18)
Assis sur un banc, le vieil Alhadji Madu Maji râcle la poussière de ses pieds nus pour tromper l'ennui. Il ne reste guère plus d'une poignée de vaches avec la peau sur les os dans les enclos du marché à bétail de Makurdi, dans le centre du Nigeria. "Nos vaches ne peuvent plus paitre en brousse et elles meurent de faim. Les éleveurs ne viennent plus ici", affirme Madu Maji, patron du plus grand marché de l'Etat de Benue, où,...
(Xinhua 14/02/18)
Vingt-deux élèves nigérians et le chauffeur d'un autobus ont trouvé la mort lorsque le bus est entré en collision avec un camion dans le nord du Nigeria, sur la route Bauchi-Kano, a déclaré mardi un responsable. Trois autres personnes ont été grièvement blessées, a confirmé le porte-parole du Corps fédéral chargé de la sécurité routière dans l'État de Kano, Kabir Ibrahim-Daura. Le Nigeria est l'un des pays où le nombre de décès sur les routes est le plus élevé au...
(AFP 13/02/18)
Les douanes nigérianes ont annoncé mardi avoir saisi à Lagos quatre containers contenant des médicaments importés illégalement d'Inde, dont du tramadol, puissant antalgique réputé populaire auprès des combattants des groupes jihadistes comme Boko Haram. Selon le responsable des douanes au port de Lagos, Jubrin Musa, les médicaments n'étaient pas certifiés par l'Agence nationale pour l'administration et le contrôle des aliments et des médicaments (NAFDAC), car ils dépassaient les quantités limites requises. "Le tramadol n'est pas interdit commercialement mais il est...
(Xinhua 12/02/18)
La police secrète nigériane a confirmé dimanche la libération de trois professeurs d'université et dix policiers qui avaient été enlevés en juin et juillet 2017 par le groupe terroriste Boko Haram. Le président nigérian Muhammadu Buhari a révélé pour sa part que la libération de ces personnes avaient été réalisée après une série de négociations menées sous l'égide du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Il a affirmé désirer recontrer les professeurs et les policiers libérés avant qu'ils ne rejoignent...
(AFP 10/02/18)
Trois agriculteurs ont été tués dans le centre du Nigeria au cours d'une attaque attribuée à des éleveurs, un nouvel épisode des affrontements intercommunautaires qui secouent la région depuis des semaines, annonce vendredi la police. L'attaque s'est produite jeudi soir à Anyiin, dans la région Logo de l'Etat de Benue. Selon le chef de la police de l'Etat de Benue, Fatai Owoseni, l'attaque semble avoir été menée par des éleveurs. Selon Amnesty International, 168 personnes ont été tuées dans des violences intercommunautaires entre éleveurs et agriculteurs depuis le début de l'année, dont une centaine dans le seul Etat de Benue...
(AFP 09/02/18)
Deux membres du gouvernement nigérian sont passés devant une cour de justice jeudi pour fraudes, après la découverte à leurs domiciles de 86 voitures de luxe. Ibrahim Tumsah, directeur financier pour le ministère nigérian du Travail, de l'Energie et du Logement, est inculpé aux côtés de son frère Tijani Tumsah, membre du comité présidentiel pour la gestion de la crise dans le nord-est du pays, région dévastée par l'insurrection jihadiste Boko Haram. Selon les dossiers de la Cour que l'AFP a pu consulter, il leur est reproché de ne pas avoir déclaré 86 voitures de luxe, dont 23 véhicules blindés, ainsi que quatre propriétés et un terrain.
(La Tribune 09/02/18)
En moins de neuf ans, le groupe terroriste Boko Haram a tué plus de 33 000 personnes dans les attentats perpétrés contre les populations nigérianes. Né dans le nord-est du pays, la secte poursuit ses crimes devenant un mal international affectant outre le Nigeria, le Tchad et le Cameroun, et provoquant la misère dans cette région du Continent. Le nombre des victimes de la secte terroriste Boko Haram ne cesse de grimper au Nigeria. Selon les chiffres communiqués par le...

Pages