Mardi 12 Décembre 2017
(AFP 12/12/17)
Au moins six soldats nigérians ont été tués dans deux différentes embuscades tendues par des membres présumés de groupe jihadiste Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires. Quatre militaires ont été tués et 12 blessés dimanche lors d'une attaque de leur convoi, près de Damboa, à 90 kilomètres de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno. Deux soldats avaient été tués dans la même zone la veille, selon des sources militaires sous couvert d'anonymat. Un officier a expliqué que l'attaque de dimanche s'est déroulée alors que les troupes étaient en train de patrouiller entre les villages de Nyeneri et Falawani. "Les terroristes sont arrivés en grand nombre et ont attaqué...
(RFI 09/12/17)
Au Cameroun, sept personnes, dont un gendarme et six «assaillants» ont été tuées à Mamfe, selon les autorités camerounaises, qui accusent les «sécessionistes» de la région, déjà responsables d'attaques meurtrières contre des représentants de l'Etat. Cette attaque est survenue alors qu'un envoyé spécial du président du Nigeria, porteur d'un message, a rencontré le président Paul Biya vendredi pour évoquer la coopération entre les deux pays, alors que la crise en zone anglophone commence à déborder au-delà des frontières du Cameroun, jusqu'au Nigeria voisin. Pour Hans de Marie Heungoup, chercheur pour le Cameroun au sein de l'International Crisis Group, cette rencontre était essentiellement symbolique. « A mon sens, cette visite du haut-commissaire du Nigeria au président camerounais doit être lue comme...
(AFP 07/12/17)
Le Nigeria a nommé un nouveau commandant pour diriger la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram, après une recrudescence d'attaques meurtrières dans le nord-est, a-t-on appris jeudi auprès de l'armée. Le major général Rogers Ibe Nicholas, qui était jusque-là chef de la logistique, prendra la tête de l'opération Lafiya Dole contre les insurgés dans le nord-est du pays, en remplacement du major général Ibrahim Attahiru qui regagnera les quartiers généraux de l'armée à Abuja, a annoncé le porte-parole de l'armée, Sani Usman.
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la...
(AFP 06/12/17)
Cent quarante quatre ressortissants nigérians, qui se trouvaient dans des camps de détention en Libye, sont arrivés mardi soir à Lagos, où un autre avion était attendu dans la nuit, dans le cadre d'un plan de rapatriement d'urgence mené par Abuja. "Merci Dieu, Merci Dieu, Merci Dieu", répétait un jeune homme, en ligne bien rangée sur le tarmac de l'aéroport de Lagos, où il attendait d'être enregistré par les services d'immigration puis par l'Agence nationale pour la gestion des urgences...
(APA 06/12/17)
APA-Abuja (Nigeria) - Un avion libyen transportant 257 Nigérians a atterri mercredi à l’aéroport international Murtala Muhammed de Lagos, quelques heures après l’arrivée de 144 autres migrants. Au total, 401 Nigérians sont rentrés de Tripoli entre 18h00 mardi et 1h40 mercredi. Selon le porte-parole de la police aéroportuaire de Lagos, M. Joseph Alabi, les rapatriés sont arrivés à bord d’un avion de Libyan Airlines à 1 heure du matin. Ils ont été pris en charge à leur retour au pays...
(RFI 06/12/17)
La semaine du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest est un rendez-vous annuel pour parler de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Elle a lieu cette semaine à Cotonou au Bénin. Cet événement réunit les acteurs de l'agriculture et de l'alimentation : gouvernements, institutions, ONG, associations de producteurs et d'éleveurs. Depuis des années, il y a des programmes nationaux, des projets financés par les bailleurs, pour éradiquer la faim. Elle n'a pas disparu. Faut-il revoir l'approche ? C'est ce qui a...
(AFP 06/12/17)
Quelque 2,7 millions de personnes vivant sur le continent africain ont été déplacées essentiellement par des conflits à l'intérieur de leur pays de janvier à fin juin, soit 15.000 Africains chaque jour, selon un rapport d'ONG publié mercredi. "Ces personnes ont dû fuir leur foyer pour échapper aux conflits, à la violence et aux catastrophes, et ce, sans jamais franchir de frontière internationale", indique ce rapport de l'Observatoire des situations de déplacement interne (Internal Displacement Monitoring Centre, IDMC), qui dépend...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire...
(AFP 04/12/17)
Six policiers ont été tués dans le nord-est du Nigeria, a déclaré lundi la police, lors d'une attaque attribuée à des éleveurs peuls en représailles à des tueries provoquée par des conflits fonciers. "Nous avons perdu six agents dans une embuscade tendue par de présumés éleveurs peuls", a déclaré Othman Abubakar, porte-parole local de la police, à propos de l'attaque qui remonte à vendredi dernier. Elle s'est produite alors qu'"une équipe de police se rendait dans le village de Dowaya...
(AFP 02/12/17)
Un double attentat-suicide dans un marché samedi matin dans le nord-est du Nigeria a fait au moins 13 morts selon la police, 18 selon des sources locales. Ce double attentat a eu lieu dans le marché de Biu (185 kilomètres au sud de Maiduguri, la capitale de l'état du Borno), à proximité d'une gare routière vers 11h30 samedi, période de grande affluence. "Deux femmes kamikazes se sont infiltrées dans la ville (...) où elles ont déclenché leur ceinture explosive", a rapporté Victor Isuku, porte-parole de la police pour l'Etat du Borno. "Au total 13 personnes ont été tuées...
(AFP 30/11/17)
Trois enfants âgés de cinq à huit ans ont été tués jeudi par un inconnu armé d'une machette dans une école primaire du nord-est du Nigeria, ont déclaré à l'AFP des habitants. L'attaque, qui a eu lieu vers 09H30 du matin a visé des classes maternelles de l'école primaire Jafi, dans la ville de Kwaya Kusar, dans le sud-ouest de l'Etat du Borno. "Un homme est entré dans l'école et a attaqué les enfants à l'heure de la récréation. Il...
(AFP 30/11/17)
Blessing a voulu y croire. Au-delà du bon sens, parce que c'était son "dernier espoir". En voyant une annonce sur Facebook qui promettait de la guérir du sida, elle a cliqué. Et bien failli se laisser avoir. C'était il y a quelques mois. Cette Nigériane de 30 ans - son prénom a été changé - crée alors un faux profil sur le réseau social, et prend contact avec ce "guérisseur traditionnel" très bien connecté aux nouvelles technologies. Pour 100.000 nairas...
(AFP 29/11/17)
Les autorités libyennes basées à Tripoli, en coordination avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), ont organisé mardi le rapatriement par avion de 140 migrants nigérians, ont constaté des journalistes de l'AFP. Plaque tournante pour les migrants tentant de rejoindre l'Europe par la mer en recherche d'une vie meilleure, la Libye est particulièrement sous le feu des critiques depuis quelques semaines, après la diffusion d'un documentaire montrant des migrants africains vendus comme esclaves près de Tripoli. Mardi, l'OIM et le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) ont évoqué "une catastrophe humanitaire colossale" en cours pour les migrants placés dans des centres de rétention en Libye.
(AFP 28/11/17)
La maison du fondateur de la secte islamiste Boko Haram, devenue un groupe jihadiste sanglant, sera transformée en musée, a annoncé mardi un membre du gouvernement, qui espère perpétuer le devoir de mémoire d'un conflit qui ravage le Nigeria depuis près de dix ans. Mohammed Yusuf, un prêcheur musulman charismatique, a fondé son mouvement islamiste radical dans un quartier de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria en 2001. Il drainait à l'époque de nombreux membres, souvent de jeunes étudiants, déçus par la corruption de leurs leaders et par le pouvoir en place, qui se rassemblaient...
(AFP 27/11/17)
u moins trois soldats ont été tués et six autres blessés dans des affrontements avec des combattants du groupe jihadiste nigérian Boko Haram qui ont pris entre samedi et dimanche le contrôle d'une ville du nord-est, avant d'en être chassés, a annoncé l'armée. Samedi vers 20H30 locales (19h30 GMT), un nombre important de combattants jihadistes ont attaqué la ville de Magumeri, située à environ 50 km au nord de la capitale de l'Etat du Borno, Maiduguri, pillant des réserves de...
(Agence Ecofin 25/11/17)
S’adressant aux transporteurs maritimes, le 23 novembre dernier, au siège du Conseil des transporteurs maritimes du Nigeria, à Lagos, Handed Ali, Contrôleur général des douanes nigérianes, a ouvertement accusé les tensions dans les régions anglophones du Cameroun, frontalières du Nigeria, de dresser le lit aux importations illégales des armes sur le territoire nigérian. A en croire cette autorité citée par le journal This Day, les compagnies de transport maritime exerçant dans le pays le plus peuplé d’Afrique, notamment celles desservant...
(AFP 24/11/17)
Sept hommes ont été dans une ferme de l'Etat d'Adamawa, dans le nord-est du Nigeria, vraisemblablement par Boko Haram, quelques jours après la mort d'au moins 50 personnes dans un attentat attribué au groupe jihadiste, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Déguisés en agents de sécurité, les hommes armés ont surpris les cultivateurs dans leur sommeil vers 03H00 (02h00 GMT) dans la nuit de mercredi à jeudi près du village de Sabon Gari, dans le district de Gombi, et les...
(AFP 24/11/17)
Plus de 500 victimes de traite des être humains, dont près de la moitié sont des mineurs, ont été secourus et 40 trafiquants présumés arrêtés lors d'une vaste opération de police dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé Interpol jeudi. L'opération Epervier, menée simultanément au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal entre le 6 et le 10 novembre, a permis l'arrestation de 40 trafiquants présumés qui seront poursuivis pour "traite d'êtres humains", "travail forcé" et...
(RFI 24/11/17)
Au Nigeria, ce sont principalement des femmes et des enfants qui ont été tués, lundi 20 novembre, dans des affrontements intercommunautaires dans le nord-est. Des violences qui se sont déroulées dans l'Etat de l'Adamawa et qui ont fait au moins 30 morts, selon la police, qui explique que des agriculteurs bachamas s'en seraient pris à des villages d'éleveurs peuls. Sur place, des associations évoquent un bilan encore plus lourd. De source peule, ce sont 53 personnes, dont 50 femmes et...

Pages