Mercredi 28 Juin 2017
(Le Monde 28/06/17)
Entre Maiduguri et Boko Haram, une lutte à mort (3/5). Eclaté en plusieurs factions, le groupe djihadiste né au Nigeria cherche à étendre son champ d’action. « Celui qui dit “le conflit est fini” ment. Boko Haram est loin d’être mort. » Dans son fastueux bureau, au premier étage d’une grande villa surprotégée de Maiduguri, Kashim Shettima, le gouverneur de l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, ne peut que contredire l’armée et le chef de l’Etat. Ceux-ci ont annoncé à plusieurs reprises avoir « défait techniquement » le groupe terroriste qui, en 2009, après l’assassinat de son fondateur, Mohamed Yusuf...
(RFI 27/06/17)
Des affrontements communautaires ont fait des dizaines de morts au Nigeria ces derniers jours dans l'Etat de Taraba, entre 20 et 100 selon les sources. L'armée a été déployée, mais trop tard pour éviter le lourd bilan. Plusieurs campements ont été attaqués, des dizaines de maisons brûlées et des milliers de têtes de bétail volées ou tuées par les assaillants. Les affrontements opposent des agriculteurs chrétiens, aux éleveurs musulmans. Dans cette région reculée frontalière avec le Cameroun, ces affrontements sont récurrents depuis les années 1980, lorsque les terres ont été partagées.
(Le Monde 27/06/17)
Entre Maiduguri et Boko Haram, une lutte à mort (2/5). Ils ont délaissé lions, antilopes et autres crocodiles pour traquer « du djihadiste ». Là où l’armée n’ose pénétrer. La guerre les empêche d’aller chasser en brousse ? Alors les chasseurs font la guerre. Dans le nord-est du Nigeria, épicentre de Boko Haram, ils sont plus de 15 000 à délaisser les lions, les antilopes, les crocodiles ou les éléphants pour traquer les djihadistes. Dans les zones reculées de cette...
(APA 27/06/17)
Le président nigérian Mohammadu Buhari, en convalescence au Royaume-Uni d'une maladie non dévoilée, a envoyé un message de paix à ses compatriotes à l’occasion de la fête de l’Aid Al-Fitr, célébré ce dimanche et marquant la fin du mois de jeûne du Ramadan. Etat le plus peuplé de l’Afrique, le Nigeria détient la plus grande population musulmane d’Afrique de l’Ouest. 80 millions de Nigérians se réclament de la foi musulmane. Buhari qui a quitté Abuja pour Londres le 7 mai...
(Le Monde 27/06/17)
Entre Maiduguri et Boko Haram, une lutte à mort (1/5). Les habitants de la grande ville du nord-est du Nigeria font comme si la menace avait disparu, mais les terroristes ne cessent de se rappeler à eux. Une nuit de mai, à Maiduguri, un garçon dont nul ne connaîtra jamais ni le nom ni l’histoire s’est faufilé dans l’université avec sa ceinture d’explosifs. L’ombre à la voix d’enfant, perchée dans un arbre, a crié une invitation au djihad à l’attention...
(Le Monde 27/06/17)
Le « Monde Afrique » propose dès aujourd’hui une série de cinq reportages sur la grande ville du nord-est du Nigeria, où est né le groupe islamiste et qui désormais la menace. C’est une ville qui a engendré un monstre. Lequel s’est juré de la détruire, dans une lutte à mort, sans encore y parvenir. Il faut dire que ce n’est pas n’importe quelle ville. Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, c’est aussi la capitale de l’Etat de Borno et...
(BBC 27/06/17)
Au Nigeria, les autorités de l'Etat de Borno ont commencé les travaux d'une tranchée autour de la principale université de Maiduguri, dans le Nord du pays. Cette tranchée de 27 kilomètres a pour objectif final d'empêcher d'éventuels attaques des kamikazes de la secte islamiste Boko Haram. Les miliciens de cette secte ont souvent l'intention de perpétrer des attentats sur le campus. Dimanche, trois kamikazes y ont fait exploser leurs charges tuant une femme. La police secrète nigériane a annoncé par...
(Agence Ecofin 27/06/17)
ASKY, la compagnie aérienne panafricaine, est heureuse d'annoncer le début des vols quotidiens entre LAGOS ACCRA et ABUJA à partir du 3 juillet 2017 selon l'horaire ci-dessous en UTC: Horaire pour LAGOS-ACCRA en Aller-Retour Jour Origine Départ Arrivée Destination Tous les jours ACCRA 0845 0945 LAGOS Tous les jours LAGOS 1455 1555 ACCRA Horaire pour ACCRA-ABUJA en Aller-Retour Jour Origine Départ Arrivée Destination Tous les jours ABUJA 0625 0805 ACCRA Tous les jours ACCRA 1635 1815 ABUJA Ces nouvelles routes...
(AFP 26/06/17)
Huit soldats tchadiens ont été tués ce weekend lors de violents combats contre des jihadistes de Boko Haram sur cinq îles nigérianes du lac Tchad, a annoncé lundi à l'AFP à N'Djamena le porte-parole de l'état-major tchadien. "Nos forces ont attaqué les éléments de Boko Haram sur cinq îles du côté du Nigeria le 24 et 25 juin et les ont chassés", a expliqué le colonel Azem (ndlr: pas de prénom). "Nous déplorons 8 morts et 18 blessés du côté des forces de défense tchadiennes", a-t-il ajouté en faisant état de plus de 160 jihadistes nigérians tués dans l'opération.
(AFP 24/06/17)
L'Etat de Taraba, dans l'est du Nigeria, a été le théâtre de violents affrontements contre des éleveurs peuls ces derniers jours, faisant des dizaines de morts, et conduisant le président par intérim a déployer l'armée. Plusieurs jours après les affrontements, David Misal, le porte-parole de la police de l'Etat de Taraba, une région très reculée à la frontière avec le Cameroun, a affirmé à l'AFP que 18 personnes avaient été massacrées, un chiffre bien inférieur aux autres estimations. "Nous avons enregistré 105 décès de bergers (peuls) dans cette crise des cinq derniers jours"...
(AFP 24/06/17)
Les services secrets nigérians (DSS) ont affirmé vendredi avoir déjoué un projet d'attentats à l'explosif visant des musulmans célébrant la fin du ramadan, après des craintes de préparation d'un important attentat par Boko Haram. Deux hommes soupçonnés de préparation d'attentat à Kano (nord) ont été arrêtés vendredi à l'aube, selon le DSS. Un troisième homme, "un experts en explosifs", a été arrêté mardi dans l'Etat de Kano, a écrit ans un courriel Tony Oyuipo, porte-parole du DSS. "Leur projet, avec d'autres personnes qui sont en encore en liberté, était d'assembler les explosifs et de les utiliser contre des objectifs pendant les célébration de l'Aïd", a-t-il ajouté.
(RFI 24/06/17)
Au Nigeria, certains leaders indépendantistes exigent un référendum sur l’autonomie des territoires biafrais (sud-est). La déclaration a été faite en début de semaine par Nnamdi Kanu, le directeur de la Radio Biafra et leader indépendantiste charismatique. Après dix-huit mois de détention, pour notamment des faits de « trahison », Nnamdi Kanu bénéficie depuis fin avril d’une liberté provisoire pour des raisons de santé. Cette vidéo a été filmée cette semaine dans l’Etat d’Abia, d’après plusieurs sources. Cette déclaration publique remet...
(RFI 24/06/17)
Dans le nord-est du Nigeria, l'afflux de réfugiés provenant du Cameroun rend la situation humanitaire complexe. Selon les Nations unies, plus de 5,2 millions de personnes ont besoin d'une assistance alimentaire. Les risques de voir apparaître une famine menacent encore. A cela s'ajoutent donc ces centaines de réfugiés qui affluent ces dernières semaines du Cameroun vers des villes comme Pulka et Banki. A Banki, il y a déjà près de 45 000 personnes déplacées, qui vivent dans la précarité. Or cette semaine, le Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés a recensé 889 personnes - essentiellement des enfants...
(AFP 23/06/17)
Dans le quartier de Sabon Gari, enclave chrétienne de l'immense ville musulmane de Kano au nord du Nigeria, la tension monte et les esprits s'inquiètent, après l'appel de groupes musulmans demandant aux Igbos chrétiens de quitter la région d'ici le 1er octobre. "Je suis né à Kano. Mon père est venu s'installer ici il y a plus de 60 ans", raconte à l'AFP Okechukwu Ugo, vendeur igbo de matériel de construction originaire du sud-est du Nigeria. "Je n'ai nulle part...
(AFP 21/06/17)
Les habitants des bidonvilles de pêcheurs à Lagos ont célébré mercredi une décision de justice affirmant que les démolitions de leurs logements par le gouvernement étaient illégales. En octobre, ils avaient porté l'affaire devant les tribunaux pour protester contre le projet de l'Etat de Lagos de raser les quartiers pauvres du bord de mer afin de lutter contre la criminalité dans la mégapole de plus de 20 millions d'habitants. Le gouvernement a poursuivi les démolitions au cours d'une série de...
(AFP 21/06/17)
Au moins cinq personnes ont été tuées mardi par l'explosion d'une mine et lors d'une embuscade contre un convoi menée par des membres présumés du groupe jihadiste Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris mercredi. Trois civils ont été tués dans les environs de Konduga (20 km de Maiduguri) quand leur camion, qui transportait du bois, a explosé sur une mine, aux alentours de 16h30 (15h30 GMT) mardi, a rapporté à l'AFP un membre des milices civiles. "Le...
(RFI 21/06/17)
Dans le berceau de Boko Haram, à Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno, ne nouvelles attaques et violences surviennent, orchestrées par les insurgés de la région du Lac Tchad. Zannah Mustapha est l’un des personnages clefs de la libération récente des lycéennes otages de Chibok. C’est lui qui a mené les négociations dans la forêt de Sambisa, au contact de membre du groupe armé ouest-africain affilié à l’Etat islamique. Cet avocat nigérian a lancé une fondation il y a...
(AFP 20/06/17)
La police italienne a annoncé mardi l'arrestation d'un trafiquant de migrants nigérian de 25 ans se faisant appeler "Rambo" et soupçonné d'avoir torturé, violé et tué des migrants détenus en Libye. "Une fois, j'ai vu Rambo le Nigérian tuer un migrant qu'il avait bâillonné et torturé pendant longtemps", a témoigné un migrant devant les enquêteurs d'Agrigente (Sicile), selon des propos cités dans un communiqué de la police. Un autre a assuré avoir vu "personnellement deux personnes battues à mort par Rambo", un garçon mineur et un homme tué sous les yeux de son frère. "Quand j'étais dans ce ghetto, il était impossible...
(APA 20/06/17)
Au moins seize personnes ont été tuées dimanche soir dans deux attaques suicides contre une communauté de la périphérie de Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, a déclaré lundi le porte-parole de l’Agence nationale de gestion des urgences du Nigéria (NEMA), Abdulkadir Ibrahim. Vers 8h45, a-t-il expliqué, deux femmes-kamikazes ont été interceptées alors qu’elles tentaient d’accéder au camp de déplacés internes de Dalori 2. « Deux autres femmes-kamikazes ont également activé leurs explosifs dans le village voisin de Dalori Kofa vers 20h10, tuant 16 personnes », a-t-il ajouté.
(RFI 20/06/17)
Au Nigeria, l'aide humanitaire destinée à soutenir les victimes de Boko Haram dans le nord-est du pays a été détournée. Aveu fait ce week-end par le vice-président, Yemi Osinbajo, qui assure que le gouvernement va désormais sécuriser l'acheminement de cette aide. Il s'agit notamment de dons destinés à près de 8,5 millions de personnes, essentiellement des familles qui ont dû quitter leurs villages après de violentes attaques de Boko Haram. Selon l'ONU, cette zone instable du nord-est du Nigeria est menacée par la famine. Sur 100 camions transportant de l'aide...

Pages