Jeudi 19 Avril 2018
(AFP 28/03/18)
Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a porté plainte contre un de ses anciens dirigeants, accusé d'avoir touché des pots-de-vin lors de la vente d'une concession pétrolière au Nigeria en 2011, a révélé un porte-parole de la compagnie mercredi. "D'après notre enquête interne, nous pensons qu'un de nos employés (Peter Robinson, ndlr) a commis une grave faute (...) lors de la vente du bloc OML 42 au Nigeria en 2011", a déclaré le porte-parole dans un communiqué. "Nous avons porté plainte devant les autorités néerlandaises et nous réfléchissons aux autres mesures à prendre", a-t-il indiqué. Cette affaire arrive au moment où Shell, partenaire économique historique du Nigeria, fait face à un procès en Italie pour corruption lors de l'attribution...
(AFP 28/03/18)
Le festival annuel de la culture des Ijaws, quatrième groupe ethnique du Nigeria s'est déroulé entre le 21 et 28 mars à Oporoza, capitale du royaume de Gbaramatu, au coeur de la région pétrolière du Delta (sud-est). Au programme: défilés de "masquerades", personnages entièrement recouverts d'un long tissu blanc qui représentent l'apparence des esprits, et cérémonies autour du roi, Oboro Gbaraun, pour lui témoigner respect et lui souhaiter prospérité. "C'est un festival qui nous rassemble, nous les Ijaws du Nigeria, mais aussi ceux de la diaspora, pour ne former qu'un, et apporter la paix dans le royaume", a expliqué le roi à l'AFP. Les Ijaws, peuple d'environ 15 millions de personnes, qui s'étend sur les lagunes qui bordent le golfe...
(AFP 27/03/18)
Alors que les écolières de Dapchi enlevées en février étaient libérées par Boko Haram, les autorités nigérianes ont dévoilé l'existence de pourparlers de paix avec le groupe jihadiste, après presque dix ans d'insurrection dans le nord-est du Nigeria. Les négociations, tenues secrètes, ont commencé il y a plusieurs mois afin de trouver une solution durable au conflit qui mine la région du lac Tchad, en envisageant notamment des amnisties pour les "repentis". "Le gouvernement est plus que jamais prêt à...
(AFP 27/03/18)
Cinq personnes ont été tuées lundi dans un incendie dans un camp de déplacés ayant fui les violences du groupe jihadiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, selon des sources militaires et civiles. L'incendie s'est déclaré dans le camp de déplacés de Rann, qui accueille quelque 55.000 personnes, à 175 kilomètres à l'est de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno. "Il y a eu un départ de feu ce matin (lundi) dans le camp de déplacés, qui a...
(AFP 27/03/18)
Cinq personnes ont été tuées dans des violences entre éleveurs nomades et agriculteurs, dans l'Etat de Benue (centre-est du Nigeria), épicentre de la vague d'affrontements sanglants pour l'accès à la terre depuis début janvier, a annoncé la police locale lundi. "Pas plus tard qu'hier (dimanche), deux personnes ont été tuées dans un village du district d'Agatu", dans l'Etat de Benue, a déclaré Fatai Owoseni, commissaire local de police. "En outre, des violences ont éclaté dans le district de Guma, où...
(AFP 26/03/18)
Une centaine d'écolières enlevées le 19 février par le groupe islamiste Boko Haram à Dapchi, dans le nord-est du Nigeria, et libérées cette semaine, ont été ramenées dimanche à leurs familles. Vêtues de longs hijabs traditionnels, les 105 jeunes filles sont arrivées vers 14H30 locales (13H30 GMT) à bord de cinq bus escortés par l'armée à Dapchi, dans l'Etat de Yobe, où elles ont pu serrer leurs parents dans leurs bras, après avoir passé trois jours auprès des autorités à...
(AFP 23/03/18)
Le président nigérian Muhammadu Buhari a reçu vendredi les écolières de Dapchi, libérées par le groupe Boko Haram, au cours d'une réunion ternie par l'absence de l'une d'entre elles, une chrétienne, toujours retenue par le groupe pour avoir refusé de se convertir à l'islam. "Nous avons négocié (avec les ravisseurs) uniquement pour être certains qu'aucune de ces filles ne serait mise en danger. Cette stratégie a été payante car toutes les filles ont été relâchées sans incident", a déclaré le...
(AFP 23/03/18)
Au lendemain de leur libération surprise et rocambolesque, les 104 écolières kidnappées à Dapchi, dans le nord-est du Nigeria par le groupe jihadiste Boko Haram, étaient jeudi à Abuja dans l'attente de rencontrer le président Muhammadu Buhari. Au même moment, le gouvernement local de l'Etat de Borno (nord-est), épicentre des violences commises par les islamistes de Boko Haram, annonçait la fermeture "immédiate et jusqu'à nouvel ordre" de tous les pensionnats pour des raisons de sécurité. Au total, 104 des 110 étudiantes enlevés le 19 février dernier dans leur pensionnat à Dapchi...
(AFP 22/03/18)
Les opérations des Nations Unies ont repris dans la ville de Rann, dans l'extrême nord-est du Nigeria, trois semaines après une attaque de Boko Haram qui avait tué trois humanitaires, a déclaré jeudi l'organisation internationale. "Les Nations Unies ont donné leur accord pour reprendre les liaisons aériennes avec Rann lundi. Et les premiers vols ont repris mardi", a expliqué à l'AFP la porte-parole de l'ONU à Abuja Samantha Newport. "Les employés onusiens ne sont toutefois pas autorisés à dormir sur place. Nous mènerons des opérations pendant la journée (en hélicoptère), jusqu'à ce que les conditions sécuritaires...
(AFP 22/03/18)
Tous les pensionnats dans l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria, un des plus touchés par le conflit avec le groupe jihadiste Boko Haram, vont être fermés pour raisons de sécurité, ont annoncé jeudi les autorités locales. "Tous les établissements d'enseignement secondaire en pensionnat de l'Etat du Borno, à l'exception de ceux de Maiduguri (capitale) et de Biu, fermeront avec effet immédiat jusqu'à nouvel ordre", a annoncé le gouvernement de l'Etat de Borno dans un communiqué. A la frontière...
(Xinhua 22/03/18)
Le groupe terroriste Boko Haram a libéré mercredi 104 lycéennes enlevées en février dernier dans un lycée de la ville de Dapchi, dans le nord du Nigeria, a annoncé le ministre nigérian de l'Information et de la Culture, Lai Mohammed. Une autre fille et un garçon ont également été libérés, a-t-il précisé. Les 106 personnes "ont été libérées sans condition", aucune rançon n'a été payée et aucun membre détenu de Boko Haram n'a été libéré en échange de la libération...
(AFP 21/03/18)
Une centaine d'écolières enlevées le 19 février par des militants islamistes de Boko Haram à Dapchi, dans le nord-est du Nigeria, ont été ramenées mercredi matin à leur école par leurs ravisseurs, dans des circonstances qui soulèvent de nombreuses interrogations. Au moins 101 adolescentes - parmi lesquelles se trouvait au moins un garçon - ont été ramenées par des membres de Boko Haram, à bord de neuf camions, aux premières heures de la journée. Ils les ont "déposées sur la route, d'où elles ont naturellement rejoint leur foyer", a expliqué le ministre de l'Information, Lai Mohammed.
(AFP 21/03/18)
Une centaine d'écolières enlevées le 19 février par des militants islamistes de Boko Haram à Dapchi dans le nord du Nigeria ont été ramenées mercredi matin à leur école par leurs ravisseurs, ont affirmé à l'AFP des parents. "Les filles ont été ramenées dans neuf véhicules et déposées devant l'école vers 8h00" (07H00 GMT), a affirmé Bashir Manzo, qui dirige une association d'aide aux parents des enfants enlevés, en ajoutant que les autorités devaient procéder à un décompte précis des filles libérées. "J'ai une liste des filles manquantes avec moi, et là je me rends à l'école pour faire l'appel et voir si certaines d'entre elles sont toujours disparues"...
(APA 21/03/18)
APA-Abuja (Nigeria) - La Commission nigériane contre les délits économiques et financiers (EFCC) a saisi 9 millions de dollars à la résidence de Paul Tarelah Boroh, conseiller spécial sur le delta du Niger du président Muhammadu Buhari. La découverte de cette somme d’argent a été faite quelques heures après son arrestation par une équipe conjointe d’agents de l’EFCC et du Bureau du Conseiller national pour les affaires de sécurité (ONSA). Selon un haut responsable de la sécurité, Boroh avait été...
(RFI 21/03/18)
Au Nigeria, Amnesty International accuse les forces de sécurité nigérianes d'avoir ignoré les mises en garde répétées sur les mouvements de combattants de Boko Haram dans l'Etat de Yobe, quelques heures avant et après l'enlèvement de 110 jeunes filles dans leur école de Dapchi. Le rapport publié mardi 20 mars dénonce des manquements sécuritaires lors de l'enlèvement du 19 février dernier et demande l'ouverture d'une enquête. En se basant sur les témoignages de 23 personnes et trois responsables en charge...
(Xinhua 21/03/18)
Les milliardaires américain Bill Gates et nigérian Aliko Dangote ont échangé, mardi dans la capitale tchadienne N'Djamena, avec le président Idriss Déby Itno, sur les possibilités d'aider son pays et tout le bassin du Lac Tchad à mieux se prémunir contre le poliovirus sauvage. "Nous avons discuté avec le président de deux points importants: comment éradiquer la polio et comment atteindre les villages qui se trouvent dans les îles, comment étendre la couverture vaccinale de routine", a déclaré à la...
(AFP 20/03/18)
Amnesty International accuse l'armée nigériane d'avoir ignoré les mises en garde répétées sur les mouvements de combattants de Boko Haram dans l'Etat de Yobe, quelques heures avant et après l'enlèvement de 110 jeunes filles dans leur école de Dapchi, dans un rapport publié mardi. Ce drame s'est déroulé dans des circonstances quasi-identiques au kidnapping de Chibok, en avril 2014, où plus de 200 lycéennes ont été enlevées déclenchant une vague d'émotion mondiale. Quelques jours après l'enlèvement de Dapchi, le président...
(Xinhua 20/03/18)
Le Nigeria a commencé lundi à former 300 enseignants d'écoles primaires aux techniques d'accompagnement socio-psychologique dans l'Etat d'Adamawa, nord-est du pays, confronté à des conflits et violences. Cette formation d'une semaine vise à permettre aux enseignants d'apporter un meilleur soutien aux parents et aux écoliers affectés par l'insécurité. Le président du Comité présidentiel sur l'Initiative Nord-Est et ancien ministre de la Défense, Theophilus Danjuma, a mis l'accent sur la nécessité de ce type de formation, vu la situation désavantagée de...
(AFP 19/03/18)
Des combattants du groupe jihadiste nigérian Boko Haram ont abattu cinq pêcheurs, sur une île du lac Tchad (nord-est), les accusant de livrer des informations sur la localisation des filles de Dapchi, enlevées le mois dernier, a annoncé samedi un responsable des pêcheurs. "Les cinq hommes s'étaient rendus vers le littoral du lac où ils ont été abattus par des hommes de la faction d'Abou Mossab Al Barnawi", a expliqué le président de l'union des pêcheurs de l'Etat du Borno,...
(AFP 19/03/18)
Baguette or blanquette?!": dans la classe de l'Alliance française de Lagos, les étudiants s'interpellent dans un joyeux brouhaha sur la définition à donner aux mots qu'ils viennent d'apprendre. La matinée de cours de français à apprendre les conjugaisons au passé composé n'a en rien entamé l'enthousiasme d'Adanna. "J'aime la culture, la langue française, c'est so rooooomantique...", explique avec un fort accent anglais cette jolie étudiante nigériane de 23 ans, qui ne quitte jamais ses lunettes de soleil même en classe...

Pages