Vendredi 18 Août 2017
(AFP 18/08/17)
Les 106 lycéennes de Chibok libérées au cours des derniers mois des mains du groupe jihadiste nigérian Boko Haram feront leur rentrée des classes à l'université en septembre, a annoncé vendredi la ministre nigériane pour le droit des Femmes. "L'ensemble des 106 filles reprendront l'école à l'Université américaine (de Yola, dans le nord-est) à partir de septembre", a déclaré Mme Aisha Alhassan dans un communiqué. Vingt-quatre d'entre elles avaient déjà recommencé les cours, attendant d'être rejoint par leurs anciennes camarades. Lors d'une conférence de presse à Abuja, la ministre a fourni quelques rares détails sur la situation des jeunes filles, qui avaient passé environ trois ans au sein du groupe en captivité. L'une d'entre elles...
(RFI 18/08/17)
Alors qu'un cataclysme était annoncé si Ebola arrivait à Lagos, la capitale économique du Nigeria a su maîtriser la situation avec brio. Nigeria, pays de tous les chaos. C'est du moins la réputation du pays le plus peuplé d'Afrique. Mais à l'image de Lagos, sa capitale économique, le Nigeria est bien mieux organisé qu'il n'y paraît de prime abord. Le chaos est souvent juste une apparence au-delà de laquelle se cache un système d'organisation opaque mais sophistiqué. Derrière la façade du désordre se dissimule un système subtil qui ménage les intérêts des plus puissants. Régulièrement depuis sa création en octobre 1960, les spécialistes annoncent l'explosion ou l'implosion imminente du Nigeria...
(La Croix 18/08/17)
CRITIQUE DE LIVRE. Pour son premier roman, cet auteur nigérian nous plonge dans les rues de l’une des villes les plus dangereuses du monde avec, au menu, des meurtres, des affaires de mœurs et de la politique. « Lagos Lady » de Leye Adenle, traduit de l’anglais (Nigeria) par David Fauquemberg. Éd. Points policier. 396 p., 7,80 € Le corps atrocement mutilé d’une jeune femme est jeté d’une voiture devant une boîte de nuit de Lagos, capitale du Nigeria. La...
(Agence Ecofin 18/08/17)
Au Nigeria, GOtv, le service de fourniture de contenu audiovisuel par télévision numérique terrestre (TNT) de Multichoice, a lancé sur sa plateforme les chaînes en clair River State Television (RSTV), l’Edo Broadcasting Service (EBS) et la Broadcasting Corporation of Oyo State (BCOS). La RSTV est une chaine publique de télévision qui diffuse des divertissements locaux, des nouvelles, des émissions pour enfants et des programmes sportifs. EBS et BCOS sont aussi des chaines de télévision publique de télévision offrant des contenus...
(AFP 17/08/17)
Les autorités libyennes ont rapatrié jeudi 135 migrants nigérians, dont de nombreuses femmes et enfants en bas âge, qui avaient tenté sans succès de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, selon un responsable de la lutte anti-migration clandestine à Tripoli. "Nous organisons ce jeudi (...) le rapatriement volontaire de 135 migrants clandestins nigérians qui avaient été secourus au large (de la Libye) par les gardes-côtes", a indiqué à l'AFP le lieutenant Housni Abou-Ayanah, chef du bureau de la communication de l'Organe de la lutte contre l'immigration clandestine. Un premier...
(AFP 17/08/17)
Le siège de la Commission nigériane des crimes économiques et financiers (EFCC) à Abuja a été attaqué mercredi par des hommes "lourdement" armés, qui ont tiré sur les façades et dans le parking, sans faire de victimes, a annoncé l'EFCC. Cette attaque a eu lieu au siège de la EFCC mercredi matin vers 05h00 (04h00 GMT), rapporte Wilson Uwujaren, porte-parole de la Commission, dans un communiqué. "Le groupe composé de bandits lourdement armés ont envahi la propriété et ont commencé à tirer, notamment sur les voitures garées dans le parking", ajoute le communiqué. Selon M. Uwujaren, les assaillants se sont enfuis en déposant une lettre de menace de mort à l'encontre d'Ishaku Sharu...
(Le Point 17/08/17)
Les Chinois préfèrent fermer le Suisse Addax Petroleum, soupçonné d'avoir versé 100 millions de dollars de paiements injustifiés au Nigeria. L'annonce de la fermeture d'Addax Petroleum en plein mois d'août n'est pas une bonne nouvelle pour Genève, la deuxième place mondiale pour la vente de pétrole et de matières premières, juste derrière Londres. Pas seulement en raison des 174 licenciements. Les bons éléments parviendront sans trop de difficultés à se recaser dans les 350 autres sociétés de trading pétrolier qui...
(AFP 16/08/17)
Le Nigeria doit fournir une meilleure protection pour ses quelque deux millions de personnes déplacées par le conflit contre Boko Haram, a demandé mercredi le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC), au lendemain d'une attaque sanglante dans un camp qui a fait 28 morts et plus de 80 blessés. "Nous aimerions voir le gouvernement nigérian s'impliquer davantage dans la protection des civils qui vivent dans les camps de déplacés. C'est leur première des responsabilités", écrit Ernest Mutanga, directeur du NRC pour le Nigeria, dans un communiqué. Mardi soir, trois femmes kamikazes appartenant au groupe jihadiste Boko Haram, se sont fait exploser à l'entrée d'un camp proche de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno...
(AFP 16/08/17)
Trois femmes kamikazes se sont fait exploser mardi dans une ville à 25 kilomètres de Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria, faisant 28 morts et plus de 80 blessés, selon des sources locales. "Trois femmes ont déclenché leur ceintures explosives juste à l'entrée d'un camp de déplacés (dans la ville de Mandarari) faisant 28 morts et 82 blessés", a rapporté Baba Kura, membre des milices civiles qui lutte contre le groupe jihadiste de Boko...
(RFI 16/08/17)
Au moins 28 personnes ont été tuées et plus de 80 autres blessées dans trois attentats-suicides commis visant un camp de déplacés à Mandarari, une localité proche de Maiduguri, dans le nord-est du pays. La région est devenue depuis décembre dernier l’épicentre des violences commises par le groupe jihadiste Boko Haram. L’État de Borno a de nouveau été le théâtre d’attentats meurtriers, ce mardi 15 août dans le district de Konduga. Des attentats-suicides commis, à nouveau, par des femmes kamikazes...
(AFP 14/08/17)
Au moins quatre personnes ont été tuées ce week-end dans une attaque de combattants de Boko Haram contre un village près de Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno (nord-est du Nigeria), a-t-on appris dimanche de sources locales. Des hommes armés ont envahi le village d'Amarwa, à vingt km de Maiduguri, dans la nuit de samedi à dimanche, tirant au hasard sur les villageois, et mettant le feu à toutes les habitations, ont rapporté un chef coutumier et un membre...
(RFI 14/08/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari a déclaré qu'il allait bien à une délégation du ministère de l'Information qui lui rendait visite à Londres. Les voix commencent à s'élever au sein de la société civile nigériane, qui organise depuis lundi des sit-in de protestation dans Abuja pour demander au président de « rentrer ou démissionner ». Les manifestants se réunissent quotidiennement car ils n'ont aucune information concernant leur président Muhamadu Buhari. Il est hospitalisé à Londres depuis plus de trois mois,...
(RFI 14/08/17)
Des chercheurs ont analysé l'ensemble des attaques-suicides menées par Boko Haram d’avril 2011 à juin 2017. Dans un rapport publié le 9 août 2017, ils montrent que, pour la première fois de l'histoire, un groupe terroriste utilise majoritairement des femmes dans ce type d'attaques. Ils affirment aussi que, contrairement à certaines idées reçues, le groupe vise plus majoritairement des cibles musulmanes. 434. C’est le nombre d’attentats suicides commis par Boko Haram entre avril 2011 et juin 2017. Autant d’attaques étudiées...
(AfricaNews 14/08/17)
Amina Mohamed, la secrétaire générale adjointe de l’ONU s’inquiète de la situation des femmes en zones de conflit, en République démocratique du Congo et au Nigeria. À l’issue d’une mission menée conjointement par l’ONU et l’Union africaine du 19 au 27 juillet dans les deux pays, elle a relevé que les conflits qui y ont cours sont de plus en plus marqués par des violences sexuelles et sexistes extrêmement élevées. En République démocratique du Congo, des violences ont resurgi dans...
(Xinhua 11/08/17)
Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a reçu un don de 5.000 tonnes de riz de la part du gouvernement nigérian. Ce don aidera à nourrir près d'un demi-million de personnes déplacées dans le nord-est du Nigéria, qui est ravagé par le conflit, et où la menace de la famine persiste. "En tant que gouvernement responsable, le gouvernement fédéral du Nigéria, en reconnaissance des efforts des acteurs humanitaires et de la nécessité d'assurer la sécurité alimentaire des personnes touchées par l'insurrection au nord-est, a non seulement approuvé la distribution de 35.905 tonnes de céréales aux populations vulnérables, mais valide également la remise de 5.000 tonnes de riz...
(Xinhua 11/08/17)
LAGOS, (Xinhua) -- Un foyer de rougeole a été signalé dans dix régions des gouvernements locaux de l'État septentrional nigérian de Taraba, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires. Innocent Vakkai, responsable de la santé de l'État, qui a divulgué cette information aux journalistes à Jalingo, capitale de l'État, a indiqué qu'il y a eu 140 cas de rougeole jusqu'ici dans l'Etat. La majorité des personnes touchées étaient des enfants de moins de cinq ans, qui n'avaient pas été vaccinés, a-t-il...
(MSF 11/08/17)
Fuyant Boko Haram et les opérations militaires, de nombreuses familles continuent à chercher refuge dans les camps de Maiduguri, dans l’État de Borno situé dans le nord-est du Nigeria. Elles se retrouvent bloquées au "screening point" à l’entrée de la ville, parfois pendant plusieurs semaines. Le "screening point" se trouve dans un village abandonné où il n’y a plus de maisons. Seuls restent quelques murs sans toit, et rien ne permet aux déplacés de s’abriter de la pluie. Ils vivent...
(AFP 10/08/17)
Devant le visage du Christ crucifié, onze fidèles qui assistaient à une messe ont été abattus dimanche dans le sud-est du Nigeria: des victimes collatérales d'une querelle de territoires qui a lieu à plus de 5.000 km de là, selon les premiers éléments de l'enquête. Il n'a fallu que quelques heures à la police nigériane pour associer cette tuerie aux "gangs" qui organisent la petite communauté d'Ozubulu, dans l'Etat d'Anambra. "Nos informations indiquent que l'attaque n'est pas étrangère à une sorte de +guerre des gangs+ entre les fils d'un même village, qui se sont engagés dans une bataille...
(Jeune Afrique 10/08/17)
Le montant des sommes réclamées à l'ancienne ministre du Pétrole au Nigeria, Diezani Alison-Madueke, soupçonnée de malversations, a été réévalué à la hausse par la commission des crimes financiers et économiques (EFCC). La Commission des crimes financiers et économiques au Nigeria (EFCC) a réévalué à la hausse le montant des biens et actifs soupçonnés d’avoir été illégalement acquis par l’ancienne ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke. Celui ci est désormais estimé à 665 millions de dollars. Dans un communiqué publié sur...
(Financial Afrik 10/08/17)
La commission des crimes économiques et financiers (EFCC) du Nigéria a déclaré avoir recensé plus de 615 millions de dollars de biens mal acquis appartenant à l’ex-ministre nigériane du pétrole par ailleurs ex-présidente de l’OPEP, Diezani Alison-Madueke. « Outre les boîtes d’or, d’argent et de bijoux en diamant, d’une valeur de plusieurs millions de livres trouvées dans sa résidence, nous avons recensé plus d’une douzaine de bâtiments à travers le pays dont la valeur cumulée dépasse 500 millions de dollars»,...

Pages