| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(Jeune Afrique 27/04/17)
Le président nigérian, dans une lettre au Parlement, a indiqué ce mercredi que le pays avait obtenu plusieurs accords de financements avec la Chine et la Banque mondiale. L’exécutif nigérian ne renonce pas au financement par l’emprunt de la relance de son économie, plongée dans la récession. Après avoir vu un programme de prêts extrêmement ambitieux de 30 milliards de dollars retoqué par le parlement fédéral en fin d’année − au motif qu’ils auraient causé un endettement national excessif −, le Président Muhammadu Buhari est revenu à la charge ce mercredi 26 avril. Dans une lettre lue à la chambre des représentants (chambre basse du parlement nigérian) par son président Yakubu Dogara, et consultée par...
(RFI 27/04/17)
Au Nigeria, la discrétion du président alimente les doutes sur son état de santé. Ce mercredi 26 avril Muhammadu Buhari n'a pas assisté au Conseil des ministres, demandant une fois de plus à son vice-président de le représenter. Le président nigérian est rentré le 10 mars dernier après un séjour médical de deux mois à Londres. Muhammadu Buahri n’a pas présidé le Conseil des ministres ce mercredi 26 avril. La semaine dernière déjà la réunion avait été annulée en raison des fêtes pascales, selon l'un de ses conseillers. Ce mercredi, « le président était absent car il a demandé à ce qu’on lui accorde un temps de repos », indique Lai Mohammed, le ministre de l’Information et de la Culture...
(Le Monde 26/04/17)
Près des deux tiers des ambassades de la deuxième puissance économique d’Afrique n’ont pas d’ambassadeur, deux ans après l’arrivée au pouvoir du chef de l’Etat. La nomination, début avril, de quatre ambassadeurs chevronnés du réseau diplomatique nigérian – trois pour l’Organisation des Nations unies à New York et à Genève, un à Addis-Abeba pour l’Union africaine (UA) – sera insuffisante pour rendre audible la voix du pays africain le plus peuplé avec ses 182 millions d’habitants dans les affaires du continent et du monde, aphone depuis deux ans.
(Le Monde 21/04/17)
Médecins sans frontières alerte sur la saturation des infrastructures d’accueil et dénonce les rapatriements forcés de population. En trois mois, la population de Pulka a augmenté de plus d’un tiers. Depuis janvier, plus de 11 300 réfugiés se sont installés dans cette petite localité de 30 000 habitants, située à l’extrême nord-est du Nigeria, près de la frontière avec le Cameroun. Un afflux qui « augmente encore la pression sur les rares ressources disponibles », alerte l’ONG Médecins sans frontières...
(La Tribune 20/04/17)
Coup de tonnerre dans le ciel gouvernemental nigérian ! Le président Muhammadu Buhari vient de prendre la décision de limoger son secrétaire général du gouvernement qui s’était attiré les foudres du Sénat sous le coup d’allégations de malversations financières. Une autre tête du cercle présidentiel, le puissant directeur général des services de renseignements, est tombée. Sa chute intervient après la découverte de grosses coupures de devises nationale et étrangères dans un appartement à Lagos. Les détails. Devant la gravité des faits, Muhammadu Buhari s'est résolu à mettre sur pied une commission d'enquête dirigée par son vice-président.
(Jeune Afrique 19/04/17)
Selon une étude du cabinet Morgan Philips, les deux locomotives économiques de l'Afrique de l'Ouest sont sans surprise les deux pays de la région où les fonctions commerciales sont les mieux rétribuées. Représentant à elle seule plus de 16 % de la richesse produite sur le continent en 2016, l’économie nigériane est de loin la plus rémunératrice en Afrique de l’Ouest. Selon l’étude du cabinet Morgan Philips datée de décembre 2016 et portant sur les métiers du commerce, un directeur...
(RFI 19/04/17)
Après six semaines de fermeture pour réhabiliter la piste d'atterrissage, l'aéroport de la capitale du Nigeria, Abuja, a rouvert mardi 18 avril, avec un jour d'avance sur le calendrier officiel. Le revêtement de la piste, des voies de taxi et du tarmac ont subi d'importantes réparations. Le terminal a également été rénové pour pouvoir accueillir des voyageurs handicapés, avec notamment l'installation d'ascenseurs dans la zone des départs. Les autorités aéroportuaires du Nigeria retrouvent le sourire. Et la compagnie du rail...
(Le Monde 18/04/17)
Peter Lundberg, travailleur humanitaire au Nigeria, alerte dans une tribune au « Monde » : faute d’aide suffisante, le nord-est du pays, déjà meurtri par Boko Haram, court à sa perte. TRIBUNE. Il y a quelques semaines, j’ai rencontré un garçon, appelé Modu, qui vit avec sa mère dans le camp de déplacés de Bama. Lui et sa mère venaient de fuir, lors d’une opération militaire contre Boko Haram, leur village isolé situé non loin de la ville de Konduga. J’ai rencontré Modu au centre de dépistage de la malnutrition que soutient le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans l’hôpital central de Bama, qui fut réduit en cendres par...
(RFI 15/04/17)
Cela fait trois ans - depuis le 14 avril 2014 - que 195 jeunes filles de Chibok au Nigeria sont détenues par des membres du groupe armé Boko Haram. Tout au long de ce vendredi 14 avril, des événements commémoratifs se sont déroulés autour des lycéennes de Chibok à Abuja, mais aussi, pour la première fois, à Maiduguri dans le nord du pays. A Lagos, le collectif « Bring Back our Girls » a organisé une veillée de prière. Alors...
(RFI 15/04/17)
Boko Haram a kidnappé les filles de Chibok il y a trois ans. Le retentissement mondial de ces enlèvements n’a pas empêché les jihadistes de continuer à kidnapper des jeunes gens. Certains prisonniers sont libérés contre rançon, ce qui permet aux islamistes de se financer. Jusqu’à 5 000 personnes, surtout des femmes et des enfants, auraient été kidnappées par Boko Haram au Nigeria de 2010 à 2016. Qu’il s’agisse d’exploitation sexuelle, de mariages forcés ou de travail forcé, les jihadistes...
(RFI 14/04/17)
Trois ans jour pour jour après l’enlèvement de 276 jeunes lycéennes à Chibok, une localité dans le nord-est du Nigeria, 195 d’entre elles sont toujours portées disparues. Mais cet enlèvement de masse semble aujourd'hui être tombé dans l'oubli. Cette question suscite peu d'intérêt des Nigérians, qui sont davantage préoccupés par la récession qui les affecte au quotidien. A Lagos, le groupe local du collectif #BringBackOurGirls est pile à l’heure ce jeudi pour son rendez-vous avec le gouverneur Akinwunmi Ambode. Tout de rouge vêtus, ils ont convergé vers le quartier d'Alausa, le siège de l'Etat de Lagos. « On nous a informés qu'il fallait patienter un peu. Que quelqu'un allait sortir.
(BBC 14/04/17)
Au Nigeria, 80 millions de dollars en liquide ont été découverts dans un appartement à Lagos. L'argent était dissimulé dans des sachets fermés. Il s'agit de coupures de dollars, de livres sterling et de Nairas. Des habitations démolies à Lagos Nigeria : Les compagnies pétrolières doivent déplacer leurs sièges L'agence anti-corruption a mené un raid dans le domicile dont le nom du propriétaire n'a pas été révélé. Elle était aux trousses d'un individu suspecté de s'être déguisé en femme. Il...
(RFI 13/04/17)
La commission électorale nigériane annonce avoir suspendu sine die 205 de ses agents. L'INEC leur reproche d'avoir accepté des pots-de-vin pour manipuler le résultat du vote lors des élections générales de 2015. La Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) enquête toujours sur ces allégations de fraudes. Les employés électoraux suspendus auraient perçu au total près de 9 millions d'euros. Cet argent devait servir à influencer les résultats des élections générales en 2015 dans 16 Etats. Le Réseau ouest-africain des...
(RFI 13/04/17)
Les Etats-Unis projettent de vendre au Nigeria 12 avions de combat et reconnaissance, pour aider le pays à lutter contre Boko Haram. Cette vente, une demande de longue date d’Abuja, avait été stoppée par Barack Obama, juste avant la fin de son mandat, après un bombardement par erreur d'un camp de réfugiés par l’armée nigériane. Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio Le 17 janvier dernier, l’armée nigériane bombardait par erreur un camp de réfugiés dans le nord-est du pays, faisant une centaine de morts. A Washington, le président Obama, qui s’apprêtait à donner son accord à la vente d’avions de combat...
(RFI 13/04/17)
De plus en plus d'enfants sont utilisés par le groupe islamiste Boko Haram. C'est le constat alarmant que fait l'Unicef sur la situation dans la région du lac Tchad. Le nombre d'enfants kamikazes a triplé en trois mois. En trois mois, 27 enfants ont été transformés en kamikazes par les jihadistes dans les quatre pays de la région du lac Tchad : Nigeria, Niger, Cameroun et Tchad. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance précise qu’à la même période, l’an...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Au Nigeria, Diezani Alison-Madueke, ministre du Pétrole du président Goodluck Jonathan entre 2010 et 2015, a été inculpée le mardi 4 avril pour blanchiment d'argent et fraude électorale. Trois membres de la Commission électorale nationale (Inec) sont soupçonnés d’avoir reçu reçu des pots-de-vin de la part de l’ancienne ministre du Pétrole en amont des élections législatives de 2015 au Nigeria, selon la Commission des crimes financiers et économiques (EFCC). Diezani Alison-Madueke et les trois membres de la commission auraient ainsi...
(BBC 12/04/17)
Les Nigérians ont réagi avec colère et indignation à des images partagées sur Facebook et Twitter d'un agent masculin de sécurité routière qui coupe les cheveux des femmes fonctionnaires dans l'État de Rivers, dans le Sud-Est du Nigéria. M. Kumapayi a justifié ses actes par le manque de respect du code de conduite sur les coiffures par ses collègues. Les images polémiques ont été affichées sur la page Facebook du Corps fédéral de sécurité routière (FRSC), avant d'être supprimées. L'attitude...
(Jeune Afrique 11/04/17)
Amnesty International a publié mardi matin son rapport annuel sur la peine de mort dans le monde. Les conclusions de l'ONG sur le continent africain présentent des évolutions contrastées en matière de recours à la sentence capitale, notamment en Afrique subsaharienne. D’après ce rapport, le nombre d’exécutions recensées en Afrique a diminué (22 en 2016 contre 43 en 2015). Le Bénin a aboli la peine de mort, tout comme la Guinée pour les crimes de droits communs, portant le nombre...
(RFI 10/04/17)
Le collectif Bring Back Our Girls a lancé vendredi une semaine d'activités pour marquer la 3e année de captivité pour 195 jeunes lycéennes de Chibok otages des membres de Boko Haram. En 2016, 24 jeunes filles ont retrouvé la liberté. En octobre dernier, les autorités nigérianes promettaient la libération à venir de 83 otages supplémentaires. Depuis les choses n'ont pas bougé et les négociations semblent être au point mort. Au Nigeria, les familles des lycéennes de Chibok ne sentent pas...
(RFI 08/04/17)
Le directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) était dans le bassin du lac Tchad vendredi 7 avril. Cette visite avait pour but d’attirer l'attention de la communauté internationale sur l'urgence à intervenir rapidement sur place. En effet, à cause des attaques de Boko Haram, le secteur agricole a subi des dégâts importants. Selon la FAO, 69 millions de personnes sont confrontées à une situation d'insécurité alimentaire grave dans cette région. Cette visite à Ndjamena, au Tchad, et à Maiduguri, au Nigeria, intervient quelques semaines avant le début de la campagne agricole.

Pages