| Africatime
Vendredi 24 Mars 2017
(Jeune Afrique 22/03/17)
Durant sa convalescence de quelque deux mois à Londres (il est rentré le 10 mars), le président nigérian Muhammadu Buhari s’est appuyé sur des hommes et des femmes de confiance pour gérer le pays. Il s’est entouré de personnalités principalement issues du Nord et de la région de Lagos, au risque de s’attirer les foudres des représentants d’autres territoires, notamment du delta du Niger. Revue des troupes, en collaboration avec l'Institut français de relations internationales (Ifri).
(TelQuel 17/03/17)
Mohammed VI s'est entretenu au téléphone avec le président du Nigéria, Muhammadu Buhari. Il l'a invité à effectuer une visite officielle au Maroc. Muhammadu Buhari a repris ses fonctions à la tête du Nigéria après une période de convalescence. Au cours d'un entretien téléphonique avec le président nigérian, Mohammed VI a "exprimé sa joie" de le voir revenir à son poste, rapporte la MAP le 16 mars. La même source ajoute que les deux chefs d'État ont évoqué "la prochaine visite officielle du président Buhari au Royaume à l’invitation de Mohammed VI". Les deux chefs d'État ont également évoqué le projet de gazoduc atlantique qui reliera les deux pays à travers l'Afrique de l'Ouest...
(APA 16/03/17)
Le Sénat nigérian a décidé d’émettre un mandat obligeant le contrôleur général du Service des douanes nigérian (NCS), le colonel à la retraite Hameed Ali, à comparaître en séance plénière de l’institution. La décision du Sénat a été suivie d’une motion du sénateur George Sekibo selon laquelle, l’institution devrait utiliser l’article 89 de la Constitution de 1999 qui a fait l’objet d’un amendement. La motion a été proposée mercredi, à la suite de l’impossibilité de faire comparaître Ali devant le Sénat. Cette motion qui a été appuyée par le vice-président du Sénat, Ike Ekweremadu a fait l’objet d’une décision du président du Sénat, Bukola Saraki.
(AFP 15/03/17)
Le Sénat nigérian a rejeté mercredi, pour la seconde fois, le candidat choisi par Muhammadu Buhari pour diriger une commission contre la corruption, un mal endémique dans le pays que le président a promis d'enrayer. Ibrahim Magu, président par intérim de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) avait été nommé par le président Buhari en novembre 2015, pour remplacer Ibrahim Lamorde, accusé lui-même de corruption et invité à partir en retraite anticipée. Alors que la présidence tentait d'officialiser...
(RFI 14/03/17)
Au Nigeria, le président Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière après deux mois passés en Angleterre pour des raisons médicales, a repris ses fonctions, ce lundi 13 mars, selon un communiqué officiel. Pendant toute cette période, c’est le vice-président, Yemi Osinbajo, qui avait assuré l'intérim et qui a donc passé le témoin aujourd'hui. « Le président a repris ses fonctions ». L’annonce vient du conseiller spécial en Communication de Muhammadu Buhari. Comme le veut la Constitution, le président a formellement...
(AFP 13/03/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière dans son pays après deux mois d'absence, a officiellement repris ses fonctions à la présidence lundi, selon un communiqué officiel. "Le président Muhammadu Buhari a repris ses fonctions après ses congés", a déclaré un conseiller spécial en communication du président, Femi Adesina. "Conformément à l'article 145 de la Constitution de 1999 (...), le Président a officiellement transmis des lettres au Sénat et à la Chambre des représentants", affirme-t-il. "J'ai repris mes...
(AFP 13/03/17)
es gouvernements de l'Afrique du Sud et du Nigeria ont annoncé lundi la création d'une plateforme de dialogue destinée à prévenir la répétition des attaques anti-immigrés qui ont récemment agité plusieurs quartiers de Pretoria et Johannesburg. Ces dernières semaines, de nombreux magasins et maisons appartenant à des étrangers ont été saccagés dans des faubourgs pauvres de ces deux villes, ravivant le spectre des émeutes xénophobes meurtrières de 2008 et 2015. Les habitants accusent les étrangers, et notamment les Nigérians, d'être à l'origine des trafics de drogue et de la prostitution qui gangrènent leurs quartiers. Le mois dernier, le gouvernement nigérian avait publiquement exprimé...
(BBC 13/03/17)
Le président nigérian a repris ses fonctions lundi suite à une longue absence pour des raisons médicales. Muhammadu Buhari a passé presque deux mois en Grande-Bretagne pour des soins médicaux. Il est rentré au Nigéria vendredi dernier. A son attérissage à Abuja, le chef d'Etat nigérian est apparu amaigri et fragile. Les détails sur son état de santé n'ont pas été rendus publics, faisant l'objet de nombreuses spéculations au sein de la population. En l'absence de Muhammadu Buhari, son vice-président,...
(Agence Ecofin 11/03/17)
Le président nigérian, Muhammadu Buhari est de retour au pays. C’est en début de journée le 10 mars que le dirigeant, qui a séjourné en Grande Bretagne pour raison médicale durant plus de 7 semaines, est rentré dans son pays. Buhari dont l’absence a suscité de nombreux débats concernant sa capacité à diriger le pays, s’adressera très vite aux Nigérians pour les rassurer, selon son assistant personnel, Bashir Ahmad. Le chef de l’Etat ne sera toutefois pas encore en état...
(Xinhua 11/03/17)
Les élus locaux des villes et des communautés d'Afrique de l'Ouest, du Sahel et de la Grande Corne de l'Afrique ont plaidé jeudi à Dakar pour la mise sur pied d'un programme de prévention locale de l'extrémisme violent. Ces élus locaux, membres du Réseau des Villes fortes ou "Strong city network" (SCN), ont relevé, à l'ouverture d'un séminaire sur l'extrémisme violent, que le continent africain est le théâtre depuis ces dernières décennies, de récurrentes attaques et menaces terroristes de groupes...
(AFP 10/03/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari, de retour dans son pays après deux mois d'absence, a annoncé vendredi qu'il laissait les rênes du pouvoir à son vice-président pour continuer à "se reposer". A 74 ans, le président est revenu dans la matinée de Londres où il était depuis le 19 janvier pour "repos médical", mais le vice-président Yemi Osinbajo "continuera à gouverner", a-t-il affirmé lors d'une réunion politique avec des membres du gouvernement et de son parti. "J'ai fait exprès de...
(AFP 10/03/17)
Les prochaines élections présidentielle et législatives se tiendront le samedi 16 février 2019 et celles des gouverneurs le samedi 2 mars 2019, a annoncé jeudi soir la Commission électorale nationale (Inec). La publication de ce calendrier deux ans avant les échéances vise "une organisation optimale pour les partis politiques, les agences de sécurité, les candidats et tous les acteurs" des scrutins, selon l'Inec. Selon la Constitution, l'élection présidentielle doit se tenir dans les 150 jours précédant la fin du mandat...
(RFI 10/03/17)
Le président Muhammadu Buhari est de retour au Nigeria après deux mois de « repos médical » en Grande-Bretagne. Il est arrivé ce matin à Kaduna, l’aéroport de la capitale nigériane étant fermé pour travaux. C’est en hélicoptère qu’il a ensuite regagné Abuja. Et, à peine arrivé, le président a annoncé qu'il poursuivait sa convalescence. Son numéro deux - qui gouvernait par intérim depuis 51 jours - conserve donc les rênes du pouvoir, au moins pour quelques jours encore. Il...
(AFP 10/03/17)
Le président Muhammadu Buhari est rentré vendredi matin au Nigeria, après près de deux mois de "repos médical" en Grande-Bretagne ayant suscité des inquiétudes sur son état de santé. M. Buhari est arrivé à 7h40 (06h40 GMT)à l'aéroport de Kaduna (nord) - l'aéroport de la capitale nigériane étant fermé depuis mercredi pour au moins six semaines pour travaux -, selon des images diffusées sur la télévision nationale et un photographe de l'AFP présent sur les lieux. Le président portait une...
(APA 10/03/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari est arrivé à Kaduna vendredi matin, en provenance du Royaume-Uni où il a séjourné pendant deux mois. Buhari qui a regagné son palais présidentiel d’Abuja à bord d’un hélicoptère avait quitté le Nigeria le 19 janvier dernier pour se rendre à Londres. En principe, il devait reprendre ses fonctions le 6 février dernier. Selon des sources, Buhari pourrait s’adresser ce vendredi à ses compatriotes pour calmer les rumeurs persistantes sur sa capacité à diriger le...
(AFP 09/03/17)
L'ambassade américaine à Abuja a rappelé mercredi que le décret anti-immigration de Donal Trump ne s'appliquait pas au Nigeria, réagissant à des déclarations officielles décourageant les Nigérians de se rendre aux Etats-Unis. "Il n'y a aucune raison pour les Nigérians avec des visas valides de repousser ou annuler leur voyage aux Etats-Unis", indique un communiqué de l'ambassade. "Il n'existe aucune interdiction contre les Nigérians (...) d'entrer sur le sol américain", ajoute le texte en référence au nouveau décret signé lundi...
(AFP 08/03/17)
L'armée nigériane a annoncé mercredi qu'elle allait lancer des enquêtes sur les accusations de violations des droits de l'Homme portées contre ses troupes, notamment dans la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram, après les avoir initialement rejetées en bloc. Le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Tukur Buratai, a expliqué avoir mis en place une équipe pour enquêter sur ces accusations lancées notamment par Amnesty International et par des groupes indépendantistes, tels que les militants pro-Biafra du...
(RFI 07/03/17)
Au Nigeria, les émissaires du Conseil de sécurité des Nations unies se trouvaient, lundi 6 mars, à Abuja, dernière étape de leur tournée dans le bassin du lac Tchad. Dans la capitale fédérale du Nigeria ainsi que dans les autres pays de la région, les diplomates onusiens étaient là pour parler de la lutte contre Boko Haram. Les quinze ambassadeurs des Nations unies ont rencontré les organisations humanitaires, la société civile et des membres du gouvernement. L’enjeu était de constater et d’évaluer les besoins en matière de lutte contre le terrorisme. Les organisations humanitaires sont unanimes.
(AFP 06/03/17)
Un ancien gouverneur nigérian a été condamné lundi à cinq ans de prison pour corruption dans son pays, devenant l'une des premières figures politiques majeures jugées coupables dans le cadre de la lutte anticorruption du président Buhari. James Bala Ngilari a été jugé coupable de violation des procédures régulières d'attribution de contrats pour l'achat de 25 voitures d'un montant total de 167,8 millions de nairas (497.000 euros), selon un communiqué. Il a été le gouverneur de l'Etat d'Adamawa (nord-est) d'octobre...
(APA 04/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a reçu vendredi en audience la délégation des 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), pour la première étape de sa mission dans les pays de la zone du Lac Tchad confrontés aux affres de la secte islamiste Boko Haram. L’entretien y relatif a été qualifié de «positif et chaleureux» par les trois coprésidents de la mission que les ambassadeurs de Grande-Bretagne, de France...

Pages