| Africatime
Mardi 25 Avril 2017
(Infos Gabon 22/04/17)
L’entretien entre les deux personnalités a porté sur l’actualité à travers le monde et la coopération entre le Nigeria et le Gabon. L’ancien président de la République fédérale du Nigeria était l’hôte du président de la République gabonaise. Les échanges qui ont eu lieu au palais du bord de mer entre Ali Bongo Ondimba et Goodluck Jonathan ont porté sur les questions d’actualité. Notamment le terrorisme et les grandes crises qui secouent la planète depuis quelques années. L’hôte du président gabonais avait à ses côtés, Ali Illiasso Dicko et Sa majesté A. L. Turner, ses conseillers. Cette visite en terre gabonaise de l’ancien président nigérian illustre la qualité des relations bilatérales entre le Nigeria et...
(Le Faso 22/04/17)
Apres trois jours de travaux, la deuxième session de la commission mixte de coopération entre le Burkina et la République Fédérale du Nigeria a refermé ses portes ce jeudi 20 avril 2017 à Ouagadougou par la signature de sept accords de coopération. Dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de fraternité, de coopération et de solidarité qui existent entre le Burkina Faso et la République Fédérale du Nigeria, s’est déroulée du 18 au 20 avril 2017 à Ouagadougou, la deuxième session de la commission mixte de coopération entre les deux pays. Au cours de ces trois jours de travaux, les deux parties se sont engagées à renforcer la coopération dans divers domaines d’intérêt commun. Il s’agit notamment de...
(Xinhua 20/04/17)
Le gouvernement zambien veut se plaindre auprès des autorités nigérianes suite à une déclaration de l'ancien président de ce pays, Olusegun Obasanjo, sur la situation politique en Zambie. La semaine dernière, l'ancien dirigeant nigérian a demandé au gouvernement zambien de respecter l'Etat de droit et les principes des droits de l'homme en ce qui concerne les partis politiques de l'opposition suite à l'arrestation du chef du principal parti d'opposition du pays, Hakainde Hichilema, accusé de trahison. Dans un communiqué publié...
(AFP 13/04/17)
Un soldat et trois policiers sont décédés mercredi lors d'un affrontement entre l'armée et la police nigériane dans l'Etat de Yobe, situé au nord-est du pays, une région en proie à l'insurrection du groupe jihadiste Boko Haram. La police, qui a confirmé cette altercation à Damaturu, la capitale de l'Etat, n'a cependant pas précisé si des blessés étaient à déplorer. "La police nigériane est au courant de ce regrettable incident qui s'est produit, mercredi matin à Damaturu, entre de la...
(RFI 13/04/17)
Les Etats-Unis projettent de vendre au Nigeria 12 avions de combat et reconnaissance, pour aider le pays à lutter contre Boko Haram. Cette vente, une demande de longue date d’Abuja, avait été stoppée par Barack Obama, juste avant la fin de son mandat, après un bombardement par erreur d'un camp de réfugiés par l’armée nigériane. Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio Le 17 janvier dernier, l’armée nigériane bombardait par erreur un camp de réfugiés dans le nord-est du pays, faisant une centaine de morts. A Washington, le président Obama, qui s’apprêtait à donner son accord à la vente d’avions de combat...
(AFP 12/04/17)
La commission électorale nigériane a annoncé avoir suspendu plus de 200 agents accusés d'avoir accepté des pots-de-vin pour influencer le résultat du vote lors des élections générales de 2015. Au total, 205 employés font l'objet de poursuites devant la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) qui a enquêté sur ces allégations de fraudes, a annoncé mardi soir la Commission électorale nationale indépendante (INEC) dans un communiqué. Elle ne précise pas quels sont les partis politiques impliqués ni si les...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Au Nigeria, Diezani Alison-Madueke, ministre du Pétrole du président Goodluck Jonathan entre 2010 et 2015, a été inculpée le mardi 4 avril pour blanchiment d'argent et fraude électorale. Trois membres de la Commission électorale nationale (Inec) sont soupçonnés d’avoir reçu reçu des pots-de-vin de la part de l’ancienne ministre du Pétrole en amont des élections législatives de 2015 au Nigeria, selon la Commission des crimes financiers et économiques (EFCC). Diezani Alison-Madueke et les trois membres de la commission auraient ainsi...
(Afrique 7 03/04/17)
L’Opposant politique Chief Chekwas Okorie, le président et ex candidat du parti United Progressives Party (UPP) à la présidentielle 2015 au Nigeria, réclame le départ du pouvoir d’Etat du Président Muhammadu Buhari. Pour ce leader de parti, l’actuel président ne doit pas se présenter à la présidentielle de 2019 dans le pays. L’Opposant politique Chief Chekwas Okorie est tellement convaincu que le Président Muhammadu Buhari ne sera pas reconduit à la tête du Nigeria qu’il va de prédictions en prédictions:...
(APA 03/04/17)
Le Nigéria et la France ont convenu vendredi d’approfondir leurs liens diplomatiques, économiques et militaires pour promouvoir leurs intérêts mutuels. Cette décision est le couronnement de la rencontre bilatérale à Paris entre le vice-président Yemi Osinbajo et le Premier ministre français, M. Bernard Cazeneuve. La réunion s'est tenue en marge du forum mondial sur la lutte contre la corruption et pour l’intégrité, à l’initiative de l’Organisation de coopération et de développementéconomiques (OCDE). Les gouvernements nigérian et français explorent de nouvelles...
(AFP 31/03/17)
Le président français François Hollande a affirmé vendredi qu'il fallait "continuer les actions" contre le mouvement jihadiste nigérian Boko Haram, à l'occasion de la réception du président du Niger, Mahamadou Issoufou, à Paris. "Nous sommes mobilisés, et le Niger est en première ligne, par rapport à Boko Haram et nous avons pu (...) infliger des pertes à ce mouvement terroriste qui s'est aujourd'hui dédoublé", a expliqué M. Hollande, dans le cadre d'une déclaration commune avec le président nigérien. "Nous devons continuer les actions", a-t-il insisté. Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram a pris les armes en 2009 pour établir un califat dans le nord-est du Nigeria...
(AFP 27/03/17)
Dans un entretien accordé à l'AFP, le prix Nobel de littérature nigérian affirme que le président américain Donald Trump a exploité la "xénophobie latente" pour accéder à la Maison Blanche. Ce qui n'est pas sans lui rappeler un épisode de l'Histoire récente du Nigeria. Donald Trump est « arrivé au pouvoir grâce aux a priori des autres, il a surfé sur la vague de xénophobie latente qui existe dans toutes les sociétés, y compris la mienne », explique l’auteur et...
(AFP 25/03/17)
Pendant que le président nigérian Muhammadu Buhari était en congé maladie à Londres, son vice-président Yemi Osinbajo négociait avec les rebelles de la région pétrolière du delta du Niger (sud), une avancée redonnant espoir au Nigeria de sortir de la crise. M. Buhari, qui allie froideur militaire d'un ancien général et santé fragile d'un homme de 74 ans, s'aventure rarement hors de la capitale Abuja. Aux antipodes de M. Osinbajo: ancien pasteur et avocat, avenant et réputé pour son sens...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Durant sa convalescence de quelque deux mois à Londres (il est rentré le 10 mars), le président nigérian Muhammadu Buhari s’est appuyé sur des hommes et des femmes de confiance pour gérer le pays. Il s’est entouré de personnalités principalement issues du Nord et de la région de Lagos, au risque de s’attirer les foudres des représentants d’autres territoires, notamment du delta du Niger. Revue des troupes, en collaboration avec l'Institut français de relations internationales (Ifri).
(TelQuel 17/03/17)
Mohammed VI s'est entretenu au téléphone avec le président du Nigéria, Muhammadu Buhari. Il l'a invité à effectuer une visite officielle au Maroc. Muhammadu Buhari a repris ses fonctions à la tête du Nigéria après une période de convalescence. Au cours d'un entretien téléphonique avec le président nigérian, Mohammed VI a "exprimé sa joie" de le voir revenir à son poste, rapporte la MAP le 16 mars. La même source ajoute que les deux chefs d'État ont évoqué "la prochaine visite officielle du président Buhari au Royaume à l’invitation de Mohammed VI". Les deux chefs d'État ont également évoqué le projet de gazoduc atlantique qui reliera les deux pays à travers l'Afrique de l'Ouest...
(APA 16/03/17)
Le Sénat nigérian a décidé d’émettre un mandat obligeant le contrôleur général du Service des douanes nigérian (NCS), le colonel à la retraite Hameed Ali, à comparaître en séance plénière de l’institution. La décision du Sénat a été suivie d’une motion du sénateur George Sekibo selon laquelle, l’institution devrait utiliser l’article 89 de la Constitution de 1999 qui a fait l’objet d’un amendement. La motion a été proposée mercredi, à la suite de l’impossibilité de faire comparaître Ali devant le Sénat. Cette motion qui a été appuyée par le vice-président du Sénat, Ike Ekweremadu a fait l’objet d’une décision du président du Sénat, Bukola Saraki.
(AFP 15/03/17)
Le Sénat nigérian a rejeté mercredi, pour la seconde fois, le candidat choisi par Muhammadu Buhari pour diriger une commission contre la corruption, un mal endémique dans le pays que le président a promis d'enrayer. Ibrahim Magu, président par intérim de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) avait été nommé par le président Buhari en novembre 2015, pour remplacer Ibrahim Lamorde, accusé lui-même de corruption et invité à partir en retraite anticipée. Alors que la présidence tentait d'officialiser...
(RFI 14/03/17)
Au Nigeria, le président Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière après deux mois passés en Angleterre pour des raisons médicales, a repris ses fonctions, ce lundi 13 mars, selon un communiqué officiel. Pendant toute cette période, c’est le vice-président, Yemi Osinbajo, qui avait assuré l'intérim et qui a donc passé le témoin aujourd'hui. « Le président a repris ses fonctions ». L’annonce vient du conseiller spécial en Communication de Muhammadu Buhari. Comme le veut la Constitution, le président a formellement...
(AFP 13/03/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière dans son pays après deux mois d'absence, a officiellement repris ses fonctions à la présidence lundi, selon un communiqué officiel. "Le président Muhammadu Buhari a repris ses fonctions après ses congés", a déclaré un conseiller spécial en communication du président, Femi Adesina. "Conformément à l'article 145 de la Constitution de 1999 (...), le Président a officiellement transmis des lettres au Sénat et à la Chambre des représentants", affirme-t-il. "J'ai repris mes...
(AFP 13/03/17)
es gouvernements de l'Afrique du Sud et du Nigeria ont annoncé lundi la création d'une plateforme de dialogue destinée à prévenir la répétition des attaques anti-immigrés qui ont récemment agité plusieurs quartiers de Pretoria et Johannesburg. Ces dernières semaines, de nombreux magasins et maisons appartenant à des étrangers ont été saccagés dans des faubourgs pauvres de ces deux villes, ravivant le spectre des émeutes xénophobes meurtrières de 2008 et 2015. Les habitants accusent les étrangers, et notamment les Nigérians, d'être à l'origine des trafics de drogue et de la prostitution qui gangrènent leurs quartiers. Le mois dernier, le gouvernement nigérian avait publiquement exprimé...
(BBC 13/03/17)
Le président nigérian a repris ses fonctions lundi suite à une longue absence pour des raisons médicales. Muhammadu Buhari a passé presque deux mois en Grande-Bretagne pour des soins médicaux. Il est rentré au Nigéria vendredi dernier. A son attérissage à Abuja, le chef d'Etat nigérian est apparu amaigri et fragile. Les détails sur son état de santé n'ont pas été rendus publics, faisant l'objet de nombreuses spéculations au sein de la population. En l'absence de Muhammadu Buhari, son vice-président,...

Pages