Mardi 24 Avril 2018
(AFP 01/03/18)
Une "Mona Lisa africaine", véritable "icône" au Nigeria, s'est envolée mercredi pour 1,2 millions de livres (1,36 million d'euros) aux enchères à Londres, quatre fois son estimation la plus haute et un record pour l'artiste. Le tableau, un portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée "Tutu", peint en 1974 par l'artiste nigérian Ben Enwonwu, était estimé entre 200.000 et 300.000 livres (226.000 à 339.000 euros). "Le portrait de Tutu est une icône nationale au Nigeria, et a une grande signification culturelle. Je suis ravi que cela ait suscité autant d'intérêt et établi un nouveau record du monde pour l'artiste. C'est très excitant d'avoir joué un rôle dans la découverte et la vente de ce travail remarquable", a commenté Giles...
(AFP 28/02/18)
Une flambée record de la fièvre hémorragique de Lassa a fait 72 morts depuis le début de l'année au Nigeria, a rapporté mercredi l'Organisation mondiale de la santé. Citant les données du Centre national de contrôle des épidémies (NCDC), l'OMS note dans un communiqué que "le nombre de cas confirmés pendant ces deux mois dépasse déjà le nombre total de cas confirmés pendant toute l'année 2017", un "record inégalé" dans le pays le plus peuplé d'Afrique. Le NCDC établit le nombre de cas confirmés à 317 pour le début de 2018, contre 143 sur l'ensemble de 2017. Le virus a été détecté dans 18 des 36 du Nigeria mais il a été confirmé en grande partie dans l'Etat d'Edo (sud),...
(AFP 28/02/18)
Au moins 13 personnes ont été tuées au cours d'affrontements entre jeunes musulmans et chrétiens dans l'Etat de Kaduna, dans le centre du Nigeria, a annoncé mercredi la police. Des violences ont éclaté lundi dans la localité de Kasuwan Magani, à environ 45 km de la capitale de l'Etat, Kaduna. "Le chaos a entraîné la mort de 13 personnes, avec de nombreuses maisons et commerces incendiés", a déclaré à l'AFP le ministre de la Police de l'Etat de Kaduna, Austin Iwar. Les médias locaux ont fait état de bilans plus lourds. Selon M. Iwar, 20 suspects ont été arrêtés depuis, tandis que les forces de police et l'armée ont été déployées pour rétablir l'ordre. "La calme est revenu", a-t-il ajouté,...
(AFP 28/02/18)
Le gouvernement nigérian a annoncé mardi qu'il avait mis en place un comité pour comprendre les circonstances de l'enlèvement de 110 élèves à Dapchi, dans le nord-est du pays, après l'attaque de leur école par des membres présumés de Boko Haram. Le groupe, présidé par un haut gradé de l'armée, se compose de douze membres, issus de l'armée, de la police, des renseignements et du gouvernement local de Yobe, l'Etat où se trouve Dapchi. D'après le ministre de l'Information, Lai Mohamed, ce comité sera en charge d'évaluer la "présence et la composition de l'appareil sécuritaire" déployé à Dapchi...
(AFP 28/02/18)
Dapchi est loin de Chibok, Yagana Yamane et Saraya Amos n'y sont jamais allées. Mais lorsqu'elles ont appris que 110 jeunes adolescentes avaient été enlevées lors de l'attaque de leur école dans le nord-est du Nigeria, cela a réveillé en elles de douloureux souvenirs. Il y a quatre ans, elles faisaient partie des 276 lycéennes kidnappées par Boko Haram: une tragédie qui avait ouvert les yeux du monde sur les terribles exactions commises par le groupe jihadiste au Nigeria. Avec 55 autres de leurs camarades, elles avaient réussi à s'échapper des camions qui les emmenaient dans la forêt de Sambisa, à la frontière avec le Cameroun. Cette terrible nuit d'avril 2014 leur est revenue tristement en mémoire la semaine dernière...
(AFP 28/02/18)
Eviter la disparition du Lac Tchad: l'urgence est bien réelle, et pour y faire face, des experts réunis à son chevet ont exhumé Transaqua, un mégaprojet imaginé dans les années 80 et controversé, qui consiste à remplir l'immense oasis asséchée. L'idée, particulièrement ambitieuse, est de creuser un canal de 2.600 km depuis la République démocratique du Congo (RDC), puis à travers la Centrafrique, jusqu'au lac d'eau douce. Transaqua a été ces trois derniers jours au coeur d'une conférence organisée par le gouvernement nigérian et l'Unesco, qui a réuni des dizaines d'experts et diplomates à Abuja. Le lac Tchad - à cheval sur le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad - est depuis quelques années synonyme de Boko Haram,...
(Agence Ecofin 28/02/18)
Selon Lai Mohammed (photo), le ministre nigérian de l'Information et de la Culture, le Nigeria construit la plateforme de télévision gratuite la plus grande et la plus lucrative d'Afrique, dans le cadre de sa transition vers la télévision numérique. Le ministre a fait cette déclaration le 24 février, lors du lancement de la TNT à Osun. « Avec plus de 24 millions de foyers ayant une télévision au Nigeria, la capitale de la créativité africaine dans les domaines de la musique et du cinéma, je suis convaincu que nous deviendrons aussi la capitale de la télévision en Afrique dans les prochaines années.», a poursuivi le ministre. Lai Mohammed a profité pour rappeler les bénéfices de la télévision numérique, notamment aux...
(RFI 28/02/18)
La conférence pour le lac Tchad bat son plein à Abuja, la capitale du Nigeria. Depuis lundi 26 février, l'avenir de cet espace sahélien, menacé par la sécheresse et l'insécurité, est entre les mains des experts scientifiques, ingénieurs et décideurs politiques. Lors du deuxième jour de conférence, ce mardi, une dynamique s'est créée autour du projet de transfert des eaux du bassin du Congo vers le lac Tchad. Trop ambitieux, trop risqué, trop coûteux ? Les raisons de s'y opposer ne manquent pas, mais le projet de remplir le lac Tchad est bel est bien de retour. Mardi 27 février à Abuja, au Nigeria, la titanesque ambition de transférer les eaux du bassin du Congo était sur toutes les lèvres,...
(AFP 27/02/18)
Deux soldats nigérians ont été tués et quatre blessés dans une embuscade tendue par des militants de Boko Haram dans l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris mardi auprès de l'armée et d'une milice. L'attaque a eu lieu lundi alors que les soldats circulaient entre les villes de Biu et Damboa, dans le Borno, épicentre de l'insurrection jihadiste qui a fait 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009. "Nos hommes sont tombés dans une embuscade tendue par des terroristes de Boko Haram alors qu'ils se dirigeaient vers Damboa", a déclaré à l'AFP un officier nigérian. "Ils ont combattu les terroristes et nous avons perdu deux hommes dans les combats. Quatre soldats ont également été blessés",...
(AFP 27/02/18)
Il y a quatre ans, 276 lycéennes nigérianes étaient enlevées à Chibok, dans l'Etat de Borno (nord-est), fief du groupe jihadiste Boko Haram qui mène depuis 2009 une insurrection qui a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés. L'attaque du 19 février par Boko Haram à Dapchi (nord-est) contre un internat pour filles, dont 110 ont été enlevées, ravive le spectre de cet enlèvement sans précédent qui avait sucité une indignation mondiale, amplement relayée sur les réseaux sociaux par le mot-dièse #BringBackOurGirls (ramenez nos filles). - 'Esclaves' - Le 14 avril 2014 dans la soirée...
(RFI 27/02/18)
Au Nigeria, les familles sont toujours sans nouvelles des 110 jeunes filles portées disparues, après l'attaque de l'établissement scolaire de Dapchi, une localité du nord-est du pays. Une semaine après, leur rapt n'a toujours pas été revendiqué, mais les soupçons se portent sur les islamistes de Boko Haram. L'incident, qui rappelle celui des 276 lycéennes de Chibock enlevées en avril 2014, soulève de nombreuses interrogations quant à la capacité de l'armée à sécuriser le nord-est du Nigeria, et ce malgré les déclarations répétées du gouvernement se vantant d'avoir mis fin à l'insurrection. Le chef de l'Etat Muhammadu Buhari a ordonné, ce lundi 26 février, aux agences de sécurité de sécuriser toutes les écoles, alors que les autorités locales dénoncent l'absence...
(Agence Ecofin 27/02/18)
Malgré un repli de ses performances financières au terme de l'année 2017, la filiale au Nigeria du groupe français Total a choisi de recompenser ses actionnaires en maintenant inchangé le niveau de dividende qui leur est proposé. Chaque actionnaire aura droit à 17 nairas, pour chaque action d'une valeur nominale de 50 Kobo (un demi de naira) détenue. Le groupe a connu une légère baisse de son chiffre d'affaires qui est passé de 290 milliards de nairas à un peu plus de 288 milliards de nairas. Mais une hausse importante des charges d'exploitation a entraîné une baisse de 42% de son bénéfice avant impôts et de 46% de son bénéfice net qui a été de 8 milliards de nairas, contre...
(Xinhua 27/02/18)
Le président nigérian, Muhammadu Buhari, doit présider mardi une réunion du Comité exécutif national du parti All Progressive Congress (APC, le parti au pouvoir), avant la Convention nationale du parti prévue à Abuja, capitale du Nigeria. Cette réunion doit porter sur des questions nationales et sur la crise au sein du parti, et décider de la date à laquelle aura lieu sa Convention nationale. M. Buhari a nommé l'ex-gouverneur de Lagos, Bola Tinubu, pour diriger les efforts de consultation, de réconciliation et de construction de confiance en vue de renforcer la cohésion au sein de l'APC. Cette mission impliquera de résoudre les désaccords entre les membres du parti, les dirigeants du parti et les détenteurs des fonctions politiques dans plusieurs...
(Agence Ecofin 27/02/18)
Le gouvernement fédéral nigérian et la Banque mondiale sont dans les dernières phases de négociation pour l’octroi d’un prêt axé sur la performance d’un milliard de dollars. Les fonds iront au profit du Programme de redressement du secteur énergétique nigérian (PSRP). Le PSRP est constitué d’une série d’actions politiques, de gouvernance et d’intervention financières qui sera menée par le gouvernement au cours des cinq prochaines années. Son objectif est de restaurer la viabilité financière du secteur, d’accroitre la transparence et la fourniture des différents services ainsi que la satisfaction des clients. Le programme ambitionne également de réduire les pertes subies par le réseau et d’adapter l’industrie de la fourniture énergétique à la croissance à venir. Le secteur énergétique nigérian est...
(RFI 27/02/18)
Une conférence pour le lac Tchad s'ouvre ce lundi 26 février à Abuja au Nigeria pour trois jours. Ce lac, bordé par quatre pays, le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Cameroun, est au centre de multiples enjeux, à la fois environnementaux, économiques, politiques et sécuritaires, puisque c'est également devenu une base de repli des terroristes de Boko Haram. L'objectif est donc de lancer un projet de préservation de la région. La conférence internationale sur le bassin du lac Tchad a démarré ce lundi 26 février avec un discours d'ouverture du vice-président nigérian...
(Xinhua 27/02/18)
La fièvre de Lassa a tué 43 personnes dans 17 Etats du Nigeria sur les 193 cas qui ont été testés positifs ces deux derniers mois, ont annoncé lundi les autorités sanitaires locales. Ce chiffre représente un taux de létalité de 23,9% des cas confirmés lors de la dernière épidémie dans tout le pays, selon le Centre de contrôle des maladies du Nigeria (NCDC). A l'heure actuelle, les tests ne sont effectués que dans seulement trois laboratoires du pays le plus peuplé d'Afrique. Des installations sont mises en place pour aider à établir un taux d'identification élevé de cette fièvre hémorragique virale sévère, a précisé le NCDC. Le ministre de la Santé Isaac Adewole a déclaré que l'Institut de recherche...
(AFP 26/02/18)
Une semaine après la disparition de 110 élèves, à la suite de l'attaque de leur école dans le nord-est du Nigeria par des membres présumés du groupe jihadiste Boko Haram, le président nigérian, Muhammadu Buhari, a reconnu lundi qu'elles ont été "enlevées". "Le gouvernement reste aux côtés de celles (les étudiantes de Dapchi) qui ont été enlevées", a déclaré M. Buhari lors de la visite à la présidence d'une délégation d'anciens otages de Boko Haram, libérés au début du mois. "J'ai ordonné à toutes les agences de sécurité du pays de garantir la sécurité dans nos écoles (...) et de ramener les filles kidnappées à leurs familles", a souligné le chef de l'Etat. C'est la première fois que ce terme...
(AFP 26/02/18)
Après six jours de silence et de confusion, le gouvernement nigérian a finalement confirmé dimanche la disparition de 110 jeunes filles à Dapchi, dans le nord-est du pays, après l'attaque de leur école par des membres supposés du groupe jihadiste Boko Haram. "Le gouvernement fédéral peut confirmer que 110 étudiantes de l'école publique de Dapchi, dans l'Etat de Yobe, n'ont pas été retrouvées, après que des assaillants, suspectés être d'une faction du groupe de Boko Haram ont envahi leur établissement lundi 19 février", selon un communiqué du ministère nigérian de l'Information.
(RFI 26/02/18)
Une semaine après l'attaque d'une école à Dapchi dans le nord-est du Nigeria, et après six jours de silence et de confusion, le nombre de jeunes filles disparues se précise enfin. Le gouvernement a confirmé dimanche que 110 étudiantes étaient manquantes après l'attaque de leur établissement par des membres supposés du groupe jihadiste Boko Haram. Cent-dix étudiantes portées disparues : le ministre de l'Information, Lai Mohammed, a annoncé ce chiffre dimanche 25 février en fin d'après-midi. Accompagné d'une délégation gouvernementale, il a rencontré les représentants des principales...
(Agence Ecofin 26/02/18)
Mashrekbank, une banque basée à Abu Dhabi, l’une des entités des Emirats Arabe Unis, arrange actuellement un prêt syndiqué de 100 millions $, au profit du groupe bancaire nigérian Access Bank. Les souscriptions sont attendues jusqu'à la mi-mars et offriront un intérêt de départ de 3% au-dessus du LIBOR (taux des opérations interbancaires en Grande Bretagne). L'affectation qui sera faite de ces ressources n'est pas clairement exprimée. Mais la banque émirati co-arrange le prêt avec African Trade Finance, un intermédiaire financier basé à Londres, qui offre des services financiers structurés au profit des activités commerciales, et qui dispose d’une expérience dans des prêts aux banques d'Afrique subsaharienne, notamment du Nigéria. Avec cette opération, Mashrekbank ajoute ainsi à son portefeuille une...

Pages