Dimanche 25 Juin 2017
(Amnesty International 30/05/17)
Il faut que les forces de sécurité fassent preuve de retenue lors des manifestations commémorant le 50e anniversaire de la fin de la guerre du Biafra, le 30 mai, et évitent de provoquer un bain de sang par une intervention brutale comme l’an dernier, où elles avaient abattu plus de 60 personnes, a déclaré Amnesty International mardi 30 mai 2017. « L’an dernier, l’intervention brutale contre les militants en faveur de l’indépendance du Biafra avait ravivé les tensions dans le sud-est du Nigeria. L’irresponsabilité dont font preuve les forces de sécurité lorsqu’elles tentent de contenir la foule pendant les rassemblements de ce type a entraîné la mort de plus de 150 personnes depuis août 2015, sans parler des cas de...
(RFI 30/05/17)
Il y a deux ans jour pour jour, le 29 mai 2015, le président nigérian Muhammadu Buhari prêtait serment à Abuja. Ce lundi 29 mai, les Nigérians célèbrent aussi le jour de l'indépendance, après plusieurs années de dictature militaire. Absent du pays pour des raisons de santé, Muhammadu Buhari n'a donc pas pu fêter cet anniversaire. Pas un mot sur l'état de santé de Muhammadu Buhari. Le vice-président Yemi Osinbajo demande sobrement aux Nigérians de prier pour un rétablissement rapide du président. Il appelle la population à continuer à prier « pour que notre président retrouve force et santé et effectue un bon retour » au Nigeria. Yemi Osinbajo profite de cette date symbolique pour dresser un bilan à mi-mandat...
(Africa Top Success 30/05/17)
Il est une source d’inspiration permanente pour la jeunesse africaine. Surnommé l’ogre, le nigérian Aliko Dangote ne finit pas de surprendre. L’homme le plus riche d’Afrique, celui dont la fortune est estimée à 12,3 milliards de dollars. Rajoute l’automobile à son portefeuille d’activité, après les matériaux de construction, l’agro-industrie. Selon « La Tribune Afrique », le Nigérian a depuis hier, rajouté l’usine nigérienne de Peugeot sur la liste des entreprises de son géant groupe. En effet, la société publique de gestion des actifs au Nigeria, plus connue sous l’acronyme d’AMCON, avait en effet annoncé mi-janvier 2016 son intention de céder les 79,3 % de participation qu’elle détient dans le capital de Peugeot Automobile Nigeria (PAN), une usine d’assemblage d’une capacité...
(Agence Ecofin 30/05/17)
Au Nigéria, la Banque hypothécaire fédérale (FMBN) a mis à la disposition des fonctionnaires du pays 1,2 milliard de nairas pour rénover leurs logements. C’est ce qu’a révélé la secrétaire exécutive du comité gouvernementale de l’emprunt (FGSHLB), Hannatu Adamu Fika. D’après la responsable, « des milliers de fonctionnaires, dont plusieurs dans le secteur de l’éducation, ont soumis une demande de prêt rénovation » Par ailleurs, elle a réitéré l’engagement de la FGSHLB à aider les travailleurs à avoir leur propre logement, en ligne avec une promesse faite par le Président Muhammadu Buhari. Pour sa part, Ahmed Dangiwa, directeur général de la FMBN, a indiqué que davantage de fonds seront alloués aux travailleurs. Avant d’ajouter que son institution désire entamer le...
(SeneNews 30/05/17)
Le Nigeria a de nouveau fait face à un kidnapping d’élèves après celui des lycéennes de Chibok. Cela s’est déroulé jeudi dernier à Igbonla Model College près d’Epe, dans l’État de Lagos. Selon Afrikmag qui donne l’information, les malfaiteurs qui étaient tous armés, n’ont pas encore été identifiés. Ils ont emmené avec eux six (6) étudiants. Les faits sont confirmés par le commandement de la police d’État de Lagos. «Les ravisseurs étaient arrivés par navigation et ont accédé à la forêt marécageuse bordant l’école. Ils ont ensuite creusé un trou sur une partie de la clôture de l’établissement pour s’y introduire». Alerté, le commissaire de police de l’État de Lagos a envoyé une équipe d’officiers dans l’établissement. Une enquête a...
(Financial Afrik 30/05/17)
Le groupe bancaire nigérian United Bank for Africa (UBA) compte émettre un eurobond sur le marché international, pour un montant global de 500 millions de dollars. Barclays, Citi et Standard Chartered Bank ont été désignés comme arrangeurs et chefs de file de l’emprunt. Selon nos sources, UBA entamera, dès cette semaine, une tournée de rencontre avec des investisseurs pour matérialiser cet emprunt obligataire. L’opération sera assortie d’une maturité de 5 ans. Il faut noter que la référence la plus récente pour un établissement financier nigérian est l’emprunt international de 500 millions de dollars bouclé le 23 mai 2017 par Zenith Bank, qui a reçu pour la même maturité, un taux de 7,3%. D’après la banque, le produit de cette émission...
(AFP 29/05/17)
Deux ans jour pour jour après une arrivée au pouvoir qui avait suscité beaucoup d'espoirs, le président Muhammadu Buhari brille par son absence à la tête du Nigeria et le pays le plus peuplé d'Afrique est sans nouvelles de son dirigeant parti à Londres pour un nouveau congé maladie. A l'occasion du "jour de la démocratie" lundi, le vice-président Yemi Osinbajo, a prononcé un discours sur l'anniversaire de leur investiture commune, le 29 mai 2015, après la première victoire dans les urnes d'un opposant contre un président sortant de l'histoire du Nigeria. Mais leur engagement de venir à bout...
(AFP 29/05/17)
La prison n'a entamé en rien son combat au Nigeria. Elle a plutôt donné un nom au jeune leader indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu, longtemps méconnu. Et l'a propulsé sur le devant de la scène politique. Le pas lent, il s'avance dans la cour familiale de sa ville natale, Umuahia (sud-est du Nigeria), acclamé en "sauveur" par une foule de partisans aux couleurs rouge-noir-vert du drapeau biafrais. Lui a revêtu les oripeaux d'un chef traditionnel. "Je suis plus déterminé que jamais", annonce tranquillement à l'AFP le chef de file du mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (Ipob), libéré sous caution fin avril après dix-mois derrière les barreaux. Encore sous le coup d'accusations de "trahison", il semble n'avoir que faire...
(Afrique sur 7 29/05/17)
L’ex-président du Nigeria, Olusegun Obasanjo n’est pas allé par quatre chemins pour répondre à ses détracteurs, qu’il n’est pas si fort d’appeler ses « meurtriers », car ces derniers souhaitent ouvertement sa mort: « Ne nous souhaitez pas la mort; Ne souhaitez pas que nous disparaissions car vous aurez besoin de nous. Vous avez besoin de nous pour vous conseiller et vous préparer pour l’avenir. Vous avez besoin de notre expérience et de notre aide pour vous guider dans la vie », s’efforçait de faire comprendre aux jeunes générations, M. Obasanjo. Pour l’ex-président, c’est immoral et très mauvais de souhaiter que quelqu’un perde la vie. Il souhaite de tout cœur que les jeunes nigérians qui lui en veulent à mort,...
(APA 29/05/17)
Le président par intérim du Nigéria, Yemi Osinbajo, a réaffirmé l’engagement du gouvernement fédéral à éradiquer la corruption, assurant que les fonds publics qui ont été pillés au cours des dernières années seront remis à l’Etat et les personnes impliquées dans leur détention poursuivies. Osinbajo s’exprimait lundi lors d’une interview à la télévision nationale dans le cadre du deuxième anniversaire de l'élection du président Muhammadu Buhari. Il a fait savoir que la restauration des deniers publics était l’une des priorités de la nouvelle administration. Selon lui, des fonds affectés à la construction de routes, de chemins de fer, de centrales électriques et à l'équipement militaires ont été détournés par des officiels de l’administration précédente. Il a également annoncé des réformes...
(Agence Ecofin 29/05/17)
La Banque mondiale a récemment annoncé qu’elle allouera 200 millions $ au Nigéria dans le cadre du financement additionnel dédié au projet Fadama III. Le projet de financement additionnel pour Fadama III couvre six Etats et « a pour objectif principal l’amélioration de la productivité des agriculteurs spécialisés dans la culture de produits de base tels que le riz, le manioc, le sorgho et l’horticulture », indique la Banque mondiale sur son site. Idris Badiru consultant de la Banque mondiale en charge du projet, a fait l’annonce en marge de l’évaluation à mi-parcours du projet Fadama III dans l’Etat de Cross River. A cette occasion, le responsable a déclaré : « Cross River va dans la bonne direction. Nous espérons...
(APA 29/05/17)
Le commandement de la police d’État de Lagos a confirmé l’enlèvement, jeudi, de six étudiants de l’Igbonla Model College près d’Epe, dans l’État de Lagos, par des individus armés non identifiés. Le commissaire de police de l’État de Lagos a envoyé une équipe d’officiers à l’école et a ouvert une enquête sur ces enlèvements, indique un communiqué signé jeudi par M. Olarinde Famous-Cole, du Commandement de la police de Lagos. L’incident, précise-t-il, a eu lieu jeudi, vers 5 heures du matin. Les individus armés sont arrivés par la voie navigable pour accéder à la forêt marécageuse bordant l’école et ont creusé un trou sur une partie de la clôture de l’établissement pour...
(APA 29/05/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les exportations du Cameroun vers le Nigeria ont fortement chuté, passant de 52, 8 milliards de francs CFA en 2015 à 25,1 milliards de francs CFA en 2016, d’après des chiffres publiés lundi par les services compétents du ministère des Finances. Cette baisse des exportations camerounaises de plus de 52 % en valeur absolue est en grande partie tributaire à la situation sécuritaire dans la région, avec les activités de la secte terroriste nigériane Boko Haram dont des attaques au Cameroun, au Niger, au Nigeria et au Tchad ont sérieusement perturbé les économies de ces pays. Au cours de la même période, les importations en provenance du Nigeria sont restées assez élevées, soit 433,2 milliards...
(Agence Ecofin 29/05/17)
La firme chinoise China Machinery Engineering Corporation (CMEC) a été choisie pour développer une nouvelle raffinerie pétrolière d’une capacité de 50 000 barils par jour dans l’Etat de Kaduna. C’est ce qu’a révélé le consortium mis en place pour le projet, après une visite à l’Empire du Milieu la semaine dernière. En effet, un mémorandum d’entente a été signé à cet effet par Malam Nasir El-Rufai, gouverneur de l’Etat de Kaduna et représentant du consortium nigérian, et Li Minggiang de la CMEC. S’exprimant en marge de la signature du document, le gouverneur a affirmé: « Avec la sélection de la CMEC, nos plans pour la mise en place d’une nouvelle raffinerie à Kaduna s’accélèrent. Le projet comprend l’installation d’un oléoduc...
(BBC 29/05/17)
Six élèves de l'Igbonla Model College près d'Epe, dans l'État de Lagos, ont été enlevés par des individus armés non identifiés. L'enlèvement de ces élèves relance le problème du kidnapping avec demandes de rançons, une pratique très courante au Nigéria. Les individus armés qui sont arrivés par la voie navigable pour accéder à la forêt marécageuse bordant l'école ont ensuite creusé un trou sur une partie de la clôture pour accéder à l'établissement. Les faits sont confirmés par Olarinde Famous-Cole, le commandement de la police d'État de Lagos. Dans un communiqué, il précise qu'une enquête a été ouverte sur cet enlèvement intervenu jeudi dernier, vers 5 heures du matin. Olarinde Famous-Cole qui a qualifié "d'acte ignoble" le rapt de ces...
(Agence Ecofin 29/05/17)
Au Nigéria, le secteur pétrolier pourrait attirer plus de 30 milliards $ d’investissements. C’est qu’a confié à BusinessDay le Président du comité du Sénat pour le gaz, Bassey Akpan (photo), après que l’institution ait validé le projet de loi portant sur la gouvernance pétrolière. « Le projet de loi portant sur la gouvernance de l’industrie pétrolière (PIGB) pourrait attirer au moins 30 milliards $ d’investissements au Nigéria au cours des trois prochaines années, » a déclaré Akpan. Le projet de loi vise à rendre le secteur pétrolier plus transparent. En effet, d’après certains analystes, le Nigéria a perdu plus de 120 milliards $ d’investissements au cours des 8 dernières années en raison de la corruption qui grève le secteur. Par...
(La Tribune 29/05/17)
Ce qui n'était jusqu'à hier qu'une rumeur est désormais une quasi-vérité. Selon le directeur général de la Société publique de gestion des actifs qui détient 79,3% de participation dans le capital de Peugeot Nigéria, il ne manquerait plus que l'approbation de la Banque centrale pour boucler le rachat de l'usine par l'ogre nigérian. Détails. Aliko Dangote est près de réaliser son vœu de voir l'usine nigérienne de Peugeot sur la liste des entreprises de son géant groupe. La société publique de gestion des actifs au Nigéria, plus connue sous l'acronyme d'AMCON, avait en effet annoncé mi-janvier 2016 son intention de céder les 79,3% de participation qu'elle détient dans le capital de Peugeot Automobile Nigeria (PAN), une usine d'assemblage d'une capacité...
(AFP 29/05/17)
La Bibliothèque nationale de Norvège a annoncé lundi qu'elle allait numériser la littérature nigériane en vertu d'un accord sans précédent connu qui, espèrent ses promoteurs, pourrait préfigurer une "bibliothèque numérique africaine". C'est à proximité immédiate du cercle polaire arctique, dans une unité spécialisée située dans la ville de Mo i Rana, que la Bibliothèque nationale de Norvège se chargera de numériser une partie de la collection de son homologue nigériane. "Notre objectif est que ce projet devienne un modèle pour d'autres pays, et que l'on contribue ainsi à créer une bibliothèque numérique africaine à part entière", a souligné le directeur de la bibliothèque norvégienne, Aslak Sira Myhre, dans un communiqué. L'accord, qui doit être signé le 10 juin à Abuja,...
(AFP 28/05/17)
Le 30 mai 1967, le pays igbo, dans le sud-est du Nigeria, fait sécession. Moins de trois ans plus tard et au prix d'un impitoyable blocus et plus d'un million de morts, principalement de famine et de maladies, la "République du Biafra" est rayée de la carte. - Sécession du riche Biafra - Le 30 mai 1967, le gouverneur militaire du Nigeria oriental, Odumegwu Ojukwu, proclame la "République indépendante du Biafra", deux jours après la décision du chef de l'Etat Yakubu Gowon de diviser la fédération en 12 Etats dont trois pour le sud-est du Nigeria, réserve pétrolière du pays. Le Biafra, moins de 10% du territoire nigérian, compte alors 14 millions d'habitants sur les 55 de la fédération. Sa...
(AFP 28/05/17)
Le Nigeria commémore mardi dans un climat tendu l'anniversaire de la proclamation d'indépendance du Biafra (sud-est), théâtre d'une terrible guerre civile de 1967 à 1970 et où les revendications sécessionnistes refont surface cinquante ans plus tard. Les principaux groupes indépendantistes, le Mouvement pour les peuples indigènes du Biafra (Ipob) et le Mouvement pour la réalisation de l'Etat souverain du Biafra (Massob) ont prévu une journée morte, appelant la population à "rester chez soi" pour commémorer la création de la République du Biafra, le 30 mai 1967. Beaucoup craignent des éruptions de violences et les forces de l'ordre nigérianes seront en "alerte rouge" dans les points chauds de l'ex-Biafra, comme Aba (Etat d'Abia) et Onitsha (Etat d'Anambra) où des manifestations ont...

Pages