Samedi 27 Mai 2017
(Autre média 09/05/17)
La République du Bénin et celle du Niger, ont versé environ 159 millions $ pour importer de l’électricité du Nigéria. C’est ce qu’a révélé la Nigeria Bulk Electricity Trader (NBET) dans un communiqué rapporté par le site d’informations nigérian The Sun. Ledit communiqué a été rendu public à la sortie de la 15ème rencontre mensuelle entre le ministre de l’énergie, Babatunde Fashola, et les acteurs du secteur énergétique. « La NBET rapportant les paiements effectués par les clients internationaux a indiqué que la NIGELEC (Niger) et la CEB (Bénin) ont versés 159 773 116,61 millions $ en guise de frais d’électricité. Cette somme a été transférée aux producteurs et services ayant fourni de l’énergie aux deux nations, » indique le...
(La Tribune 09/05/17)
Muhammadu Buhari est à Londres pour de nouveaux examens médicaux. Accompagné de ses médecins personnels, le chef de l'Etat nigérian a notifié son voyage au Sénat et à l'Assemblée nationale, comme le stipule la Constitution du pays. En attendant son retour, le pouvoir sera assuré par le vice-président, Yemi Osinbajo. La joie qu'a procurée son retour après deux longs mois d'hospitalisation aura finalement été de courte durée. Le président Muhammadu Buhari est reparti ce dimanche 7 mai vers Londres, où il devra se faire soigner pour une durée qui sera décidée par ses médecins. L'état de santé du président Buhari affecte son peuple en ces temps de crise économique dans le pays. C'est pourquoi avant de partir, «le Président a...
(Agence Ecofin 09/05/17)
Plus de 450 millions $. C’est là le montant que compte investir le groupe Dangote dans la construction d’une raffinerie de sucre dans l’Etat du Niger, situé dans le centre du Nigéria. Selon le directeur général de la Dangote Sugar Refinery Company (DSR), Alhaji Adbullahi Sule, qui a révélé l’information, les sites sur lesquels seront situés la raffinerie et les plantations d’où proviendra la matière première ont été identifiés. « En ce qui concerne le sucre, nous avons identifié le site et mené une étude de faisabilité. Nous avons également procédé à la délinéation du terrain en vue de pouvoir y planter d’autres cultures », a indiqué le responsable. Il a par ailleurs souligné que le mémorandum d’entente entre le...
(Agence Ecofin 09/05/17)
Alors que la population s’interroge sur son aptitude à gérer le pays, le président nigérian, Muhammadu Buhari, est reparti pour la Grande-Bretagne pour passer des examens médicaux. C’est ce qu’a révélé le 7 mai le porte-parole du président, Femi Adesina. « Toutefois, le gouvernement poursuivra normalement ses activités sous la houlette du vice-président, Yemi Osinbajo, » a-t-i indiqué. Bien que la durée son séjour à Londres dépendra de ses médecins, le dirigeant, avant de partir dimanche dernier, a tenu à rassurer les Nigérians, leur affirmant qu’il n’y a rien à craindre. Depuis son arrivée au pouvoir en mai 2015, c’est la quatrième fois que le chef de l’Etat passe la barre à son vice-président. Il a déjà, en début de...
(Star Africa 09/05/17)
Le sélectionneur du Nigéria, Gernot Rohr, a dévoilé sa liste de 25 joueurs convoqués pour disputer le premier match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 qui opposera les Super Eagles à l’Afrique du Sud. Le technicien Français va compter sur seulement 4 joueurs locaux parmi les 25, pour défier les Bafana Bafana le 10 juin à Uyo. Une rencontre qui sera précédée par un match amical face à la sélection de Corse, le 26 mai à Ajaccio. Après le premier stage prévu au Corse, l’équipe fera un deuxième stage à Paris avant de revenir au pays pour le coup d’envoi des éliminatoires de la CAN 2019. Ola Aina (Chelsea FC) et Alex Iwobi (Arsenal FC) ne rejoindront...
(Autre média 09/05/17)
Le sélectionneur du Nigeria, Gernot Rohr, a décidé de se passer des cadres évoluant en Chine comme John Obi Mikel et Odion Ighalo dans la liste de joueurs convoqués pour le stage de préparation en France (match amical contre la Corse le 26 mai puis rassemblement à Paris). Gernot Rohr n’a pas traîné. Avant même la fin des principaux championnats européens, le sélectionneur du Nigeria a dévoilé lundi soir sa liste de 22 Super Eagles retenus pour le match amical contre la Corse (26 mai) et le stage en région parisienne qui va précéder la la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019 contre l’Afrique du Sud (10 juin). Outre le forfait du gardien Carl Ikeme (Wolverhampton), plusieurs surprises...
(AFP 08/05/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari est parti dimanche soir à Londres pour de nouveaux "examens médicaux", a annoncé la présidence, quelques instants après avoir reçu 82 lycéennes de Chibok libérées par le groupe jihadiste Boko Haram. Le président Buhari "avait décidé de partir dimanche après-midi mais a finalement repoussé son départ, après l'arrivée des 82 filles de Chibok", a déclaré son porte-parole Femi Adesina. Ces adolescentes font partie du groupe de 276 jeunes filles enlevées dans leur lycée par le groupe jihadiste en 2014, et dont la libération faisait partie des grandes priorités du mandat électoral de M. Buhari. Le porte-parole de la présidence nigériane s'exprimait après des semaines de spéculations...
(AFP 08/05/17)
La présidence nigériane, qui a reçu dimanche brièvement les 82 lycéennes de Chibok tout juste libérées des griffes du groupe jihadiste Boko Haram, s'est engagée à les "réintégrer dans la société", après leurs trois années de captivité. Attendues à 16h00 à la villa présidentielle, les jeunes filles sont arrivées en début de soirée, dans des bus affrétés par l'armée nigériane, et ont été reçues à la présidence, a confirmé son porte-parole Femi Adesina. "Le président était ravi de les recevoir, et a promis de faire tout le nécessaire pour leur réintégration dans la société", a expliqué le porte-parole aux journalistes présents sur place à l'issue de la rencontre. "Il (M. Buhari) a souligné qu'il superviserait personnellement leur éducation", a-t-il ajouté...
(RFI 08/05/17)
Les 82 « lycéennes de Chibok » libérées samedi soir 6 mai dans le nord-est du Nigeria ont rejoint Abuja dimanche et doivent maintenant effectuer un bilan de santé, ainsi qu'un débriefing sécuritaire avant de pouvoir enfin rejoindre leur famille. Une libération qui intervient après trois ans passés aux mains du groupe terroriste Boko Haram. Elles étaient 276 le jour de leur enlèvement. Et sont encore plus de 110 aux mains de leurs ravisseurs. On sait peu de choses sur celles qui restent détenues, comme d'ailleurs sur tous les autres jeunes enlevés par Boko Haram et dont on ne parle quasiment jamais. L'enlèvement de Chibok avait suscité depuis trois ans l'émoi de la communauté internationale et une mobilisation sans précédent...
(BBC 08/05/17)
Le président nigérian est reparti dimanche en Grande Bretagne pour de nouveaux examens médicaux. Il a pris l'avion juste après avoir reçu les 82 lycéennes de Chibok libérées par le groupe jihadiste Boko Haram. Le président nigérian n'a pas assisté aux conseils des ministres depuis près d'un mois. Muhammadu Buhari agé de 74 ans était rentré de Londres début Mars après y avoir passé huit semaines pour raisons médicales. "Le président souhaite rassurer tous les Nigérians qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter", a expliqué son porte-parole Femi Adesina sur Twitter. La question de la santé du chef de l'État est sensible au Nigeria depuis qu'en 2010 le président Umaru Yar'Adua est décédé de problèmes rénaux, longtemps cachés au grand...
(Agence Ecofin 08/05/17)
Le gouvernement nigérian a confirmé la libération d’au moins 80 lycéennes de Chibok, dont le sort avait ému la planète entière, il y a déjà 3 ans. « Nous avons été tenus au courant par le mouvement de Bring Back Our Girls et par un officiel de l'Etat du Borno. C'est une excellente nouvelle pour nous » a confié à l’AFP le père de deux jeunes filles libérées. Au total, ce sont 276 jeunes filles qui avaient été enlévées par Boko Haram en 2014. Ce kidnapping massif avait été suivi de la campagne de communication internationale « Bring Back Our Girls » et avait contribué à sensibiliser les opinions publiques sur les horreurs du terrorisme pratiqué par ce groupe criminel...
(La Tribune 08/05/17)
Aliko Dangote n’est plus à présenter. Fondateur et PDG du groupe Dangote, un des plus grands conglomérats africains, il est reconnu comme l’homme le plus riche d’Afrique depuis plusieurs années. Son expérience d’une trentaine d’années et son ascension dans le monde des affaires et de l’entreprise font de lui une référence dans ces domaines. Dans cet entretien avec La Tribune Afrique, il revient, entre autres, sur l’actuelle dynamique entrepreneuriale observée à travers le continent, ainsi que la nécessité pour les gouvernements et le système bancaire de soutenir ces hommes et femmes motivés par le développement de leur mère Afrique. La Tribune Afrique : Vous êtes de ceux qui regrettent que les économies africaines échappent encore au contrôle des entrepreneurs locaux,...
(Afrique sur 7 08/05/17)
Le Président Mahamadou Issoufou du Niger a annulé la visite qu’il devait effectuer au Nigeria, chez son homologue le Président Muhammadu Buhari en ce moment affaibli par la maladie. Prévue pour ce jour vendredi 05 mai 2017, le Président du Niger devait se rendre au Nigeria dans le cadre des relations bilatérales qui lient les deux pays. Aussi unis dans une force mixte pour combattre la secte islamique de Boko Haram, le Niger et le Nigeria ambitionne de se voir constamment pour aplanir certaines difficultés sécuritaires. Pour l’heure, la visite du Président du Niger, Mahamadou Issoufou, à Abuja a été purement et simplement annulée. Le Porte-parole du Président nigérian, M. Femi Adesina, lors d’un communiqué, l’a dit devant les organes...
(Le Monde 08/05/17)
Immense joie et anxiété pour les familles au lendemain de la libération des jeunes filles. Le président Buhari les a reçues en personne à la présidence. L’émotion était palpable dans la capitale nigériane, dimanche 7 mai, après la confirmation de la libération de quatre-vingt-deux lycéennes de Chibok, kidnappées par le groupe terroriste Boko Haram en 2014. Les familles des disparues et membres de l’association BringBackOurGirls (BBOG), qui se réunissent quotidiennement autour de la fontaine de l’Unité dans le centre d’Abuja, n’ont pu retenir des cris de joie ainsi que des larmes d’anxiété, dans l’attente de savoir si leurs proches disparues comptaient parmi les quatre-vingt-deux jeunes filles libérées et conduites à Abuja dans la journée.
(Agence Ecofin 08/05/17)
Aliko Dangote (photo) a révélé que 106 milliards de nairas (338 millions $) seront investis dans Dangote Sugar Refinery (DSR), d’ici 4 à 6 ans. S’adressant aux actionnaires en marge de la 11ème assemblée générale du groupe pour l’année fiscale 2016, M. Dangote a affirmé qu’une partie de l’investissement consenti sera consacrée à l’actualisation du projet d’intégration en amont (BIP) de la Dangote Sugar Refinery. Celui-ci inclut l’achat d’équipements, les études de terrain ainsi que des campagnes de sensibilisation dans plusieurs communautés. Le dirigeant a par ailleurs ajouté qu’une autre partie de l’investissement sera consacrée à la réhabilitation et à l’expansion de Savannah Sugar Company, la division de Dangote Industries Ltd en charge du sucre. Selon Dangote, le groupe vise...
(APA 08/05/17)
Au moins 82 lycéennes, parmi celles enlevées par la secte extrémiste Boko Haram en 2014 à Chibok au Nigeria, ont été libérées, a confirmé dimanche le gouvernement. La présidence nigériane a confirmé la libération des 82 lycéennes après trois ans de captivité. Au moins 156 filles avaient été enlevées par les éléments de Boko Haram dans un lycée pour filles de Chibok, le 14 avril 2014. Certaines des captives avaient échappé au cours de la semaine qui a suivi leur enlèvement. Vingt et un d'entre elles ont été libérés le 16 octobre 2016 suite aux efforts de médiation de la Croix rouge internationale et du gouvernement suédois. Le kidnapping des lycéennes de Chibok avait provoqué une vague d'indignation à travers...
(Agence Ecofin 08/05/17)
Le Nigéria importe chaque année pour plus de 400 milliards de nairas (1,2 milliard $) de papier en raison d’une faible production locale, rapporte Leadership. Selon le site d’informations, 90% du papier utilisé dans l’impression de journaux est importé. Une situation qui résulte du fait que « les forêts du pays ne disposent pas d’assez de bois à pâte (qui est utilisé dans la fabrication de papier) pour satisfaire la demande nationale en papier », a indiqué Ebun Braithwaite, directrice générale de la Nigerian Paper Manufacturing Company (NNPMC). « La réalité est que le Nigéria ne peut pas encore produire du papier à l’échelle commerciale, sans importer du bois à pâte. Il nous faut encore au moins 10 ans avant...
(AFP 07/05/17)
Au moins 80 lycéennes de Chibok ont été libérées samedi des mains de Boko Haram, après plus de trois ans de captivité aux mains du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont indiqué un ministre, des sources de sécurité et le père de deux filles. "Je peux confirmer qu'elles ont été libérées", a déclaré un ministre à l'AFP sous couvert de l'anonymat, tandis qu'une source militaire affirmait qu'"au moins 80 jeunes filles de Chibok" ont été amenées à Banki dans le nord-est du Nigeria. "Elles partiront par avion vers Maiduguri (capitale de l'Etat du Borno) demain", a-t-il ajouté. Enoch Mark, père de deux jeunes filles enlevées, a dit également avoir été informé: "Nous avons été tenus au courant par le mouvement...
(AFP 06/05/17)
La Grande-Bretagne a affirmé vendredi que le groupe jihadiste Boko Haram se préparait à kidnapper des étrangers dans le nord-est du Nigeria. Le Foreign Office à Londres a dit avoir reçu des rapports selon lesquels le groupe jihadiste "planifiait activement" l'enlèvement d'étrangers travaillant dans le pays dans la région de Bama, située dans l'Etat de Borno au nord-est du pays. L'ambassade américaine à Abuja a déclaré dans un message à ses ressortissants que ce rapport était "crédible". Dans un avis aux voyageurs, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont indiqué que la zone concernée se situe "le long de l'axe Banki-Kumshe", à la frontière avec le Cameroun. Depuis deux ans, les insurgés ont été chassés de la plupart des territoires dont...
(AFP 05/05/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari a effectué vendredi sa première apparition publique depuis des semaines, une absence qui a alimenté les inquiétudes sur son état de santé, selon une vidéo postée sur Twitter par la présidence. Le chef de l'Etat, âgé de 74 ans et qui s'était absenté du pays en début d'année pendant près de deux mois pour un congé médical à Londres, a participé à la prière du vendredi dans une mosquée à la résidence présidentielle d'Abuja. La vidéo postée par son aide de camp, Bashir Ahmad, montre Buhari vêtu de blanc, serrant des mains et saluant...

Pages