| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(BBC 13/03/17)
Le président nigérian a repris ses fonctions lundi suite à une longue absence pour des raisons médicales. Muhammadu Buhari a passé presque deux mois en Grande-Bretagne pour des soins médicaux. Il est rentré au Nigéria vendredi dernier. A son attérissage à Abuja, le chef d'Etat nigérian est apparu amaigri et fragile. Les détails sur son état de santé n'ont pas été rendus publics, faisant l'objet de nombreuses spéculations au sein de la population. En l'absence de Muhammadu Buhari, son vice-président, Yemi Osinbajo, avait pris les rênes du pouvoir. Buhari de retour sur son Twitter A sa reprise de fonctions. Muhammadu Buhari a posté sur son compte twitter: "Alors que je me remets au travail, tout d'abord, j'ai reçu un briefing...
(BBC 13/03/17)
Des milliers de personnes qui ont fui les combats entre Boko Haram et l'armée régulière dans le nord-est du Nigeria souffrent de pénuries d'eau, en plus d'une situation alimentaire préoccupante et l'insécurité dans cette région. La quasi-totalité des pompes à eau du camp de déplacés de Muna, dans la region de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno, sont hors service, selon le coordinateur humanitaire du camp, Tijjani Lumani. L'eau, récupérée dans des puits grâce à un système de pompes solaires, est utilisée pour cuisiner, mais aussi pour se laver. Ce qui constitue une inquiétude pour le personnel humanitaire, qui craint les propagations de maladies dues au manque d'hygiène. Le gouverneur de l'Etat du Borno, Kashim Shettima, a confirmé dimanche qu'il...
(BBC 13/03/17)
La police Nigériane a annoncé avoir déjoué un attentat à Maiduguri dans le nord-est du pays. Deux des adolescentes présentées comme de présumées kamikazes ont été abattues alors qu'ils essayaient d'entrer dans la ville de Maiduguridu dans nord-est du pays. "Deux femmes kamikazes âgées d'environ 18 ans ont tenté d'entrer dans Maiduguri dans la soirée (de samedi). Elles ont été repérées par les JTF civiles (les milices anti Boko Haram) et abattues ensuite par le personnel de sécurité de service dans la zone", a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat du Borno, Victor Isuku, dans un communiqué. Selon la police une milice d'auto defense a ouvert le feu sur les filles de dix-huit ans avant qu'elles puissent d...
(BBC 13/03/17)
Les grands groupes pétroliers comme Shell, Mobil et Chevron opérant au Nigeria doivent déplacer leurs sièges sociaux dans la région du Delta. La décision a été prise par le président par intérim du pays, Yemi Osinbajo qui exerce le pouvoir en l'absence de Mohammadu Buhari. Le Delta du Niger est la région de production du pétrole dans le sud du Nigeria. L'Etat de Rivers, directement concerné a salué samedi la décision. La région pétrolifère est depuis des années en proie à des troubles, les habitants estimant qu'ils ne profitent pas assez des retombées de la manne pétrolière. L'exploitation du pétrole depuis des décennies a plutôt causé des dégâts environnementaux considérables dans le Delta. ''En déplaçant leurs sièges sociaux, actuellement installés...
(Agence Ecofin 13/03/17)
L'agence de notation Fitch Ratings a estimé limitée, l'exposition d'IHS Netherland Holdco, en rapport à ses activités au Nigéria, du fait notamment de la situation de défaut de paiement qu'a connu Etisalat Nigeria à l'endroit de ses créanciers. L'opérateur de télécommunication a manqué de payer une dette de 1,2 milliards $ due à des banques. Fitch explique que si IHS, dont Etisalat est un des importants clients, aura du mal à recouvrer ses factures sur le court terme, les choses reviendront à l'équilibre sur le moyen terme. Etisalat Nigéria qui compte près de 21 millions d'abonnés rencontrera bientôt ses créanciers pour discuter d'une restructuration de sa dette. L'agence de notation pense qu'à l'issue de cette rencontre, les banques créancières d'Etisalat...
(Financial Afrik 13/03/17)
L’opération qui a été honorée par la présence effective du ministre d’Etat nigérian pour l’Aviation, Sen. Hadi Sirika, a fait d’Ethiopian la seule compagnie étrangère à avoir atterri à l’aéroport de Kaduna. M. Tewolde GebreMariam, Directeur général du groupe Ethiopian Airlines a déclaré : « Nos services quotidiens à l’aéroport de Kaduna, avec le Dreamliner B-787, permettant aux passagers d’expérimenter un confort exceptionnel à bord, constituent le seul service de transport aérien international reliant la capitale Abuja au reste du monde », s’est-il félicité. « Nous sommes heureux de nous joindre à nos frères et sœurs nigérians une fois de plus, dans les bons et difficiles moments », a-t-il ajouté. « Ethiopian Airlines est une compagnie panafricaine pionnière qui sert...
(Xinhua 13/03/17)
Le redéployement énergétique est l'un des piliers importants du développement de l'Afrique, a déclaré samedi Amakoé Klutsè président du comité technique d'organisation de la session ordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l'UA sur les Transports, les Infrastructures interrégionales et transcontinentales, l'Energie et le Tourisme, du 13 au 17 mars à Lomé. Invité au journal de soir de la télévision nationale (TVT), M. Klutsè a indiqué qu'il est important que les pays africains se mettent ensemble pour mutualiser leurs efforts et leurs énergies pour élaborer les projets porteurs, citant comme exemple le projet du barrage hydroélectrique d'Inga en RD.Congo. "La RD. Congo seule ne peut pas financer ce projet, il est important que tous les pays africains se mettent ensemble...
(AFP 12/03/17)
Des membres de comités d'auto-défense ont déjoué un attentat suicide à Maiduguri, le berceau du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, tuant deux femmes qui voulaient se faire exploser, a déclaré dimanche la police. "Deux femmes kamikazes âgées d'environ 18 ans ont tenté d'entrer dans Maiduguri dans la soirée (de samedi). Elles ont été repérées par les JTF civiles (les milices anti Boko Haram) et abattues ensuite par le personnel de sécurité de service dans la zone", a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat du Borno, Victor Isuku, dans un communiqué. Boko Haram utilise régulièrement des kamikazes, dont des femmes, dans le cadre de son insurrection lancée il y a huit ans dans le nord...
(AFP 12/03/17)
Les compagnies pétrolières étrangères qui opèrent au Nigeria vont devoir déplacer leurs sièges sociaux dans la région de production, dans le sud du pays, une décision saluée samedi par l'Etat de Rivers, directement concerné. "Nous soutenons pleinement" la décision du président par intérim, a déclaré dans un communiqué Austin Tam-George, commissaire à l'information de l'Etat de Rivers, l'un des Etats du Delta du Niger, la grande région pétrolifère du Nigeria, en proie à des troubles, les habitants estimant qu'ils ne profitent pas assez des retombées de la manne pétrolière. La semaine dernière, le vice-président Yemi Osinbajo - qui exerce le pouvoir en l'absence pour raisons de santé du président Mohammadu Buhari - avait ordonné aux grands groupes pétroliers comme Shell,...
(France 24 11/03/17)
Au Nigeria, le projet d’une autoroute à plusieurs voies, traversant l’État de Cross River, dans le sud du pays, suscite des oppositions. France 24 est allé à la rencontre des populations locales qui veulent défendre leur forêt. C'est un projet qui est loin de faire l'unanimité. Au Nigeria, le projet d’une autoroute à plusieurs voies, traversant l’État de Cross River, dans le sud du pays, suscite des oppositions locales. Si le gouvernement fédéral y voit un levier de croissance et a déjà entamé des travaux, les communautés locales estiment que ce chantier constitue une menace pour leur mode de vie. "Construire une autoroute ne doit pas nous priver de notre forêt, un bien public. Si le gouvernement veut la paix,...
(Agence Ecofin 11/03/17)
Le gouvernement nigérian menace d’emprisonner les importateurs illégaux de poissons surgelés, à moins qu'ils ne paient une amende de 250 000 $. Cette mesure vise à booster la production locale et les exportations. Dans ce cadre, le gouvernement mettra en place une unité spéciale qui traduira en justice et pénalisera tout acteur du secteur adepte de cette pratique. Selon le ministre d’Etat pour l’agriculture et le développement rural, Heineken Lokpobiri, les coupables, outre l’amende, pourront écoper d’une peine de prison de cinq ans. Le responsable a expliqué que cette pratique coûte énormément au pays, freine la production locale et cause de nombreuses pertes d’emplois. « L’importation illégale de poisson congelé freine les efforts réalisés pour assurer que les Nigérians soient...
(Le Monde 11/03/17)
Le géographe Christian Seignobos publie un beau livre, à la fois scientifique et poétique, qui réunit textes et dessins produits durant cinquante ans d’études de la région. Par Joan Tilouine Plus que le coopérant qu’il fut à ses débuts ou que le chercheur qu’il restera jusqu’au bout, Christian Seignobos est de ces hommes qui prennent le temps d’en consacrer à ceux qu’il rencontre. Et notamment aux peuples du bassin du lac Tchad, un territoire auquel ce géographe a dédié plus de cinquante années de sa vie. Nécessaire, mais insuffisant pour étancher la soif de savoir de ce « boulimique du terrain ». Arrivé dans la région en « petit soldat de la coopération », au lendemain des indépendances, ce grand...
(Yabiladi 11/03/17)
C’est à travers l’accord bilatéral signé par le roi Mohammed VI et le président nigérian Muhammadu Buhari que «la production massive du pays a commencé à donner des résultats positifs», révèle une enquête relatée par le site The Nation. Quelque 100 000 tonnes d’engrais importées du Maroc ont été reçues par le Nigéria, au port de Lagos. Un coup de pouce dans l’objectif de rendements puisque grâce à cette première cargaison, 7 des 13 usines ont commencé à fonctionner. Une ruée d’envois du royaume bénéfiques à plusieurs pays du : outre le Nigéria, le Rwanda, la Guinée-Conakry et l'Ethiopie devraient également recevoir plusieurs tonnes d'engrais.
(Agence Ecofin 11/03/17)
Le président nigérian, Muhammadu Buhari est de retour au pays. C’est en début de journée le 10 mars que le dirigeant, qui a séjourné en Grande Bretagne pour raison médicale durant plus de 7 semaines, est rentré dans son pays. Buhari dont l’absence a suscité de nombreux débats concernant sa capacité à diriger le pays, s’adressera très vite aux Nigérians pour les rassurer, selon son assistant personnel, Bashir Ahmad. Le chef de l’Etat ne sera toutefois pas encore en état de reprendre sa pleine activité. La capacité à gouverner du président a été remise en question après que l’économie nigériane soit entrée en récession l’année dernière, pour la première fois en 25 ans. Ceci notamment en raison de la baisse...
(Xinhua 11/03/17)
Les élus locaux des villes et des communautés d'Afrique de l'Ouest, du Sahel et de la Grande Corne de l'Afrique ont plaidé jeudi à Dakar pour la mise sur pied d'un programme de prévention locale de l'extrémisme violent. Ces élus locaux, membres du Réseau des Villes fortes ou "Strong city network" (SCN), ont relevé, à l'ouverture d'un séminaire sur l'extrémisme violent, que le continent africain est le théâtre depuis ces dernières décennies, de récurrentes attaques et menaces terroristes de groupes extrémistes violents. "Cette surenchère de la violence extrémiste qui entraîne des crises économiques et sociales, a propulsé les villes au coeur des efforts menés conjointement par les Etats, les instances régionales et internationales dans la lutte contre la radicalisation et...
(AFP 10/03/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari, de retour dans son pays après deux mois d'absence, a annoncé vendredi qu'il laissait les rênes du pouvoir à son vice-président pour continuer à "se reposer". A 74 ans, le président est revenu dans la matinée de Londres où il était depuis le 19 janvier pour "repos médical", mais le vice-président Yemi Osinbajo "continuera à gouverner", a-t-il affirmé lors d'une réunion politique avec des membres du gouvernement et de son parti. "J'ai fait exprès de rentrer avant le weekend, pour que le vice-président continue et que je puisse me reposer", leur a-t-il expliqué, sans toutefois indiquer si cette mesure s'appliquerait uniquement pour cette fin de semaine, ou si la période de repos pourrait être plus...
(AFP 10/03/17)
Les prochaines élections présidentielle et législatives se tiendront le samedi 16 février 2019 et celles des gouverneurs le samedi 2 mars 2019, a annoncé jeudi soir la Commission électorale nationale (Inec). La publication de ce calendrier deux ans avant les échéances vise "une organisation optimale pour les partis politiques, les agences de sécurité, les candidats et tous les acteurs" des scrutins, selon l'Inec. Selon la Constitution, l'élection présidentielle doit se tenir dans les 150 jours précédant la fin du mandat du chef de l'Etat, et 30 jours avant la nouvelle investiture. La dernière présidentielle, en mars 2015, a vu l'élection de Muhammadu Buhari, candidat du parti d'opposition All Progressives Congress (APC), face au chef de l'Etat sortant, Goodluck Jonathan, du...
(RFI 10/03/17)
Le président Muhammadu Buhari est de retour au Nigeria après deux mois de « repos médical » en Grande-Bretagne. Il est arrivé ce matin à Kaduna, l’aéroport de la capitale nigériane étant fermé pour travaux. C’est en hélicoptère qu’il a ensuite regagné Abuja. Et, à peine arrivé, le président a annoncé qu'il poursuivait sa convalescence. Son numéro deux - qui gouvernait par intérim depuis 51 jours - conserve donc les rênes du pouvoir, au moins pour quelques jours encore. Il a beau sourire, le président Buhari donne l’impression d’être frêle et affaibli. Sur les images, l’homme semble même très amaigri. Le président devait s’absenter pendant dix jours pour des examens médicaux « de routine » à Londres. Il est finalement...
(AFP 10/03/17)
Le président Muhammadu Buhari est rentré vendredi matin au Nigeria, après près de deux mois de "repos médical" en Grande-Bretagne ayant suscité des inquiétudes sur son état de santé. M. Buhari est arrivé à 7h40 (06h40 GMT)à l'aéroport de Kaduna (nord) - l'aéroport de la capitale nigériane étant fermé depuis mercredi pour au moins six semaines pour travaux -, selon des images diffusées sur la télévision nationale et un photographe de l'AFP présent sur les lieux. Le président portait une longue tunique hausa noire et était d'apparence particulièrement frêle. De Kaduna, il a rejoint la capitale fédérale Abuja en hélicoptère. Dans une vidéo postée sur le compte de la présidence nigériane du réseau social Périscope, on peut voir M. Buhari...
(Libération 10/03/17)
Les donateurs réunis à Oslo le 24 février ont évité d’évoquer les responsabilités de la coalition antiterroriste constituée par les armées du Nigeria, du Tchad, du Niger et du Cameroun. La conférence des donateurs qui s’est tenue à Oslo le 24 février a souligné la gravité de la crise humanitaire qui frappe les populations autour du lac Tchad, en particulier dans le Borno (Etat du nord-est du Nigeria). Mais elle a désigné un seul coupable, en l’occurrence le groupe jihadiste Boko Haram. Réunis dans la froideur de l’hiver norvégien et aux antipodes de la chaleur de la saison sèche au Sahel, les décideurs ont évité d’évoquer les responsabilités de la coalition antiterroriste qui réunit les armées du Nigeria, du Tchad,...

Pages