Vendredi 22 Septembre 2017
(Belga 05/09/17)
La recrudescence des attaques et des attentats-suicides perpétrés par Boko Haram au Cameroun et au Nigeria a fait au moins 381 morts parmi les civils depuis début avril, soit plus du double que durant les cinq mois précédents, indique mardi un communiqué d'Amnesty International. 7 millions de personnes souffrent d'une grave pénurie alimentaire Selon les données recueillies par l'organisation, la forte hausse du nombre de victimes civiles est due à la multiplication des attentats-suicides attribués au groupe armé.Dans la région du lac Tchad, des millions de civils ont besoin d'une aide humanitaire de toute urgence. Au total, on recense 2,3 millions de personnes déplacées dans la région (1,6 million à l'intérieur de leur pays et réfugiées au Nigeria, 303 000...
(La Tribune 05/09/17)
Le milliardaire nigérian Aliko Dangote a mis fin aux rumeurs le donnant candidat aux futures élections présidentielles de 2019 sous l'étiquette du PDP, le principal parti d’opposition. L’homme le plus riche d’Afrique a exclut toute ambition politique assurant qu’il est, et qu’il restera entrepreneur contrairement aux rumeurs distillées par le clan de l’ancien président Goodluck Jonathan. C'est Aliko Dangote qui le dit : « je ne suis pas le candidat du PDP. Je ne suis pas politicien mais homme d'affaires et je ne vais pas me présenter contre Buhari ». C'est par ces déclarations que le milliardaire nigérian a tenu à mettre fin aux rumeurs qui le donnait comme probable candidat du People's democratic party (PDP), le principal parti de...
(Agence Ecofin 05/09/17)
Au Nigéria, le pétrolier listé sur AIM a annoncé avoir mobilisé la plateforme de forage OES Teamwork Rig pour le forage du puits d’exploration Opuama-7, dans la licence offshore OML 40. Son installation est déjà achevée. L’entreprise s’est dite prête à assurer le financement intégral des activités. Les travaux devraient démarrer à la mi-septembre et la production proprement dite, pendant le mois d’octobre. Selon les indications des études de pré-forage, la production initiale sur le puits devrait être de 5900 barils par jour portant la production totale du champ Opuama à 12 500 barils par jour. Celle de la licence OML 40 sera alors de 18 000 barils par jour. «Nous sommes ravis d'avoir mobilisé l'OES Teamwork Rig sur Opuama-7...
(Agence Ecofin 05/09/17)
Les chaines de télévision et de radio de la police de la République fédérale du Nigeria seront lancées le 28 novembre 2017. C’est ce qu’a déclaré, à la presse, Ediri Jerry Wesley, qui dirige le service de radiodiffusion de la police nigériane (NPBS), entreprise chargée du lancement des médias de la police. D’après les propos du Nigérian, « Environ 5 000 jeunes seront engagés et formés par 50 expatriés (des professionnels de la CNN, de la BBC et d'autres médias étrangers) pendant trois ans », pour travailler au sein des chaines de la police. Ces dernières diffuseront les informations en anglais, en pidgin, ainsi que dans de nombreuses langues parlées au Nigeria. Selon les initiateurs du projet, l’objectif premier de...
(AFP 05/09/17)
Le Nigeria, après trois succès, a concédé le nul au Cameroun (1-1), lundi à Yaoundé, mais son chemin reste dégagé vers le Mondial-2018, à l'issue de la 4e journée des éliminatoires de la zone Afrique. Les Nigérians gardent la tête du groupe B, surnommé "le groupe de la mort", avec dix points, et six d'avance sur la Zambie, qui joue en Algérie mardi. Un nul leur suffira le 7 octobre, face à leurs dauphins actuels, pour voir la Russie l'été prochain. Les Camerounais, vainqueurs de la Coupe d'Afrique des nations en janvier, ont eux perdu toute chance de se qualifier. Ils restaient sur deux participations de suite. Moses Simon avait placé les Nigérians en tête à la demi-heure de jeu,...
(APA 05/09/17)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Cameroun, champion d'Afrique en titre, ne sera pas de l'expédition, après le nul concédé, lundi à Yaoundé, face au Nigéria (1-1) en match comptant pour la 4ème journée des éliminatoires africaines pour la Coupe du monde de football, Russie 2018. Grosse désillusion pour les Lions Indomptables qui pointent en 3ème position avec 3pts dans le groupe B dominé par le Nigéria (10pts+7) à deux journées de la fin des éliminatoires. Après la raclée de vendredi dernier (3ème journée) face au même adversaire du jour (4-0), une victoire aurait relancé les champions d'Afrique. Sur ses bases, le Cameroun a tremblé en concédant le premier but par Moses Simon (30è). Il a fallu un penalty transformé par...
(Agence Ecofin 05/09/17)
Cameroon Postal Service (Campost), l’opérateur postal public au Cameroun, et Interswitch Cameroon, spécialiste de solutions de paiement dont le siège est au Nigéria, ont récemment signé un protocole d’entente pour installer, exploiter et gérer un commutateur électronique financier sur le réseau Campost. Il s’agit pour la Campost de mettre son infrastructure e-post, via son data center, au service du partenaire qui va offrir des produits et services d’inclusion financière, numérique et mobile, y compris les services bancaires à l’ensemble des Camerounais. Ce partenariat, explique la Campost, s’inscrit en droite ligne dans son plan d’action pour rentabiliser l’infrastructure e-post que l’Etat a mise à sa disposition et qui offre une gamme variée de services numériques. « Il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant...
(RFI 04/09/17)
Les autorités de l'Etat de Benue tentent de maîtriser au mieux la situation suite aux récents débordements de la rivière du même nom. Deux camps humanitaires seraient ouverts dans la capitale Makurdi, mais seraient insuffisants pour les 110 000 personnes déplacées depuis la montée subite des eaux. Une fois de plus, les capacités de rebond du Nigeria sont testées avec cette énième catastrophe naturelle. L'Etat de Benue est un territoire agricole vital et indispensable dans un pays peuplé de plus de 180 millions d'habitants. Depuis Lagos, le correspondant de RFI explique l'importance du Benue, au cœur de l'une des premières économies africaines.
(La Tribune 04/09/17)
Le choléra vient de tuer une dizaine de personnes au Nord-est du Nigéria. Des décès qui laissent planer le doute d’une propagation rapide de l’épidémie dans d’autres parties du pays en proie à des attaques terroristes de la secte Boko Haram. L’OMS préconise de renforcer la surveillance pour la détection des nouveaux cas. Les risques sont élevés. La flambée du choléra dans l'État de Kwara se propage dans le nord-est du Nigéria à une vitesse inquiétante. Quatorze personnes sont décédées des suites du choléra dans cette partie du pays le plus peuplé d'Afrique ce vendredi, selon un communiqué du ministère de la santé nigériane. « Au 1er septembre, 14 décès ont été rapportés », a affirmé le ministère dans le...
(RFI 04/09/17)
L'Etat de Benue, au sud-est du Nigeria, connait actuellement d'inquiétantes inondations provoquant déjà plus de 110 000 déplacés dans ce seul Etat très agricole. Une fois de plus les autorités provinciales sont pointées du doigt. Mustapha Maihaja, le numéro un de l'Agence fédérale de gestion des urgences (NEMA), s'est rendu samedi 2 septembre à Makurdi. De nombreuses voix avaient dénoncé la faible réactivité de sa structure tout au long de cette dernière semaine. Alors, le directeur général a supervisé en personne le déploiement des secours. Sa présence physique marque aussi le niveau d'inquiétude que suscitent les inondations dans la capitale l'Etat de Benue.
(Le Monde 04/09/17)
Les soignants font face à des cas de conscience, à l’insécurité et aux pressions des autorités dans toute la zone d’action de la secte djihadiste, expose notre chroniqueur. Faut-il soigner sans état d’âme un élément de la secte djihadiste nigériane Boko Haram blessé au combat ? Le personnel soignant doit-il en référer, avant de lui prodiguer des soins, à l’autorité administrative ou militaire ? Peut-on demander à un médecin ou à un infirmier de dénoncer aux forces de l’ordre tout patient soupçonné d’appartenir à Boko Haram ? Abordées dans le confort d’Abuja, N’Djamena, Niamey, Yaoundé ou Paris, ces interrogations paraissent purement théoriques, voire philosophiques. Et pourtant, au sud-est du Nigeria, à l’est du Niger, au nord Cameroun et dans le...
(APA 04/09/17)
La Tunisie et le Nigeria ont fait le plein de points en remportant leur troisième match de suite en autant de sorties, lors de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 disputée entre jeudi et samedi. Img : Mondial 2018 : sans-faute de la Tunisie et du Nigeria Vainqueur de la manche aller de la « finale » du groupe A face à la RD Congo (2-1), la Tunisie a réalisé une bonne opération. Un bon résultat mardi à Kinshasa, lors de la 4ème journée éliminatoire, lui permettrait de se rapprocher de « Russie 2018 ». Le Nigeria est, lui aussi, en pôle-position pour la qualification à la suite de la lourde défaite infligée au Cameroun...
(AFP 02/09/17)
Le Nigeria s'est un peu rapproché du Mondial-2018 en Russie en écrasant le champion d'Afrique en titre du Cameroun 4 à 0, vendredi, l'Afrique du Sud, battue 2-1 au Cap-Vert, risquant d'être distancée par le Burkina dans le groupe D. Le Nigeria, qui marqué deux buts par période, compte désormais neuf points, soit sept de plus que le Cameroun qui risque même d'être dépossédé de la 2e place par la Zambie ou l'Algérie, qui se rencontrent samedi. Si l'Afrique du Sud reste en tête avec quatre points comme le Burkina, ce dernier peut se détacher en cas de victoire au Sénégal samedi. Dans le groupe C, le Maroc s'est emparé de la tête après son carton 6-0 devant une équipe...
(AFP 31/08/17)
La Grande-Bretagne a accordé une aide de 200 millions de livres (220 millions d'euros) sur cinq ans au Nigeria afin de l'aider à lutter contre le groupe jihadiste Boko Haram, a annoncé mercredi à Londres le ministère des Affaires étrangères. Cette annonce intervient au moment où le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, effectue une tournée en Afrique afin de renforcer les liens politiques et commerciaux de la Grande-Bretagne avec ce continent. Boris Johnson s'est notamment rendu à Maiduguri, la capitale de l'Etat nigérian de Borno, épicentre des violences de Boko...
(AFP 31/08/17)
Des inconnus ont enlevé et exécuté quatre militaires et ont abattu un civil dans le sud du Nigeria, ont annoncé mercredi des sources locales. Les faits se sont déroulés lundi dans la zone d'Erekemor, dans l'Etat de Bayelsa, une région riche en pétrole, ont indiqué ces sources. Le sud et le sud-est du Nigeria connaissent régulièrement des violences menées par des groupes locaux qui revendiquent une répartition plus équitable des revenus du pétrole. Mais la situation s'était relativement calmée depuis quelques mois. Des hommes armés ont tendu lundi une embuscade à des militaires qui rentraient d'une patrouille, les ont capturés, emmenés dans une crique et exécutés, a déclaré un responsable d'un mouvement de jeunesse local...
(AFP 31/08/17)
"Je suis coupable votre Honneur", a lâché Evans, célèbre criminel nigérian surnommé le "roi du kidnapping", devant la Cour de justice de Lagos mercredi, marquant la première étape d'un procès qui s'annonce comme l'un des plus médiatisés du Nigeria. Accompagné de cinq de ses présumés complices dont une femme, Chukwudubem Onwuamadike, surnommé Evans, est apparu devant la Cour pour la première fois depuis son arrestation le 10 juin dernier. Le visage éteint, les cernes marquées, il a plaidé coupable pour deux chefs d'accusations, "enlèvement" et "conspiration" contre un certain Dunu Donatus, détenu entre le 14 février et le 12 avril. Selon les enquêteurs, Evans et son gang ont collecté une rançon de 223.000 euros en échange de la libération de...
(RFI 31/08/17)
Le président nigérian a assisté mercredi 30 août au Conseil des ministres, son premier depuis trois mois. Muhammadu Buhari est rentré à Abuja à la mi-août après un long séjour à Londres où il était soigné pour une maladie dont on ne sait rien de source officielle. Pour une fois, son agenda était bien rempli : le président Buhari a reçu, mercredi matin, au palais présidentiel, les Tigresses, histoire de féliciter l'équipe féminine de basketball qui vient de remporter l'Afrobasket 2017 au Mali. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170830-nigeria-premier-conseil-ministres-pre...
(Le Monde 31/08/17)
D’ex-combattants de la secte djihadiste racontent leur engagement. Si certains confient leur honte, la plupart ne réalisent pas l’ampleur du désastre auquel ils ont contribué. Baba Gana, 32 ans, dresse un bilan sévère de ses années Boko Haram. « J’ai plus appris à tuer qu’à lire le Coran », dit-il, reconnaissant avoir rejoint les rangs djihadistes par appât du gain. Il y a trois ans, des combattants de la secte ont attaqué le camion de ce transporteur, originaire d’une petite ville nigériane frontalière du Niger. Il a suivi son véhicule confisqué et a fini par s’enrôler, séduit par les promesses d’argent. « Au début, je touchais 35 000 nairas (82 euros au cours actuel) par semaine », précise-t-il, regard sombre...
(AFP 31/08/17)
Attention aux apparences, A Nasty Boy (Un garçon coquin) n'est pas un magazine gay: au Nigeria, où l'homosexualité est passible de 14 années de prison, photographier des hommes en robe, cela s'appelle "interroger la masculinité". Richard Akuson, qui a lancé en février ce magazine en ligne, n'a que 23 ans mais son assurance et son impertinence lui valent déjà une célébrité qui ne cesse de croître au fil des mois. Tout a démarré avec un mini-short moulant. "Un jour, je me suis lancé le défi de me promener toute une journée dans les rues d'Abuja (la capitale fédérale, ndlr) en short en soie", raconte-t-il à l'AFP. "Les gens me dévisageaient, m'insultaient ouvertement. Ca a été une expérience assez douloureuse." Il...
(Financial Afrik 31/08/17)
Un tribunal nigérian a encore condamné l’ex-ministre du pétrole Diezani Alison-Madueke, à verser 7,6 milliards de Naira soit 21 millions de dollars. Les fonds appartenant à l’ex-ministre de Goodluck Jonathan sont consignés dans une banque locale en attendant leur transfert. Toutes les juridictions intervenues dans ce dossier confirment l’implication de Madueke dans des activités illégales en rapport avec des contrats pétroliers. Les enquêtes de l’agence anti-corruption du Nigéria viennent en confirmation de celles de leurs homologues américains. Un tribunal américain a en effet émis une ordonnance de confiscation de 21,4 millions de dollars appartenant à la désormais «Dame du pétrole » à la date du 22 août 2017. La descente aux enfers d’Alison-Madueke s’est révélée à la fin du mandat...

Pages