Mardi 24 Octobre 2017
(Xinhua 06/11/13)
ABUJA, (Xinhua) -- Au moins sept combattants de Boko Haram ont été tués dans la dernière opération contre la secte dans l'Etat nigérian de Borno (nord-est), a annoncé mardi l'armée. Mohammed Dole, porte-parole de l'armée dans l'Etat du nord, a déclaré aux journalistes que des véhicules, explosifs et armes ont été découverts par des agents de sécurité qui ont pris d'assaut un camp d'insurgés à Bama, ville où les attaques sont en hausse depuis quelques mois. Selon lui, plusieurs membres de la secte ont été blessés dans le raid lancé lundi. Apparemment, le raid a été lancé par les agents de sécurité, qui étaient agacés par les récentes attaques contre les habitants et les usagers de la route à Borno...
(Xinhua 06/11/13)
YAOUNDE, (Xinhua) -- La menace de Boko Haram, du nom de la secte islamiste qui sévit par des actes terroristes au Nigeria, et d'autres défis sécuritaires constituent quelques-uns des principaux sujets de discussions d'une réunion entre les pouvoirs de Yaoundé et d'Abuja sur la sécurité transfrontalière ouverte mercredi pour trois jours dans la capitale camerounaise. Ouverte par le ministre camerounais de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, en présence du général J.B. Samuel, chef de la délégation nigériane à ces travaux, cette concertation s'inscrit dans le cadre de la première session du comité de sécurité transfrontalière mis sur pied à la suite d'un accord bilatéral entre les deux pays voisins en février 2012 à Abuja. Pour le...
(AFP 05/11/13)
ABUJA, 5 novembre 2013 (AFP) - Des responsables du groupe rebelle nigérian Boko-Haram seraient favorables à des pourparlers de paix, bien que des doutes persistent sur leur crédibilité, a déclaré mardi le président d'une commission chargée d'étudier un processus d'amnistie des islamistes. "Plusieurs membres-clés parmi les insurgés (...) ont répondu de façon positive à la prise de contact et ils ont accepté des options de dialogue qui permettraient la résolution complète du conflit", a déclaré le ministre des affaires spéciales Kabiru Tamimu Turaki, président de cette comission d'amnistie créée en avril, en rendant son rapport final au chef de l'Etat nigérian Goodluck Jonathan à Abuja. "Le processus a été difficile au départ", a expliqué M. Turaki, faisant référence à la...
(AFP 05/11/13)
MAIDUGURI, 5 novembre 2013 (AFP) - L'armée nigériane a affirmé mardi avoir tué sept membres présumés du groupe radical Boko Haram au cours d'une opération dans le nord-est du pays, où les insurgés islamistes ont tué plusieurs dizaines de personnes ces derniers jours.La localité de Bama, dans l'Etat de Borno, où a eu lieu cette opération lundi, est un des foyers de l'insurrection islamiste qui secoue le nord-est du Nigeria depuis quatre ans."Au cours d'opérations menées de façon simultanée (...) dans la région de Bama lundi, l'armée a enregistré d'énormes succès, sept membres présumés de Boko Haram ont été tués et de nombreux autres ont été blessés", a déclaré Mohammed Dole, le porte-parole de l'armée dans l'Etat de Borno.Des véhicules,...
(AFP 05/11/13)
LAGOS, 5 novembre 2013 (AFP) - Quatre personnes sont mortes et 25 ont été blessées dans l'effondrement d'un immeuble de quatre étages en construction, dans un quartier huppé de Lagos, la capitale économique nigériane, a annoncé mardi le chef des services de secours de la ville. "Un immeuble de quatre duplex sur quatre étages s'est écroulé lundi à Victoria Island. Nous avons sorti quatre corps et 25 blessés ont été secourus par nos équipes", a déclaré à l'AFP Femi Oke-Osayintolu, de l'agence de gestion des situations d'urgence de l'Etat de Lagos (LASEMA). Selon lui, les victimes - des travailleurs du bâtiment - étaient sur le chantier au moment où l'incident s'est produit. Victoria Island est une des zones où le...
(Xinhua 05/11/13)
ABUJA, (Xinhua) --- Au total, 40 personnes ont été confirmées mortes dans des attaques lancées par des combattants de Boko Haram qui ont semé la terreur dans deux villages de l'Etat nord de Borno au Nigeria, a annoncé lundi un officiel du gouvernement. Dans le village de Gulumba, 27 personnes ont été abattues et 300 maisons incendiées quand des insurgés ont attaqué un village jeudi dernier, a déclaré aux journalistes Baba Shehu Gulumba, président du gouvernement local Bama. Selon M. Gulumba, les attaquants tiraient sporadiquement depuis des motos et un van de la marque Toyota Hilux. Dans une autre attaque samedi matin, l'officiel a indiqué que 13 autres personnes ont été tuées sur sur une route à Banki, dans l'Etat...
(AIP 05/11/13)
L'Union européenne (UE), la CEDEAO et l'UEMOA s'engagent à reprendre les négociations de l'Accord de Partenariat Economique (APE) dans les plus brefs délais dans une déclaration conjointe transmise lundi à l’AIP, à la suite de l'adoption, par le sommet des Chefs d'Etats de la CEDEAO le 25 octobre à Dakar, du Tarif Extérieur Commun (TEC) qui concrétise l'union douanière de la région. Dans cette déclaration, l’UE estime que cette décision marque une avancée majeure du processus d'intégration régionale ouest-africaine et un progrès vers la conclusion d'un Accord de Partenariat Economique entre les deux parties. « L'Union européenne s'engage à poursuivre son appui aux organisations régionales ouest-africaines dans leurs efforts pour la poursuite de l'intégration régionale », annonce l’organisation européenne. Les...
(AFP 05/11/13)
ABIDJAN, 5 novembre 2013 (AFP) - A peine 20% des Africains de l'Ouest ont accès à l'électricité, malgré les considérables ressources en énergie du continent, selon un rapport de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), rendu public à l'occasion d'un séminaire à Abidjan. Avec une population de 300 millions d'habitants, soit un tiers des habitants du continent, l'Afrique de l'Ouest connaît l'un des plus faibles taux de consommation d'énergie moderne au monde, selon ce document rendu public lors d'un séminaire organisé par l'Union internationale de l'industrie du gaz (UIG), lundi et mardi dans la capitale ivoirienne. L'accès à l'électricité dans la région est d'environ 20%, mais des écarts importants existent entre le taux d'accès dans les...
(Xinhua 05/11/13)
ABIDJAN, (Xinhua) -- Le président ivoirien, Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), exprime son "indignation" et condamne l'acte "odieux" d'individus armés qui ont enlevé et assassiné samedi à Kidal (Nord Mali) deux journalistes français dans l'exercice de leur métier. Les journalistes de Radio France Internationale (RFI), Ghislaine Dupont (57 ans) et Claude Verlon (58 ans) ont été enlevés samedi par des hommes armés à 13h00 (heure locale et GMT) devant le domicile d'Ambéry Ag Rhissa, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, rébellion touareg) qu'ils venaient d'interviewer avant d'être retrouvés morts, les corps criblés de balle, quelques heures plus tard. Dans un communiqué publié lundi, le président...
(Xinhua 05/11/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le parlement africain jouera un rôle important dans les progrès de développement du continent, a annoncé lundi le président du sénat kényan. Ekwee Ethuro a déclaré aux journalistes à Nairobi que les législateurs sont de plus en plus appelés à participer au processus d'élaboration du budget. « Le renforcement des parlements africains permettra aux législateurs de mettre en place les cadres juridiques nécessaires qui guideront le rythme de développement », a déclaré M. Ethuro lors du Second Colloque des conseillers juridiques des parlements. L'événement qui a duré cinq jours a réuni plus de 200 participants de 18 parlements africains et de deux parlements régionaux. A cette occasion, les participants ont pu discuter des tendances émergentes ainsi que...
(AFP 04/11/13)
MAIDUGURI, 4 novembre 2013 (AFP) - Quarante personnes ont été tuées et 300 maisons incendiées la semaine dernière dans deux attaques du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi un responsable local. La première attaque a eu lieu dans la localité de Bama, dans l'Etat de Borno, fief historique du mouvement islamiste. "Quelque 70 hommes armés à bord d'environ 15 motos et pick up ont attaqué le village tard jeudi", a déclaré Baba Shehu, un responsable du gouvernement local. "Ils ont abattu 27 personnes et en ont blessé 12 (...) Environ 300 maisons ont été incendiées". Treize passagers d'un bus ont par ailleurs été tués dans la même région samedi, a indiqué M. Shehu. "Ils...
(AFP 04/11/13)
MAIDUGURI, 4 novembre 2013 (AFP) - Vingt-sept personnes ont été tuées et 300 maisons incendiées la semaine dernière par des membres du groupe islamiste Boko Haram qui ont attaqué la localité de Bama, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi un responsable local. "Quelque 70 hommes armés à bord d'environ 15 motos et pick up ont attaqué le village tard jeudi", a déclaré Baba Shehu, un responsable du gouvernement local. "Ils ont abattu 27 personnes et en ont blessé 12 (...) Environ 300 maisons ont été incendiées", a-t-il ajouté. Il était difficile d'obtenir des précisions sur ces violences qui se sont déroulées dans l'Etat du Borno, fief historique du mouvement islamiste. L'accès aux téléphones portables de la zone est...
(Xinhua 04/11/13)
ABUJA, (Xinhua) -- Au moins 30 personnes ont été tuées samedi dans une attaque menée par des hommes armés sur une autoroute reliant Adamawa et Borno, dans le nord-est du Nigeria, a- t-on appris dimanche des sources de sécurité. Selon un responsable des forces de sécurité, la plupart des victimes rentraient d'une cérémonie de mariage dans l'Etat d'Adamawa. Les corps de victimes ont été transportés à un hôpital public à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, a indiqué le responsable. Plus de dix personnes avaient été tuées il y avait deux semaines par des membres de la secte Boko Haram dans l'Etat de Borno, à la frontière avec le Cameroun. Les islamistes Boko Haram sont la plus grande manace...
(Xinhua 04/11/13)
LAGOS, 4 novembre (Xinhua) -- Un énorme incendie a ravagé un immeuble commercial lundi à Lagos, centre économique du Nigeria. Un journaliste de Xinhua présent sur les lieux a déclaré que les propriétaires de l' immeuble et les commerçants étaient en pleur en voyant le bâtiment de 22 étages consumé par les flammes. Personne ne se trouvait dans l' immeuble parce que l' incendie a pris le feu avant le début de la journée de travail, a ajouté le journaliste. Nombre de commerçants ont essayé de sauver leurs marchandises, alors que les activités commerciales ont été suspendues dans la zone de Balogun de l' île de Lagos. Le Great Nigeria House, le 5ème plus grand bâtiment du Nigeria, abrite Mainstreet...
(Xinhua 04/11/13)
LAGOS, (Xinhua) -- Un bâtiment commercial à Lagos, noyau commercial du Nigeria, a pris feu lundi, a rapporté un correspondant de Xinhua sur la scène. Des pompiers du service de pompiers de l'Etat de Lagos, de l'Agence nationale de la gestion des situations d'urgence (NEMA), et d'autres agences de sécurité s'efforcent d'éteindre le feu qui, selon des témoins, a éclaté lundi matin à 06h00 heure locale. Le bâtiment héberge 200 bureaux de petites entreprises gérées par des Nigérians et des étrangers, dont des Chinois. Les dégâts pourraient s'élever à des milliards de dollars. Aucune victime n'a été signalée jusqu'à présent, alors que la cause de l'incendie reste à déterminer.
(Xinhua 04/11/13)
UKE (Nigeria), (Xinhua) -- La police nigériane a commencé à enquêter sur la mort d'au moins 30 personnes dans un lieu de prière samedi matin à Uke, localité dans l'Etat d'Anambra, dans le sud-est du Nigeria. Selon des informations non confirmées, au moins 30 fidèles ont été piétinées à mort. Le porte-parole de la police Emeka Chukwuemeka a déclaré que l'incident s'est produit dans les premières heures de samedi. Chukwuemeka a fait savoir que deux inspecteurs généraux adjoints de la police, Kachy Ugorji et Philemon Leha, s'est rendu sur le lieu de l'incident. "Le nombre des décès ne peut pas être établi maintenant jusqu'à ce que nous concluent les enquêtes car certaines personnes qui se sont évanouis ont ensuite été...
(Xinhua 04/11/13)
LAGOS, (Xinhua) -- Au moins 24 personnes ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessées samedi dans une bousculade dans l'Etat d'Anambra, dans le sud du Nigeria, a-t- on appris dimanche de sources locales. La tragédie a eu lieu samedi lors d'un rassemblement parrainé par une église, selon le Croix-Rouge local. Plus de 100.000 fidèles se rassemblaient dans la ville d'Uke à l'occasion de la fête de toussaint. La foule a perdu le contrôle quand quelqu'un a crié "feu", provoquant la bousculade.
(Fraternité Matin 04/11/13)
L’Union européenne, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) et l’Union monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’engagent à reprendre les négociations de l’Accord de partenariat économique (Ape) dans les plus brefs délais. C’est ce qui ressort de la déclaration conjointe de l’Ue-Cedeao, lue, jeudi, à Bruxelles (Belgique), dont Fratmat.info a reçu copie. Pour ses efforts dans le renforcement du processus d’intégration, l’Ue a été félicitée par la Cedeao et l’Uemoa. Car, « la région note avec satisfaction la proposition de la Commission européenne de doubler le montant du Programme indicatif régional du 11e Fed, et se félicite de l’engagement de l’Union européenne à soutenir des projets générateurs de croissance durable et inclusive, de richesse et d’emplois au bénéfice des...
(AFP 04/11/13)
CITÉ DU VATICAN, 4 novembre 2013 (AFP) - Le pape veut que le Saint-Siège agisse contre les formes modernes d'esclavage, sur lesquelles une conférence devrait être organisée en 2015, a annoncé lundi le Vatican après la réunion d'un groupe d'experts convoquée par François.Travail forcé, prostitution, trafic d'organes et autres trafics aux mains d'organisations criminelles internationales : réunis pendant le week-end avec les Académies pontificales des Sciences et des Sciences sociales, et la Fédération internationale des associations médicales catholiques (Fiamc), une soixantaine d'observateurs, religieux et laïcs, ont formulé une cinquantaine de propositions contre toutes ces formes d'esclavage."Certains observateurs jugent que la traite des personnes dépassera d'ici dix années les trafic de drogue et d'armes, devenant l'activité criminelle la plus lucrative au...
(AFP 03/11/13)
PARIS, 3 novembre 2013 (AFP) - Une réunion de crise s'est tenue dimanche matin à la présidence française pour tenter d'établir les circonstances de l'assassinat des deux journalistes français enlevés et tués samedi à Kidal dans le Nord du Mali, quatre jours seulement après la libération de quatre otages français dans cette même région. Les ministres des Affaires étrangères et de la Justice Laurent Fabius et Christiane Taubira, ainsi qu'un représentant de la Défense et des services secrets, ont participé à cette réunion de crise présidée par François Hollande et convoquée au lendemain des assassinats des journalistes de RFI, qui ont suscité une onde de choc et de nombreuses interrogations. Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, journaliste...

Pages