Samedi 16 Décembre 2017
(RFI 04/03/14)
Au Cameroun, dans l'extrême nord du pays, une nouvelle incursion des hommes de Boko Haram a été signalée. Cette attaque, qui a eu lieu tout près de la frontière avec le Nigeria, aurait fait deux morts, selon le haut commandement militaire camerounais : un militaire et un islamiste. L’attaque est survenue dans la localité de Fotokol, à environ 5 kilomètres avec la frontière avec le Nigeria, dans la région de l’extrême nord du Cameroun. Les autorités militaires camerounaises qui confirment l’information évoquent un bilan d’un mort et plusieurs blessés côté assaillants, mais aussi un mort du côté des forces camerounaises.
(Pana 04/03/14)
Banque - Un groupe de Nigérians, actionnaires du Groupe Ecobank, ont perturbé la tenue des travaux de la session extraordinaire de l'Assemblée générale du Groupe, convoquée ce lundi à Lomé (Togo), pour discuter des problèmes de gestion du Groupe. Les contestataires nigérians, au nombre d'une centaine, brandissaient dans la salle des pancartes réclamant le départ du directeur général du Groupe, l'Ivoirien Thierry Tanoh, en poste depuis juillet 2012, à la suite du départ de son prédécesseur, Arnold Ekpe et du président du Conseil d'administration, le Nigérian Kolapo Lawson. Le groupe des contestataires a réussi à suspendre les travaux de l'Assemblée...
(Pana 04/03/14)
Dans le cadre de la collaboration entre le service des parcs et les structures militaires et paramilitaires dans la lutte contre l'insurrection, en particulier dans les zones frontalières du nord-est du Nigeria, 2.500 agents des services des parcs nationaux vont suivre une formation sur le maniement des armes militaires. Ils ont été initialement formés pour des tâches de conservation pour protéger la faune et les forêts à travers le pays. Le conservateur général de l'agence, Haruna Abubakar Tanko, a déclaré aux membres de la commission chargée de l'environnement à la Chambre des représentants que la décision va donner un coup de fouet à la campagne contre l'insurrection qui ravage les Etats de Borno, Yobe et de l'Adamaoua sous état d'urgence...
(APA 04/03/14)
La Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (BIDC) vient de lancer un emprunt obligataire par appel public à l’épargne de 40 milliards FCFA sur 7 ans (BIDC-EBID 6,5% 2014-2021) pour boucler le financement de huit projets dans six pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Selon une note d'information transmise à APA par cette institution basée à Lomé au Togo, la période de souscription s'étale entre le 18 février et le 18 mars 2014. Mais, précise la Société de Gestion et d'Intermédiation du Togo (SGI- Togo) qui est le chef de file de cette émission obligataire, « l'opération pourrait cependant être clôturée par anticipation parce que la...
(Xinhua 04/03/14)
COTONOU, (Xinhua) -- Le président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, Jean-Louis Tauran, a appelé lundi à Cotonou les Africains à mettre à la disposition de leur société les valeurs positives dont sont détentrices les grandes traditions religieuses. S'exprimant au cours de la conférence internationale sur le dialogue inter-religieux, le cardinal français a indiqué que le dialogue inter-religieux n'est rien d'autre que la recherche d'une compréhension entre deux sujets de diverses religions en vue de leur interprétation commune. "Il s'agit d'établir des rapports de confiances entre adeptes de religions diverses en vue de se connaître et de s'enrichir mutuellement de nos différences pour mieux découvrir ce qui nous est commun et de le mettre à la disposition de la...
(AFP 03/03/14)
KANO, 3 mars 2014 (AFP) - Des hommes armés soupçonnés d'appartenir au groupe islamiste Boko Haram ont tué dimanche soir 29 personnes durant l'attaque de la localité de Mafa, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi un sénateur local. Ce bain de sang est à nouveau survenu dans l'Etat de Borno, un bastion de Boko Haram, au lendemain de trois attaques sanglantes dans la même région qui avaient fait au moins 74 morts. Les insurgés avaient diffusé plus tôt dans la semaine des tracts dans lesquels ils prévenaient d'une attaque imminente, une tactique déjà utilisée précédemment par les extrémistes, a déclaré le sénateur de l'Etat, Ahmed Zanna. Après ces menaces, plusieurs personnes ont fui, les écoles ont été fermées...
(AFP 03/03/14)
ABUJA, 3 mars 2014 (AFP) - L'ancien capitaine du Nigeria Nwankwo Kanu a été opéré du coeur à Cleveland (Etats-Unis) au cours du week-end passé, a annoncé lundi le responsable de la fondation d'aide aux malades du coeur portant le nom du joueur. "Il s'agissait d'une intervention corrective au coeur", a affirmé Onyebuchi Abia, coordinateur de la Kanu Heart Foundation, cité par plusieurs médias nigérians, sans expliciter la nature de l'opération. "Il passe habituellement chaque année un examen médical de contrôle et c'est à l'occasion d'un de ces contrôles qu'il a été opéré pour corriger un problème lié au coeur", a indiqué M. Abia en affirmant avoir parlé dimanche à l'ancien attaquant des Super Eagles et d'Arsenal qui "récupère". Aujourd'hui...
(Xinhua 03/03/14)
LAGOS, (Xinhua) -- Le principal parti d'opposition du Nigeria, All Progressives Congress (APC), a annoncé dimanche qu'il allait dévoiler un manifeste le 6 mars. Le porte-parole national de ce parti, Lai Mohammed, a indiqué dans une déclaration publiée à Lagos que le manifeste serait dévoilé lors du sommet national du parti qui aura lieu à Abuja, capitale du Nigeria. Le manifeste expliquera comment le parti viendra en aide aux Nigérians, a affirmé M. Mohammed, précisant que le document sera intitulé "Feuille de route pour un nouveau Nigeria". Selon M. Mohammed, le manifeste est le produit d'un processus empirique et méticuleux entrepris par l'APC. Le porte-parole de l'APC a ajouté que l'APC avait décidé de commander la plus grande enquête jamais...
(Xinhua 03/03/14)
PARIS, (Xinhua) -- Le président français François Hollande a condamné dimanche avec "la plus grande fermeté" les attentats terroristes commis samedi et dimanche au Nigeria, qui ont fait plusieurs dizaines de victimes, a indiqué l'Elysée dans un communiqué. Le président français réitère auprès des autorités et du peuple nigérians, comme il l'a déjà fait au cours de son déplacement au Nigeria les 27 et 28 février derniers, la solidarité de la France face au terrorisme, selon le communiqué. La police nigériane a confirmé que 35 personnes ont été tuées samedi lors de l'explosion de deux bombes dans une zone commerciale à Maiduguri, chef-lieu de l'Etat de Borno (nord-est) et siège de la secte militante Boko Haram. Une bombe, qui auraient...
(France 24 03/03/14)
Une série d'attaques meurtrières imputées aux islamistes de Boko Haram a fait au moins 85 morts au cours du week-end, dans le nord-est du Nigeria. Le nord-est du Nigeria a connu une fin de semaine particulièrement sanglante avec une série d'attaques meurtrières des islamistes de Boko Haram ayant provoqué la mort d'au moins 85 personnes pour les journées de samedi et dimanche. Une première attaque, constituée d'un double attentat, a fait samedi soir 46 morts à Maiduguri, capitale de l'État de Borno. "Il y avait des hommes, des femmes et des enfants parmi les corps. La panique est telle que le secteur est déserté, la population ayant fui les maisons", a ajouté un habitant qui a participé aux secours. Peu...
(RFI 03/03/14)
Ce week-end a été particulièrement sanglant au Nigeria. Deux attaques attribuées à la secte islamiste Boko Haram ont fait au moins cent quinze morts dans l'Etat de Borno. Lundi dernier des membres présumés de Boko HAram ont massacré quarante-trois personnes dans le dortoir d'un lycée. Malgré une offensive sans précédent des forces conjointes de l'armée et de la police lancée en mai et l'état d'urgence dans plusieurs Etats du nord-est du pays, la secte islamiste continue de faire couler le sang. Samedi 1er mars, deux attentats particulièrement violents ont ainsi eu lieu à Maidiguri et à Mainok, dans l'Etat de Borno. La plupart des victimes sont civiles. Le premier attentat s'est produit dans un quartier peuplé de Maiduguri, samedi 1er...
(Jeune Afrique 03/03/14)
Les habitants de la ville de Maiduguri et de ses alentours, dans le nord-est du Nigeria ont connu une fin de semaine particulièrement sanglante avec une série d'attaques meurtrières des islamistes de Boko Haram, malgré une offensive de l'armée et l'état d'urgence. Les attaques ont provoqué la mort d'au moins 74 personnes pour la seule journée de samedi. Une première attaque, constituée d'un double attentat, a fait samedi soir au moins 35 morts dans Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno. "Nous continuons de compter, pour l'instant nous avons dénombré 35 corps", a déclaré dimanche le chef de la police de l'Etat de Borno, Lawal Tanko, à l'AFP. Un habitant, qui a participé aux secours, a dit avoir aidé la "police...
(Xinhua 03/03/14)
LAGOS, (Xinhua) -- Au moins 35 personnes ont été tuées lorsque deux bombes ont explosé samedi soir dans un marché bondé dans la ville nigériane de Maiduguri (nord-est), a révélé la police. 35 corps ont été découverts jusqu'ici, a indiqué le commissaire de police de l'Etat Lawal Tanko à l'agence Xinhua par téléphone. "Nous comptons encore, jusqu'ici nous avons compté 35 corps. Nos policiers travaillent encore avec les secouristes sur les lieux", a déclaré M. Tanko.
(Xinhua 03/03/14)
ABUJA, (Xinhua) -- Une double explosion s'est produite samedi soir dans un quartier d'affaires à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, selon des témoins. Une bombe, qui aurait été placée par un membre d'une secte dans la ville, a explosé près d 'un complexe commercial dans le quartier d'affaires, et elle a été suivie par une autre explosion deux minutes plus tard. On ne sait pas encore si les deux explosions ont fait de victimes.
(Xinhua 03/03/14)
LAGOS, (Xinhua) -- La police a confirmé que 35 personnes ont été tuées samedi lors de l'explosion de deux bombes dans une zone commerciale à Maiduguri, chef-lieu de l'Etat de Borno (nord-est) et siège de la secte militante Boko Haram. Une bombe, qui auraient été posée par les combattants de Boko Haram, a explosé près d'un centre commercial, et a été suivie par une autre explosion deux minutes plus tard. "Jusqu'à présent, nous avons comptabilisé 35 corps. Nous recherchons actuellement d'autres éventuelles victimes. Nos policiers travaillent encore avec les secouristes sur les lieux", a déclaré M. Lawal Tanko. le commissaire de police de l'Etat Lawal Tanko à l'agence Xinhua par téléphone. Un témoin, Mohammed Buba, a précisé que les explosions...
(Afrique Actualité 03/03/14)
Le Professeur Wole Soyinka lauréat du prix Nobel de littérature, a refusé un prix qui lui a été décerné par le gouvernement fédéral Nigérian, pour marquer la célébration de la fête du centenaire, indiquant qu'il ne peut pas partager un « honneur douteux » de feu le Général Sani Abacha, qu'il a qualifié « d'assassin et de voleur doté d'aucune qualité de rédemption ». En refusant cet honneur, le Pr. Soyinka déclaré dans un communiqué samedi : «Je ne peux imaginer rien de plus grotesque et dérisoire que la présence dans cette liste d'honneur, de personnes qui ont mené un combat de toute une vie et servi l'humanité avec dévouement».
(Agence Ecofin 03/03/14)
(Agence Ecofin) - 170 millions de consommateurs, un taux de croissance de 7% par an depuis 8 ans, à peine 2% de déficit budgétaire, une dette limitée à 20% du PIB, 43 milliards de dollars de réserves de change et, surtout, 94% des chefs d’entreprises qui se déclarent optimistes pour l’avenir de leur pays. Rompre avec la Françafrique, c’est aussi se tourner de manière pragmatique vers les grands marchés africains anglophones et plus particulièrement vers celui qui est en passe de devenir le premier du continent, bien décidé à entrer avant 2020 dans le top 20 des économies mondiales. La promptitude et l’efficacité de l’intervention de la France au Mali, très appréciées par les autorités d’Abuja, offrent à la France...
(AIP 03/03/14)
Yamoussoukro - Le groupe des experts de la CEDEAO a recommandé, samedi à Yamoussoukro, à la communauté et aux organisations intergouvernementales sous-régionales de poursuivre les réflexions sur l'harmonisation et/ou l’unification des critères de convergence entre la CEDEAO et l'UEMOA et de procéder à une unification des critères de convergence, au plus tard à la fin de la première phase de la convergence prévue pour décembre 2016. Ce, afin de mieux préparer l'entrée en vigueur de la monnaie unique de la CEDEAO prévue pour 2020. Réunis de vendredi à samedi à Yamoussoukro dans le cadre de la 17ème rencontre ad’ hoc sur le suivi des progrès...
(AFP 02/03/14)
MAIDUGURI, 2 mars 2014 (AFP) - Un double attentat a fait au moins 35 morts dans un quartier animé de la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria en proie à l'insurrection des islamistes de Boko Haram, a déclaré dimanche la police. "Nous continuons de compter, pour l'instant nous avons dénombré 35 corps", a déclaré le chef de la police de l'Etat de Borno, Lawal Tanko, à l'AFP. Selon des témoins, les deux explosions survenues samedi soir dans le fief du groupe islamiste auraient fait jusqu'à une cinquantaine de morts. "Nos hommes poursuivent leur travail avec les sauveteurs", a ajouté le responsable policier sans fournir d'autres précisions. Les deux explosions se sont produites quasi simultanément dans le quartier densément...
(Pana 01/03/14)
Le Nigeria et la France ont lancé jeudi à Abuja la commission d'échanges commerciaux et d'investissements (Nigeria-FranceTrade and Investment Council), et se sont fixé l'objectif de doubler le volume des échanges économiques entre les deux pays estimé actuellement à 1.049 milliards de nairas en quatre ans (1 dollar américain = 155,75 nairas). En présence aussi bien du président Goodluck Jonathan du Nigeria que de son homologue français, Francois Hollande, le document de mise en place de la commission a été signé à Abuja au Forum des affaires Nigeria-France, organisé en marge des commémorations...

Pages