| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(Setal 19/07/13)
SETAL.NET - Celui par qui le scandale est arrivé l’a claqué comme pas possible. Alpagué par le commissaire Cheikhna Keita, alors patron de l’office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), Raymond Ike Akpa dit Austin a, lors de ses différentes entrevues avec les enquêteurs, mouillé les deux protagonistes dans cette affaire. Arrêté par l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), le nigérian Austin n’a pas fait dans la langue de bois. Cuisiné par le chef de la section opérationnelle de ce démembrement de la police qui s'occupe de la traque des trafiquants de drogue, El Hadji Malick Ndiaye, rapporte Libération parcouru par Setal.net, le gus a reconnu qu’il a été pris avec deux kilogrammes...
(LibreAfrique 19/07/13)
Le Nigéria constitue l’une des raisons pour lesquelles le discours sur l’Afrique a changé, passant du pessimisme à « l’Afrique qui se lève ». Les sessions sur l’Afrique du Forum économique mondial qui vient de s’achever au Cap, en Afrique du Sud, ont dévoilé les raisons pour lesquelles l’Afrique est entrain de faire l’expérience d’un autre paradigme que celui de sa période de « continent sans espoir ».Une grande partie des débats sur le Nigéria et l’Afrique se concentre sur « là où nous en sommes » par comparaison à « là où nous étions ». Mais il est important de préciser qu’il serait nettement plus instructif et productif de comparer ces chiffres de croissance à « la où nous...
( 19/07/13)
Le Nigeria va retirer une partie de ses 1.000 soldats stationnés au Mali au sein de la Mission de paix des Nations unies, la Minusma. C’est le président ivoirien Alassane Ouattara qui l’a annoncé. "J'ai reçu une lettre du président Goodluck Jonathan. Le Nigéria a besoin d'une partie de ses troupes", “à cause de la situation intérieure”, a expliqué M. Ouattara, qui s'exprimait à Abuja en marge d’un sommet de la Cédéao. Depuis le 15 mai, l'armée nigériane est engagée dans une vaste offensive contre les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria. Le nombre exact de soldats retirés sur les 1.000 actuellement déployés au Mali n'a pas été arrêté. La presse nigériane interprète ce retrait comme un...
(National Mirror Online 19/07/13)
Oil workers have denied their alleged involvement in crude oil theft which has culminated in the loss of significant revenue to the Federal Government and operators in the oil and gas industry. Reacting to an allegation by the Special Adviser to the President on Niger Delta Affairs, Mr. Kingsley Kuku, that they were the brains behind crude oil theft in the country, the workers attributed the theft to politicians and influential people. The workers under the aegis of Petroleum and Natural Gas Senior Staff Association of Nigeria, PENGASSAN and the National Union of Petroleum and Natural Gas Workers, NUPENG described the statement as unimaginable, unguided, mischievous and uncouth. The unions said they “took serious exemption to such perturbing, cynical, alarming...
(This Day Live 19/07/13)
The House of Representatives Thursday reviewed its position not to further consider debate on the 2013 Appropriation Act Amendment Bill as it recalled the bill and passed it through second reading after a short debate. House Speaker, Hon. Aminu Tambuwal, while acknowledging the earlier opposition some lawmakers mounted against considering the amendment bill, pleaded that it should be allowed to pass to the next stage. In moments such as this, Tambuwal said, legislators must place national interest above vested ones. After passing through the second reading, the House referred the bill to the Committee on Appropriation for further legislative work. The reconsideration of the bill came two days after the Coordinating Minister for the Economy and Minister of Finance, Dr...
(AFP 18/07/13)
ABUJA, 18 juillet 2013 (AFP) - Le Nigeria va retirer une partie de ses 1.000 soldats stationnés au Mali au sein de la Mission de paix des Nations unies dans le pays (Minusma), a annoncé jeudi le président ivoirien Alassane Ouattara. "J'ai reçu une lettre du président (Goodluck Jonathan). Le Nigéria a besoin d'une partie de ses troupes", a déclaré M. Ouattara, qui s'exprimait à Abuja en qualité de président en exercice de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays). "Ils (les Nigérians) ne retirent pas tout le monde, une bonne partie restera", a-t-il précisé à la presse, en marge du 43e sommet ordinaire de la Cédéao qui se tient dans la capitale nigériane. "C'est à cause...
(Afrique 7 18/07/13)
voiture-afrique-nigeria-canne-tisser-812A travers le Programme dénommé Integrated Youth Empowerment Programm (IYEP), le conseiller spécial du président venait, hier mardi, de lever le voile, devant la presse, sur un plan quinquennal, qui sera mis en œuvre par le gouvernement, en faveur de l’autonomie des jeunes au Nigeria. Pour les autorités gouvernementales, l’IYEP est une plateforme qui permettra aux jeunes Nigérians de « prendre en main leur destin » dans les cinq années à venir. Il s’agit d’une stratégie à double finalités. La première vise à corriger la chaîne de développement de la jeunesse. Autrement dit, préparer les jeunes,« dès le niveau d’enseignement secondaire », à détecter les possibilités d’entreprenariat, peu importe le type d’environnement dans lequel ils se retrouvent. C’est une initiative...
(Agence Ecofin 18/07/13)
(Agence Ecofin) - Mercredi 17 juillet 2013 dans la matinée, des articles du Financial Times et de Bloomberg, ont indiqué que le fonds sud-africain d’investissement Public Investment Corporation, qui est le principal actionnaire d'Ecobank avec 20% des parts, a manifesté son inquiétude à propos d’un litige entre la Banque centrale du Nigeria et le PCA d'Ecobank, Kolapo Lawson (photo), au sujet de certains prêts octroyés par ce dernier à des entreprises qui lui sont liées. Selon les informations publiées par le Financial Times et Bloomberg, la Banque centrale du Nigeria (BCN) a informé Ecobank en avril dernier que Kolapo Lawson n'avait pas respecté son engagement de rembourser une dette due à l'Asset Management Corp du Nigeria (AMCON), une entité mise...
(Agence Ecofin 18/07/13)
(Agence Ecofin) - Depuis la libéralisation du secteur des télécommunications au Nigéria en 2000, le journal Leadership indique que ce secteur n’a cessé croitre grâce à une forte attraction des investissements. À la fin de juin 2013, le total des capitaux générés par le secteur nigérian des télécommunications est estimé à 32 milliards de dollars pour 119 millions d’abonnés mobile. À la fin de 2011, l’afflux en investissement du secteur nigérian des télécommunications était de 25 milliards de dollars. C’est surtout aux quatre opérateurs majeurs que sont MTN, Globacom, Airrtel et Etisalat à qui l’ont doit un important apport en investissement pour le secteur. Il a atteint près de 7 milliards de dollars durant les trois dernières années et se...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...
(Xinhua 17/07/13)
KHARTOUM-- Le Soudan a condamné mardi la position britannique consistant à reprocher au Nigeria de recevoir le président soudanais Omar Al-Béchir, qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI). Le ministre britannique en charge de l'Afrique, Mark Simmonds, a, rapporte-t-on, critiqué le Nigeria pour avoir accueilli M. Béchir, en ces termes : "Cela compromet le travail de la CPI et envoie aux victimes un signal alarmant sur la responsabilité des actes qu'elles souhaitent dénoncer, ce qui devra encore attendre". Le ministère soudanais des Affaires étrangères a regretté les propos tenus par M. Simmonds, les considérant comme méprisants à l' égard de l'Union africaine (UA), qui avait décidé en 2009 par un vote de na...
(Agence Ecofin 16/07/13)
(Agence Ecofin) - Apres avoir consacré 60 millions $ au cours des 12 derniers mois à étendre sa présence en Afrique, Ernst & Young a budgétisé 40 millions $ pour renforcer les compétences de ses collaborateurs, recruter de nouveaux talents et se développer en Angola, Nigeria et Afrique du Sud. « Nous sommes toujours à la recherche d'acquisitions en Afrique du Sud, Nigeria et l'Angola et nous augmentons considérablement nos investissements dans le développement des compétences de nos collaborateurs» a indiqué Ajen Sita, CEO d’Ernst & Young South Africa. Ernst & Young chercherait à acquérir sur ces pays des sociétés de conseil en informatique, en gestion de la chaîne d'approvisionnement et en gestion de la relation client. En Afrique, la...
(RFI 16/07/13)
Omar el-Béchir au Nigeria, l’affaire fait polémique. C’est le premier pays d'Afrique de l'Ouest à accueillir le président soudanais qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI). Vivement critiquées pour cet accueil, les autorités nigérianes ont défendu leur position en renvoyant la responsabilité de l'invitation sur l'Union africaine. Omar el-Béchir a participé, lundi 15 juillet, au sommet spécial de l’Union africaine sur la santé qui se déroule à Abuja, la capitale fédérale. Et il y sera encore présent aujourd'hui. Et qu’importent les critiques des ONG et des défenseurs des droits de l’homme qui accusent les autorités nigérianes de ne pas respecter le traité de Rome dont elles sont signataires. Pour Viola Onwuliri, la ministre...
(Africatime 14/07/13)
La réunion tripartite entre la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et le Groupe de la Banque mondiale a pris fin ce jour dimanche 14 juillet 2013, à Abidjan, note Africatime. Au terme des deux jours de concertations (du 11 au 12 Juillet 2013), les trois institutions ont décidé de renforcer leur coopération en vue d’impulser le développement intégré de l’Afrique de l’Ouest qui regroupe plus de 300 millions d’habitants. Il a aussi été mis au cœur des débats les problèmes liés au développement et à la sécurité transfrontalière, notamment « dans la bande sahélo-saharienne qui nécessite un leadership et une volonté politique des dirigeants de la CEDEAO.» par ailleurs,...
(Business.News 09/07/13)
Nigerians in diaspora interested in bidding for public sector consultancy and contracting jobs have demanded for a waiver of three-year tax clearance requirement as a precondition for their eligibility. They made the demand in response to the presentation by the Minister of Information, Mr Labaran Maku, who spoke at the Nigeria conversation programme weekend in Atlanta, Georgia. According to a statement by the media assistant to the minister, Kingsley Osadolor, the minister urged Nigerians living abroad to stop bemoaning the influx of other nationals into Nigeria and take advantage of the immense investment opportunities in the country. The Minister listed power, mining, agriculture, and the railways as some of the sectors with high investment potentials, noting that Nigeria had become...
(Reuters (Eng) 07/07/13)
America's wealthiest universities are venturing into Africa's fast-growing frontier markets in search of outsized investment returns that will allow them to offer scholarships, lure star professors and fund research. For Sub-Saharan Africa, recognition from these deep-pocketed U.S. institutions, who have often earned envy among fellow global investors for their strong returns, marks a significant shift. American university endowments - permanent funds of educational institutions - pride themselves on spotting new investment opportunities early, such as venture capital, private equity and natural resources such as timber. Combined, they manage assets of over $400 billion. A study of 831 endowments by the Commonfund Institute and the National Association of College and University Business Officers published this year showed their annual net returns...
(Gabon Libre 05/07/13)
Témoignage d’une prostituée rongée par le sida. Je suis révoltée et je n’ai plus peur, de toutes les façons mes jours sont comptés. Lolita est Nigériane et a seulement 26 printemps lorsque son témoignage est récolté. Son parcours est une illustration parfaite du calvaire de plusieurs milliers de femmes africaines. La prostitution a fait d'elle une droguée et une alcoolique que le sida précipite dans les bras de la Grande Faucheuse. Voilà un bout de son calvaire... " Si seulement j’avais su ce qui m’attendait dans ce monde de fou, ce monde que tout le monde admire, ce monde où ils veulent tous venir, [...] Un monde où, nous les prostituées africaines, sommes considérées comme de la merde, des esclaves...
(National Mirror Online 05/07/13)
Workers in the oil and gas industry yesterday issued a 60-day ultimatum to the Federal Government to ensure adequate security for oil and gas installations, especially the pipelines, in the country. The workers, under the aegis of the Petroleum and Natural Gas Senior Staff Association of Nigeria, PENGASSAN, and the National Union of Petroleum and Natural Gas Workers, NUPENG, gave the ultimatum following the massive loss of investments, income and jobs, owing to crude oil theft. The unions after their joint National Executive Council, NEC, meeting under the umbrella of NUPENGASSAN in Abuja yesterday said: “In view of the obvious looming danger to the survival of the oil and gas industry and by extension the nation’s economy which has become...
(Daily Trust 02/07/13)
Abuja, Lagos, Bauchi, Minna, Kaduna, Kano, Aba — Long queues yesterday resurfaced at filling stations in Abuja, Kano, Bauchi, Aba and many other major cities as oil workers' union NUPENG began a three-day "warning" strike to press for fairer labour practices. The National Union of Petroleum and Natural Gas Workers (NUPENG) is demanding labour rights for workers in major oil companies, higher pay from their employers, as well as the repair of dilapidated roads that union members use in moving fuel products. At the start of the industrial action yesterday, members of the unions shut down oil depots in Lagos, thereby stifling supply to all parts of the country. Our correspondents witnessed chaotic scenes at petrol stations in Abuja, Kano,...
(Boston.com 01/07/13)
The first drops of crude float in the languid muddy currents of Nigeria’s oil-rich southern delta, then slowly grow into the splatter of a massive crime scene. Oil thefts, long a problem in the Niger Delta, are growing at an ever-faster rate despite government officials and international companies offering increasingly dire warnings about the effect on Nigeria’s crude production. Some 200,000 barrels a day — representing about 10 percent of Nigeria’s production — are siphoned off pipelines crisscrossing the region. While drums end up leaking in villages and used to make crude kerosene and gasoline, the major thieves appear to belong to international criminal gangs that sell it into world markets, analysts and experts say. And the same Nigerian politicians...

Pages