Dimanche 22 Octobre 2017
(AFP 27/02/14)
LAGOS, 27 février 2014 (AFP) - Shell a fermé un oléoduc stratégique dans le sud du Nigeria pour stopper une fuite provoquée par un vol de pétrole et un sabotage, a indiqué jeudi un porte-parole de la compagnie sans divulguer le volume de la perte de production. "Nous avons fermé dimanche la Nembe Creek Trunkline pour éviter d'autres vols de pétrole" sur cet oléoduc a précisé à l'AFP M. Precious Okolobo. Shell a déployé des ingénieurs pour réparer le pipeline dans la région du Delta qui alimente le terminal Bonny et le rouvrira "dès que les travaux de réparation seront terminés", a-t-il ajouté. Les compagnies pétrolières ne dévoilent pas en général leurs pertes de production dans le pays. Les médias...
(L'Observateur Paalga 27/02/14)
L'attaque d'un collège par les islamistes de Boko Haram a fait au moins cinquante-neuf morts, mardi 25 février, à Buni Yadi, dans le nord-est du Nigeria. Selon un responsable d'un hôpital de Damaturu, la capitale de l'Etat de Yobe, les élèves étaient âgés de 11 à 18 ans, et seuls les garçons étaient visés. Cette nuit-là, les assaillants se sont glissés dans le dortoir pour lancer des explosifs et ouvrir le feu sur les gamins endormis avant d’achever certaines de leurs victimes à l’arme blanche. Le comble de l’horreur. Déjà en septembre dernier, un collège d’enseignement agricole avait aussi été pris pour cible dans un attentat qui avait fait une quarantaine de morts. Ainsi, toujours fidèle à sa raison d’être,...
(Jeune Afrique 27/02/14)
Le marocain Banque centrale populaire (BCP) va injecter 145 milliards de F CFA (218 millions d'euros) dans l'économie ouest-africaine. Cette annonce a été faite pendant le premier forum économique franco-ivoirien tenu les 25 et 26 février à Abidjan. Au total, 26 conventions de coopération et de partenariat ont été signées entre le Maroc et la Côte d'Ivoire au cours de ces rencontres. Le groupe Banque centrale populaire (BCP), holding de la Banque atlantique, s’est engagé, à travers une demi douzaine de conventions signées par son PDG Mohamed Benchaaboun, à injecter un financement total de 145,5 milliards de F CFA...
(Le Soleil 27/02/14)
L’Association des banques centrales africaines (Abca), lors de sa réunion ordinaire, ouverte, hier, au siège de la Bceao, s’est penchée sur l’état d’avancement du processus de mise en œuvre de la Banque centrale africaine (Bca). Les gouverneurs des banques centrales de l’Afrique ont, en outre, invité la Commission de l’Union africaine (Ua) à faire des actions afin de permettre à l’Abca de disposer d’un siège supplémentaire au sein du Fonds monétaire international (Fmi). En marge de l’ouverture de leur réunion ordinaire, les gouverneurs des Banques centrales africaine ont planché sur un certain nombre de préoccupations liées, entre autres, au processus de mise en place de la Communauté des superviseurs bancaires africains (Csba), de la préparation des réunions pour l’année 2014...
(Le Mag 27/02/14)
Nations Unies (New York) - Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous, a salué, mercredi à New York, la contribution du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, aux opérations onusiennes en Afrique où quelque 1.600 casques bleus marocains sont déployés, essentiellement en Côte d'Ivoire et au Congo. "Je pense que la contribution du Maroc doit être saluée car aujourd'hui il y a 1.600 casques bleus marocains qui opèrent essentiellement en Côte d'Ivoire et au Congo", a indiqué Ladsous dans une déclaration à la MAP. "Je dois dire que chaque fois que j'ai été dans l'une de ces missions, j'ai tenu à rencontrer les contingents marocains pour leur...
(Le Figaro 27/02/14)
Pour Dorothée Delaunay, d'Amnesty International France, la législation sur le continent élargit de plus en plus le champ des infractions liées à l'homosexualité. Après la promulgation la veille d'une loi durcissant la répression de l'homosexualité dans le pays, un journal ougandais a publié mardi une liste de 200 personnes qu'il dit être homosexuelles. Une chasse aux sorcières qui atterre les défenseurs des droits LGBT, mais qui n'est pas une exception. Le mois dernier déjà, le Nigeria avait promulgué une loi prévoyant 10 ans d'emprisonnement contre les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation. Selon un rapport d'Amnesty International publié en juin 2013, l'homosexualité reste passible des tribunaux dans près de trois quarts des 54 pays africains. Une criminalisation qui...
(AFP 26/02/14)
PARIS, 26 février 2014 (AFP) - Le président français François Hollande sera jeudi et vendredi l'invité d'honneur du Nigeria pour le centenaire de l'unification de ce pays à l'économie en très forte progression, où la France espère pousser ses pions, mais en partie déstabilisé par l'insurrection islamiste de Boko Haram. Hôte début décembre à Paris d'un sommet franco-africain sur la sécurité, François Hollande, qui pourrait ajouter une escale à Bangui lors de son déplacement selon plusieurs médias français, participera aussi au Nigeria à une conférence internationale sur la sécurité, la paix et le développement en Afrique. Il est le seul chef d'Etat occidental invité à ce forum auquel assisteront nombre de dirigeants africains. Pour la France, le déplacement de François...
(Afrique Inside 26/02/14)
C'est une première depuis 1999, année où Jacques Chirac s'était rendu au Nigeria. Pour la seconde fois dans l'Histoire du pays, un président français va se rendre dans le pays, une visite qui ne doit rien au hasard. Il est officiellement invité jeudi et vendredi pour fêter avec le président nigérian, Goodluck Jonathan, le centenaire de l’unification du pays. Mais derrière cette visite se cachent des enjeux bien plus importants qu’un simple voyage de courtoisie. Alors que le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, est désormais la première puissance économique de la zone subsaharienne, Paris compte bien saisir l’occasion pour mettre en avant le savoir-faire de ses entreprises mais également tisser des liens avec les entreprises locales. Dans ce marché...
(Jeune Afrique 26/02/14)
Le président français, François Hollande, fera le déplacement jeudi au Nigeria, en tant qu'invité d'honneur, pour célébrer le centenaire de l'unification du pays. L'occasion pour la France de poursuivre le dialogue sur les questions sécuritaires mais aussi de resserrer les liens avec son premier partenaire commercial en Afrique. C'est en ami que François Hollande, le président français, se rend chez son homologue nigérian, Goodluck Jonathan, jeudi 27 février. Mieux : en invité d'honneur. Parmi la quinzaine de chefs d'État qui assisteront, dans la soirée, à la cérémonie du centenaire de l'unification du Nigeria, il est le seul dans ce cas. Un signe qui ne trompe pas... "Nos relations avec le président nigérian sont bonnes", indique-t-on à l'Élysée. Ce qui les...
(Le Monde 26/02/14)
En pleine nuit, ils ont pénétré dans le dortoir, lancé des explosifs et ouvert le feu sur les pensionnaires. L'attaque d'un lycée nigérian par les islamistes de Boko Haram a fait au moins quarante-trois morts, mardi 25 février, à Buni Yadi, dans le nord-est du pays. Selon un responsable d'un hôpital de Damaturu, la capitale de l'Etat de Yobe, les élèves étaient âgés de 8 à 11 ans, et seuls les garçons ont été visés. Les écoles sont l'une des cibles privilégiées de Boko Haram, dont le nom signifie « l'éducation occidentale est interdite », depuis le début de son insurrection en 2009, qui a fait au moins quatre mille morts dans le nord et le centre du pays. Boko...
(Xinhua 26/02/14)
LAGOS, (Xinhua) -- Les autorités militaires nigérianes ont confirmé mardi que des dizaines d'étudiants ont été tués lundi dans l'attaque d'une institution de l'enseignement secondaire par des insurgés de Boko Haram à Buni-Yadi, siège du gouvernement local Gujba, dans l'Etat de Yobé (nord-est). Le porte-parole des trois Bataillons des opérations spéciales, Eli Lazarus, a déclaré qu'un nombre encore indéterminé de personnes a été tué, et que le bilan ne pouvait pas encore être confirmé car l'attaque s'était produite dans la nuit. D'après les autorités policières de l'Etat, environ 29 étudiants ont été tués et 24 bâtiments, dont celui de l'administration de l'université, ont été endommagés. L'université est à ce jour la quatrième institution scolaire à avoir été attaquée par des...
(Pana 26/02/14)
Abuja, Nigeria - Le président nigérian, Goodluck Jonathan a réitéré, lundi, son appel pour un dialogue constructif avec les membres de la secte islamiste Boko Haram afin de mettre fin à la terreur et aux attaques des insurgés dans la partie Nord-Est du pays. Le président Jonathan a tenu ses propos à l'ouverture du séminaire international sur l'observation des droits de l'homme et du droit international humanitaire dans les opérations de sécurité intérieure. «Je tiens à utiliser cette plateforme pour renouveler mon appel aux membres de la secte à déposer les armes et à s’engager avec le gouvernement de manière constructive afin de répondre à leurs doléances, si vraiment ils ont des raisons de faire ce qu'ils font. Rappelant à...
(Pana 26/02/14)
Lagos, Nigeria – De présumés insurgés de Boko Haram ont tué lundi soir 29 élèves du Collège gouvernement fédéral de Buri-Yadi, dans le Nord-est du Nigeria, rapporte mardi la presse locale. Les victimes ont été égorgées par les assaillants qui ont ensuite mis le feu à l'école située à 55km de la capitale de l'Etat Yebo, Damaturu. Cette attaque est la dernière d'une série de violences visant les écoles de l'Etat de Yebo. Yobe est l'un des trois Etats que le gouvernement fédéral a placés en Etat d'urgence dans le but de réduire les attaques de la secte Boko Haram. Les deux autres Etats sont Adamawa et Borno.
(Pana 26/02/14)
Lagos, Nigeria - Un cousin du président nigérian, Goodluck Jonathan, a été kidnappé par des hommes armés dans son village natal de Otuoke, dans l'Etat de Bayelsa, rapporte mardi le journal Punch. Inengite Nitabai, 70 ans, a été enlevé dimanche dans sa résidence par dix hommes armés qui l'ont emmené avec eux malgré les 400.000 naira que leur a remis son épouse, Owiya, indique le journal. Un témoin, Akinobedh Jin, a raconté au journal que les hommes armés voulaient de l'argent, mais le cousin du président leur a dit qu'il n'en avait pas. 'Ils étaient furieux. Comment peux-tu dire que tu n'as pas d'argent? Toi, cousin du président?', ont-ils hurlé, avant de commencer à le frapper sur la tête avec...
(Pana 26/02/14)
Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a condamné l'assassinat perpétré lundi soir par les insurgés islamistes d'au moins 29 élèves du Collège du gouvernement fédéral à Buri-Yadi situé dans l’Etat de Yobe, dans le nord-est du Nigeria, tout en le qualifiant d’'odieux, brutal et aveugle'. Dans un communiqué de la présidence publié mardi, le dirigeant nigérian a indiqué avoir reçu les nouvelles des meurtres avec une ' immense tristesse et angoisse'. 'En son nom et au nom du gouvernement fédéral, le président Jonathan présente ses condoléances les plus sincères aux parents et proches des étudiants assassinés. Le président condamne le meurtre odieux, brutal et aveugle des étudiants innocents par les terroristes et les fanatiques dérangés qui ont clairement perdu toute moralité...
(AFP 26/02/14)
Le Nigeria a lancé un appel mardi à ses voisins francophones de l'ouest africain, notamment le Cameroun, pour combattre à ses côtés l'insurrection islamiste du Boko Haram afin d'éviter qu'elle n'affecte les intérêts de la France. "Je pense que nous avons besoin d'une coopération internationale avec les Français, avec les pays francophones d'Afrique de l'Ouest, de travailler ensemble pour régler ce problème avant qu'il ne devienne un problème majeur pour la France, pour les intérêts occidentaux en Afrique de l'Ouest", a déclaré le ministre de l'Information Labaran Maku. Cette déclaration survient à l'avant-veille de la visite au Nigeria du président français François Hollande, qui sera jeudi et vendredi l'invité d'honneur du centième anniversaire de l'unification du pays. S'exprimant sur la...
(Les Afriques 26/02/14)
Le président français effectuera les 27 et 28 février une visite d’État au Nigéria Il répond à l’invitation de son homologue le président Goodluck Jonathan Dans le cadre d’une visite placée sous le signe de l’amitié qui unit les deux peuples, le président français sera l’invité d’honneur aux côtés de plusieurs autres dignitaires étrangers à l’occasion de la cérémonie marquant le Centenaire de la naissance du géant pétrolier africain. Au cours de cette cérémonie, nous indique une source proche de l’Élysée, Hollande prononcera un discours de clôture, dans le cadre d’une rencontre relative aux festivités notamment lors de la conférence internationale pour la paix, la sécurité et le développement. Au menu du séjour du président français, une rencontre entre les...
(Xinhua 26/02/14)
NIAMEY - Les ministres en charge de la Sécurité des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont en réunion depuis mardi à Niamey en vue de l'adoption d'une carte d'identité biométrique comme document de voyage au sein de l'espace. Selon le ministre nigérien en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique, M. Massoudou Hassoumi, qui préside la rencontre, la mise en circulation de la carte nationale d'identité biométrique dans l'espace CEDEAO est l'une des étapes fondamentales à la libre circulation des personnes parce qu'elle simplifiera sans nul doute les conditions et procédures d'entrée et de séjour des citoyens qui en ont tant besoin. Cette carte d'identité biométrique telle qu'envisagée concilie à la...
(Pana 26/02/14)
Le Premier ministre du Burkina Faso, Adolphe Tiao, a plaidé pour une réglementation efficace du secteur de l'électricité en Afrique de l'Ouest, en recevant à Ouagadougou à une délégation de l'Autorité de régulation régionale du secteur de l'électricité de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (ARREC), conduite par son président, El Hadj Ibrahima Thiam. La délégation effectuait une visite de travail de 48 heures dans ce pays, pour formaliser l'accord entre l'ARREC et l'Autorité de régulation du secteur de l'électricité du Burkina Faso (ARSE), qui accueillera à Ouagadougou le cinquième Forum de l'ARREC du 13 au 14 novembre 2014 prochain. Ce forum organisé tous les deux ans, qui devrait réunir 300 participants, servira de plate-forme d'échange d'idées...
(Pana 26/02/14)
Le PDG de DHL soutient que les PME sont les moteurs de la croissance de l'Afrique. Les petites et moyennes entreprises (PME ) sont la clé de la croissance économique de l'Afrique, a déclaré le PDG de DHL Express pour l'Afrique subsaharienne, Charles Brewer, rapporte mardi le journal nigérian BusinessDay.. Selon le Fonds monétaire international (FMI), la croissance économique en Afrique subsaharienne en 2014 sera légèrement supérieure à celle de 2013 'Cette croissance, associée à plus d’un milliard de consommateurs sur le continent qui dépensent 600 milliards de dollars par an et le fait d'avoir la classe moyenne qui connait la plus forte croissance dans le monde ainsi que l'occasion importante que représente les liens avec le reste du monde,...

Pages