Vendredi 18 Août 2017
(AFP 05/02/14)
La date butoir fixée par le chef d'état-major de l'armée nigériane pour en finir avec l'insurrection du groupe islamiste Boko Haram, le mois d'avril, a été "prise trop littéralement", a déclaré mardi le porte-parole de l'armée nigériane. Le maréchal de l'armée de l'Air Alex Badeh, nommé en janvier à la tête des armées, avait affirmé le 20 janvier que "la situation sécuritaire dans le Nord-Est (où Boko Haram est actif, ndlr) doit être complètement réglée d'ici à avril 2014". Depuis cette déclaration, l'Etat d'Adamawa (nord-est), d'où est issu M. Badeh, a été le théâtre d'attaques imputées à Boko Haram, dont une contre une église qui a fait 26 morts le 26 janvier. Une attaque le même jour contre un marché...
( 05/02/14)
Un pasteur chrétien a été tué par une foule en colère dans le nord du Nigeria après la découverte du corps mutilé d’une écolière, selon un député de la région. Le corps a été retrouvé dans la maison du pasteur, ensuite incendiée par la foule, a expliqué Ahmed Babba Keita, député de l’Etat de Katsina. Le pasteur est décédé lors de son transfert vers l’hôpital, a expliqué Kaita. La foule l’accusait de crime rituel et de s’être associé à un autre homme pour commettre le crime. Une maison et un magasin appartenant à l’autre homme accusé auraient également été incendiés. La police est depuis intervenue dans la zone et le calme est revenu dans la ville.
(AFP 05/02/14)
ROME, 5 février 2014 (AFP) - Les carabiniers italiens ont démantelé mercredi matin à Rome et dans sa région un réseau de prostitution nigérian qui faisait venir des jeunes femmes d'Afrique de l'Ouest, arrêtant 34 personnes, ont rapporté les médias. Ce réseau, d'organisation typiquement mafieux, selon les enquêteurs, obligeait des jeunes femmes à se prostituer en Italie après les avoir soumis à des conditions d'esclavage. 34 personnes, principalement des Nigérians mais aussi quelques Albanais, ont été arrêtées surtout à Rome mais aussi dans d'autres villes italiennes. Les délits couvrent entre autres le trafic international de stupéfiants, l'esclavage et la traite, le recyclage, l'encouragement illégal à l'immigration clandestine. La coopération policière avec le Togo a permis de reconstituer la filière de...
(Pana 05/02/14)
Les sociétés de télécommunication au Nigeria sont outrées par la mauvaise qualité de l’approvisionnement en électricité et ainsi elles se plaignent de leurs pertes qui avoisinent 65 millions de dollars par an, du fait des coupures intempestives de courant. Dans un communiqué publié mardi, les acteurs du secteur ont indiqué avoir dépensé une fortune pour l’achat de diesel pour leurs centrales électriques destinées à faire fonctionner leurs principales stations disséminées à travers le pays. Le directeur général d’Airtel Nigeria, Segun Ogunsanya, a estimé que la persistance de la mauvaise fourniture d’électricité causait un grand tord à leurs opérations et constituait la principale raison des coûts élevés de communication. Les opérateurs, dont les affaires dépendent beaucoup de l’électricité disposent actuellement de...
(Actu Burkina 05/02/14)
Depuis l’existence du Nigeria, les acteurs de la vie politique nous ont habitués à des revirements souvent spectaculaires. A l’heure actuelle, le parti du président Goodluck Jonathan, le PDP (Parti pour la démocratie et le progrès), est en pleine tourmente, voire menacé d’implosion. Accentuant le mouvement de démissions de plusieurs gouverneurs et députés en 2013, d’éminents ténors de ce parti viennent de claquer la porte. Ainsi, Atiku Aboubacar vient de rejoindre carrément les rangs des opposants au pouvoir de Goodluck Jonathan. A l’heure actuelle, rien n’indique que ce mouvement de contestation interne au sein du PDP, est sur le point de s’estomper. L’engagement politique présuppose un minimum de liberté, de dignité et d’amour-propre Car, les démissionnaires exigent ouvertement « une...
(Le Soleil 05/02/14)
Une réunion des institutions membres de l’Institut mondial des caisses d’épargne (Imce) en Afrique de l’Ouest s’est ouverte, hier, à Dakar. Occasion saisie par les acteurs pour souligner la nécessité de mettre en place une confédération sous-régionale qui permettra d’assurer la viabilité et la pérennité de ces institutions financières. Face à une croissance économique qui impacte de plein fouet l’environnement bancaire avec l’apparition de nouveaux groupe régionaux apportant de nouveaux produits et techniques de distribution, il urge, pour les caisses d’épargne et banques de proximité de la sous-région ouest-africaine, de suivre le progrès ou de disparaître. C’est dans le but de faire face à cette nouvelle problématique qu’une réunion regroupant des institutions membres de l’Institut mondial des caisses d’épargnes (Imce)...
(Adjinakou 05/02/14)
On en sait un peu plus sur les raisons du grand retour du délestage au Bénin. Voulant se justifier, le gouvernement s'est vu obligé de dire la vérité aux Béninois, surtout qu'il n'a toujours pas les moyens de sortir le pays du noir. Dans un communiqué publié dans les médias, le gouvernement explique que le Ghana a revu à la baisse sa puissance contractuelle qui est passée de 80 Megawatts à 30 Megawatts depuis le 29 janvier 2014 avec à la clé, une réduction drastique aux heures de pointe. Pire, l'énergie électrique en provenance du Nigéria connait actuellement une instabilité importante. Ce qui accentue bien évidement les difficultés du Bénin qui ne fait pas grand' chose pour assurer son indépendance...
(Le Soleil 05/02/14)
Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, une prise de participation de 25 millions de dollars au capital du Fonds africain de l’énergie renouvelable (Faer) et confirmé la mobilisation de 39,5 millions de dollars auprès d’autres bailleurs. Cela va permettre d’investir dans des projets d’énergie renouvelable en Afrique subsaharienne. Le Fonds africain de l’énergie renouvelable (Faer) est un fonds de capital-investissement, qui investit dans des projets d’énergie renouvelable (d’envergure modeste et moyenne) en Afrique subsaharienne (à l’exclusion de l’Afrique du Sud), et vise une capitalisation totale de 150 à 200 millions de dollars. Selon un communiqué qui nous est parvenu, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé, une prise de...
(AFP 04/02/14)
LAGOS, 4 février 2014 (AFP) - Le photographe nigérian J.D. Okhai Ojeikere, rendu célèbre par ses clichés en noir et blanc de coiffures de femmes africaines, est décédé dimanche à Lagos à l'âge de 83 ans, a annoncé mardi un de ses fils. "Mon père a eu une maladie qui l'a emporté très rapidement, c'est un choc pour nous tous. Mes frères étaient avec lui, dimanche, à l'hôpital, et il est mort peu après leur départ", a déclaré Amaeize Ojeikere, un de ses cinq enfants, à l'AFP. La dépouille du photographe doit être transportée dans son village natal d'Ovbiomu-Emai dans l'Etat d'Edo (sud), où il sera enterré, a précisé son fils. De dos, parfois de profil et plus rarement de...
(AFP 04/02/14)
KANO, 4 février 2014 (AFP) - Des arrestations massives d'islamistes présumés dans le sud majoritairement chrétien du Nigeria inquiètent la communauté musulmane, qui redoute une exacerbation des antagonismes ethniques et religieux. Au Nigeria, pays dévasté il y a presque 50 ans par la guerre au Biafra (sud), le conflit le plus meurtrier après la Seconde guerre mondiale, ces arrestations ciblées sont considérées par des observateurs comme les signes d'une potentielle dérive meurtrière. En janvier, 300 commerçants originaires du Nord majoritairement musulman, soupçonnés d'appartenir au groupe islamiste armé Boko Haram, ont été arrêtés dans l'Etat de Rivers, dans le sud du pays. La plupart ont été libérés depuis. Au même moment, 84 apprentis qui suivaient une formation dans l'Etat d'Imo, dans...
(AFP 04/02/14)
Un dignitaire musulman critique envers le groupe islamiste armé Boko Haram, deux membres de sa famille et un pasteur chrétien ont été assassinés au Nigeria, a-t-on appris dimanche auprès d'habitants et d'un responsable local. Des hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture d'un religieux musuman, Adam Albani, samedi vers 22H30 (21H30 GMT) dans la ville de Zaria (Etat de Kaduna, centre) alors qu'il rentrait chez lui après avoir donné un cours de théologie. Boko Haram, qui mène une insurrection meurtrière au Nigeria depuis 2009, est soupçonné d'être l'auteur de ces meurtres. M. Albani, 54 ans, avait dans le passé critiqué Boko Haram et exprimé son soutien à l'offensive menée contre le groupe par l'armée nigériane depuis mai dernier...
(RFI 04/02/14)
Chez les femmes, une seule chose l’intéressait : leurs coiffures magnifiques et magistrales qu’il comparait volontiers aux chefs d’œuvres de la sculpture. Sa série photographique Hair Style de femmes nigérianes est devenue mondialement connue et reconnue. Ce dimanche 2 février, à Lagos, le photographe nigérian J.D. Okhai Ojeikere vient de décéder, à l’âge de 83 ans. Il fait partie des trois grands photographes iconiques de l’Afrique avec les deux Maliens Seydou Keïta (1921-2001) et Malick Sidibé (né en 1936). Avec ses yeux brillants et son sourire joueur, Okhai Ojeikere avait capté le regard de milliers de femmes, mais il a préféré de se concentrer sur leurs coiffures, des véritables sculptures architecturales, chargées de beauté, de sens et d’une tradition millénaire...
(Xinhua 04/02/14)
LAGOS, (Xinhua) -- Lundi, les autorités policières du Nigeria ont déclaré que des hommes armés non identifiés ont attaqué un poste de police dans la ville de Soro, dans l'Etat de Bauchi (nord-est), blessant un policier. L'attaque s'est produite aux environs de 01h30 heure locale, a déclaré le commissaire de police Mohammed Ladan aux journalistes dans la ville de Bauchi. Le policier blessé est actuellement soigné à l'hôpital universitaire Abubakar Tafawa Balewa à Bauchi, a-t-il ajouté. Le poste de police a été complètement détruit, trois suspects ont été arrêtés et une enquête a été ouverte, a-t-il précisé. Bauchi est très proche de Yobe et d'Adamawa, deux des trois Etats nigérians frappés de l'état d'urgence à cause de l' insurrection.
(Xinhua 04/02/14)
LAGOS (Xinhua) - Au moins sept personnes sont dé cédées lundi dans un carambolage dans le village de Karnaya dans l'État de Jigawa dans le nord du Nigeria, a rapporté un responsable de la sécurité routière. Le commandant du secteur au sein de la Brigade fédérale de la sécurité routière, Aminu Umar, a confirmé cet incident, déclarant que l'accident impliquait un véhicule commercial de 18 sièges et une Jeep. Il a attribué cette tragédie à un dépassement dangereux. Un t émoin oculaire, Hussaini Danlami, a déclaré que les deux véhicules se dirigeaient dans des directions opposées au moment de la collision. Les agents de la sécurité routière ont ramené sept dépouilles à l'hôpital spécialisé de Rasheed Shekoni à Dutse, capitale...
(Agence Ecofin 04/02/14)
(Agence Ecofin) - Le gestionnaire des tours opérateurs IHS Nigeria Plc a accepté de payer 118 millions de dollars américains à ses actionnaires, à raison de 4,35 nairas par action (0,03 euro) afin de sortir de la NSE (Nigeria Stock Exchange) et d’avoir les mains libres sur sa gestion. Lors de l’assemblée générale des actionnaires d’IHS Nigeria Plc tenue le 21 janvier 2014 au Nigeria, qui réunissait plus de 300 petits actionnaires d’IHS, l’opérateur télécoms a revu son offre à la hausse à 4,35 nairas par action, au lieu des 3,70 nairas initialement proposés pour racheter ses actions. Ce que l’AG a approuvé. Une décision qui donnera une marge de manœuvre au français Wendel, actionnaire majoritaire d’IHS Holdings qui contrôle...
(Agence Ecofin 04/02/14)
(Agence Ecofin) - La production cacaoyère du Nigéria devrait franchir la barre des 305 000 tonnes au mois de septembre 2014. « L'an dernier, la sécheresse était le principal obstacle aux performances du secteur. Mais cette année, nous avons bon espoir en raison d’une pluviométrie plus favorable », a déclaré Robo Adhuze, porte-parole de la Cocoa Association of Nigeria (CAN). Si ce pronostic s’avérait exact, la production connaîtrait une hausse de 30 000 tonnes par rapport à la campagne 2012-2013 et serait caractéristique d’une embellie enregistrée par la filière depuis cinq campagnes déjà. En effet, la production du pays enregistre une hausse constante depuis la campagne 2008-2009, et les autorités ne comptent pas s’arrêter là puisque d’après les déclarations du...
(Agence Ecofin 04/02/14)
L'Institut africain pour les transferts de fonds (African Institute for Remittances/AIR), qui a pour mission d’orienter les envois de fonds des migrants africains vers des projets de développement économique et social, sera pleinement opérationnel en 2015, a annoncé la Commission de l’Union Africaine (UA) le 3 février à Addis-Abeba. «Le Conseil exécutif de l'Union africaine a accepté la proposition du Kenya d'abriter l'Institut africain pour les transferts de fonds qui doit être pleinement opérationnel en 2015», a précisé l’organe de l’organisation panafricaine dans un communiqué, tout en invitant la Banque mondiale et d’autres partenaires à soutenir l'Institut. «Je me réjouis que le Conseil exécutif ait décidé que la République du Kenya abrite l’Institut africain pour les transferts de fonds. La...
(AFP 03/02/14)
ABUJA, (AFP) - Le parti au pouvoir au Nigeria, affaibli par de nombreuses défections et des mois de conflits internes, a connu un coup d'éclat dimanche, avec le ralliement à l'opposition d'un de ses principaux dirigeants. Atiku Abubakar, qui a été vice-président d'Olusegun Obasanjo, de 1999 à 2007, a annoncé quitter le Parti démocratique populaire (PDP) pour le Congrès des progressistes (APC). Cette décision, annoncée via les réseaux sociaux, complique encore la situation du président Goodluck Jonathan, qui a déjà subi un camouflet avec les départs de dizaines de gouverneurs et de parlementaires. Onze sénateurs ont annoncé la semaine dernière avoir rejoint les rangs de l'opposition. Le Nigeria - pays le plus peuplé et principal producteur de pétrole d'Afrique -...
(AFP 03/02/14)
KANO, (AFP) - Un dignitaire musulman critique envers le groupe islamiste armé Boko Haram, deux membres de sa famille et un pasteur chrétien ont été assassinés au Nigeria, a-t-on appris dimanche auprès d'habitants et d'un responsable local. Boko Haram qui mène une insurrection meurtrière au Nigeria depuis 2009 est soupçonné d'être l'auteur de ces meurtres. Des hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture d'un religieux musuman, Adam Albani, samedi vers 22H30 (21H30 GMT) dans la ville de Zaria (Etat de Kaduna, centre) alors qu'il rentrait chez lui après avoir donné un cours de théologie. M. Albani, 54 ans, avait dans le passé critiqué Boko Haram et exprimé son soutien à l'offensive menée contre le groupe par l'armée nigériane...
(RFI 03/02/14)
L'hémorragie au sein du PDP, le Parti démocratique du peuple, n’en finit plus d’agiter la scène politique nigériane. Après le départ, en décembre 2013, de plusieurs gouverneurs et députés, et le ralliement à l’opposition de onze sénateurs la semaine dernière, c’est Atiku Abubakar qui, a son tour, vient de claquer la porte du parti au pouvoir. L’ancien vice-président d’Olusegun Obasanjo, de 1999 à 2007, l’a annoncé via les réseaux sociaux, ce dimanche 2 février en fin de journée. Motif avancé : le PDP ne peut pas être sauvé, a-t-il indiqué dans son message. Car il a, selon lui, renié sa promesse d’améliorer la gestion du pays et d’enrayer la corruption. « Nous avons besoin d’une direction qui se consacre au...

Pages