| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(Agence Ecofin 16/03/17)
A travers l’initiative présidentielle pour la production d’engrais, le Nigéria pourrait économiser environ 200 millions $ en devises. C’est ce qu’avance l’association nigériane des producteurs et fournisseurs d’engrais (FEPSAN). Thomas Etuh, président de la FEPSAN qui supervise la mise en œuvre du projet dans l’Etat de Kaduna, a affirmé que l’initiative vise à booster la production d’engrais à un million de tonnes d’engrais NPK d’ici la prochaine saison pluvieuse. Pour la saison sèche, le responsable projette ce chiffre à 500 000 tonnes. En outre, Etuh a précisé qu’en décembre 2016, les cinq usines de transformation d’engrais opérationnelles du pays fonctionnaient seulement à 10% de leur capacité de production. D’après lui, cette performance devrait atteindre 30% cette année. « Nous supervisons...
(Agence Ecofin 16/03/17)
La branche distribution du groupe énergétique français Total au Nigeria a indiqué avoir réalisé au cours de l'année s'achevant au 31 décembre 2016, un bénéfice net de 14,8 milliards de nairas (47 millions $). Un chiffre qui représente 3,7 fois celui de la même période en 2015 autour de 4 milliards de nairas). Cette performance est attribuable à une hausse du chiffre d'affaires. Il est passé de 208 milliards de nairas en 2015, à 291 milliards de nairas en 2016, dans un contexte marqué par la hausse des prix des hydrocarbures à la pompe, décidée par les autorités d'Abuja. Les ventes d'essence et autre produits pétroliers ont dominé avec des revenus de 252 milliards de nairas. Les lubrifiants ont contribué...
(AFP 15/03/17)
Le Sénat nigérian a rejeté mercredi, pour la seconde fois, le candidat choisi par Muhammadu Buhari pour diriger une commission contre la corruption, un mal endémique dans le pays que le président a promis d'enrayer. Ibrahim Magu, président par intérim de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) avait été nommé par le président Buhari en novembre 2015, pour remplacer Ibrahim Lamorde, accusé lui-même de corruption et invité à partir en retraite anticipée. Alors que la présidence tentait d'officialiser la position de M. Magu à la tête de l'EFCC, ce rejet constitue un revers important pour M. Buhari, qui rentre tout juste d'un long congé médical à Londres. Les services de sécurité nigérians (DSS) ont remis un rapport au...
(AFP 15/03/17)
Quatre femmes kamikazes se sont fait exploser mercredi à proximité d'une gare routière dans le nord-est du Nigeria, faisant deux morts et 16 blessés, a rapporté l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema). Selon la Nema, l'explosion a eu lieu à 01H15 du matin (00H15 GMT) dans le quartier d'Usmanti, à la périphérie de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno, théâtre ces dernières semaines de multiples attaques-suicide similaires attribuées au groupe jihadiste Boko Haram. "Deux hommes ont été tués dans l'explosion et environ 16 personnes blessées ont reçu des soins d'urgence", a expliqué Ibrahim Abdulkadir, porte-parole local de la Nema, dans un communiqué.
(La Tribune 15/03/17)
Agir avant que la situation ne s’envenime dans une Afrique du Sud qui s’enfonce dans une xénophobie anti-noirs. En substance, c’est le message lancé par l’axe Abuja-Pretoria qui a convenu de la création d’une plateforme de dialogue pour éviter l’escalade de violence qui vise les étrangers africains et provoque l’indignation à travers le monde. Les menaces de représailles du Nigéria et sa saisine de l'Union africaine (UA) ne sont pas étrangères à cette décision bilatérale. Après l'accalmie consécutive aux attaques xénophobes visant les Africains qui ont émaillé, à la fin février, le pays de Nelson Mandela, Maite Nkoana-Mashabane, la ministre sud-africaine des Affaires étrangères et son homologue nigérian...
(RFI 15/03/17)
Khalid al-Barnawi, le leader du groupe islamiste Ansaru, faction dissidente de Boko Haram, a comparu mardi 14 mars 2017 devant un tribunal de la capitale nigériane, Abuja, où il a été formellement inculpé d'enlèvements et d'assassinats de dix étrangers. Khalid al-Barnawi a été arrêté au Nigeria en avril 2016. Il a comparu avec six autres accusés, dont sa deuxième épouse. Khalid al-Barnawi et ses co-accusés ont tous plaidé non coupables, mardi 14 mars ; non coupables des enlèvements dont ils sont accusés, de travailleurs expatriés, entre 2011 et 2013. Parmi eux, un ingénieur italien, un autre Britannique. Une opération conjointe de sauvetage britannique et nigériane avait été lancée dans la zone de Sokoto, dans le nord du pays. Les deux...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Le taux d’inflation annuel du Nigéria a reculé à 17,78% en février. C’est ce qu’a révélé le bureau des statistiques nigérian (NBS) qui précise que c’est la première fois en 15 mois que cela arrive. D’après la NBS, cette performance est à attribuer à un ralentissement de la montée des niveaux globaux des prix. En effet, l’institution affirme que les principaux secteurs responsables de ce ralentissement sont ceux de l’habitat, l’eau, l’électricité, le gaz et les produits pétroliers raffinés, l’éducation, la nourriture et les boissons alcoolisées, les services de transport et l’habillement. Pour rappel, le taux d’inflation s’élevait à 18,72% en janvier, soit son plus haut niveau sur 11 ans. Ceci notamment en raison de la récession dans laquelle l’économie...
(Le Point 15/03/17)
C'est par décret que le gouvernement nigérian a demandé à sa fédération de soutenir la candidature du Camerounais Issa Hayatou à sa réélection. L'information est donnée par « une personnalité haut placée à la présidence ». « Le gouvernement nigérian a ordonné par décret au président de la Fédération nigériane de football (NFF) de soutenir la candidature d'Issa Hayatou à sa réélection à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), a-t-elle annoncé lundi. Sous le couvert de l'anonymat, cette personnalité, citée par l'AFP, a précisé qu'une réunion présidée par le vice-président Yemi Osinbajo avait abouti à la prise de cette décision afin de conserver les bonnes relations du pays avec le Cameroun, dont Hayatou est un ressortissant. Une...
(Xinhua 15/03/17)
ABUJA -- La police de la route nigériane a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête pour connaître la cause d'un accident de la route qui s'est produit dimanche et qui a fait au moins 15 morts dans la région nord-est du pays. Un camion transportant des passagers et des vaches a plongé dans une rivière asséchée après avoir perdu le contrôle sur un pont reliant dimanche Yola, la capitale de l'Etat d'Adamawa (nord-est), a indiqué le Federal Road Safety Corps dans un communiqué. La police locale a rapporté que 28 blessés avaient été admis dans différents hôpitaux. Un témoin a rapporté à Xinhua que le chauffeur du camion avait perdu le contrôle de son véhicule alors qu'il roulait vite, entraînant sa...
(AFP 14/03/17)
Le leader du groupe islamiste Ansaru, faction dissidente de Boko Haram, a comparu mardi devant un tribunal de la capitale nigériane, Abuja, où il a été formellement inculpé d'enlèvement et d'assassinat de 10 étrangers. Khalid Al-Barnawi, considéré comme un terroriste et sur la liste noire des Etats-Unis jusqu'à son arrestation au Nigeria en avril 2016, a comparu avec six autres accusés, dont sa deuxième épouse. Les sept accusés ont plaidé non coupables et ont été placés en détention provisoire jusqu'à la prochaine audience du 11 avril. Ils sont accusés des enlèvements de travailleurs expatriés au Nigeria entre 2011 et 2013, dont l'ingénieur italien Franco Lamolinara et son collègue britannique Chris McManus. Les deux hommes ont été tués par leurs ravisseurs...
(AFP 14/03/17)
Le groupe islamiste Boko Haram a publié lundi soir sur internet une vidéo mettant en scène une exécution dans le nord-est du Nigeria sur le modèle de la propagande propre à l'organisation Etat islamique (EI). C'est la première vidéo de ce type jamais publiée par le groupe nigérian Boko Haram, dont l'insurrection armée et sa répression ont fait quelque 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009. La vidéo porte le logo de la faction du leader de Boko Haram, Abubakar Shekau. Dans cette vidéo, trois hommes habillés de longues combinaisons orange - caractéristique des vidéos d'exécutions de l'EI - sont accusés d'espionnage pour le compte du Nigeria et sont interrogés avec le drapeau noir de l'EI en fond...
(AFP 14/03/17)
L'inflation a reculé pour la première fois en 15 mois, avec un taux annuel de 17,7% en février, a annoncé mardi le Bureau National des Statistiques (BNS), alors que le Nigeria traverse une grave récession économique. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 17,78% sur un an, contre +18,72% en janvier, selon un rapport du BNS. "C'est le premier recul depuis 15 mois", indique le rapport, alors que le Nigeria, encore première économie d'Afrique jusqu'à la mi-2016, traverse "la pire crise économique de son histoire", selon le président Muhammadu Buhari. Les prix des produits alimentaires (notamment pain, viande, céréales, igname) ont continué à augmenter (+18,53% en février, contre 17,82% en janvier), la baisse étant tirée par le secteur...
(AFP 14/03/17)
La chute d'un avion dans la périphérie de Lagos, qui avait 159 morts en juin 2012, l'un des pires accidents aéronautiques au Nigeria, est dû aux pannes des moteurs aggravées par les erreurs de l'équipage, a révélé lundi la Commission d'enquête. L'équipage n'a pas réagi correctement aux pannes successives des deux moteurs du McDonnell Douglas-83 de la compagnie privée nigériane Dana Air, causant sa chute sur un quartier très peuplé de Lagos, mégalopole économique du Nigeria, selon ses conclusions rendues publiques lundi. "Le moteur n°1 a cessé de fonctionner 17 minutes après le décollage d'Abuja et lors de l'approche finale (vers Lagos), le moteur n°2 a perdu de la puissance et n'a plus répondu aux commandes des gaz actionnées afin...
(RFI 14/03/17)
Au Nigeria, le président Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière après deux mois passés en Angleterre pour des raisons médicales, a repris ses fonctions, ce lundi 13 mars, selon un communiqué officiel. Pendant toute cette période, c’est le vice-président, Yemi Osinbajo, qui avait assuré l'intérim et qui a donc passé le témoin aujourd'hui. « Le président a repris ses fonctions ». L’annonce vient du conseiller spécial en Communication de Muhammadu Buhari. Comme le veut la Constitution, le président a formellement écrit au Sénat et à l’Assemblée nationale pour signifier la fin de la période d’intérim. Depuis le 19 janvier dernier, c’était le vice-président Yemi Osinbajo qui était aux commandes. Il a donc cédé la place, ce lundi matin, après avoir,...
(AFP 14/03/17)
Le gouvernement nigérian a ordonné par décret au président de la Fédération nigériane de football (NFF) de soutenir la candidature de Issa Hayatou à sa réélection à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), a annoncé lundi une personnalité haut placée à la présidence. Cette personnalité, sous couvert de l'anonymat, a précisé qu'une réunion présidée par le vice-président Yemi Osinbajo avait abouti à la prise de cette décision, afin de conserver les bonnes relations du pays avec le Cameroun, dont Hayatou est un ressortissant. "Les deux pays entretiennent de bonnes relations et ont récemment collaboré dans la lutte contre les attaques de Boko Haram", a-t-il ajouté. "Nous ne pouvons pas mettre en péril ces bonnes relations, c'est pourquoi...
(Jeune Afrique 14/03/17)
L'opérateur de téléphonie d'Abou Dhabi souhaite se désinvestir de sa filiale nigériane, selon l'agence Reuters. La récession qui frappe la première économie du continent complique le remboursement de la dette d'Etisalat Nigeria, qui équivaut à 1,2 milliard de dollars. Etisalat pourrait vendre ses parts d’Etisalat Nigeria, selon une dépêche de l’agence Reuters publiée le 13 mars. Mais avant cela, l’opérateur de téléphonie mobile basé à Abou Dhabi souhaiterait obtenir une restructuration de la dette de sa filiale. La banque centrale du Nigeria et le régulateur des télécoms sont parvenus le 10 mars dernier à un accord avec plusieurs banques et ont décidé de ne pas mettre Etisalat Nigeria sous tutelle, ce qui aurait eu pour effet de dissuader les investisseurs...
(Linfo.re 14/03/17)
Dimanche dernier à Maurice, un étudiant nigérian a été arrêté à l’aéroport de Plaisance en possession de 1,92 kg de cannabis. Arrivé dimanche dernier en provenance de l’Afrique du Sud, un étudiant d’origine nigérienne a fait l’objet d’une arrestation à l’aéroport de Plaisance sur l’île Maurice. L’équipe de l’Anti-Drug and Smuggling Unit de l’aéroport a saisi 1,92 kg de cannabis que le jeune homme avait en sa possession, rapporte l’express.mu. Une marchandise illicite dont la valeur marchande est estimée à pas moins d’un million de roupies. L’étudiant nigérian jugé ce lundi L’étudiant nigérian fait des études à Maurice, il est domicilié à la rue Abattoir, La Caverne Vacoas.
(AFP 13/03/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari, rentré la semaine dernière dans son pays après deux mois d'absence, a officiellement repris ses fonctions à la présidence lundi, selon un communiqué officiel. "Le président Muhammadu Buhari a repris ses fonctions après ses congés", a déclaré un conseiller spécial en communication du président, Femi Adesina. "Conformément à l'article 145 de la Constitution de 1999 (...), le Président a officiellement transmis des lettres au Sénat et à la Chambre des représentants", affirme-t-il. "J'ai repris mes fonctions de Président de la République fédérale du Nigeria, qui prennent effet à compter du lundi 13 mars 2017, après mes congés", a ainsi écrit M. Buhari à l'Assemblée nationale, selon le communiqué présidentiel. Le chef de l'Etat s'est ensuite...
(AFP 13/03/17)
Des dizaines de milliers de personnes qui ont fui les combats entre Boko Haram et l'armée dans le nord-est du Nigeria souffrent de pénuries d'eau, en plus d'une situation alimentaire désastreuse et d'une sécurité volatile, ont déclaré lundi des humanitaires. Les 5 pompes à eau du camp de déplacés de Muna, à la périphérie de la grande ville de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno, sont soit cassées soit "inadéquates", selon le coordinateur du camp Tijjani Lumani. "Nous faisons face à un manque cruel d'eau dans le camp", où vivent quelque 41.000 personnes, a-t-il expliqué. L'eau, récupérée dans des puits grâce à un système de pompes solaires, est utilisée pour cuisiner, mais aussi pour se laver: une inquiétude pour le...
(AFP 13/03/17)
es gouvernements de l'Afrique du Sud et du Nigeria ont annoncé lundi la création d'une plateforme de dialogue destinée à prévenir la répétition des attaques anti-immigrés qui ont récemment agité plusieurs quartiers de Pretoria et Johannesburg. Ces dernières semaines, de nombreux magasins et maisons appartenant à des étrangers ont été saccagés dans des faubourgs pauvres de ces deux villes, ravivant le spectre des émeutes xénophobes meurtrières de 2008 et 2015. Les habitants accusent les étrangers, et notamment les Nigérians, d'être à l'origine des trafics de drogue et de la prostitution qui gangrènent leurs quartiers. Le mois dernier, le gouvernement nigérian avait publiquement exprimé...

Pages