Jeudi 26 Avril 2018
(APA 13/03/18)
APA-Douala (Cameroun)- Les transactions financières via Mobile money au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2016 sont de l’ordre de 11 450 milliards de francs CFA. L’annonce a été faite par Boa Roger Johnson, Directeur général d’Axa Côte d’Ivoire dans le cadre des états généraux de la Conférence interafricaine des marchés d’assurances (CIMA) et de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national Africaines (FANAF). Au cours de cette rencontre qui s’est tenue à Abidjan, la capitale économique de la côte d’Ivoire du 6 au 9 mars 2018, il ressort que les transactions gagnent du terrain dans les deux unions monétaires. En 2016, pour ce qui...
(AFP 12/03/18)
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, en visite dans plusieurs pays d'Afrique, va retourner à Washington un jour plus tôt pour des "exigences de travail", selon les autorités américaines, alors que M. Tillerson avait annulé son programme de samedi au Kenya pour des raisons de santé. Le secrétaire d'Etat "revient un jour plus tôt en raison des exigences du travail", a indiqué lundi à la presse le sous-secrétaire d'Etat à la diplomatie publiques et affaires publiques au Département d'Etat Steve Goldstein, ajoutant que M. Tillerson arrivera mardi matin tôt à Washington pour des "réunion". "Il se sent bien", a voulu rassurer M. Goldstein alors que M. Tillerson achevait une visite au Tchad lundi à la mi-journée, avant d'embarquer pour le...
(Agence Ecofin 12/03/18)
Afin de soutenir financièrement les porteurs de projets TIC innovants et à grand impact sur le bien-être des populations, le gouvernement fédéral du Nigeria travaille actuellement à la création d’une banque de développement des TIC. Le ministre nigérian des Communications, Adebayo Shittu (photo), l’a révélé au début du mois de mars 2018, alors qu’il prenait part au Bayelsa Ecosystem and Ignition Week, organisé dans l’Etat de Bayelsa. Le patron du secteur national des télécoms a expliqué que grâce à une banque dédiée aux TIC, les tech-entrepreneurs se tourneront moins vers les banques commerciales qui rechignent encore à leur accorder du financement ; un refus souvent à l’origine d’un retard dans la mise en oeuvre de projets TIC à fort potentiel...
(Agence Ecofin 12/03/18)
Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné son feu vert à l’augmentation des droits d’accise sur les produits du tabac et les boissons alcoolisées. L’annonce a été faite hier par le Ministère des finances qui indique que la mesure entrera en vigueur à partir du 4 juin prochain. D’après Reuters, outre la taxe de 20% qui frappe déjà le tabac, l’exécutif ajoutera une taxe supplémentaire fixe sur la cigarette. Dans le même temps, la taxe d’imposition sur les boissons alcoolisées exprimée en pourcentage, sera remplacée par un prélèvement sous la forme d’un montant fixe basé sur le volume. Selon les autorités, le nouveau régime fiscal s’inscrit dans la droite ligne des directives de la Communauté économique des Etats d’Afrique de...
(Xinhua 12/03/18)
L'armée nigériane s'est engagée dimanche à prendre des "mesures décisives" contre les auteurs des récentes attaques commises dans les Etats septentrionaux de Benue, de Taraba et d'Adamawa. L'armée et les agences de sécurité du pays travaillent déjà avec assiduité pour identifier et arrêter tous ceux qui sont impliqués dans ces actes, "quelle que soit leur position sociale", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de l'armée, le brigadier-général Texas Chukwu. M. Chukwu a condamné "les massacres horribles et insensés et les destructions gratuites de propriétés" qui ne cessent de se produire dans ces régions. "Nos consignes sont claires face aux incendiaires et aux meurtriers. Aucun acte criminel de ce genre ne sera toléré", a-t-il affirmé. "Nous avons prévenu nos officiers...
(Agence Ecofin 12/03/18)
Selon la Banque centrale du Nigeria, les réserves de change du pays ont atteint environ 46 milliards $ en mars 2018, contre 42,8 milliards $ en février, soit une augmentation de 3,2 milliards $, en l’espace d’un mois. En janvier 2018, ces réserves de change se situaient à 40,56 milliards $, contre 34,53 milliards $ en décembre 2017. A en croire le porte-parole de la Banque centrale du Nigeria, Isaac Okoroafor, cette hausse continue des réserves du pays est le résultat des efforts de la Banque visant à décourager vigoureusement les importations inutiles, de sorte à réduire la facture des importations. Avec, à l’inverse, une augmentation des exportations de pétrole et de produits non pétroliers. Isaac Okoroafor a, par ailleurs,...
(AFP 10/03/18)
Des hommes armés soupçonnés d'être des éleveurs de bétail ont tué au moins cinq personnes dans l'Etat du Plateau, dans le centre du Nigeria, dans le dernier épisode en date du conflit opposant les éleveurs nomades aux cultivateurs sédentaires, a déclaré samedi la police. L'attaque s'est produite jeudi juste après que le président Muhammadu Buhari eut achevé une visite du Plateau et d'autres Etats où se sont produites des violences similaires. "On pense que les agresseurs étaient des éleveurs. Ils ont attaqué des communautés du district de Miango et ont tué cinq personnes", a dit un porte-parole de la police de l'Etat, Terna Tyopev. Il a précisé à l'AFP que des dizaines de gens avaient aussi été blessés et de...
(AFP 10/03/18)
Une suspension de l'aide humanitaire a été prolongée dans une localité du nord-est du Nigeria où trois employés nigérians de l'ONU ont été tués au début du mois lors d'un raid des islamistes du groupe Boko Haram, a rapporté samedi l'ONG Médecins sans frontières (MSF). MSF et l'ONU ont retiré leur personnel de Rann après l'attaque survenue le 1er mars et les Nations unies avaient annoncé la semaine dernière une suspension de leurs activités dans la ville jusqu'à vendredi. La mesure a été prolongée jusqu'à mardi prochain au plus tôt, a déclaré l'ONU à Abuja, tandis que MSF n'a pas fixé de date à un retour. "Nous considérons que la zone ne bénéficie pas de protection", a dit Kerri Ann...
(AFP 09/03/18)
Un couvre-feu à durée indéterminée a été imposé vendredi dans l'Etat de Taraba, dans l'est du Nigeria, où les autorités peinent à enrayer les violences qui se multiplient entre agriculteurs et éleveurs pour l'accès à la terre. Le porte-parole de la police de l'Etat, David Misal, a déclaré qu'un couvre-feu a été imposé 24h/24h dans les zones touchées "en raison de l'escalade des violences entre les groupes ethniques peul et mambilla". "Le gouvernement, après consultation des agences de sécurité, juge nécessaire d'imposer un couvre-feu afin de permettre aux forces de sécurité de rétablir la paix", a déclaré M. Misal à l'AFP. "À partir de mercredi, les habitants (des zones touchées) ont reçu l'ordre de rester chez eux jour et nuit...
(Agence Ecofin 09/03/18)
Mercredi, une délégation de l’ambassade d’Indonésie près le Nigéria a demandé, lors d’une visite à Baru Maikanti (photo), le patron de la société publique nigériane du pétrole (NNPC), un accroissement des exportations nigérianes de pétrole brut vers l’Indonésie, afin de lui permettre de répondre à sa demande. Avec une population de 250 millions de personnes, l’Indonésie a un besoin quotidien de 1,6 million de barils. L’année dernière, cette demande était de 1,4 million de barils par jour, et le Nigéria la satisfaisait à hauteur de 18%. Une première demande de ce genre avait déjà été formulée par le président indonésien, Joko Widodo, en mai 2017. La nouvelle demande a été appuyée par le vice-président de Pertamina, la compagnie pétrolière nationale...
(Agence Ecofin 09/03/18)
Milost Global, une firme de private equity basée à New York et qui a été fondée par l’ex-champion de boxe sierra léonais Engerton Forster (photo), déboursera 250 millions $ au profit de Resort Savings et Loans, une banque nigériane spécialisée dans les prêts hypothécaires. 100 millions $ seront injectés en apport de fonds propres, tandis que 150 millions $ seront octroyés sous forme de dettes. Olayemi Rabiu, directeur général de Resort Savings & Loans PLC, a déclaré que cet investissement de Milost Global permettra à sa banque « d'assumer le rôle de leader dans le secteur bancaire hypothécaire au Nigeria, dans la région » L’opération qui doit encore attendre l’approbation des autorités nigérianes compétentes, s’inscrit dans le cadre d’une opération...
(Xinhua 09/03/18)
Jeudi, la police nigériane de l'État de Borno a confirmé que quatre policiers et six soldats ont été tués lors d'une attaque dans la région de Rann, dans l'État du nord-est du pays. Les policiers font partie de l'opération anti-insurrectionnelle visant à restaurer la paix et la stabilité, et ont été déployés dans différentes zones, a dit le chef de la police de l'État, Damian Chukwu, aux journalistes, à Maiduguri, la capitale de l'État. Il a ajouté que plus de 500 hommes ont été déployés pour une opération baptisée "Lafiya Dole" et a réitéré que le commandement était impliqué dans l'opération anti-insurrectionnelle. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), trois travailleurs humanitaires ont été tués,...
(Agence Ecofin 09/03/18)
La société Smile Telecoms Holdings Limited, soumissionnaire de réserve pour 9Mobile, a réclamé à Barclays Bank, le conseiller de l’opérateur télécoms durant le processus, une révision de toute l’opération qui a conduit au choix final de Teleology Holdings Ltd comme soumissionnaire préféré. Smile Telecoms Holdings Limited qui estime que la procédure de cession de 9Mobile a été mal réalisée, dénonce l’annonce du soumissionnaire préféré avant la date limite du 26 février 2018, tel qu'énoncé dans la lettre de procédure. C’est le 21 février 2018 que Barclays Bank a envoyé à Teleology Holdings Ltd, un courrier lui confirmant son choix comme soumissionnaire préféré à l’opération de cession de 9Mobile engagée depuis octobre 2017. Teleology Holdings Limited avait proposé une offre financière...
(Agence Ecofin 09/03/18)
Au Nigeria, le sous-secteur des énergies renouvelables a reçu plus de 1 milliard $ d’investissements étrangers au cours de l’année 2017. C’est ce qu’a affirmé Javier Batencourt, le chef du projet d’Energie renouvelable et d’efficacité énergétique pour l’Afrique (REEEP), initié par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID). « Au cours de l’année écoulée, je peux vous affirmer avoir répertorié au moins 1 milliard de promesses de financement qui se sont concrétisées au profit des énergies renouvelables au Nigeria, ce qui représente beaucoup d’argent.», a affirmé le responsable selon Vanguard. Selon M. Batencourt, la Banque mondiale a octroyé environ 450 millions $, l’Agence française de développement plus de 123 millions $, tandis que des montants considérables ont été apportés...
(AFP 08/03/18)
Un nouveau bilan, annoncé par la police nigériane mercredi, fait état de 24 morts dans les récents affrontements entre éleveurs nomades et agriculteurs qui ont eu lieu dans le centre du Nigeria en début de semaine. Ces violences ont éclaté lundi dans le district d'Okpokwu, dans l'Etat de Benue, épicentre des violences entre éleveurs peuls musulmans et agriculteurs chrétiens de l'ethnie tiv. "Au moment où je vous parle, le nombre de personnes qui ont été tuées est de 24", a déclaré Fatai Owoseni, le commissaire de police local lors d'une conférence de presse. Quatre suspects ont été arrêtés en liaison avec cette affaire. Le porte-parole de la police de l'Etat de Benue, Moses Yamu, avait fait état mardi de 15...
(AFP 08/03/18)
Un tribunal nigérian a condamné mercredi à la prison à perpétuité deux des suspects arrêtés en lien avec le double attentat qui a tué 12 personnes à Abuja lors de la cérémonie de la fête d'indépendance en 2010, a rapporté un journaliste de l'AFP. Charles Okah, le frère de Henry Okah, cerveau présumé de l'attaque, ainsi qu'un autre suspect, Obi Nwabueze, ont été reconnus coupables d'"actes de terrorisme" et de "financement d'actes de terrorisme" par la Haute Cour de justice fédérale, à Abuja. Tous deux ont toujours clamé leur innocence et affirmé avoir été arrêtés pour des motifs politiques. L'attentat de 2010 avait beaucoup choqué le pays: il est survenu près du lieu où étaient rassemblés des chefs d'Etat étrangers...
(La Tribune 08/03/18)
Les réformes économiques et politiques ayant permis à Abuja de sortir son économie de la récession ont été saluées par le FMI. Ce qui n’a pas empêché le Fonds de décrire le tissu économique nigérian comme vulnérable et d’appeler les autorités à la vigilance et à la poursuite des réformes. « L'économie nigériane sort de la récession mais reste vulnérable », a prévenu le Fonds monétaire international (FMI), dans sa dernière note. Les nouvelles mesures de change, la hausse des prix du pétrole, des rendements attrayants sur les titres publics ou encore l'adoption d'une politique monétaire plus souple ont permis à Abuja d'améliorer les disponibilités en devises et à augmenter les réserves à un niveau jugé record par le FMI,...
(AFP 08/03/18)
Le récent enlèvement d'une centaine de jeunes filles par Boko Haram soulève des craintes sur la sécurité dans les écoles dans le nord-est du Nigeria, quatre ans après un enlèvement de masse similaire et les promesses des autorités de protéger les élèves. La disparition des élèves de l'internat de Dapchi, dans l'Etat de Yobe, le 19 février, menace également l'accès à l'éducation des filles dans une région minée par l'analphabétisme. Le Corps nigérian de défense et de sécurité civile (NSCDC), une agence gouvernementale para-militaire, a annoncé le week-end dernier l'envoi de 250 "agents armés" pour assurer la sécurité dans les 30 écoles secondaires publiques de Yobe. Cinq cents ont été envoyés dans l'Etat voisin de Borno et 400 dans l'Etat...
(RFI 08/03/18)
Un kamikaze à vélo s'est fait exploser lundi 5 mars tuant trois personnes à la sortie de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno. Un attentat suicide parmi des centaines d'autres. Depuis le début de l'insurrection du groupe islamiste en 2009, près de 27 000 personnes ont trouvé la mort dans ce conflit rien qu'au Nigeria. Quelle est la place des femmes dans ce conflit ? Un tout petit nombre a participé aux violences par choix. Certaines combattent l’insurrection, font partie des équipes de secours ou participent aux initiatives lancées en faveur de la réconciliation, mais la très grande majorité demeure des victimes. Elles sont aujourd'hui plus d'un million dans les camps de déplacés. Un père, un fils, un époux...
(Agence Ecofin 08/03/18)
Au Nigeria, les compagnies de génération d’électricité (GenCos) ont porté plainte auprès de la Haute cour fédérale d’Abuja contre le gouvernement fédéral. Les organisations l’accusent, en effet, d’avoir dispensé des traitements de faveur à deux de leurs concurrents dans le but de nuire à leurs intérêts. Dans cette affaire, rapporte Vanguard, les défendeurs sont le Gouvernement fédéral, la Banque centrale du Nigeria, le Ministère de l’énergie, la Nigerian Bulk Electricity Trading (NBET) ainsi que les compagnies énergétiques Azura Power West Africa Limited et Accugas Limited. Selon les plaignants, les autorités énergétiques leur ont fait subir des traitements injustes. En effet, expliquent-ils, la NBET a régulièrement dérogé à son obligation de payer pour l’énergie cédée par les producteurs, les mettant, eux...

Pages