Dimanche 25 Juin 2017
(La Tribune 12/06/17)
Les autorités nigérianes viennent d'annoncer une aide alimentaire de 40 000 tonnes, composée essentiellement de riz, de maïs, de sorgho et de soja, pour les victimes des affrontements entre l'armée et le groupe terroriste Boko Haram. Estimées à quelques deux millions, les victimes sont surtout des personnes déplacées dans le nord-est du pays. Le gouvernement nigérian a décidé de venir en aide aux personnes affectées par le conflit qu'il mène contre le groupe terroriste Boko Haram. D'après un communiqué de la présidence nigériane, les autorités devraient mobiliser une aide en produits alimentaires équivalent à 40 000 tonnes et composée de riz, de maïs, de sorgho et de soja.
(BBC 12/06/17)
Le suspect, connu sous le nom d'Evans, est accusé d'enlèvement de plusieurs personnalités dont des chefs traditionnels et de riches hommes d'affaires pour exiger des rançons en millions de dollars. La police nigériane a annoncé avoir capturé le célèbre ravisseur, après une intense fusillade qui a duré plusieurs heures dans la soirée du samedi. Dans un communiqué publié dimanche, la police explique avoir poursuivi le suspect jusqu'à son repaire, une maison située dans un quartier huppé de Lagos. Il a été présenté aux côtés de six de ses complices supposés avec un arsenal composé de pistolets et de fusils à double canon. Evans, dont le vrai nom est Chukwudubem Onwuamadike , était recherché depuis 2013. La police affirme qu'il a...
(BBC 12/06/17)
Le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo, a condamné les appels de certains groupes de jeunes dans le nord appelant les Igbos à quitter la région. Nasir El-Rufai, gouverneur de l'Etat de Kaduna, a ordonné l'arrestation des activistes qui ont lancé cet appel. Des gouverneurs de 19 Etats du Nord ont également dénoncé cet ultimatum lancé par les activités de Arewa People's Congress (APC), un groupe qui dit défendre les intérêts des musulmans appartenant aux ethnies fulani et haoussa. Les Igbos, une ethnie du Sud-Est, ont été menacés de représailles s'ils ne quittent pas les régions du Nord d'ici trois mois.
(APA 12/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé les pays du Bassin du lac Tchad à «axer leurs efforts sur l’élimination des causes profondes qui, au -delà de la dimension militaire, ont contribué à l’émergence de la crise provoquée par Boko Haram». Dans son dernier rapport relatif à la situation en Afrique centrale, dont APA a obtenir copie, samedi, il met l’avènement de la secte islamiste sur le compte des «besoins politiques et socioéconomiques des personnes situées dans des zones marginalisées». Antonio Guterres appelle aussi à traiter, sans tarder et conformément aux normes internationales, la situation d’anciens membres de Boko Haram détenus, nationaux ou étrangers qui se sont rendus et se trouvent en détention. Selon...
(APA 12/06/17)
Le Nigéria sera en mesure d’exporter de l’igname certifié au Royaume-Uni et aux Etats-Unis d’ici la fin du mois de juin, a annoncé vendredi, le ministre de l’agriculture et du développement rural, Audu Ogbeh, dans un communiqué. “Ceci marquera une étape importante dans les efforts que nous menons pour que le Nigéria puisse à nouveau compter sur le marché des exportations agricoles’’, a-t-il expliqué. “Nous avons perdu cette position il y a plusieurs décennies, en raison d’un mauvais contrôle de qualité et donc du rejet de nos exportations agricoles”, a –t-il ajouté Les ignames sont une culture importante dans le monde. La récolte annuelle est d’environ 40 millions de tonnes sur 4 millions d’hectares répartis dans 56 pays, selon Wikipédia...
(APA 12/06/17)
Le Ministre de la communication du Nigeria, Adebayo Shittu, a déclaré que les Nigérians devraient s’attendre à un million d’emplois grâce à l’externalisation des ressources humaines et matérielles. M. Shittu a confié jeudi à l’Association des professionnels de la sous-traitance du Nigeria (AOPN) - Expo 2017 à Lagos que cet objectif pouvait se réaliser grâce à des directives appropriées, capables d’organiser le sous-secteur pour que les activités économiques puissent prospérer. Il a déclaré à ce sujet qu’une collaboration entre le gouvernement fédéral et la Corée du Sud en matière de gouvernance électronique était dans sa dernière phase. “Lorsqu’elle sera approuvée, cette collaboration servira de document national de travail pour guider le processus et fixer des normes mondiales pour toute activité...
(AFP 11/06/17)
Les agriculteurs et pêcheurs déplacés par les attaques de Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria, demandent désormais à pouvoir rentrer chez eux et reprendre leur travail, ce qui réduirait les graves pénuries alimentaires de la région. L'agriculture et la pêche de subsistance ont toujours été les piliers économiques de cette région reculée des contours du lac Tchad, mais huit années de violences et de déplacements massifs de population ont détruit toutes ses ressources. Aujourd'hui, des millions de personnes souffrent de la faim, et certaines zones de l’État du Borno, toujours non-accessibles aux humanitaires, pourraient être en situation de famine. Sur les 2,6 millions de personnes déplacées, plusieurs centaines
(AFP 10/06/17)
Un militaire nigérian a été condamné à mort pour avoir tué un homme soupçonné d'appartenir au groupe islamiste Boko Haram, a annoncé vendredi l'armée dans l'une de ses rares communications concernant les violations des droits humains commises par les militaires. La soldat, seulement identifié comme le caporal Hilary Joël, a été reconnu coupable du meurtre du suspect à Damboa, à 90 km de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, dans le nord-est. Aucun autre détail n'a été communiqué, mais, selon le porte-parole de la 7ème division...
(AFP 10/06/17)
Quatre personnes ont été égorgées jeudi dans le nord-est du Nigeria en représailles à l'arrestation d'un membre important de Boko Haram, a-t-on appris de sources locales vendredi. Dix membres du groupe jihadiste nigérian ont investi à moto le village de Hambagba, à proximité de Gwoza, à la frontière du Cameroun, kidnappant six personnes et en tuant quatre autres. "Quand ils sont arrivés, ils ont demandé à tout le monde de se rassembler, mais les gens ont fui. (...) Ils ont réussi à kidnapper six personnes, et en ont égorgé quatre autres", a raconté Usman Buba, un habitant du village, . La veille, un commandant de Boko Haram, Adamu Rugurugu, avait été arrêté dans la même localité, lors d'une tentative d'attaque...
(La Croix 10/06/17)
Le pape a sévèrement mis en garde, jeudi 8 juin, les prêtres du diocèse nigérian d’Ahiara (sud-est) qui, pour des raisons ethniques, refusent depuis plus de quatre ans leur évêque. C’est un discours d’une très grande sévérité que le pape François a adressé jeudi 8 juin à une délégation du diocèse nigérian d’Ahiara dont les prêtres refusent, depuis plus de quatre ans, leur évêque nommé par Benoît XVI au motif qu’il n’appartient pas à la tribu locale. Tout en faisant partie du peuple Ibo, majoritaire dans le sud-est du Nigeria, Mgr Peter Okpaleke, nommé par Benoît XVI, n’appartient pas à l’ethnie Mbaise dont le territoire recoupe le diocèse d’Ahiara et dont était issu le précédent évêque, mort en 2010. «...
(Afrique sur 7 10/06/17)
Des Anglais d’origine nigériane viennent d’être promus députés au Royaume-Uni qui, faut-il le dire ainsi, est heureux de se faire des députés nigérians d’origine. Partis de leur Nigeria natal pour de brillantes études en Angleterre, ces députés devenus anglais font la fierté du Nigeria et de toute l’Afrique. La nouvelle a réjoui les cœurs à l’annonce de l’élection de sept anglais d’origine nigériane à la députation anglaise, lors des élections législatives du jeudi 08 juin 2017 dernier, au Royaume-Uni. Avoir ainsi des députés nigérians d’origine a fait la fierté du Nigeria, leur pays natal, mais aussi de toute l’Afrique. Au nombre de sept, au regard du profil enchanteur des ces nigérians anglais, il n’est pas hasardeux de dire qu’ils ont...
(Agence Ecofin 09/06/17)
Jeudi 8 juin 2017, Ibe Kachikwu (photo), le ministre nigérian en charge du pétrole, a déclaré que son ministère travaille à mettre en place un plan pour lever 1,2 milliard de dollars. Ces fonds serviront à améliorer la capacité de production des raffineries de pétrole du pays, rapporte Reuters. Cela devrait lui permettre de tourner le dos aux importations de pétrole raffiné dès 2019. « Nous avons mis en place un comité technique qui prépare un document à cet effet. Ce document devra recevoir le visa du Conseil exécutif fédéral avant d’être présenté aux parties intéressées », a expliqué l’officiel. Les raffineries publiques produisent quotidiennement 6 millions de litres de carburant alors que la demande s’élève à 35 millions de...
(Agence Ecofin 09/06/17)
Dès le 13 juin prochain, le Nigéria va entamer un road show international dans le cadre d’une émission d’obligations destinée à sa diaspora pour une valeur située entre 100 et 300 millions de dollars. C’est ce qu’a révélé dans un communiqué, le bureau de gestion de la dette du pays, la DMO. Le pays a également désigné la Bank of America Merill Lynch et la Standard Bank of South Africa en tant que co-arrangeurs pour l’opération. Dans son communiqué, la DMO, a indiqué que dans le cadre de l’opération, des rencontres auront lieu en Grande Bretagne et les Etats-Unis.
(Agence Ecofin 09/06/17)
Bien qu’étant l’un des plus gros producteurs d’or noir sur le continent africain, le Nigéria importe le 5/6 de sa consommation journalière de produits pétroliers. En 2016, ces importations se sont chiffrées à 14,9 milliards de dollars, ce qui représente l’équivalent de 30% des devises étrangères de la Banque centrale du Nigéria. Les raffineries locales produisent 6 millions de litres par jour alors que la consommation journalière totale de la fédération est de 36 millions de litres. Une situation qui trouve son explication dans la vétusté des installations de raffinage, selon Kachikwu. D’après le ministre du pétrole, Ibe Kachikwu, les importations étaient de 20 millions de tonnes entre janvier et décembre 2016. Des voix s’élèvent pour dénoncer la non-réactivité du...
(Agence Ecofin 09/06/17)
Au Nigéria, dix sociétés de production d’électricité ou GENCOs ont reçu 12 milliards de nairas (37 millions $) de la Nigerian Bulk Electricity Trader (NBET). D’après l’une des responsables de la NBET qui a fait cette annonce, ce montant provient du fonds d’intervention, évalué à 701 milliards de nairas (2,2 milliards $), approuvé par le gouvernement exécutif fédéral (FEC) pour assurer une fourniture stable d’électricité dans le pays. « Le fonds d’intervention du gouvernement fédéral est un prêt à court terme accordé à la NBET, pour lui permettre de respecter ses engagements avec les GENCOs pour la fourniture mensuelle d’électricité afin que ceux-ci paient leurs fournisseurs de gaz et leurs coûts opérationnels », indique Henrietta Ighomroro, chargé de communication de...
(BBC 09/06/17)
Le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a reçu la Nigériane Lola Omolola, fondatrice d'un groupe pour femmes "Female In" qui a atteint un million de membres. Mark Zuckerberg a salué le travail de la Nigériane qui vit aux Etats-Unis. Son groupe secret est un espace de discussion où les membres abordent différents sujets comme le mariage, la santé, la sexualité et les problèmes au travail. Female IN ou FIN a été créé il y a deux ans et a plus d'un million de membres.
(AFP 08/06/17)
Onze personnes ont été tuées lors d'une attaque sur la grande ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, lancée mercredi soir vraisemblablement par le groupe jihadiste Boko Haram, a annoncé la police locale. Dix civils ont été tués dans trois attentats suicide coordonnés et un autre dans le quartier de Jiddari Polo, alors que les habitants tentaient de fuir les assaillants, a expliqué le commissaire de police pour l'Etat de Borno, Damian Chukwu. Un des trois kamikazes s'est fait exploser dans le quartier de Goni-Kachallari alors que des fidèles musulmans sortaient de la mosquée.
(AFP 08/06/17)
Le Soudan du Sud a refusé de délivrer des visas pour au moins 20 journalistes étrangers, a-t-on appris jeudi auprès de l'Autorité sud-soudanaise des médias, qui les accuse d'incitation à la haine dans leurs articles sur ce pays en guerre depuis 2013. Dans un entretien avec la radio sud-soudanaise Eye Radio dont la teneur a été confirmée à l'AFP par l'intéressé, le directeur de l'Autorité des médias Elijah Alier a indiqué que 20 journalistes se sont vus refuser l'accès au pays pour des articles "sans fondements et irréalistes". Afin de demander un visa pour le Soudan du Sud, les journalistes étrangers doivent au préalable obtenir une lettre de "non-objection" de l'Autorité des médias. M. Alier n'a pas précisé quels journalistes...
(AFP 08/06/17)
Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi avoir repris ses activités sur le terminal de Forcados, dans le sud-est du Nigeria, après plusieurs mois de fermeture, dus à des attaques répétées par des groupes armés. "Nous avons repris la production à Forcados le 6 juin, après avoir levé l'état de force majeure, que nous avions mis en place l'année dernière", a déclaré à l'AFP, Precious Okolobo, porte-parole de Shell. Après l'explosion de plusieurs lignes d'approvisionnement du terminal revendiquée par les Vengeurs du Delta du Niger (NDA), Shell avait dû déclarer la "force majeure" sur les exportations de brut de ce terminal en février 2016: une mesure légale exceptionnelle pour interrompre une partie de la production. L'oléoduc sous-marin qui mène...
(Agence Ecofin 08/06/17)
Au Nigéria, les exportations de matières premières dans la zone de libre-échange de Lekki seront réduites d’environ 50%, selon le directeur général de la Lekki Free Zone Development Company, Ding Yonghua. S’exprimant lors d’une rencontre avec des diplomates et des acteurs commerciaux, le dirigeant a indiqué que l’exportation de matières brutes est l’un des principaux challenges auxquels est confrontée l’économie nigériane. Il a ensuite souligné que le phénomène réduit la capacité manufacturière du pays et limite la création d’emplois.

Pages