Samedi 19 Août 2017
(Xinhua 12/08/17)
Le gouvernement nigérian a révélé les détails des avoirs liquides et immobiliers associés à une ex-ministre du Pétrole, Diezani Alison-Madueke. Le gouvernement, par le biais de son institution de lutte contre la corruption, a accusé l'ex-ministre d'avoir pillé les richesses de la nation pour acquérir des biens immobiliers représentant des millions de dollars. Depuis son départ de fonction en 2015, Mme Alison-Madueke a été accusée d'implication dans des affaires de corruption, de fraude, d'abus de bien public et de blanchiment d'argent au Nigeria, au Royaume-Uni, en Italie et aux États-Unis. Dans un communiqué aux termes sévères, la Commission de la criminalité économique et financière (EFCC) a indiqué jeudi que 4,2 milliards de nairas et 487,5 millions de dollars en avoirs...
(AFP 11/08/17)
Les Nations Unies se sont dit "extrêmement inquiètes" d'une "fouille illégale" menée tôt vendredi par les forces de sécurité nigérianes dans leur camp de base de la ville de Maiduguri (nord-est du Nigeria), épicentre de la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram. "Nous sommes extrêmement inquiets", a expliqué à l'AFP Samantha Newport, dénonçant l'intrusion de membres des forces de sécurité dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le camp du Red Roof, où sont basés une grande partie des employés de l'ONU et d'ONG internationales. "Cela peut mettre en danger le travail que nous réalisons", a poursuivi Mme Newport, soulignant que "personne ne pouvait s'attendre à cela".
(Xinhua 11/08/17)
Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a reçu un don de 5.000 tonnes de riz de la part du gouvernement nigérian. Ce don aidera à nourrir près d'un demi-million de personnes déplacées dans le nord-est du Nigéria, qui est ravagé par le conflit, et où la menace de la famine persiste. "En tant que gouvernement responsable, le gouvernement fédéral du Nigéria, en reconnaissance des efforts des acteurs humanitaires et de la nécessité d'assurer la sécurité alimentaire des personnes touchées par l'insurrection au nord-est, a non seulement approuvé la distribution de 35.905 tonnes de céréales aux populations vulnérables, mais valide également la remise de 5.000 tonnes de riz...
(Xinhua 11/08/17)
LAGOS, (Xinhua) -- Un foyer de rougeole a été signalé dans dix régions des gouvernements locaux de l'État septentrional nigérian de Taraba, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires. Innocent Vakkai, responsable de la santé de l'État, qui a divulgué cette information aux journalistes à Jalingo, capitale de l'État, a indiqué qu'il y a eu 140 cas de rougeole jusqu'ici dans l'Etat. La majorité des personnes touchées étaient des enfants de moins de cinq ans, qui n'avaient pas été vaccinés, a-t-il ajouté, notant que la maladie, principal tueur dans les pays en voie de développement comme le Nigeria, fait régulièrement irruption à Taraba. Le responsable a regretté que le Nigeria soit l'un des pays les plus touchés par la rougeole, avec...
(MSF 11/08/17)
Fuyant Boko Haram et les opérations militaires, de nombreuses familles continuent à chercher refuge dans les camps de Maiduguri, dans l’État de Borno situé dans le nord-est du Nigeria. Elles se retrouvent bloquées au "screening point" à l’entrée de la ville, parfois pendant plusieurs semaines. Le "screening point" se trouve dans un village abandonné où il n’y a plus de maisons. Seuls restent quelques murs sans toit, et rien ne permet aux déplacés de s’abriter de la pluie. Ils vivent dehors, sans abri. Ils sont maintenus à l’extérieur de la ville en attendant que leur identité et leur situation soient contrôlées par les militaires avant de pouvoir se rendre dans un camp qui leur est destiné. Les équipes de MSF...
(Xinhua 11/08/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- La Chine a appelé aux efforts internationaux et régionaux pour stabiliser la situation sécuritaire au Nigeria et en République démocratique du Congo (RDC) et protéger les femmes et enfants contre les violences sexuelles. La RDC et le nord-est du Nigeria sont en proie aux conflits armés et au terrorisme et la situation sécuritaire y est complexe et grave, les femmes et enfants étant exposés au risque élevé de violences sexuelles, a expliqué le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, Wu Haitao. "La communauté internationale doit prêter davantage d'attention à ce problème et renforcer de manière globale la protection des groupes vulnérables de femmes et enfants", s'est ainsi exprimé M. Wu...
(Agence Ecofin 11/08/17)
(Agence Ecofin) - Afin d’améliorer en général les conditions de vie des fermiers et permettre au pays d’atteindre son autosuffisance dans la production de diverses cultures, notamment le blé, le gouvernement afghan a retenu la société Cellulant Nigeria Ltd pour déployer la plateforme mobile AgriKore dans le pays. Il s’agit d’une solution qui permettra aux agriculteurs d’accéder aux services financiers, aux technologies d’amélioration de la productivité, aux bonnes pratiques agricoles, aux intrants agricoles et aux marchés. Le contrat de partenariat pour la fourniture de la plateforme AgriKore aux fermiers afghans a été signé entre Bolaji Akinboro, le co-fondateur de Cellulant Corporation, et le ministère afghan de l'Agriculture, de l’Irrigation et de l’élevage. Bolaji Akinboro a souligné que la société Cellulant...
(AFP 10/08/17)
Devant le visage du Christ crucifié, onze fidèles qui assistaient à une messe ont été abattus dimanche dans le sud-est du Nigeria: des victimes collatérales d'une querelle de territoires qui a lieu à plus de 5.000 km de là, selon les premiers éléments de l'enquête. Il n'a fallu que quelques heures à la police nigériane pour associer cette tuerie aux "gangs" qui organisent la petite communauté d'Ozubulu, dans l'Etat d'Anambra. "Nos informations indiquent que l'attaque n'est pas étrangère à une sorte de +guerre des gangs+ entre les fils d'un même village, qui se sont engagés dans une bataille...
(Jeune Afrique 10/08/17)
Le montant des sommes réclamées à l'ancienne ministre du Pétrole au Nigeria, Diezani Alison-Madueke, soupçonnée de malversations, a été réévalué à la hausse par la commission des crimes financiers et économiques (EFCC). La Commission des crimes financiers et économiques au Nigeria (EFCC) a réévalué à la hausse le montant des biens et actifs soupçonnés d’avoir été illégalement acquis par l’ancienne ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke. Celui ci est désormais estimé à 665 millions de dollars. Dans un communiqué publié sur le site de l’EFCC, mercredi 9 août 2017, la commission indique que des boîtes de bijoux en or, en argent et en diamant d’une valeur de plusieurs millions de livres ont été retrouvées dans une résidence de l’ancienne ministre, qui...
(Financial Afrik 10/08/17)
La commission des crimes économiques et financiers (EFCC) du Nigéria a déclaré avoir recensé plus de 615 millions de dollars de biens mal acquis appartenant à l’ex-ministre nigériane du pétrole par ailleurs ex-présidente de l’OPEP, Diezani Alison-Madueke. « Outre les boîtes d’or, d’argent et de bijoux en diamant, d’une valeur de plusieurs millions de livres trouvées dans sa résidence, nous avons recensé plus d’une douzaine de bâtiments à travers le pays dont la valeur cumulée dépasse 500 millions de dollars», a déclaré l’agence. Parallèlement aux poursuites au Nigéria, la justice américaine cherche également à récupérer des actifs de 144 millions de dollars, y compris le produit de la vente d’un condominium de luxe à Manhattan. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/08/10/nigeria-lex-presidente-de-lopep...
(Agence Ecofin 10/08/17)
Les trois grands groupes cimentiers cotés sur le Nigerian Stock Exchange, le marché financier nigérian, ont déclaré un chiffre d'affaires global de 570 milliards de nairas (1,56 milliard $), pour le premier semestre s'achevant au 30 juin 2017. Cette performance s'inscrit en hausse de 172,5 milliards de nairas, lorsqu'on la compare à celle de la même période en 2016. Dangote Cement, première capitalisation boursière du NSE, se taille la part du lion, avec un chiffre d'affaires semestriel de 412 milliards de nairas, en hausse de 120 milliards comparé à celui du premier semestre 2016. Lafarge Africa a déclaré des ventes de 154 milliards de nairas et la compagnie cimentière du nord du Nigéria (CCNN) a annoncé un chiffre d’affaires de...
(Agence Ecofin 10/08/17)
Le Conseil exécutif fédéral du Nigeria s’est tenu le 8 août 2017. Au terme de cette rencontre, Adebayo Shittu, le ministre des Communications a dévoilé l’approbation par le gouvernement de la réalisation de la composante finale du projet d’infrastructure nationale à haut débit. D’après Adebayo Shittu, le chantier qui sera financé « gracieusement » à hauteur de 238 millions de dollars par China Nexim Bank permettra une fois achevé, une couverture totale du pays en fibre optique, une liaison de l’ensemble des ministères et des agences du gouvernement fédéral. Le ministère des Finances entamera bientôt les négociations pour la mise en œuvre intégrale de la proposition de financement par China Nexim Bank. Le ministre des Communications a ajouté que «...
(AFP 09/08/17)
La fièvre de Lassa a fait deux morts à Lagos, et 100 personnes ont été placées en observation pour tenter de contrer une épidémie dans la mégapole nigériane de 20 millions d'habitants, ont déclaré mercredi les autorités. "Les deux patients admis présentaient des symptômes très avancés de la maladie et sont décédés malgré nos efforts", a déclaré le professeur Chris Bode, directeur du Centre hospitalier universitaire de Lagos (LUTH), où les victimes ont été admises, dans un communiqué. La première victime était une femme de 39 ans, enceinte, qui n'a pas survécu à une fausse couche causée par la fièvre hémorragique foudroyante, selon son examen post-mortem. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit la fièvre de Lassa comme une infection...
(AFP 09/08/17)
Le pape François a dénoncé mercredi les récentes attaques contre des communautés chrétiennes au Nigeria et en Centrafrique, appelant à une fin de "la haine" lors de son audience publique devant des fidèles au Vatican. "Je suis resté profondément peiné par la tragédie survenue dimanche dernier au Nigeria à l'intérieur d'une église où ont été tuées des personnes innocentes", a déclaré le pontife argentin, dans un appel à la fin de l'audience . "Et malheureusement ce matin nous avons des nouvelles de violences en Centrafrique contre les communautés chrétiennes", a-t-il ajouté, en appelant les fidèles présents au Vatican à prier pour "les frères et soeurs" des deux pays. "Je souhaite que toute forme de haine et de violence cesse et...
(AgoraVox 09/08/17)
Le pays le plus peuplé d'Afrique (167 millions d'habitants) est en train de se fracasser, miné par ses divisions ethniques et religieuses. Le pétrole n'a permis que l'enrichissement, et la corruption, des dirigeants. L'histoire du pays est faite de violence, allant d'un coup d'état militaire à l'autre. Depuis une dizaine d'années, le mouvement musulman salafiste, Boko Haram, mine la cohésion nationale par ses attentats incessants. Le Nigéria, connu depuis trop longtemps pour son instabilité, arrive peut-être à son terme. Le général Muhammadu Buhari a été élu président en mars 2015. L'homme n'est pas un inconnu sur la scène politique nigériane : après avoir renversé le président démocratiquement élu Shehu Shagari, en 1983, Buhari a dirigé un régime militaire répressif, renversé...
(AFP 09/08/17)
Babagana Jugudum avait fui les violences des jihadistes de Boko Haram et trouvé refuge dans le camp de déplacés de Rann, aux confins du nord-est du Nigeria. Mais le 17 janvier, c'est l'armée qui a détruit le peu qui lui restait, en bombardant le camp par erreur. Jusqu'à présent, personne n'a jamais entendu son histoire: l'accès à la ville, qui ne peut se faire que par hélicoptère était totalement interdit. L'AFP a été un des premiers médias internationaux à pouvoir s'y rendre, sept mois plus tard. Il était environ midi quand un avion de l'armée nigériane a lancé sa première bombe sur le camp, où s'étaient rassemblés environ 40.000 civils, fuyant les violences du groupe jihadiste. Quelques minutes plus tard,...
(La Tribune de Genève 09/08/17)
Au Nigeria, des femmes violentées par le groupe djihadiste racontent leur calvaire. Alors que les violences continuent. Lorsqu’elle ferme les yeux, Fatima entend parfois le son des coups de feu qui claquent. Elle voit les corps de ses deux frères qui s’affaissent lourdement sur le sol. Comme une vidéo qui repasse en boucle sans possibilité de l’arrêter. Fatima avait 15 ans en novembre 2014 lorsque Boko Haram a attaqué la ville de Damasak, où elle vivait avec sa famille. Ce jour-là, les combattants du groupe djihadiste ont bloqué les routes qui mènent à cette bourgade commerçante située au nord-est du Nigeria, près de la frontière avec le Niger. Ils ont passé de maison en maison, ont tué sans discrimination. Fatima...
(Radio Vatican 09/08/17)
Au terme de l’audience générale de ce mercredi 9 août 2017, le Pape s’est exprimé sur l’attaque survenue dimanche dans une église du Nigeria, près de Lagos, dans une région habituellement calme. Au moins 12 personnes ont perdu la vie dans ce qui serait un règlement de compte lié au trafic de drogue. «Je souhaite que cesse toute forme de haine et de violence et que ne se répètent plus de crimes aussi honteux, perpétrés dans des lieux de culte, où les fidèles se réunissent pour prier», a lancé le Pape François, qui a aussi appelé à prier pour la République centrafricaine. Ce pays visité par le Pape en novembre 2015 connait actuellement de nombreuses violences, notamment dans la région...
(AFP 08/08/17)
La justice nigériane a définitivement saisi la luxueuse propriété, d'une valeur estimée à 37,5 millions de dollars, de l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke accusée de fraude et blanchiment d'argent. La haute cour de Lagos a également ordonné lundi que les revenus tirés de la location de l'immeuble (quelque 3 millions de dollars), situé dans le très riche quartier de Banana Island, dans la métropole économique nigériane, soit reversés à l'Etat. Après un premier jugement de la cour fin juillet, personne ne s'est opposé à la saisie de l'immeuble dans les 15 jours suivant l'annonce de sa confiscation temporaire. Mme Alison-Madueke, ministre du pétrole entre 2010 et 2015 sous le président Goodluck Jonathan ainsi que...
(AFP 08/08/17)
Des manifestants se sont réunis lundi dans la capitale nigériane d'Abuja pour demander le retour ou la démission du président Muhammadu Buhari, toujours à Londres depuis trois mois pour des raisons médicales. Plusieurs dizaines de personnes, réunies par des associations de la société civile, ont bravé les fortes pluies et marché jusqu'à la Villa présidentielle avec des pancartes pour demander au chef de l'Etat de rentrer assumer ses fonctions. "Revenez ou démissionnez: trop c'est trop", pouvait-on lire ou encore: "Si le président Buhari...

Pages