Jeudi 20 Juillet 2017
(Financial Afrik 17/07/17)
Le groupe Dangote vient d’annoncer son intention d’investir 4,6 milliards de dollars dans la production de riz, de sucre et de lait. L’entreprise de l’homme le plus riche d’Afrique compte dégager au cours des trois années à venir 3,8 milliards de dollars dans la production de sucre et de riz tandis que 800 millions seront alloués à la production laitière. Selon le management de l’entreprise, ces investissements visent à doper la production agricole locale pour ne plus dépendre des exportations et ainsi faire face à la pénurie de dollars nécessaires pour importer des matières premières. A travers ces investissements, le conglomérat prévoit d’augmenter sa production de sucre à 1,5 million de tonnes par an en 2020 et d 1 million...
(APA 17/07/17)
La France s’est engagée à renforcer le commerce bilatéral et les liens d’investissement avec le Nigeria qui est son premier partenaire économique en Afrique. Denys Gauer, ambassadeur de France à Abuja a fait part de cette ambition lors de la célébration de la fête nationale de son pays célébrée vendredi à Transcorp Hilton à Abuja. M. Gauer a décrit le Nigeria comme le ‘’partenaire commercial le plus important de la France en Afrique’’. Il a déclaré que, ‘’compte tenu de cette importance, il était impératif pour le gouvernement francais de prendre des mesures pour aider le Nigéria à diversifier et à développer son économie et à réaliser son énorme potentiel à l’échelle régionale et mondiale’’. Il a ajouté que bien...
(Agence Ecofin 17/07/17)
Le président de l'Association des opérateurs détenteurs de licence de télécommunications au Nigeria (ALTON), Gbenga Adebayo a révélé que les activités de plusieurs opérateurs télécoms sont menacées dans le pays. S’exprimant dans les colonnes du média The Guardian Nigeria, il a expliqué que plusieurs fournisseurs étrangers ont émis un avis de déconnexion du service vers l’international à l’intention de leurs homologues nigérians pour incapacité à honorer leurs obligations financières en devises étrangères. Cette situation pourrait aussi porter atteinte à la capacité des opérateurs locaux à se procurer des équipements techniques pour l’expansion de leurs services. En somme, c’est près de 150 millions de consommateurs qui pourraient perdre leur capacité à joindre leurs correspondants dans plusieurs pays d’Europe, et connaître également...
(AFP 15/07/17)
Les autorités américaines ont engagé des poursuites pour confisquer, dans le cadre d'une affaire de corruption, les actifs aux Etats-Unis de dirigeants nigérians de sociétés pétrolières dont un yacht de 80 millions de dollars, selon un communiqué du département de la justice vendredi. Ce yacht, le "Galactica Star", ainsi qu'un immeuble de 50 millions de dollars situé près de Central Park à New York figurent parmi les actifs liés à la signature de contrats attribués par une ancienne ministre du pétrole du Nigeria entre 2011 et 2015. "Les Etats-Unis ne sont pas un sanctuaire pour les fruits de la corruption", a indiqué le procureur général adjoint Kenneth Blanco. "Les dirigeants d'entreprises et responsables étrangers corrompus ne doivent pas se leurrer:...
(Agence Ecofin 15/07/17)
Au Nigéria, le sénat a fixé le mercredi passé une deadline de sept jours à toutes les institutions qui n’ont pas encore soumis à l’Assemblée nationale, leur budget individuel pour l’exercice 2017. Au nombre de ces entités, figurent la société d’Etat en charge du pétrole (NNPC), la Banque centrale (CBN) et 35 autres agences fédérales. L’ultimatum intervient après que le leader de la majorité au Sénat, Ahmed Lawan, a déclaré que plusieurs agences gouvernementales excèdent le budget qui leur est alloué sans l’approbation de l’hémicycle. La Securities and Exchange Commission (SEC), le service de l’immigration (NIS), la Banque hypothécaire fédérale (FMB) sont également concernés par...
(Agence Ecofin 15/07/17)
Le gouvernement de l’Etat de Lagos au Nigéria a annoncé vouloir mobiliser 100 milliards de nairas (291 millions $) via une émission d’obligations en vue de financer des projets d’infrastructures clés. Lors de l’annonce, le commissaire aux finances, à la planification économique et au budget, Akinyemi Ashade (photo), a ajouté: « nous avons plusieurs projets dans le secteur touristique. Nous devons construire un stade pour attirer la jeunesse. Nous devons construire plusieurs routes majeures, des maisons de retraites pour les personnes âgées […] » « En matière d’investissements directs étrangers (IDE), nous avons du retard mais Lagos est une destination viable. Nous sommes ouverts aux investissements. Il y a d’ailleurs des investisseurs étrangers qui développent actuellement plusieurs projets dans l’Etat.»,...
(Agence Ecofin 15/07/17)
Sony Pictures Television (SPT) vient de nommer Kunle Falodun, vice-président du service de distribution de ses produits en Afrique. Le poste créé en début du mois de juillet, était jusque-là vacant. Kunle Falodun exerçait, avant cette nomination, les fonctions de directeur du développement chez Econet Media, dont il supervisait la distribution du contenu sportif principal. «Kunle possède une connaissance approfondie du paysage médiatique africain et une expérience inégalée dans l’acquisition du contenu, sa distribution, la production locale et le marketing. Alors que nous souhaitons être plus présents sur le continent, personne n'est mieux placé que lui pour y diriger notre développement.», a soutenu Mark Young, vice-président senior de la distribution des produits de SPT. Le nouveau promu s’est dit impatient...
(AFP 14/07/17)
Un chef traditionnel de Lagos, la capitale économique du Nigeria, a été suspendu pour avoir organisé le simulacre de son propre enlèvement, ont déclaré les autorités locales. Le commissaire de l'Etat de Lagos aux affaires locales et communautaires, Teslim Folami, a précisé jeudi dans un communiqué que le chef Yusuf Ogundare, avait été suspendu de ses fonctions pour une durée indéterminée "avec effet immédiat". M. Ogundare est accusé d'avoir simulé son kidnapping pour embarrasser le gouvernement régional et compromettre un rival de sa communauté. Un de ses frères avait déclaré à la police qu'il avait été enlevé par des gens prétendant acheter...
(La Tribune 14/07/17)
Le Nigeria attendra quelques mois pour déterminer si sa production a été stabilisé avant de s'inscrire dans la politique de l'Opep de réduire l'abondance de l'or noir pour stabiliser les prix. Le Nigeria ne restera pas indéfiniment exempté des mesures de l'OPEP de réduction de la production mondiale de l'or noir. Après avoir insisté sur le fait que son pays soutient la démarche de l'organisation, le ministre nigérian de pétrole, Emmanuel Ibe Kachikwu, a expliqué, mercredi dernier, que le Nigeria « espère que, dans les deux ou trois prochains mois, pouvoir déterminer à quel point la production sera prévisible. Ce n'est qu'après que le pays pourra sentir la stabilisation de son rendement pour ensuite effectuer les coupes nécessaires ». Le...
(RFI 14/07/17)
RFI consacre un dossier au sort des réfugiés nigérians au Cameroun. Contraints de fuir les violences de Boko Haram, et parfois les exactions de l'armée nigériane, ils sont 91000 aujourd'hui à vivre dans l'extrême-nord du Cameroun. Un peu plus de 30000 se trouvent dans les villages, les autres sont accueillis au camp de Minawao, sous l’égide du Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR). C'est le seul camp de réfugiés de la région, et pourtant ces dernières semaines, des milliers de personnes l'ont quitté pour retourner au Nigeria, à Banki, une localité toute proche de la frontière décrite par un journaliste local comme «une prison» sous la menace permanente de Boko Haram. Au milieu d'une zone sèche et aride, les bidons...
(Agence Ecofin 14/07/17)
Au Nigéria, les responsables du secteur pétrolier ont pris la mesure de l’urgence de plafonner sa production pétrolière. Mercredi, Ibe kachikwu (photo), le ministre en charge des ressources pétrolières a déclaré que « le gouvernement fédéral appuiera un plafonnement de sa production pétrolière ». Le pays qui envisage de retrouver, avant la fin de l’année, ses 2,4 millions de production journalière d’antan, espère plafonner sa production à 1,8 million de barils par jour. C’est 100 000 barils de plus qu’il n’en produit actuellement. Le Nigéria rejoint ainsi la Libye, l’autre pays de l’OPEP ayant bénéficié d’une exemption de réduction de sa production. La semaine écoulée, la NOC, société publique libyenne du pétrole, a demandé au cartel de prendre en compte...
(Agence Ecofin 14/07/17)
Depuis le 13 juillet 2017, les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Etisalat Nigeria voient apparaître en lieu et place, 9Mobile sur leur téléphone. C’est sous cette appellation qu’opère désormais la nouvelle société télécoms, propriété des créanciers d’Etisalat Nigeria. Ce changement de nom de marque résulte de la demande faite à cet effet aux créanciers d’Etisalat Nigeria par Etisalat International, basée à Abu Dhabi, après son retrait de l’actionnariat de sa filiale le 03 juillet 2017. Etisalat International avait accordé trois semaines au consortium de banques à qui sa filiale nigériane devait 1,2 milliard de dollars US, après l’échec des négociations entre les deux parties pour un échelonnement du remboursement de la dette. Ces négociations s’étaient pourtant étendues sur plusieurs...
(Agence Ecofin 14/07/17)
La multinationale chinoise Shandong Ruyi Technology devrait investir à Kano, au Nigéria, 600 millions $ dans l’industrie textile. C’est ce qu’a révélé Isyaku Umar Tofa, président de l’agence pour la promotion de l’investissement de l’Etat. Selon le responsable, les négociations relatives à l’investissement sont en cours et un mémorandum d’entente devrait être signé très bientôt. « Les négociations seront bientôt finalisées. Ceci a été possible grâce à l’administration du gouverneur Abdullahi Umar Ganduje qui a accordé à la société chinoise plusieurs incitations fiscales ainsi qu’un terrain gratuit pour son investissement.», a déclaré M. Tofa. Le gouverneur de l’Etat de Kano a, quant à lui, expliqué que la décision d’offrir à la compagnie chinoise un terrain gratuit, s’inscrit dans le cadre...
(AFP 13/07/17)
Un bulldozer géant creuse de profonds sillons au milieu des bosquets. Telle une forteresse assiégée, l'université nigériane de Maiduguri bâtit une immense tranchée de 27 km pour se protéger des attaques-suicides de Boko Haram, dont elle est devenue au fil des mois la cible numéro 1. A perte de vue s'étend une brousse silencieuse et aride. "Les kamikazes arrivent généralement à pied ou en moto", explique à l'AFP un agent de sécurité en descendant d'un vieux mirador en fer surplombant le vaste complexe de 43 hectares.
(RFI 13/07/17)
Au Nigeria, Boko Haram continue de semer la terreur, les jihadistes ont rendu publique une vidéo où l'on voit l'exécution publique de huit villageois qui s'opposaient à l'application de la charia dans le nord-est du pays. Une scène macabre, en réponse à l'armée nigériane qui fait valoir que les jihadistes sont sur le point d'être vaincus.
(Jeune Afrique 13/07/17)
Lors du dernier sommet de l’UA, Geoffrey Onyeama, le ministre nigérian des Affaires étrangères, a mené une délicate médiation entre le Maroc et le Polisario, qui s’affrontaient sur un rapport portant sur les droits de l’Homme – le royaume en rejetait certains passages, jugés hostiles à sa souveraineté sur le Sahara. Marocains et Sahraouis refusant de se voir, Onyeama a reçu les deux délégations séparément dans la nuit du 1er au 2 juillet et a rédigé en quelques heures un texte de compromis. Depuis la visite de Mohammed VI à Abuja (décembre 2016) et les mégaprojets lancés à cette occasion, le Nigeria, qui reconnaît le Polisario, se montre moins hostile envers Rabat.
(APA 13/07/17)
Le président nigérian Muhammadu Buhari, dont la santé est jugée fragile ‘’garde un bon esprit’’, a affirmé le vice-président et président intérimaire, Yemi Osinbajo. A son retour à Abuja, mardi soir, après s’être rendu au chevet du président Buhari hospitalisé à Londres depuis le 7 mai dernier, il a déclaré ‘’avoir passé un très bon moment" et ‘’eu une bonne conversation’’ avec le président nigérian. Le président par intérim du Nigéria a déclaré qu’il avait informé Buhari des derniers développements au pays. "Je suis allé le voir pour savoir comment il allait. Bien que je l’appelais souvent au téléphone, j’ai pensé que ce serait une bonne chose de le voir pour lui faire part des développements au pays’’. Il a...
(RFI 13/07/17)
Cela fait plus de deux mois que le président nigérian Muhammadu Buhari est au Royaume-Uni pour suivre un traitement médical. Son vice-président Yemi Osinbajo lui a rendu visite à Londres et a annoncé le prochain retour au Nigeria du titulaire du poste, sans toutefois préciser de date de retour. Il a trouvé que Muhammadu Buhari semblait bien récupérer. Mais l'absence d'image de cette rencontre à Londres entre les deux leaders de l'exécutif du Nigeria continue d'alimenter les rumeurs. « Une vidéo du Président Buhari s'adressant à la nation, sinon rien ». C'est en substance le nouveau message d'Ayodele Fayose. Depuis plusieurs mois déjà le très remuant gouverneur de l'Etat d'Ekiti mène une campagne médiatique, et son activisme et ses provocations...
(Agence Ecofin 13/07/17)
Le conglomérat nigérian Dangote Group prévoit d’injecter 4,6 milliards $ dans le secteur agricole dans les trois prochaines années dont 3,8 milliards $ dans les segments du sucre et du riz ainsi que 800 millions $ dans la production laitière, rapporte Bloomberg. Dans le volet sucrier, cet investissement devrait permettre au groupe de développer une plantation de 350 000 hectares de canne à sucre avec pour objectif de porter la production sucrière du groupe à 1,5 million de tonnes, à l’horizon 2020. Concernant le riz, le groupe prévoit de cultiver 200 000 hectares et ambitionne de produire à l’horizon 2020, un million de tonnes de la céréale, indique Edwin Devakumar, directeur exécutif des unités industrielles du conglomérat. Dans le même...
(Agence Ecofin 13/07/17)
L'assureur Prudential s'est offert une présence sur le marché nigérian des assurances vie, via l'acquisition d'une participation majoritaire dans le capital de Zenith Life, une société d'assurance basée au Nigéria, et qui, fin 2015, revendiquait des actifs de 6,6 milliards de nairas et des primes nettes de 3,3 milliards de nairas (1000 nairas = 2,9 $) . Les détails de la transaction n'ont pas été donnés, et on ignore actuellement, jusqu'à quelle proportion du capital le groupe financier britannique à repris cette société nigériane qui était contrôlée à 100% par le groupe Zenith General Insurance, elle-même filiale du groupe Zenith Bank. Prudential a d'ailleurs redonné vie à une joint-venture entre l'assureur Zenith General Insurance et son principal actionnaire Zenith Bank...

Pages