| Africatime
Mercredi 17 Septembre 2014
(AFP 17/09/14)
Des tirs et une explosion ont retenti mercredi dans un établissement universitaire de Kano, la plus grande ville du nord du Nigeria, laissant craindre de nombreuses victimes, selon des témoins. Des étudiants et des employés de l'Institut fédéral d'enseignement supérieur, situé dans le quartier de Kofar Kabuga, ont dit avoir fui suite à des tirs et une explosion qui ont retenti sur le campus vers 14H00 (13H00 GMT). La police n'a pas confirmé cette attaque et aucun bilan n'était disponible dans l'immédiat, mais deux témoins ont dit à l'AFP avoir vu au moins cinq véhicules transporter des victimes.
(AFP 17/09/14)
L'agence nigériane de lutte contre la criminalité financière a annoncé mercredi être sur la piste d'un employé de banque de 38 ans, soupçonné d'avoir détourné 30 millions d'euros en piratant le système informatique de sa société. La Commission de lutte contre les crimes économiques et financiers (EFCC) a accusé Godswill Oyegwa Uyoyou d'avoir dérobé, avec des complices, 6,28 milliards de naira (29,7 millions d'euros) dans la succursale d'Abuja d'une banque commerciale, dont le nom n'a pas été communiqué. "Expert informatique, il a utilisé sa connaissance de la base de données de la banque pour monter l'arnaque", a expliqué à l'AFP...
(AFP 17/09/14)
Les autorités nigérianes ont reproché mercredi à un célèbre télévangéliste son manque de coopération avec les secouristes et les enquêteurs après l'effondrement d'un de ses immeubles, qui a tué au moins 67 Sud-Africains. A Lagos, les sauveteurs recherchaient toujours des survivants, à l'aide de pelleteuses et de chiens renifleurs, dans les décombres de cet édifice de la Synagogue Church of All Nations dirigée par TB Joshua, l'un des plus célèbres télévangélistes nigérians. "L'Eglise ne coopère pas du tout avec les...
(AFP 17/09/14)
Des hommes armés suspectés d'appartenir à Boko Haram ont ouvert le feu sur un convoi militaire et blessé quatre soldats dans l'Etat de Kogi, dans le centre du Nigeria, a déclaré à l'AFP une source militaire nigériane. Le convoi de 850 soldats, membres de deux formations militaires venues de Benin City (sud), est tombé dans une embuscade dimanche soir près de la ville d'Okene alors qu'il se rendait à Lokoja, la capitale de l'Etat de Kogi. "Le convoi avait dépassé...
(AFP 17/09/14)
Le président Jacob Zuma a annoncé mardi que 67 ressortissants sud-africains étaient morts dans l'effondrement le 12 septembre d'un édifice religieux à Lagos, la capitale économique du Nigeria. "Je suis profondément triste d'annoncer que 67 Sud-Africains ont trouvé la mort et que de nombreux autres ont été blessés après l'effondrement" de la Synagogue Church of All Nations vendredi, a déclaré le président dans un discours à la Nation. L'immeuble qui s'est effondré faisait partie de bâtiments de l'Eglise du télévangéliste...
(AFP 17/09/14)
De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 réfugiés au Cameroun, au Tchad et au Niger. La situation des réfugiés fuyant Boko Haram et les combats dans le nord du Nigeria devient de plus en plus préoccupante. Pour le seul mois d'août, plus de 11 000 réfugiés sont arrivés...
(RFI 17/09/14)
L’Afrique du Sud a été fortement touchée par le drame de l’effondrement d’une église au Nigeria la semaine dernière. Les autorités de Pretoria ont annoncé que 67 ressortissants sud-africains étaient parmi les victimes. L'immeuble qui s'est effondré à Lagos faisait partie de bâtiments de l'Eglise du télévangéliste T.B. Joshua, The Synagogue Church of All Nations (SCOAN). Il comprenait également un hôtel pour héberger les fidèles étrangers du prêcheur. Personne ne sait exactement combien de Sud-Africains se trouvaient sur les lieux...
(RFI 17/09/14)
Barack Obama a annoncé hier, mardi, l’envoi de 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest pour lutter contre l’épidémie de fièvre Ebola. Les États-Unis ont par ailleurs soumis une résolution au Conseil de sécurité pour entraîner une mobilisation internationale contre la maladie. Ce texte pourrait être voté jeudi. Le bilan de l’OMS donne 2 461 personnes décédées sur près de 5 000 cas déclarés. 3 000 militaires américains en Afrique de l’Ouest pour lutter contre l’épidémie de fièvre Ebola. L’annonce...
(Xinhua 17/09/14)
Le Groupe de la Banque mondiale (BM) a approuvé mardi un don de 105 millions de dollars pour juguler le virus ébola dans les trois pays d'Afrique de l' Ouest où cette épidémie a fait plus de 2.400 morts depuis le début de l'année. Ce don destiné au financement des efforts de confinement de l' ébola est en cours d'acheminement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Il aidera également les familles et les communautés à lutter contre l'impact...
(AFP 17/09/14)
Le président Barack Obama a appelé mardi "à agir vite" face à l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest pour éviter que des "centaines de milliers" de personnes ne soient infectées par ce virus contre lequel l'ONU entend mobiliser un milliard de dollars. "C'est une épidémie qui n'est pas seulement une menace pour la sécurité régionale, c'est une menace potentielle pour la sécurité mondiale si ces pays s'effondrent, si leurs économies implosent, si les gens paniquent", a averti M. Obama en...
(Agence Ecofin 17/09/14)
La Banque mondiale a approuvé, le 16 septembre, un don de 105 millions de dollars en en faveur du Liberia, de la Guinée et de la Sierra Leone afin d’aider ces trois pays à «endiguer plus rapidement» l'épidémie d'Ebola. «Le monde doit faire plus, bien plus, pour répondre à la crise Ebola dans ces trois pays », a déclaré dans un communiqué Jim Yong Kim, président de l'institution. Dans le détail, 52 millions de dollars seront alloués au Liberia qui...
(Agence Ecofin 17/09/14)
First Bank of Nigeria vient de finaliser l’acquisition de la filiale sénégalaise de l’International Commercial Bank (ICB), une banque malaisienne basée en Suisse et ayant des filiales en Europe de l'Est, en Afrique et en Asie, rapporte le site d’information Business Day le 16 septembre. Avec cette opération, dont le montant n’a pas été divulgué, First Bank a achevé le rachat des filiales ouest-africaines de ICB. First Bank, avait déjà annoncé fin 2013 l'acquisition des filiales de ICB, au Ghana,...
(Agence Ecofin 17/09/14)
Sirius Petroleum Plc, compagnie de production et de mise en valeur du gaz et du pétrole active au Nigeria, a conclu avec BTG Pactual Commodites (UK) LLP un accord portant sur la commercialisation du pétrole brut du champ pétrolifère Ororo dans l’Etat d’Ondo et autres produits commercialisables de ses autres champs. L’accord, annoncé le 15 septembre, donne le droit exclusif à BTG Pactual pour la commercialisation du brut provenant du champ Ororo sur une période initiale de douze mois, avec...
(Xinhua 17/09/14)
WASHINGTON (Xinhua) -- Les Etats-Unis vont envoyer 3 000 militaires pour combattre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, a annoncé mardi la Maison Blanche. Le président Barack Obama doit officiellement annoncer la nature de la réponse américaine à l'épidémie d'Ebola plus tard mardi lors de sa visite au Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies (CDC) à Atlanta, en Géorgie. "Les Etats-Unis vont renforcer les capacités militaires américaines et plus largement les forces armées afin d'aider à maîtriser...
(Agence Ecofin 17/09/14)
Le minotier nigérian Honeywell Flour Mills (HFM) a récemment annoncé un investissement de 1 milliard de nairas destiné à adapter ses usines à l’inclusion de farine de manioc dans la confection de ses produits. Cette option permet à la compagnie de s’inscrire dans la dynamique de la politique fédérale de promotion de la farine de manioc qui implique l’inclusion de 20% de cette farine dans tout produit à base de farine de blé. Lanre Jaiyeola, PDG de HFM a en...
(Afrik.com 17/09/14)
Le virus Ebola va poursuivre sa propagation si rien n’est fait. Plus de 20 000 personnes devraient le contracter d’ici la fin de l’année, selon l’ONU. Les nouvelles sont toujours mauvaises concernant Ebola. Selon l’ONU, 20 000 personnes seront infectées par Ebola d’ici la fin de l’année : 16% en Guinée, 40% au Liberia et 34% en Sierra Leone. L’ONU souligne également que 22,3 millions de personnes vivent dans des régions où le virus a été signalé et ont besoin...
(AFP 16/09/14)
Un haut dignitaire musulman du Nigeria a estimé mardi indispensable d'accroître les investissements dans le nord du pays, en proie aux violences, afin d'y enrayer la radicalisation politique. Les habitants du Nord, en majorité musulmans, sont "exclus économiquement et marginalisés politiquement", a déclaré l'émir de Kano, Mohammed Sanusi II, lors de son premier entretien télévisé en cette qualité, avec la chaîne BBC. Selon ce dignitaire musulman, le deuxième du pays, le gouvernement nigérian doit s'attaquer à la racine des privations...
(AFP 16/09/14)
Cinquante-sept personnes ont été tuées dans l'effondrement vendredi d'un immeuble appartenant à l'Eglise de l'un des plus célèbres télévangélistes nigérians, selon un nouveau bilan communiqué mardi par les secours nigérians, qui disent espérer trouver encore des survivants. Un précédent bilan faisait état dimanche de 42 morts et 130 rescapés, dont de nombreux blessés. L'immeuble qui s'est effondré faisait partie de bâtiments de l'Eglise du télévangéliste TB Joshua, The Synagogue Church of All Nations (SCOAN). Le bâtiment, une auberge pour les fidèles étrangers du prêcheur, selon Ibrahim Farinloye, coordinateur régional de l'agence nationale...
(AFP 16/09/14)
Le président Barack Obama tentera mardi de "faire reculer" l'épidémie d'Ebola en annonçant l'envoi de quelque 3. 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour participer à la lutte contre le virus qui a déjà fait plus de 2. 400 morts. M. Obama doit présenter son plan d'action lors d'une visite au siège des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), à Atlanta (sud). L'essentiel des efforts américains seront concentrés au Liberia, l'un des trois pays les plus...
(AFP 16/09/14)
Douze soldats nigérians ont été mardi condamnés à mort pour mutinerie après des tirs contre leur officier à Maiduguri (nord-est), fief historique de Boko Haram. Un tribunal militaire de neuf membres siégeant à Abuja a reconnu les soldats coupables de six chefs d'accusation: mutinerie, complot criminel, tentative de meurtre, désobéissance, insubordination et fausses accusations. Le président du tribunal, Chukwuemeka Okonkwo, a déclaré que ces condamnations devaient être confirmées par les autorités militaires nigérianes. Dans cette affaire, le tribunal a notamment pris en compte "son impact probable sur les opérations contre-terroristes dans le nord-est ainsi que ses implications sur la sécurité nationale", a-t-il expliqué.

Pages