| Africatime
Samedi 20 Décembre 2014
(AFP 19/12/14)
L'armée nigériane a confirmé vendredi l'attaque meurtrière dimanche du groupe islamiste Boko Haram sur le village de Gumsuri (nord-est), tout en affirmant que les informations sur l'enlèvement d'au moins 185 personnes restaient "à vérifier". "Bien qu'il soit confirmé que des personnes ont été tuées par les terroristes durant l'attaque, les informations relatives à des enlèvements transmises par des sources anonymes à des médias étrangers restent encore à vérifier auprès d'interlocuteurs crédibles de la communauté locale", a affirmé Chris Olukolade, porte-parole du ministre de la Défense, dans un communiqué. "Les troupes patrouillent la zone de Gumsuri à la recherche de terroristes", a-t-il ajouté. Selon deux responsables locaux et un témoin, au moins 32 personnes ont été...
(AFP 19/12/14)
La banque centrale du Nigeria a annoncé vendredi des mesures pour enrayer la spéculation contre la monnaie nationale, le naira, qui a chuté avec la baisse des prix du pétrole dont le pays est le premier producteur d'Afrique. Concrètement, les acheteurs de devises sur le marché interbancaire ou auprès d'un courtier devront les restituer à la banque centrale s'ils ne les utilisent pas dans les 48 heures, a indiqué l'institution dans un communiqué. Les particuliers et les banques qui ne se plieront pas à cette injonction "seront soumis aux sanctions qui s'imposent, lesquelles pourront inclure une suspension du marché des changes", a averti la banque centrale. Premier producteur de pétrole du continent, le Nigeria dépend à 70% de ses exportations...
(AFP 19/12/14)
Un soldat nigérian de l'ONU atteint d'Ebola qui avait été transporté aux Pays-Bas pour y être soigné est guéri et pourra rentrer dans son pays, a indiqué vendredi l'Institut néerlandais pour la santé et l'environnement (RIVM). "La patient nigérian qui avait été admis le 6 décembre est guéri d'Ebola", a indiqué le RIVM dans un communiqué : "des tests de laboratoire prouvent que le patient n'est plus contagieux". Le militaire, qui était la première personne atteinte par le virus Ebola...
(APA 19/12/14)
Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA), Mohamed Ibn Chambas, a condamné la recrudescence des attaques dans l'Etat de Borno au nord-est du Nigéria et les violences incessantes contre des civils innocents, marquées par les enlèvements massifs de femmes et d'enfants. Dans un communiqué publié jeudi à Dakar, Ibn Chambas a appelé les autorités nigérianes à enrayer ces attaques perpétrées dans le nord-est du pays et à traduire en justice les...
(Xinhua 19/12/14)
BRUXELLES, (Xinhua) -- Les attaques meurtrières presque quotidiennes contre des villageois innocents dans le nord-est du Nigeria sont inacceptables, a affirmé jeudi le porte-parole du Service européen pour l'action extérieure (SEAE). Au moins 32 personnes ont été tuées et 185 autres, dont des femmes et des enfants, enlevées lors des dernières attaques survenues au village de Gumsuri dans l'Etat de Borno. Le porte-parole a appelé à la libération immédiate de toutes les personnes enlevées, y compris les écolières kidnappées à...
(France Info 19/12/14)
Au moins 185 personnes ont été enlevées dimanche par le groupe terroriste au nord-est du Nigéria. 32 personnes ont péri dans l'attaque d'un village situé dans la région de Chibok où Boko Haram avait enlevé plus de 200 lycéennes en avril dernier. C'est dans la région de Chibok au nord-est du Nigéria, là même où plus de 200 lycéennes avaient été enlevées en avril dernier, que Boko Haram a frappé à nouveau. Une attaque d'envergure sur le village de Gumsuri...
(Xinhua 19/12/14)
LAGOS, (Xinhua) -- Des hommes armés présumés membres de la secte islamiste Boko Haram ont tué 32 personnes et en ont enlevé 185 autres à dans le village de Gumsuri dans l'Etat de Borno (nord-est du Nigeria), ont rapporté jeudi à Xinhua des sources et des témoins. Parmi les personnes enlevées figuraient des femmes mariées, des jeunes filles et des enfants, a déclaré par téléphone à Xinhua une source de sécurité qui n'a pas souhaité être nommée. Le chef du...
(RFI 19/12/14)
Boko Haram a enlevé au moins 185 personnes et en a tué 32 autres dans un village du nord-est du pays dans une attaque qui s'est déroulée dimanche, selon des témoins. Huit mois se sont écoulés depuis l'enlèvement des écolières de Chibok. 218 sont encore entre les mains des jihadistes qui ne rencontrent pas de résistance de la part de l'armée nigériane. Lors de ce nouveau raid, c'est la commune de Gumsuri qui était visée, située à 70 kilomètres au sud de Maiduguri. Selon un responsable local cité par l'Agence France-Presse, les insurgés sont arrivés en convoi dans le village.
(Xinhua 19/12/14)
LAGOS, (Xinhua) -- Le gouvernement nigérian a démenti des reportages des journaux nationaux selon lesquels il manque d'un milliard USD dans le compte d'excédent de pétrole brut (Excess Crude Account, ECA) du Nigeria. La ministre des Finances nigériane Ngozi Okonjo-Iweala a déclaré mercredi que les reportages sont erronés lorsqu'elle présentait le budget 2015. "Un milliard de USD de ECA a été utilisé pour payer les distributeurs de pétrole et nous l'avons publié le 2 décembre ... c'est pourquoi que maintenant...
(Le Griot 19/12/14)
La Banque africaine de développement (BAD) a débloqué un financement de 500 millions de dollars, pour la mise en place de la Nigerian Development Bank. L’appui financier octroyé à cette banque qui est orientée vers le financement des Petites et moyennes entreprises (PME), a été approuvé par le conseil d’administration de la BAD. Le financement de cette institution financière, va être reparti en prêt de 450 millions de dollar et en prise de participation dans le capital de la banque...
(Jeune Afrique 19/12/14)
Konga, coleader du commerce en ligne au Nigeria, compte se déployer dans l'ensemble de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest d'ici à la mi-2015. Konga, coleader du commerce en ligne au Nigeria (avec Jumia), a décidé de se déployer dans l'ensemble de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) d'ici à la mi-2015. Sous la houlette de son dirigeant et fondateur, Sim Shagaya, le site s'est très rapidement développé, passant de 700 000 dollars...
(AFP 18/12/14)
Au moins 185 personnes ont été enlevées dimanche par Boko Haram lors de l'attaque du village de Gumsuri, dans le nord-est du Nigeria, par le groupe islamiste, ont déclaré jeudi des responsables et le chef d'une milice locale. Les assaillants ont aussi tué 32 personnes à Gumsuri, qui se trouve dans l'Etat de Borno, épicentre de l'insurrection, et dans la région de Chibok où Boko Haram avait enlevé plus de 200 lycéennes en avril. Selon les deux responsables locaux interrogés...
(Le Figaro 18/12/14)
Les victimes, en majorité des femmes et des enfants, ont été enlevées dimanche au cours de l'attaque par les islamistes d'un village dans le nord-est du pays. Boko Haram a renoué avec le rapt de masse. Les militants islamistes ont attaqué dimanche Gumsuri, un gros village de l'état de Borno, au nord est du Nigeria, et enlevé au moins 185 femmes et enfants selon des responsables locaux. Les combattants sont arrivés dimanche à bord de pick-ups équipés de mitrailleuses, prenant...
(La Voix de l'Amérique 18/12/14)
L’attaque a eu lieu à Gumsuri, à 70 km au sud de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, rapporte jeudi un responsable de cet état à l’AFP. Des témoins ont affirmé que l'imam de la localité et le chef de la milice locale sont parmi les 32 personnes tuées. Des responsables et le chef d'une milice locale affirment qu’au moins 185 personnes ont été enlevées dimanche par Boko Haram lors de l'attaque du village de Gumsuri, dans le nord-est...
(BBC 18/12/14)
Le groupe islamiste Boko Haram a attaqué un village dans le nord-est du Nigeria, tuant au moins 33 personnes et enlevant au moins 100 autres, a déclaré à la BBC un habitant de Bintiri. L'assaut s'est déroulé dimanche mais les détails de l’attaque ont été donnés par des habitants qui ont fui pour se réfugier à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno. Les informations ont mis quatre jours à émerger à cause, notamment, de l'absence quasi-totale de réseau de...
(Euronews 18/12/14)
Plus d’une centaine de femmes et d’enfants, au total 185 Nigériens ont été enlevés dimanche dans l’Etat de Borno, lors d’un raid de Boko Haram dans un village isolé du nord-est du pays. Cette attaque a fait aussi 35 morts. Ces informations ont mis quatre jours à émerger, à cause notamment de l’absence quasi-totale de réseau de téléphonie mobile et du mauvais état des routes. Gumsuri, le village attaqué, se situe sur une route menant à Chibok, la ville où...
(AFP 18/12/14)
Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont tué 32 personnes et en ont enlevé plusieurs dizaines d'autres, dont de nombreuses femmes, dans l'attaque d'un village du nord-est du Nigeria, ont déclaré jeudi un témoin et deux responsables locaux. Selon les responsables, qui ont requis l'anonymat, on ignore, pour l'instant, combien d'habitants du village de Gumsuri ont été enlevés lors de l'assaut qui s'est déroulé dimanche. Mais ce nombre pourrait dépasser la centaine et comprend des femmes et des enfants. "Après avoir tué nos jeunes, les insurgés ont emmené nos femmes et nos filles", a dit un...
(AFP 18/12/14)
Le principal parti d'opposition nigérian a choisi mercredi Yomi Osibajo, pasteur et ex-commissaire à la Justice de l'Etat de Lagos, comme candidat à la vice-présidence pour l'élection de février, a constaté un journaliste de l'AFP. L'ex-dictateur Muhammadu Buhari avait été désigné la semaine dernière par le Congrès progressiste (APC) pour affronter le président sortant Goodluck Jonathan à la présidentielle du 14 février 2015. M. Buhari, un musulman très pieux, avait besoin selon les observateurs d'un chrétien sur son "ticket" pour...
(AFP 18/12/14)
Une cour martiale nigériane a condamné à mort, mercredi, 54 soldats accusés de mutinerie pour avoir refusé de participer à une opération contre les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du pays, a indiqué leur avocat. "Ils en ont condamné 54 à mort et acquitté cinq", selon l'avocat des droits de l'homme, Femi Falana, à l'annonce du verdict de ce procès qui a débuté le 15 octobre à huis clos. Les journalistes ont été refoulés avant l'énoncé du verdict...
(BBC 18/12/14)
La haute institution nigérianne chargée de juger les militaires , a prononcé hier de lourdes sentences contre des éléments des forces de sécurité. cinquante-quatre soldats reconnus coupables de mutinerie,ont été condamnés à mort .Ils sont poursuivis pour désertion et refus de se déployer dans les villes du nord-est du pays pour lutter contre le groupe islamiste Boko Haram . Cinq des accusés ont été acquittés lors du procès qui a débuté en Octobre et qui s'est déroulé à huis clos...

Pages