Lundi 23 Octobre 2017
(Agence Ecofin 21/10/17)
En 2018, le Nigéria prévoit de dépenser 15 milliards de nairas (42 millions de dollars) dans l’exploration minière pour attirer des investisseurs dans le secteur. L’information a été annoncée par le ministre des mines, Kayode Fayemi (photo), relayée par Bloomberg, qui indique que la décision intervient dans le cadre de la volonté du pays de réduire sa dépendance au pétrole. «Parce que nous partons d'une base faible, nous voulons avoir en place un portefeuille d'activités d'exploration qui pourrait aiguiser l'appétit de l'investisseur moyen qui souhaite investir.», a déclaré M. Fayemi lors d’un entretien à Abuja, expliquant que lesdits investisseurs seront en mesure «de forer plus en profondeur une fois les informations de base reçues». Selon...
(Xinhua 19/10/17)
L'engagement du Nigeria à atteindre son objectif d'une combinaison énergétique renouvelable et à faible émission de carbone d'ici 2030 est clair, ferme et inébranlable, a déclaré mardi un haut responsable. Le ministre de l'Energie, des Travaux et du Logement, Babatunde Fashola, a réitéré l'engagement du gouvernement lors de la troisième édition du sommet Africa Today à Abuja, capitale du pays. Le sommet est une plate-forme conçue pour discuter des questions relatives aux économies africaines afin de proposer aux gouvernements les meilleures mesures à prendre pour améliorer leur économie.
(Agence Ecofin 19/10/17)
L’Etat de Cross River au Nigeria a signé avec un consortium mené par Siemens, un accord relatif à la construction d’une centrale électrique de 750 MW. L’infrastructure qui fonctionnera grâce au gaz, sera constituée de 42 turbines fabriquées par Siemens, rapporte Punch. Les autorités locales ont affirmé, dans un communiqué, que le contrat aurait un délai d’exécution de 18 mois. Mais en attendant, 40 MW seront fournis en urgence, d’ici les trois prochains mois. Selon Ben Ayade, le gouverneur de...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le...
(La Tribune 17/10/17)
Le célèbre homme d'Affaires nigérian Aliko Dangote l'a dit haut et fort au cours de travaux de l'Africa Champions Club, tenu ce week-end à Lagos : les leaders économiques africains ont la capacité d'accélérer l'intégration économique de l'Afrique plus rapidement que dans d'autres régions du monde. Pour le richissime homme d'affaires nigérian, Aliko Dangote, les grands acteurs du secteur économique en Afrique peuvent accélérer l'intégration économique du Continent. S'exprimant ce weekend à Lagos lors de l'inauguration de l'Africa Champions Club, une initiative réunissant les milieux d'affaires africains, le magnat a expliqué qu'il s'agit d'un devoir pour les leaders économiques.
(Agence Ecofin 17/10/17)
Le tarif électrique nigérian pourrait augmenter de 61,5% à n’importe quel moment, selon les dernières révélations de la Nigerian Electricity Regulatory Commission (NERC). L’institution attend l’approbation du gouvernement fédéral avant d’instituer le nouveau tarif. Les Nigérians paieront, en cas de validation, 51 nairas le kilowattheure au lieu de 31,58 nairas actuellement. « Il nous est impossible de nous acquitter de nos factures en tant que distributeur énergétique quand nous vendons à 31,58 nairas, un produit qui en vaut 68.», a...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Lundi, le Naira, la monnaie du Nigeria s’est renforcée face au dollar, s’échangeant sur le marché noir à 364 nairas pour un billet vert. Egalement, 425 contre l’euro, et 476 pour une livre sterling. Cette amélioration arrive au lendemain de la deuxième intervention, en trois jours, de la Banque centrale du Nigeria (CBN) dont l’objectif était de maintenir la liquidité sur le marché des changes. Dans sa quête de répondre aux demandes réelles, la CBN a injecté 195 millions $...
(Xinhua 16/10/17)
L'homme d'affaires nigérian Aliko Dangote, considéré comme l'homme le plus riche d'Afrique, estime que les leaders économiques africains peuvent accélérer l'intégration économique du continent nécessaire à la croissance plus rapidement que dans d'autres régions du monde. Ils doivent être capables de surmonter leurs différences et de parler d'une même voix pour favoriser les réformes, a confié samedi soir le milliardaire lors de l'inauguration à Lagos de l'Africa Champions Club, une initiative réunissant les milieux d'affaires du continent. "Nous devons changer...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(AFP 12/10/17)
La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions de dollars, que les juges soupçonnent de provenir de détournements massifs de fonds publics. La décision prise mercredi par la Haute cour fédérale de Lagos concerne des résidences dans plusieurs villes du pays (Lagos, Abuja et Port Harcourt), appartenant à l'ex-ministre Diezani Alison-Madueke, cible de nombreuses enquêtes et saisies de propriétés ordonnées par la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC). L'enquête de la EFCC a révélé que Mme Alison-Madueke et son cousin, Donald Chidi Amamgbo, avaient acheté ces immeubles grâce à des sociétés écrans.
(Xinhua 12/10/17)
L'économie nigériane est de nouveau sur les rails de la croissance après une dégringolade continue depuis 2014, s'est félicité mardi le vice-président Yemi Osinbajo. "Comme chacun le sait, nous sommes sortis de récession au deuxième trimestre 2017 avec un taux de croissance du PIB de 0,55%, tandis que l'inflation a diminué parallèlement, passant d'environ 18% en janvier 2017 à environ 16% aujourd'hui", a-t-il dit à l'ouverture du 23e Sommet économique du Nigeria (NES) à Abuja, la capitale du pays. "L'année...
(APA 11/10/17)
APA - Kampala (Ouganda) - L’Ouganda a accordé deux licences d’exploration à la société pétrolière nigériane Oranto Petroleum opérant sur le lac Albert. Les licences et les accords de partage d’énergie entre l’entreprise et le gouvernement ougandais ont été signés mardi matin à Kampala. Oranto Petroleum deviendra la première compagnie pétrolière internationale à explorer et à forer du pétrole dans le lac Albert. L’entreprise se vante de posséder plus de 21 concessions de pétrole et de gaz dans 11 pays...
(AFP 09/10/17)
La compagnie pétrolière d'Etat du Nigeria, premier producteur d'or noir en Afrique, a publié lundi un rapport détaillé pour se défendre des accusations de malversations révélées au grand jour la semaine dernière par un membre du gouvernement. "Ces accusations étaient basses, et toutes les procédures - d'acquisition de contrats - ont été respectées à la lettre", affirme Ndu Ughamadu, directeur des affaires publiques de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC). "Les contrats passés avec la NNPC n'ont pas besoin d'être...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Skye Bank Plc, une banque commerciale nigériane en difficulté et dont l’équipe dirigeante avait été remplacée en 2016 par la banque centrale du Nigéria, serait en train de céder certains de ses actifs constitués de ses filiales en Gambie, en Sierra Leone et en Guinée Conakry, a-t-on appris de Bloomberg qui cite des sources proches du processus. Skye Bank voudrait également abandonner ses licences bancaires internationales pour ne plus être dans la catégorie des banques auxquelles il est exigé un...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Donner une priorité aux investissements dans le secteur énergétique nigérian. C’est ce à quoi Marcel de Souza (photo), le président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a appelé la communauté internationale, les investisseurs et les experts. Cet appel a été lancé lors de la sixième conférence Powering Africa qui s’est tenue à Abuja sous le thème : « Programme de réhabilitation du secteur énergétique : recapitaliser le secteur énergétique nigérian». Selon le...
(AFP 06/10/17)
Après avoir promis de mener "la guerre contre la corruption", le président nigérian Muhammadu Buhari est éclaboussé par un scandale visant l'un de ses proches, après la fuite d'une lettre du secrétaire d'Etat au Pétrole dénonçant des malversations au sein de la compagnie pétrolière d'Etat. Dans une lettre adressée personnellement au président Buhari mais qui a été dévoilée dans la presse locale, Emmanuel Ibe Kachikwu, dresse une liste de cinq contrats d'une valeur de 25 milliards de dollars "signés sans aucune connaissance ni approbation du conseil d'administration de la NNPC (Nigerian National Petroleum Corporation)".
(Le Point 06/10/17)
La toute dernière disposition permettant d'enregistrer son entreprise depuis l'étranger sans avoir à venir au Nigeria est emblématique de la forte volonté du pays d'améliorer le climat des affaires. C'est un secret de Polichinelle. Au Nigeria, il est difficile de faire des affaires. Le pays a beau être en croissance (malgré la crise liée à la baisse du prix du baril qui impacte l'économie du pays depuis plus d'un an, NDLR), les lourdeurs administratives, la sur-réglementation ainsi que la taxation...
(RFI 05/10/17)
C’est une sacrée épine dans les pieds du chef d'Etat nigérian. La gestion du pétrole est son domaine réservé puisqu'il est directement en charge du ministère. Sous son autorité, un ministre délégué gère les affaires au quotidien, Ibe Kachikwu. Ce dernier lui a écrit lors de son retour au Nigeria un courrier rendu public d'abord sur les réseaux sociaux ces dernières semaines puis dans la presse depuis mercredi. Cette lettre explicite avec détails les relations complexes entre ce ministre délégué...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine...
(Financial Afrik 03/10/17)
La nigériane Fidelity Bank Plc vien d’annoncer son intention d’émettre des obligations internationales (eurobonds) pour un montant global de 500 millions de dollars américains. Selon une note publiée sur la plateforme de la Bourse nigérienne (NSE), l’émission sera cotée sur sur la Bourse irlandaise. L’émission se fera via un véhicule spécialisé offshore (SPV). L’opération a reçu les approbations de la Banque centrale du Nigéria (CBN) et de la Securities and Exchange Commission (SEC). Fidelity Bank a l’intention d’utiliser le produit...

Pages