Dimanche 25 Juin 2017
(La Tribune 23/06/17)
Annoncé en décembre dernier, le programme de protection sociale du Nigéria a besoin d'argent frais. L'ambitieux projet qui cible une réduction conséquente du taux de pauvreté nécessite près de 500 millions de dollars. La Banque mondiale semble prête à soutenir Abuja. 500 milliards de naira. C'est ce que compte investir le Nigeria dans son premier programme national de protection sociale. Visant à stimuler l'économie et servir de filet de sauvetage pour des milliers de familles démunies, le programme prévoit des aides directes aux citoyens les plus pauvres tout en assurant la scolarisation de leurs enfants.
(Agence Ecofin 23/06/17)
Pour réduire la dépendance aux importations nigérianes de pétrole raffiné, PT Intim Perkasa, une entreprise indonésienne spécialisée dans la fourniture de biens et services divers annonce qu’elle envisage d’ériger dans l’Etat d’Akwa Ibom une raffinerie modulaire de 10 000 b/j. La nouvelle a été relayée par le porte-parole de la NNPC, la société publique nigériane du pétrole, Ndu Ughamadu. Une opportunité tant pour le gouvernement que pour l’entreprise indonésienne, car avec une production actuelle de plus de 1,5 million de barils par jour, le Nigéria ne possède qu’une capacité de raffinage de 445 000 b/j. Le pays cherche des investissements dans le secteur afin de tourner le dos aux importations, d’ici 2019. «Nous avons lancé un plan ambitieux pour accélérer...
(APA 23/06/17)
La Banque mondiale a confirmé qu’elle allait fournir 961 millions de dollars comme facilité de crédit pour soutenir les tentatives du gouvernement nigérian de ramener les enfants non scolarisés dans les salles de classe. Sur ce montant, 350 millions de dollars sont destinés au programme de transformation économique de l’Etat de Kaduna, axé sur le renforcement des investissements du secteur privé dans l’Etat, a déclaré Mme Olufunke Olufon, responsables de la communication au Bureau de la Banque mondiale au Nigeria...
(Agence Ecofin 23/06/17)
Après avoir manqué le délai du 17 juin 2017 pour finaliser le processus de passage de l’analogie au numérique au Nigéria, le Directeur général de la Commission nationale de la radiodiffusion (NBC), M. Ishaq Modibbo Kawu, a déclaré que « le pays a besoin d’1,4 milliard de dollars pour acheter des Set-Top-Box (STB) ». Ce sont de petites boîtes numériques qui reçoivent et convertissent les signaux numériques en contenus visuels de qualité. Au début de l’opération en 2006, le Directeur...
(APA 23/06/17)
Le groupe Dangoté entend élargir ses investissements dans plusieurs secteurs au Congo, a révélé son PDG, Aliko Dangoté, à l’issue d’un entretien avec le chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso, mercredi à Brazzaville. « Le Congo à des potentialités énormes, mon groupe est déjà présent dans la production du ciment à Yamba dans le département de la Bouenza. Je vais élargir les investissements dans les secteurs de la potasse et des phosphates d’ici là », a déclaré à la...
(AFP 22/06/17)
Sous le ciel lourd du sud-est du Nigeria, réserve gigantesque de pétrole, des jeunes hommes traînent sans but et sans emploi, le nez et la bouche recouverts d'un mouchoir pour ne pas respirer les vapeurs toxiques qui émanent des marécages. Les paysages ravagés de la petite ville de Bodo, à une quarantaine de km de la capitale pétrolière de Port Harcourt, se répètent à l'infini dans toute la région de l'Ogoniland. Il y a tout juste un an, Abuja avait annoncé en grande pompe le début d'une immense opération de nettoyage, mais, dans le Delta, les eaux noircies par le pétrole...
(La Tribune 21/06/17)
Le gouvernement nigérian vient d’annoncer un accord entre Dangote group, l’autorité nationale portuaire et Flour Mills of Nigeria pour la réhabilitation de l’axe routier Wharf à Apapa, au cœur de Lagos. Le tronçon routier, aujourd’hui endommagé, connait un intense trafic de camions de marchandises sur toute l’année. Encore une fois, Aliko Dangote apporte sa contribution à la construction de son pays. Le magnat nigérian vient de s'engager aux côtés du gouvernement pour réhabiliter la Wharf road d'Apapa dans la ville...
(Agence Ecofin 21/06/17)
Atlas Mara, la holding co-fondée par Bob Diamond (ex-DG de Barclays Plc, photo) et qui contrôle des actifs bancaires en Afrique subsaharienne, a indiqué mercredi 21 juin, avoir trouvé un accord qui permettra au groupe canadien Fairfax Africa Holding d’acquérir 30% de son capital via un investissement dans des obligations convertibles de 100 millions $ et l’activation de l’option de conversion. Par ailleurs, Atlas Mara envisage de procéder à une augmentation de son capital de 100 millions $, à travers...
(La Tribune 21/06/17)
Le mégaprojet porté par le Maroc et le Nigéria de réaliser un gazoduc qui reliera les deux pays est certes un ambitieux défi, mais tout autant crédible au vu de ses enjeux stratégiques. C'est à travers l'intégration des marchés régionaux que les pays du continent pourront élaborer des projets bancables, capables d'attirer les investisseurs et leur permettre de s'arrimer au marché mondial de l'énergie, dont l'avenir repose en partie sur l'exploitation du gaz. De quoi assurer la viabilité des nouveaux...
(Le Défi Média 20/06/17)
Au Nigéria, le ministère de l’énergie, des travaux et de l’habitat, Dangote Group et l’autorité portuaire du pays (NPA) viennent de signer un mémorandum d’entente portant sur la réhabilitation de l’axe routier Wharf situé à Apapa, dans la ville de Lagos. Le projet dont le coût est estimé à 4,34 milliards de nairas (13,7 millions $) sera réalisé par la branche du groupe Dangote spécialisée dans la construction, AG Dangote. Il sera financé par Dangote Industries et Flour Mills of...
(Agence Ecofin 20/06/17)
Les 45% de parts d’Etisalat Group au sein de l’opérateur de téléphonie mobile Etisalat Nigeria, ont finalement été confisquées par le consortium de banque auquel il doit la somme d’1,72 million de dollars. C’est la conséquence de l’échec des négociations entre les deux parties. Entamées depuis février dernier, elles prévoyaient un échelonnement de remboursement de la dette contractée en 2013 pour refinancer un emprunt de 650 millions de dollars, réhabiliter et étendre le réseau. D’après le journal Premium Times, Etisalat...
(Agence Ecofin 19/06/17)
La filiale nigériane de la compagnie pétrolière Shell, la Shell Petroleum Development Company Ltd (SPDC), a révélé que le taux de vol de pétrole au niveau de ses infrastructures a chuté de 80% l’année dernière par rapport à 2015. Il en est de même pour le taux de déversement de l’or noir qui a baissé de plus de 50% comparativement à 2015. « Le vol de pétrole le long de notre réseau de pipelines a causé la perte d’environ 5660...
(Financial Afrik 19/06/17)
D’après le statisticien général du Nigeria, Yemi Kale, son pays est entrain de sortir techniquement de la récession. En conférence de presse dimanche 18 juin à Abuja, M. Kale a déclaré : « Si tous les prix ne s’effondraient pas, d’ici 2018, nous aurions récupéré ». Cette traversée du désert a été compliquée pour le Nigeria, a laissé entendre le statisticien. « C’était une période extrêmement difficile et nous l’avons tous ressenti. Je dirais que la plupart des indicateurs suggèrent...
(La Tribune 19/06/17)
L'Etat nigérian compte faire accroître sa population de contribuables à 17 millions, ce qui équivaudrait à un accroissement de 35% de sa base fiscale, a-t-on appris du ministre des finances, Kemi Adeosun. S'exprimant dans le cadre d'une conférence de presse à Abuja, le haut fonctionnaire a expliqué que cette mesure fera accroître le PIB du pays. C'est une disposition qui fera parler dans la première puissance démographique d'Afrique. Le gouvernement nigérian vient de décider d'accroître sa base fiscale de 35%...
(Agence Ecofin 19/06/17)
Le gouvernement nigérian veut, cette année, accroître sa base fiscale de 35%, faisant ainsi passer sa population de contribuables à 17 millions, soit trois millions de plus que le nombre actuel. Cette stratégie vise à booster la contribution des impôts au PIB du pays qui cherche actuellement à financer son budget record de 7,44 trillions de nairas pour 2017. « Nous ciblons une hausse de 35% du nombre de contribuables. Nous pensons que c’est faisable », a affirmé la ministre...
(Agence Ecofin 19/06/17)
Au Nigéria, les négociants de produits pétroliers, dans une note adressée au gouvernement fédéral, menacent d’arrêter la fourniture de ces produits sur le territoire si l’exécutif ne rembourse pas les arriérés des subventions à l’importation qui s’élèvent à 2,2 milliards de dollars. Les négociants expliquent que la majeure partie de cette dette vient des intérêts dus aux banques auprès desquelles elles ont emprunté pour importer du carburant entre 2014 et le premier trimestre de l’année en cours. « En raison...
(RFI 17/06/17)
Entre le Bénin et le Nigeria, la méfiance est affichée. Pourtant, en réalité, ces deux pays collaborent énormément. A priori, tout sépare le Bénin et le Nigeria. Le Bénin compte à peine dix millions d'habitants. Le Nigeria presque vingt fois plus. Ex-colonie française, le Bénin est francophone, alors que le Nigeria est anglophone. A cette barrière linguistique s'ajoutent les forts préjugés qui existent de part et d'autre. « Nous sommes terrorisés à l'idée de mettre les pieds de leur côté...
(Agence Ecofin 17/06/17)
Poussé vers le bas par un marché de plus en plus inondé, le baril de pétrole poursuit son repli entamé depuis le début de la semaine. Selon Zone Bourse, jeudi, à la clôture, le WTI, référence américaine du brut, « a perdu 27 cents à 44,46 dollars sur le contrat pour livraison en juillet sur le Nymex, son plus bas niveau depuis la fin du mois de novembre 2016 ». A Londres, poursuit la même source, « le cours du...
(Agence Ecofin 17/06/17)
La société publique émiratie Mubadala Development Company, actionnaire à hauteur de 70% au sein d’Etisalat Nigeria, aux côtés du groupe télécoms Etisalat, a décidé de se retirer de cette filiale. Un retrait confirmé par une source proche du dossier, que cite le journal nigérian Premium Times qui rapporte l’information : « je peux vous dire que le retrait de Mubadala prend effet dès aujourd’hui (jeudi 15 juin 2017, Ndlr) ». Contacté sur le sujet, Seyi Osunfedo, une haute responsable d’Etisalat...
(APA 16/06/17)
Dans un communiqué de presse publié le 15 juin, la Commission européenne a annoncé un appui financier de 143 millions € pour venir en aide aux populations de l’Etat de Borno au Nigéria. L’Etat connait actuellement une sévère crise humanitaire résultant des conflits avec le groupe terroriste Boko Haram. « L’appui en question servira à assister environ 1,3 million de personnes déplacées et plusieurs communautés affectées par la crise dans l’Etat de Borno et ses environs. Outre l’assistance aux populations, l’aide sera consacrée à la réhabilitation de services de base, à la création d’emplois et de débouchés pour les femmes et les jeunes principalement », a affirmé Neven Mimica...

Pages