Vendredi 22 Septembre 2017

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz

Nigeria: grève des salariés du pétrole et du gaz
(AFP 10/01/17)

Les travailleurs du secteur pétrolier et gazier dans le sud du Nigeria ont arrêté le travail mardi pour protester contre le non-paiement de leurs salaires et autre émoluments, menaçant de paralyser la production et la fourniture d'électricité.

Au moins 12 stations de débit, de compression et de pompage exploitées par la Nigerian Petroleum Development Company (NPDC) dans l'Etat du Delta sont concernées par l'action collective, ont indiqué des représentants des travailleurs dans un communiqué.

Si le mouvement d'humeur se prolonge, il pourrait entraîner la fermeture des installations, ce qui affecterait davantage une production pétrolière et gazière déjà affaiblie par une série d'attaques rebelles contre les sites de production en 2016.

Un tel scénario pourrait avoir pour conséquence de bloquer l'approvisionnement de l'usine de gaz naturel d'Utorogu, l'une des plus importantes du pays, avec un effet d'entraînement sur la fourniture d'électricité dans le pays.

L'un des contestataires, Omonena Pascal, a affirmé à l'AFP qu'il n'y aurait pas de reprise du travail "tant que nos revendications ne seront pas satisfaites".

Il n'y a pas eu de réaction immédiate de la part de la société, qui est une filiale de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

Le Nigeria, membre de l'OPEP et l'un des principaux producteurs de pétrole africains, a vu son économie durement impactée par la chute des cours mondiaux du brut ainsi que par les attaques rebelles contre les infrastructures dans le sud en 2016.

Les rebelles du Delta réclament une meilleure redistribution des revenus du secteur pour les populations locales, dont la plupart vivent toujours dans une pauvreté extrême malgré les milliards de dollars générés par les ventes de pétrole.

Commentaires facebook