Mercredi 18 Octobre 2017
(AFP 13/10/17)
Si Fela Kuti était surnommé le roi de l'afrobeat, Krizbeatz, producteur prodige de 22 ans, s'est auto-proclamé le "roi de l'afrodance", ce style de musique 100% Made in Nigeria qui fait danser des millions d'adeptes à travers l'Afrique et désormais dans le monde entier. Pour le Nigérian Fela Anikulapo Kuti, décédé il y a 20 ans, la musique était un combat mené parfois au péril de sa vie contre les dictatures militaires corrompues des années 70 et 80. Pour Chris Alvin Sunday, alias Krizbeatz, enfant des années 1990, du capitalisme et de la démocratie, la musique est un jeu. Sur sa table de mixage, le jeune producteur invente avec assurance des rythmes inspirés de l'afrobeat...
(AFP 12/10/17)
La pop-star nigériane Davido a été entendu à deux reprises par la police de l'Etat de Lagos après la mort suspecte de trois de ses proches en l'espace d'une semaine, un fait divers qui déclenche des réactions passionnées au Nigeria. Tagbo Umeike, 35 ans, était déjà mort lorsqu'il a été déposé à l'hôpital général de Lagos Island le 3 octobre au petit matin, après une soirée très alcoolisée - il avait bu 40 shots de Tequila, selon la police - avec des amis, dont le chanteur Davido, de son vrai nom David Adedeji Adeleke. Le fait divers a déclenché sur la toile des réactions hystériques de colère et de soutien des fans de la pop-star de 24 ans, véritable icone...
(Le Point 06/10/17)
Après quatre ans d'absence, Ayo, chanteuse germano-nigériane d'origine tsigane, revient sur le devant de la scène avec un cinquième album, qui porte son nom. Elle s'est confiée au Point Afrique. Avec une jovialité communicative et une énergie débordante, Ayo nous reçoit dans un quartier populaire de Paris. De la capitale, il en est d'ailleurs question dans « Paname » où pour la première fois, elle lui déclare tout son amour, presque totalement en français. À 37 ans, la pétillante artiste...
(La Tribune 28/09/17)
Nouvel investissement pour Marriott International en Afrique. Le groupe hôtelier américain spécialiste du luxe annonce l’ouverture d’un établissement de sa marque Protea Hotel au sud-est du Nigéria. Une mise stratégique pour se faire une place sur le marché local du tourisme d’affaires qui dégage un fort potentiel. Et un hôtel de plus ! Marriott International ouvre un nouvel établissement au Nigéria sous sa marque Protea Hotel by Marriott, annonce le groupe hôtelier américain dans un communiqué rendu public ce mercredi...
(Agence Ecofin 25/09/17)
Au Nigeria, l’industrie cinématographique va rapporter plus de 20 millions de dollars à l’horizon 2021. Cette information est fournie par le rapport " PwC Entertainment and Media Outlook 2017-2021 : An African perspective". Selon le rapport, les recettes de l’industrie du cinéma nigérian évaluées, en 2016, à 14,4 millions $ de revenus devraient connaître une croissance constante jusqu’en 2021 où elles atteindront, box-office national et revenus publicitaires compris, 21,9 millions de dollars. Cette croissance sera notamment soutenue par l’énorme productivité...
(Agence Ecofin 25/09/17)
La journaliste nigériane Amina Yuguda, a remporté la troisième édition du prix Komla Dumor de la BBC. Cette distinction récompense les jeunes journalistes africains qui se sont distingués à la fois par des compétences en journalisme que par une capacité à raconter des histoires africaines, qui font d’eux des futurs membres de l’élite de leur profession. Amina Yuguda est présentatrice du journal à Gotel Television, situé au Nord du Nigeria. La journaliste s’est faite remarquer à plusieurs reprises en présentant...
(Xinhua 22/09/17)
COTONOU, (Xinhua) -- Le Bénin envisage une collaboration dans le secteur cinématographie avec le Nigeria dont les prouesses sont mondialement reconnues dans ce secteur, a annoncé jeudi à Cotonou, le ministre béninois du Tourisme et de la Culture, Ange N'Koué. "Le Bénin, géographiquement et culturellement aussi près du Nigeria, va assoir ce cadre d'échange qui permettra aux cinéastes, réalisateurs, producteurs, scénaristes béninois de se faire former, de profiter de cette collaboration professionnelle qui pourraient rendre à terme leur production exportable...
(Jeune Afrique 11/09/17)
Le chanteur nigérian, devenu une star planétaire à coups de collaborations internationales, est le fer de lance d’une jeune génération d’entrepreneurs musicaux aux dents longues. Dans son numéro d’août-­septembre, 1843, la revue du très respectable magazine britannique The Economist, consacre sa couverture musicale à un jeune garçon arborant tatouages, montre dorée au poignet et multiples colliers dépassant de sa chemise brodée col Mao, très tendance dans le Delta du Niger. Pas sûr que le public traditionnel de l’hebdomadaire puisse mettre...
(RFI 08/09/17)
Avec The Source, signé sur Blue Note, Tony Allen, ex-batteur de Fela, et co-artisan de l’afrobeat, commet un disque de jazz, au croisement de toutes ses routes, de toutes ses influences… Rencontre avec un maître du rythme, qui conjugue sa musique au présent. Sous sa casquette de cuir noir, son regard de sorcier, ses yeux ténébreux, parfois traversés d’une malice fugace, percent l’air. Le batteur nigérian Tony Allen, 77 ans, possède cette aura : une présence. Peu disert, son magnétisme...
(AFP 31/08/17)
Attention aux apparences, A Nasty Boy (Un garçon coquin) n'est pas un magazine gay: au Nigeria, où l'homosexualité est passible de 14 années de prison, photographier des hommes en robe, cela s'appelle "interroger la masculinité". Richard Akuson, qui a lancé en février ce magazine en ligne, n'a que 23 ans mais son assurance et son impertinence lui valent déjà une célébrité qui ne cesse de croître au fil des mois. Tout a démarré avec un mini-short moulant. "Un jour, je...
(RFI 16/08/17)
Au Nigeria, le gouvernement a décidé de réhabiliter un site classé patrimoine mondial de l'Unesco, qui a été dégradé, par les violences de Boko Haram. Il s'agit du paysage culturel de Sukur, situé dans l'Etat de l'Adamawa, à la frontière avec le Cameroun. Les autorités profitent du retour relatif de la sécurité pour restaurer ce site. Sur une colline, trône le palais du Hidi, chef politique et spirituel d'une communauté locale. C'est un monument en pierre sèche, entouré de plusieurs...
(Le Point 16/08/17)
Le Nigérian a le vent en poupe grâce à sa participation au nouvel opus de Beyoncé. Depuis, il engrange de prestigieuses collaborations. Laolu Senbanjo est à l'origine du bodypainting visible dans le clip Apathy, le quatrième titre de l’album Lemonade de la diva de la pop, Beyoncé. Établi à Brooklyn, l'artiste peint des corps, mais aussi des tableaux, des murs, des vêtements, des guitares ou encore des chaussures. Rien ne l'arrête puisque son mantra est que « tout peut être...
(RFI 14/08/17)
Club RFI Lagos, un nouveau club au Nigeria. Initiative: rencontre / discussion autour du cinéma du Nigeria, Nollywood, deuxième puissance cinématographique au monde, avec la participation de Valentine Ndumanya, président du club et Zack Orji, acteur et réalisateur de film. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170812-nigeria-lagos-club-rfi-nollywood-cin...
(RFI 02/08/17)
Vingt ans après sa mort, Fela Kuti, l'inventeur de « l'afrobeat », est plus que jamais vénéré au Nigeria. Au point d'occulter la vraie personnalité de ce génie créatif. A Lagos, pas une semaine ne se passe sans un hommage appuyé à Fela. Décédé le 2 août 1997, le père de l'Afrobeat (mélange de jazz et de high life ghanéen) fait plus que jamais l'unanimité. Vingt après sa mort, sa musique est toujours omniprésente. De Keziah Jones à Nneka en passant par Asha, la nouvelle génération de musiciens et de chanteurs nigérians se réclame de cet artiste décédé à 59 ans.
(Le Point 02/08/17)
Entre souvenirs et projets, Ray Lema s'explique sur son investissement pour replacer la musique au cœur de la culture en Afrique. Ray Lema est un virtuose et un musicien hors pair. À 71 ans, ce Congolais (RDC) qui voulait devenir prêtre vient de se produire pour le 20e anniversaire du Festival gnaoua à Essaouira. Ancien directeur musical du Ballet national du Zaïre, il a eu pour mission de recruter et diriger l'ensemble des musiciens traditionnels devant accompagner les danseurs du...
(Le Monde 01/08/17)
Yomi Babayemi est l’un des fondateurs du groupe de reggae, à la fin des années 1970 en Angleterre. Cette nuit d’avril 1979, le destin de Yomi Babayemi, futur héritier du trône de Gbongan, au Nigeria, est sur le point de basculer. Yomi, qui vit à Birmingham, au Royaume-Uni, est le percussionniste d’un tout jeune groupe de reggae qu’il a créé avec des amis : UB40. Ce soir-là, ils ont donné l’un de leurs premiers concerts. Fatigué, Yomi est rentré dormir...
(Agence Ecofin 28/07/17)
Le 04 Août prochain, l’Oriental Hotel de Lagos accueillera la première édition du C3 (Content Creative Conference), un événement dédié à l’écosystème de l’industrie audiovisuelle nigériane et à la création de contenu. Son objectif est de mettre en contact les éditeurs de chaînes TV et de services de streaming ou de VOD, avec les créateurs de contenus et les studios de production africains. L’évènement est organisé avec le soutien de l’ACCA (African Creative Content Association), de la NBC (Nigerian Broadcasting...
(APA 25/07/17)
Plus de 25 pays et 150 exposants sont attendus à la 10ème édition de l’Exposition d’Art et d’Artisanat de l’Afrique (AFAC), prévue à Abuja, du 27 août au 17 septembre 2017, à l’initiative du Conseil national pour les Arts et la Culture du Nigéria (NCAC). Le Directeur général du NCAC, Segun Runsewe a exprimé son engagement à utiliser la culture comme seul outil pour changer les récits faits sur du Nigeria. "Cette fois, nous voulons partir de l’idée d’organiser une...
(Jeune Afrique 20/07/17)
Shakara, un disque de Fela Anikulapo-Kuti qui fait toujours autant parler. La pochette est déjà un choc. Une cinquantaine de jeunes femmes (les choristes et danseuses de Fela) y apparaissent seins nus, en tailleur ou à genoux, dessinant le continent africain et le nombre 70, en référence au nom du groupe, The Africa ’70. Au centre du zéro, dans un coquet slip moulant, le chef de groupe sourit de toutes ses dents, comme s’il défiait les censeurs. De fait, sorti...
(RFI 30/06/17)
Dernier épisode de notre série sur les liens entre le Bénin et le Nigeria. Le grand voisin de l’est fait peur à beaucoup de Béninois. Ils voient le Nigeria comme un pays violent. Dans les années 80-90, l’insécurité et la criminalité ont largement contribué à nourrir cette crainte. Mais grâce aux jeunes, attirés par le dynamisme de villes comme Lagos, les préjugés tombent peu à peu.

Pages