| Africatime
Mercredi 18 Janvier 2017
(AFP 05/01/17)
La musique nigériane est surtout connue pour l'Afrobeat du légendaire Fela Kuti ou les tubes des popstars Davido et Wizkid, mais un surprenant groupe de chanteurs a attiré l'attention du public à l'occasion du Nouvel An: les politiciens. Le vice-président Yemi Osinbajo a dirigé un choeur comprenant l'ancien président Olusegun Obasanjo et l'ex-dirigeant militaire Yakubu Gowon dans une interprétation de l'hymne du 18e siècle "O God Our Help in Ages Past" ("Ô Dieu, notre secours éternel"). Avec des mines solennelles, les poids lourds de la politique alignés en rang chantent, casques vissés sur les oreilles, à la manière des stars du We Are The World de Mickael Jackson et Lionel Richie dans les années 80...
(RFI 09/12/16)
Des grands écrivains à la multiplication des prix littéraires, en passant par le succès des éditeurs locaux et l'engouement des jeunes, la littérature nigériane est dynamique, florissante et au centre de la vie culturelle du pays. C'est même un véritable phénomène de société, qui a encore de beaux jours devant lui. Des centaines d'adolescents survoltés se rassemblent dans la nouvelle librairie d'un centre commercial de Lagos. Le « shopping mall » en question n'est pas particulièrement chic. Il vient de voir le jour à Surulere, un quartier populaire de Lagos. Ces jeunes Lagotiens se sont donné rendez-vous en quelques heures, grâce aux réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et WhatsApp. Ils ont choisi de se réunir pour parler de romans...
(AfricaNews 25/11/16)
Un vent de fantaisie souffle sur la capitale nigériane. La responsable, cette sculpture de l’artiste anglo-nigérian Yinka Shonibare. D’une hauteur de 6 mètres de haut, entièrement conçue en fibre de verre, la “Wind Sculpture“comprenez “Sculpture du vent, est exposée au parc Ndubuisi Kanu d’Ikeja à Lagos. C’est la première fois que le travail de cet enfant du pays est exposé publiquement au Nigéria. Un privilège estime l’artiste. “C’est un grand privilège d’exposer ma sculpture ici à Lagos. C’est aussi la...
(AFP 07/11/16)
Assise sur le canapé de son petit salon, Princesse Elizabeth Olowu, 77 ans, frotte ses sculptures en bronze avec un citron pour les faire briller, pendant que sa fille aînée, Peju Layiwola, 49 ans, montre ses dernières installations d'art contemporain sur l'écran de son Mac Book Pro. "Maintenant, j'expérimente d'autres matériaux, mais j'ai commencé ma carrière avec des sculptures en bronze", explique l'artiste. "C'était plus facile, car ma mère avait déjà tracé le chemin pour faire accepter qu'une femme devienne...
(Jeune Afrique 25/10/16)
Seun Anikulapo Kuti a partagé la première vidéo de son nouvel EP, "Struggle Sounds". Une charge contre les promesses politiques non tenues. « Je leur ai donné mon vote, eux ne m’ont pas donné la démocratie ». C’est sur ces paroles que Seun Kuti entame son nouveau titre Gimme My Vote Back (« Rendez-moi mon vote »). Pendant trois minutes, le chanteur énumère les déceptions et les frustrations nées des attentes des électeurs restées insatisfaites selon lui : la guerre,...
(AFP 07/10/16)
Elle n'a fait que tenir la main d'un homme dans le clip d'un chanteur nigérian du "Sud", mais pour l'association des cinéastes du "Nord", c'en était déjà trop: la célèbre actrice Rahama Sadau a été "bannie à vie". "Rahama ne pourra plus jamais jouer de sa vie dans un film de Kannywood à cause de son comportement immoral permanent", a expliqué à l'AFP, Salisu Mohamed, président de l'Association des cinéastes du Nord du Nigeria (Motion Pictures Practitioners of Nigeria -...
(Jeune Afrique 05/10/16)
Maria Grazia Chiuri, première directrice artistique de la Maison Dior, s'est inspirée de l'icône nigériane du féminisme, Chimamanda Ngozi Adichie, pour sa collection printemps 2017. Une façon de marquer une nouvelle ère. « We all should be feminist » (Nous devrions tous être féministes) : telle est la phrase culte de l’auteure nigériane et icône du féminisme, Chimamanda Ngozi Adichie, qui s’est retrouvée plaquée sur les t-shirts blancs de deux mannequins lors du défilé Dior à la Fashion Week de...
(Le Monde 04/10/16)
Jeune homme issu des quartiers populaires de Lagos, Ayodeji Ibrahim Balogun est, à 26 ans, l’artiste le plus populaire de la nouvelle scène musicale africaine. Avec sa voix fluette si singulière, ce dandy nigérian à l’allure de rappeur punk est devenu une icône pour la jeunesse urbaine du continent. De Nairobi à Abidjan, plus un club qui ne diffuse les tubes de M. Balogun, Wizkid à la scène, figure de proue d’une génération décomplexée, fière de son africanité, entreprenante et...
(RFI 30/09/16)
Linda Ikeji est devenu l'obsession de la jeunesse nigériane. Cette jeune Lagotienne est la première à avoir montré que le blogging pouvait rendre riche. Son site commencé sur blogspot en 2006 ne paye toujours pas de mine. Graphisme minimaliste et présence massive de la publicité... Il mélange le people avec les faits divers glanés à droite et à gauche, sans forcément demander l'autorisation aux publications d'origine. Portrait. Chaque jour, des millions de Nigérians surfent sur son blog, à la recherche...
(AFP 11/09/16)
Ebola a inspiré nombre de cinéastes hollywoodiens, mais ceux qui parlent le mieux de l'épidémie restent ceux qui ont dû y faire face. Le déni, le courage, la peur, l'abandon... comment réagit-on face à ce virus mortel et effrayant? C'est ce que tente de raconter "93 days". Ce blockbuster attendu de Nollywood, le cinéma made in Nigeria, fait son avant-première le 13 septembre prochain à Lagos. "93 days" ou 93 jours, c'est le temps qui s'est écoulé entre l'arrivée de...
(RFI 07/09/16)
Dernier volet de notre série de reportages au Nigeria. RFI a rencontré une photographe de rue, Fati Abubakar. Cette infirmière de formation, ancienne de chez Médecins sans frontière, a troqué sa blouse contre une tenue civile et un appareil photo numérique pour se lancer depuis un an dans un ambitieux projet photographique : « Bits of Borno ». Fati Abubakar montre des images inédites au cœur de Maiduguri. Dans la métropole où est né le groupe sunnite pour la prédication...
(Agence Ecofin 05/09/16)
Dimanche, la Nigerian National Petroleum Company (NNPC) a émis des inquiétudes sur la résurgence des attaques perpétrées sur les installations pétrolières dans le delta du Niger, après le cessez-le-feu annoncé par les Niger Delta Avengers (NDA), le principal groupe d’insurgés de la région. Selon l’entreprise publique, « si la situation actuelle reste incontrôlée, elle pourrait conduire à la paralysie de la société et, par ricochet, à celle du secteur pétro-gazier du pays, pilier de l’économie nigériane ». Dans les faits,...
(Autre média 29/08/16)
Après les sixties, l’indépendance et les night clubs, voici les années 70 avec leur lot de tubes et hits qui reproduisent au Nigeria, toute la fièvre dansée de l’éternel Boogie, de l’indispensable Funk et du récent Disco ! La virtuosité des musiciens, percussionnistes et chanteurs est indiscutable et leurs interprétations des genres à la mode s’avère plus qu’honorable, très en place, avec en arrière-plan la sensation qu’ils veulent faire mieux que les originaux ! Comme en Jamaïque, la touche NIGERIA...
(Jeune Afrique 27/08/16)
Il a grandi parmi les livres, dans un milieu protégé, mais c’est sur les bas-fonds de la mégalopole nigériane qu’il écrit. Avec lucidité, Leye Adenle ausculte une société ultraviolente. Obsédante, de chaque instant… chez Leye Adenle, l’écriture a toujours été présente. Depuis son plus jeune âge, jusque dans les marges de ses cahiers d’exercices et de ses manuels scolaires. Enfant déjà, il aimait raconter des histoires, s’inventer des mondes imaginaires tachés d’hémoglobine et d’envies peu avouables. Son père, qui lui-même...
(RFI 20/08/16)
Qui a lu Wolé Soyinka en France ? Qui connaît son nom et son œuvre ? Même constat en Afrique francophone où il est certes plus connu mais guère plus lu. Cet écrivain est pourtant immensément célèbre en Afrique anglophone. Au Nigeria, il est même une icône. Il est le premier Africain à avoir remporté un prix Nobel. Celui de littérature qu'il a décroché en 1986. A l'époque, l'autre icône du continent Nelson Mandela était encore en prison. L'octroi du...
(Jeune Afrique 03/08/16)
Le 13 juillet, Wole Soyinka a eu 82 ans. Pour l’occasion, le magazine nigérian en ligne NET a publié « 82 célèbres citations du Prix Nobel de littérature », et le Centre pour le journalisme d’investigation Wole Soyinka a fait disserter, à Lagos, 82 jeunes sur le thème « la corruption : un combat pour l’art ». L’intéressé, visage couronné d’une crinière blanche aux contours aussi flous qu’un nuage, se plie avec fatalisme à ce qui est devenu depuis quelques...
(Xinhua 26/07/16)
L'industrie du cinéma au Nigeria, qu'on appelle aussi Nollywood, est l'une des plus importantes du monde en termes de productivité tout juste derrière l'Inde. Mais des sommes colossales sont perdues chaque année en raison notamment du piratage. Des millions de copies contrefaites sont vendues dans les rues de Lagos chaque jour. Au marché Alaba, des vendeurs proposent des classiques mais aussi les plus récents films qui cartonnent au box-office en ce moment. Nollywood, l'industrie cinématographique du Nigeria est l'une des...
(Le Monde 23/07/16)
Si l’Africa Fashion Week de Lagos s’est achevée début juillet, elle joue toute l’année les prolongations dans l’ardente cité nigériane comme dans le reste du pays. Au Nigeria, nul besoin de chercher un prétexte pour organiser un défilé de mode. Les Nigérians sont accros au style et férus d’innovations en la matière. Dernier phénomène en date, le mouvement « trashion », né de la fusion excentrique entre « trash » (déchet) et « fashion » (mode). Un cocktail déconcertant qui...
(BBC 20/07/16)
Une journaliste nigériane a remporté la deuxième édition du prix BBC Komla Dumor. Didi Akinyelure présente un journal télévisé de grande écoute au Nigeria ainsi que présente les informations business pour CNBC, diffusées à travers tout le continent africain. En septembre, elle commencera un contrat de trois mois à la BBC, à Londres. Le prix a été créé pour honorer la mémoire de Komla Dumor, un présentateur de BBC World News, qui est mort subitement en 2014 à l’âge de...
(Africa News Agency 11/07/16)
Le Nigeria est l’un des pays les plus dynamiques en matière de musiques urbaine sur le continent. De ce pays, émane une flopée de musiciens dont les chansons font danser le continent, et même au-delà. Cependant, des défis subsistent. Tout comme sa célèbre industrie du film Nollywood, la musique est l’autre grand business du Nigeria. Les revenus provenant des ventes de chansons au Nigeria pour l’année 2015, ont atteint les 56 millions de dollars, selon le cabinet d’audit Pricewaterhouse Coopers,...

Pages