Lundi 18 Décembre 2017

Nigeria : un consortium chinois construira le plus grand barrage hydroélectrique du pays

Nigeria : un consortium chinois construira le plus grand barrage hydroélectrique du pays
(La Tribune 16/11/17)
Photo d'illustration

L'entreprise d'Etat China Gezhouba Group Corp. a annoncé ce mardi qu'un consortium qu'elle dirige, a signé un accord avec l'Etat nigérian pour la construction d'un barrage hydroélectrique de 3.050 mégawatts. D'un coût de 5,8 milliards de dollars, il s'agit du plus grand projet d'infrastructures au Nigeria et également le plus grand du genre jamais construit par des sociétés chinoises à l'étranger, peut-on lire sur le compte social de la société.

Les autorités nigérianes se démènent pour palier au déficit énergétique de leur pays. En début de semaine, le Nigeria a signé un contrat avec un consortium dirigé par le géant chinois du bâtiment, la China Gezhouba Group Corp. (CGGC), pour la construction d'un grand barrage au Nigéria. D'une capacité d'hydroélectrique de 3.050 mégawatts, le barrage sera construit à Mambilla, une localité dans l'Est du Nigeria, les travaux de sa construction devront s'étaler sur une durée de 87 mois. Le projet coûtera 5 792 millions de dollars et est financé à hauteur de 85% par la Banque d'Export-Import de Chine (Eximbank Chine).

« La portée des travaux est très vaste. Le projet nécessitera la construction de 700 kilomètres de lignes de transmission électrique. Il comprend par ailleurs la construction de 4 barrages dont un de 150 mètres de hauteur, deux de 70 mètres et un de 50 mètres », a précisé Babatunde Fashola, le ministre nigérian de l'énergie, des travaux et du logement. D'après le ministre, le projet hydroélectrique de Mambilla est le plus grand projet d'infrastructures au Nigeria. Un avis confirmé par le constructeur chinois sur son compte officiel d'un réseau social chinois. « C'est aussi également le plus grand du genre jamais construit par des sociétés chinoises à l'étranger », a indiqué la CGGC.

Notons que selon un communiqué de la CGGC diffusé récemment à la Bourse de Shanghai, le consortium en question inclut la CGGC, la Sinohydro Corp. Ltd, et la CGCOC Group Co. Ltd. Les deux dernières compagnies qui possèdent respectivement des parts de 45%, 35% et 20%.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/afrique-de-l-ouest/nigeria/2017-11-16/nigeri...

Commentaires facebook