Dimanche 22 Octobre 2017

Nigéria: la Banque mondiale veut s’attaquer au problème de la mauvaise qualité des aliments pour animaux

Nigéria: la Banque mondiale veut s’attaquer au problème de la mauvaise qualité des aliments pour animaux
(Agence Ecofin 20/04/17)
Adetunji Oredipe, chef de la mission FADAMA de l’institution de Bretton Wood.

La Banque mondiale injectera 200 millions $ dans le sous-secteur de l’élevage au Nigéria, selon Adetunji Oredipe (photo), chef de la mission FADAMA de l’institution de Bretton Wood. D’après le responsable, ce financement sera dédié à un projet visant à revitaliser le secteur et pour lequel diverses discussions avec le gouvernement sont présentement en cours.

Selon M. Oredipe, l’élevage au Nigéria est grevé par un sérieux problème de qualité des aliments pour animaux. D’ailleurs, celui-ci figure parmi plusieurs problèmes que la Banque mondiale compte résoudre dans le cadre du programme auquel sera consacré le nouveau financement.

Ce programme est intitulé projet de micro-réformes au niveau de l’élevage : « Dans le cadre de ce projet, nous nous focaliserons sur les difficultés associées aux financements, l’élevage et à la transformation, mais aussi à ceux d’ordre industriel, » a indiqué M. Oredipe. En ligne avec ce projet, l’institution a précédemment approuvé le déblocage de 25 millions $ pour le secteur de la santé animalière.

Pour rappel, l’agriculture contribue actuellement à environ 20% du produit brut intérieur du pays.

Commentaires facebook